Moteur fonctionnant au méthane.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moteur fonctionnant au méthane. - Page 2 Empty Re: Moteur fonctionnant au méthane.

Message Mar 1 Juin 2010 - 16:21


@peronik a écrit:petite question d'un béotien des propergols astronautique
que vaudrais pour le stockage du méthane-propergol l'utilisation de sa forme d'hydrate de méthane en effet d'apres wikipedia
1m3 d'hydrate de méthane est un solide qui se conserve a -20 °C et contient 170m3 de méthane +0.8 m3 de h2O
le méthane liquide demandant lui une température de -162 °C

On augmenterait la masse sans augmenter le contenu énergétique, donc non, ce n'est pas intéressant de stocker le CH4 de cette façon à bord d'une fusée pour la propulsion.
(enfin, sauf peut-être si on considère que l'eau peut avoir un usage autre que pour la propulsion...)

lambda0

Messages : 4710
Inscrit le : 22/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Moteur fonctionnant au méthane. - Page 2 Empty Re: Moteur fonctionnant au méthane.

Message Mar 1 Juin 2010 - 17:21


@lambda0 a écrit:
@peronik a écrit:petite question d'un béotien des propergols astronautique
que vaudrais pour le stockage du méthane-propergol l'utilisation de sa forme d'hydrate de méthane en effet d'apres wikipedia
1m3 d'hydrate de méthane est un solide qui se conserve a -20 °C et contient 170m3 de méthane +0.8 m3 de h2O
le méthane liquide demandant lui une température de -162 °C

On augmenterait la masse sans augmenter le contenu énergétique, donc non, ce n'est pas intéressant de stocker le CH4 de cette façon à bord d'une fusée pour la propulsion.
(enfin, sauf peut-être si on considère que l'eau peut avoir un usage autre que pour la propulsion...)

Ca ne me semble pas si évident. L'augmentation de masse serait inférieure à 1% et s'il est liquide à -20°, sa densité permettrait un gain au niveau de la masse des réservoirs comparé aux réservoirs pour maintenir un CH4 cryogénique.
???

Au fait, quels sont les chiffres exactement ? Parce que 170 + 0.8, ça fait plus que 1 m3 ...
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Moteur fonctionnant au méthane. - Page 2 Empty Re: Moteur fonctionnant au méthane.

Message Mer 2 Juin 2010 - 7:30


@Argyre a écrit:
Ca ne me semble pas si évident. L'augmentation de masse serait inférieure à 1% et s'il est liquide à -20°, sa densité permettrait un gain au niveau de la masse des réservoirs comparé aux réservoirs pour maintenir un CH4 cryogénique.
???
Au fait, quels sont les chiffres exactement ? Parce que 170 + 0.8, ça fait plus que 1 m3 ...
0.8m3 d'eau = 800 kg, à comparer à la masse de 170m3 de CH4 gazeux je pense...
lambda0
lambda0

Messages : 4710
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Moteur fonctionnant au méthane. - Page 2 Empty Re: Moteur fonctionnant au méthane.

Message Mer 2 Juin 2010 - 9:41


@lambda0 a écrit:
@Argyre a écrit:
Ca ne me semble pas si évident. L'augmentation de masse serait inférieure à 1% et s'il est liquide à -20°, sa densité permettrait un gain au niveau de la masse des réservoirs comparé aux réservoirs pour maintenir un CH4 cryogénique.
???
Au fait, quels sont les chiffres exactement ? Parce que 170 + 0.8, ça fait plus que 1 m3 ...
0.8m3 d'eau = 800 kg, à comparer à la masse de 170m3 de CH4 gazeux je pense...

S'il y a une chose de sure, c'est qu'on ne va pas stocker le méthane en phase gazeuse ...

A bientôt,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Moteur fonctionnant au méthane. - Page 2 Empty Re: Moteur fonctionnant au méthane.

Message Mer 2 Juin 2010 - 10:17


l'hydrate de méthane c'est en effet d’une fine « cage » de glace dans laquelle est piégé du méthane

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrates_de_m%C3%A9thane

je pensais a utiliser cette forme parce que même si on gère relativement bien la température de l'hydrogène liquide ( -250°C je crois) l'hydrogène ( qu'il soit liquide ou gazeux ) reste le roi de la fuite et le méthane liquide (-162°C ) a aussi les mêmes problèmes de fuite bien que moins importantes que l'hydrogène

avec de l'hydrogène il faut prévoir des pertes inévitable de propergol donc un surcout de masse et de volume au décollage ( totalement inutile puisque perdu par fuite ) qu'il faut aussi propulser ( bonjour le cercle vicieux)

avec les hydrates de méthane une fois formé et maintenu a la température de -20°C il ne bouge plus , ne fuit pas et il est en lui même un combustible on l'appelle même "la glace qui brule" mais de la à le considérer directement comme un propergol astronautique par contre :???: :???:

pour extraire en le méthane il suffirait de monter la température au dessus se sa température de stabilité
avatar
peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 50 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum