Veillissement des matériaux dans l'espace ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


On le sait sur terre les matériaux sont soumis à la corrosion, à l'érosion et autres facteurs qui dégradent. Mais dans l'espace qu'en est il ?
Quel type de vieillissement et dégradation subissent nos sondes et sats qui voguent dans le système solaire et même au delà ?
L'espace est il un parfait conservateur ou les rayons cosmiques dégradent ils les matériaux ? Risque-t-on de retrouver les plaques des Voyager et Pioneer intactes dans 1000 ou 100 000 ans ?


Dernière édition par Mustard le Dim 23 Mar 2008 - 11:47, édité 2 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29205
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Pas facile d'y répondre ! L'Espace n'est pas Un, mais multiple .
Les conditions physiques sont très variable selon l'endroit où l'on est : soit en orbite terrestre basse ou haute, ou dans l' espace interplanétaire, et là encore tout dépend de sa localisation par rapport au soleil...puis il y a l' espace interstellaire, etc.

J’espère que des expériences dans ce domaine sont en cours ou sont prévus sur des palettes à l’extérieure de l’ISS pour l’espace proche .
Sinon sur de très longues durées, il y a aussi la sublimation des solides dans le vide très poussé de l’Espace. A proximité de Mercure le phénomène ne doit plus être négligeable .
Qu’en serait-il pour un voyage interstellaire malgré les très basses températures si le voyage dure extrêmement longtemps, surtout qu’alors ce qui compte ce n’est plus ces températures mais les vitesses relatives des particules que rencontrera cet astronef , qui peuvent être très grandes à cause du propre déplacement très rapide de l’astronef.
De plus à cause du transfert de chaleur provenant de l'intérieur de l'astronef , sa surface serait à une température bien plus élevée que celle du milieu interstellaire.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11120
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Toujours est-il que vu l'hétérogénéité et l'anisotropie de l'Espace, seules des données expérimentales permettrait d'y voir un peu plus clair. Et il faudrait s'occuper aussi des planètes et satellites eux-mêmes et tout çà avec des matériaux variés. Il y a de quoi s'occuper !
Pour en revenir à la sublimation, cela pourrait être un réel problème pour des voiles solaires ultrafines.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11120
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Cela dépend aussi du lieu dans l'espace: p.ex. au niveau de la station, il y a encore passablement d'oxygène atomique, donc une corrosion importante si aucune mesure n'est prise.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


corrosion ? il n'y a pas d'enduit anti corrosion pour proteger les contenairs de l'iss ?
:?:
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


@zx a écrit:corrosion ? il n'y a pas d'enduit anti corrosion pour proteger les contenairs de l'iss ?
:?:

Si, si.
J'ai dit "si aucune mesure n'est prise". Mais des mesures sont prises, rassures-toi.
Et la structure de l'ISS étant en aliage d'alu, le problème est moindre que pour l'acier.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:On le sait sur terre les matériaux sont soumis à la corrosion, à l'érosion et autres facteurs qui dégradent. Mais dans l'espace qu'en est il ?
Quel type de vieillissement et dégradation subissent nos sondes et sats qui voguent dans le système solaire et même au delà ?
L'espace est il un parfait conservateur ou les rayons cosmiques dégradent ils les matériaux ? Risque-t-on de retrouver les plaques des Voyager et Pioneer intactes dans 1000 ou 100 000 ans ?

Les rayons cosmiques sont essentiellement des particules à haute énergie, des protons et des noyaux plus lourds, dont certains se déplacent à une vitesse proche de la lumière.
Quand une telle particule pénètre dans un matériau massif, celà déclenche toutes sortes de réactions : des ionisations, cassures de molécules, mais aussi des cascades de réactions nucléaires.
C'est précisément à cause de ces réactions nucléaires secondaires que le niveau de radiations à l'intérieur d'un habitacle dont la parois est en aluminium, par exemple, peut devenir avec le temps (seulement quelques années) supérieur au niveau de radiations à l'extérieur.
Sur de plus longues durées, il y a aussi une érosion : les particules à haute énergie arrachent des atomes de la surface. Mais dans ce cas, l'érosion par les poussières est peut-être bien dominante.
A l'intérieur du système solaire, j'ai vu une valeur de 0.1nm/an pour l'érosion dûe aux poussières, soit 0.1mm par million d'années. Dans les conditions du système solaire, la plaque de Pioneer resterait donc lisible quelques millions d'années.
On peut donc supposer une durée de vie encore supérieure dans le milieu interstellaire, si l'érosion dûe aux rayons cosmiques est négligeable. Il me semble aussi que la plaque est justement disposée de façon à être protégée autant que possible de l'érosion par les poussières.

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4672
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Merci à tous pour vos réponses :cheers:
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29205
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Actuellement les sondes Voyager pointent leur grande antenne vers la Terre et se déplacent à peu de chose prêt dans l'autre sens. Le disque est protégé des impacts de poussières dus au déplacement propre de la sonde. Mais quid des poussières qui arrivent de coté...
Mais bon si un million d'années semble facile à tenir, c'est déjà pas mal. Cependant, les inscriptions du disque dureront moins longtemps que les squelettes de dinosaures...

Veillissement des matériaux dans l'espace ? Gold_v10

Veillissement des matériaux dans l'espace ? Voyage10
fredB
fredB

Messages : 1813
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


je suis tombé sur ce sujet avec un peu de retard..

une expérience a été menée nommée LDEF pour Long Duration Exposure Facility, pour caractériser les effets de l'environnement spatial.

voir site suivant: www.larc.nasa.gov/LDEF/TECH_DISC/mat.html" target="_blank" rel="nofollow">http://setas-www.larc.nasa.gov/LDEF/TECH_DISC/mat.html
avatar
J31

Messages : 29
Inscrit le : 27/07/2008
Age : 36 Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum