Nouveau vaisseau et fusée depuis Vostochny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


A l'occasion des festivités de la journée de la Cosmonautique en Russie (12 avril 1961, vol de Youri Gagarine) Anatoli Perminov, le directeur de Roscosmos l'Agence spatiale Russe, a faiit le point sur le développement de l'activité spatiale future depuis le nouveau cosmodrome.

Il pense raisonnable que les premiers lancements depuis Vostochny se déroulent en 2015 avec pense-t-il le lancement de vols pilotés en 2018.

Il a dit qu'en ce qui concerne ces vols habités, il fallait déterminer quel lanceur serait utilisé. Il a dit que toutes les options seront étudiées, aussi bien la fusée Soyouz que la future Angara ou d'autres.

Beaucoup dépend de la charge qu'il faudra lancer.

Il a dit que certaines études chez Energia situaient la masse du futur vaisseau spatial entre 18 et 22 tonnes. La fusée Soyouz, même dans sa meilleure évolution ne pourrait emporter que 16 à 17 tonnes. La fusée Angara est donc considérée comme le moyen le plus pérenne pour lancer de telles charges. Cependant là aussi se pose un problème avec les moteurs. Car il faudrait non seulement placer de telles charges en orbite terrestre mais aussi pouvoir les envoyer vers des destinations plus lointaines. Il n'existe pour le moment aucune solution à ce problème en Russie. Il faudrait réaliser une sorte de symbiose entre les différentes fusées actuellement disponibles.

[source: site de Roscosmos]

Commentaire: les dirigeants russes devront assez rapidement prendre des décisions aussi bien sur le vaisseau que sur le type de fusée puisque lorsqu'il s'agira de construire le cosmodrome de Vostochny, soit dans 2 ans, passé la période d'étude de l'infrastructure, il faudra savoir quel type de pas de lancement on construit. Nul doute que les mois à venir seront déterminants.
Compte-tenu des incertitudes américaines (élections présidentielles - budget et orientation de la Nasa qui en découlent, et de la position de l'Europe) rien ne sera décidé avant la fin de l'année à mon avis. Cela laissera le temps aux USA à confirmer leurs intentions, à l'Europe de décider si elle fait cause commune avec la Russie et à Energia de préciser ses concepts de vaisseau piloté. Le début de l'année 2009 sera alors le départ des grandes manoeuvres la conquête spatiale des temps moderne.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Finalement tout devient interdépendant dans ce monde ;) les décisions russes suspendues aux élections américaines et par ricochet celles de l'Europe ...et d'outre-espace...là , je verse dans l'anticipation !
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11350
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


RSC Energia lançant son véhicule sur un lanceur Khrunichev ? j'attends de le voir pour le croire :roll:
jassifun
jassifun

Messages : 1804
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Pour ajouter à la liste de déclarations (loufoques ?) du jour :
http://news.xinhuanet.com/english/2008-04/13/content_7966462.htm

Russia is going to create a manned assembly complex in orbit, the chief of the Federal Space Agency (Roskosmos) Anatoly Perminov said here on Saturday.

"We shall create this complex in order to make dockings in orbit, build craft there and send them to the Moon, Mars and other planets," Perminov was quoted by the Itar-Tass news agency as telling a new briefing.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Logique! Si les fusées ne sont pas suffisamment puissantes pour envoyer tout le matos vers la lune ou mars, assembler en orbite semble, de mon point de vue, plus réaliste que donner dans le gigantisme fuséologique...
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Russia is going to create a manned assembly complex in orbit, the chief of the Federal Space Agency (Roskosmos) Anatoly Perminov said here on Saturday.

"We shall create this complex in order to make dockings in orbit, build craft there and send them to the Moon, Mars and other planets," Perminov was quoted by the Itar-Tass news agency as telling a new briefing.
:shock:

Arf ! On se croirait revenu avant l'accident de Challenger, à l'époque où on envisageait sans (trop) rire que plusieurs dizaines d'humains vivraient et travailleraient en permanence dans l'espace à moyen voire court terme...

Je me demande si il n'y a pas quelques problèmes dans la traduction du conditionnel depuis le russe vers l'anglais : "La Russie envisage de créer..." ou même "La Russie prévoit de créer..." me semblerait plus juste que "La Russie va créer..." ! A moins que ce ne soit quelques vieux réflexes qui fassent s'exprimer Perminov de façon aussi affirmative ;)

Bon, c'est pas qu'une telle perspective me déplaise :bounce1: :cheers: mais disons que j'ai un peu de mal à y croire. Mais je ne demande qu'à être détrompé par les faits !

Wait and see. Et ça n'empêche pas de rêver ;)
spacedreamer
spacedreamer

Messages : 283
Inscrit le : 18/12/2006
Age : 51 Masculin
Localisation : 49,3N-4,03E

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:RSC Energia lançant son véhicule sur un lanceur Khrunichev ? j'attends de le voir pour le croire :roll:

Ca ne me semble pas si farfelu que ça.
Il est clair que les deux entreprises se détestent depuis toujours, et que chaque dirigeant fera tout pour éviter que ça arrive.
Mais il est possible que Roskosmos fassent ce compromis pour satisfaire tout le monde et ne pas laisser le monopole du nouveau système à une seule entreprise.

Il y a déjà eu des collaboration forcées entre Energuia et Khrounitchev : utilisation du Bloc DM sur Proton pour les besoins de la course à la Lune (puis pour les besoins commerciaux), lancement des stations DOS sur des Proton, amarrage de vaisseaux TKS à une station DOS (Saliout-7)...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9965
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Cependant je doute qu'ils laisse le TsSKB progress sans travail.

Les rôles sont bien répartis actuellement: à Energia les vaisseaux pilotés, à TsSKB Progress les fusées pour ces vaisseaux, à Khrunitchev les lourdes charges. Si Khrunitchev lance le nouveau vaisseau alors TsKB Progress peut fermer boutique. Difficile d'y croire. Il leur restera les tirs depuis Kourou... L'Europe à la rescousse d'une entreprise russe! Quelle mission pour Ariane Espace!
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas dit.
Les vols pilotés proprement dit, c'est à dire les vaisseaux Soyouz TMA, ne représentent que deux lancements par an pour le TsSKB Progress (4 l'an prochain).

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9965
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Mais avec les progress, la fourniture de fusées soyouz repose quand même sur ce qui est lié aux vols habités.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Oui mais ce n'est pas dit qu'ils abandonneront les Progress.
Et s'ils les abandonnent, ce n'est pas dit que le remplaçant ne sera pas lancé sur une quelconque version de la R-7...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9965
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


C'est clair que tout dépend du vaisseau lui-même. Si ses grandes caractéristiques étaient fixées les fabricants de fusées pourrait savoir sur quel pied danser, que ce soit TsSKB-Progress ou Khrunitchev (voire même Ariane si le vaisseau est réalisé en coopération car pourquoi ne pas envisager qu'il soit lancé aussi par une version de l'Ariane?).
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Vitali Lopota a déclaré à l'occasion des festivités de la journée de la cosmonautique en Russie que le type de vaisseau nouveau à construire dépend de la destination. Il se plaint que pour l'instant le programme spatial russe n'est pas fixé. "Ou irons-nous avec? Je ne sais pas" a-t-il dit. "Energia et ses ingénieurs ont répondu à toutes les demandes [de Roscosmos sans doute] et quand nous saurons à quelle destination sera dévolu le vaisseau alors nous rendrons publique ses grands traits constitutifs. Ce qu'il faut avant tout c'est qu'il puisse être fiable et atterrir partout et en toutes circonstances."

Il ajoute en substance "à une date assez proche nous devrons rendre notre proposition. Ce qui est certain c'est que ce sera un vaisseau d'un type nouveau et qu'aucun pays du monde n'a encore créé".

[source: www.avia.ru]

Commentaire: 1- Les dirigeants russes n'ont toujours pas une vision claire de ce qu'ils souhaitent pour leur développement spatial. Je n'arrive pas à savoir si cette incertitude au niveau des vols habités tient à leurs propres hésitations (qu'ils n'ont pas lorsqu'il s'agit de Glonass ou des satellites artiques) ou si cela vient de l'incertitude à la fois des partenaires européens (l'Europe veut-elle s'engager dans les vols habités?) et de la politique spatiale des USA qui risque d'être modifiée à la suite des élections.
2- Lopota s'exprime de façon contradictoire: à la fois il dit qu'il est prêt rapidement à dévoiler ses propositions et en même temps il se dit être dans l'incertitude la plus totale. De même il affirme que la conception du vaisseau dépend de la destination puis il affirme que ce vaisseau devra pouvoir se poser en toutes circonstances (et là il décrit précisément les qualités du concept "coque porteuse" qu'il semble privilégier)...

A suivre le long épisode du vaisseau russe nouveau (le soyouz a encore du temps devant lui).
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:2- Lopota s'exprime de façon contradictoire: à la fois il dit qu'il est prêt rapidement à dévoiler ses propositions et en même temps il se dit être dans l'incertitude la plus totale.

A mon humble avis, ce que ça veut dire c'est qu'Energuia a développé plusieurs types de vaisseaux, du genre un pour l'ISS, un pour la Lune, et un pour Mars (peut-être un pour Neptune aussi, comme je les connais), et qu'ils attendent de savoit lequel sera retenu pour le dévoiler au public...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9965
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:peut-être un pour Neptune aussi, comme je les connais)

C'est une idée qui me plaît bien ça, Neptune... :megalol:
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit: Commentaire: 1- Les dirigeants russes n'ont toujours pas une vision claire de ce qu'ils souhaitent pour leur développement spatial. Je n'arrive pas à savoir si cette incertitude au niveau des vols habités tient à leurs propres hésitations (qu'ils n'ont pas lorsqu'il s'agit de Glonass ou des satellites artiques) ou si cela vient de l'incertitude à la fois des partenaires européens (l'Europe veut-elle s'engager dans les vols habités?) et de la politique spatiale des USA qui risque d'être modifiée à la suite des élections.

L'incertitude des dirigeants politiques russes peut facilement se comprendre:

- L'intérêt de la Russie aujourd'hui est de reconstruire son paysage spatial, démantelé depuis la chute de l'URSS. Et cette reconstruction passe par la remise en état des éléments clés de son indépendance, à savoir Glonass, les satellites de communication et certainement les satellites militaires. La tension avec les USA et l'OTAN ne peuvent qu'inciter les Russses à se concentrer sur ces objectifs.

- Les vols habités ne cadrent pas avec ces buts. Et la raison type "guerre froide" a disparu. L'astronautique soviétique a beaucoup fonctionné sur ce schéma, surtout sous Kroutchev. Quel est l'aiguillon qui puisse aujourd'hui pousser à un grand programme de vols habités?

- Malgré la rente pétrolière et gazière, la Russie est un pays trés loin des standards occidentaux en matière de niveau de vie. L'espérance de vie de la Russie la classe à la 157 ième place sur 222, aprés le Honduras, le Guatemala et d'autres, classés pays pauvres. Je comprends que le gouvernement russe (et certainement la population) ait d'autres priorités que le spatial.

- Ceci étant, je ne pense pas, étant donné les capacités spatiales de la Russie, que la décision politique de fabriquer un nouveau vaisseau soit liée à la volonté politique de l'Europe. Les Européens seraient certainement bien acceuillis, mais les Russes ont déjà prouvé qu'ils peuvent se débrouiller seuls. L'échec d'une coopération européenne serait plus "fatale" pour l'Europe.

Cordialement
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3012
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Pourquoi un nouveau vaisseau alors que Soyouz fait l'affaire . La Russie pourrait très bien exploiter l'ISS jusqu'à 2020 avec le Soyouz. Il pourrait faire l'affaire même pendant les 30 prochaines années. Pour un voyage vers Mars ou plus loin nous aurons besoin que d'un simple vaisseau comme Soyouz ou Orion pour transporter l'équipage dan le vaisseau mère.
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


@Anubis a écrit:Pourquoi un nouveau vaisseau alors que Soyouz fait l'affaire . La Russie pourrait très bien exploiter l'ISS jusqu'à 2020 avec le Soyouz. Il pourrait faire l'affaire même pendant les 30 prochaines années. Pour un voyage vers Mars ou plus loin nous aurons besoin que d'un simple vaisseau comme Soyouz ou Orion pour transporter l'équipage dan le vaisseau mère.
Il y a mille raison de changer Soyouz : augmentation du nombre de passagers, augmentation de la capacité de retour (cargo), augmentation du confort (afin de diminuer la difficulté de l'entrainement et de permettre a plus de gens de partir le-haut), essayer de diminuer le coup unitaire d'un vol en développant un vaisseau plus economique, etc...
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


Il y a mille raison de changer Soyouz : augmentation du nombre de passagers, augmentation de la capacité de retour (cargo), augmentation du confort (afin de diminuer la difficulté de l'entrainement et de permettre a plus de gens de partir le-haut), essayer de diminuer le coup unitaire d'un vol en développant un vaisseau plus economique, etc...

Je ne vois pas vraiment la nécessité pour la Russie d'augmenter le nombre de passager. Je trouve que trois personnes pour un pays comme la Russie est suffisant et pour le confort je ne crois pas que ça justifie un nouveau vaisseau. je ne crois pas non plus qu'un plus grand vaisseau diminuera de beaucoup les difficultés d'entrainements, pour le coup unitaire il n'a pas plus économique que Soyouz. Un plus grand vaisseau coutera beaucoup plus chair à mettre en orbite. J'ai jamais entendu un Russe se plaindre du Soyouz, il fait parfaitement l'affaire pour l'exploitation de l'ISS.
Même pour une mission lunaire le Soyouz pourrait faire l'affaire, il a justement été développé pour ça.
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


A mon humble avis, ce que ça veut dire c'est qu'Energuia a développé plusieurs types de vaisseaux, du genre un pour l'ISS, un pour la Lune, et un pour Mars (peut-être un pour Neptune aussi, comme je les connais), et qu'ils attendent de savoit lequel sera retenu pour le dévoiler au public...

Il me semble que ça va dans le contraire de la logique que devrait être un vaisseau c'est à dire versatile pour plusieurs type de mission.
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum