Micro Véhicule Aérien fonctionnant au plasma : WEAV

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Ce n'est pas encore de l'antigravité mais Subrata Roy, un professeur de l'université de technologies mécaniques et aérospatiale de Floride à déposé une demande de brevet pour un Micro Véhicule Aérien appelé WEAV (wingless electromagnetic air vehicule ou véhicule électromagnétique sans ailes).

Article de techno-science :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5500

D'autres infos :

WEAV
(vous pouvez aussi aller dans l'onglet "description" de cette page, mais c'est en anglais par contre la description est assez détaillée)

Un tel engin pourrait, en plus de voler dans l'atmosphère terrestre, voler dans l'atmosphère d'autres planètes et dans l'atmosphère de Titan.
DeepField
DeepField

Messages : 1023
Inscrit le : 13/05/2008
Age : 30 Masculin
Localisation : Colombes (92)

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas le premier article sur ce sujet et ce qui bloque c'est l'energie phénoménale qu'il faut développer pour soulever quelques tonnes grâce à la MHD... Je voudrait savoir si il y a déjà des applications de cette technique sur les sous-marins ? ( avec l'eau salée comme conducteur )
cosmos99
cosmos99

Messages : 1469
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 48 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


Apparemment, le petit prototype (de 15 cm de diamètre) que prévoit de faire voler Subrata Roy ne sera alimenté que par des batteries embarqués (pour l'instant, ça ne semble pas nécessiter trop d'énergie). Par contre, pour faire voler quelque chose de beaucoup plus gros, là je ne sais pas trop quelle quantité d'énergie il faudra...
Mais je pense qu'en continuant les recherches, ils trouverons vite un moyen de fournir assez d'énergie pour un WEAV de plus grande envergure. :)
DeepField
DeepField

Messages : 1023
Inscrit le : 13/05/2008
Age : 30 Masculin
Localisation : Colombes (92)

Revenir en haut Aller en bas


Sur les sous marins, je ne sais pas, mais il y a par exemple le navire Yamato 1 qui fonctionnait grâce à la MagnetoHydroDynamique.
On peut aussi parler des Lifters, qui volent sans pièces mobiles, mais ils fonctionnent grâce à l'ElectroAeroDynamique, ce qui est différent du WEAV présenté ici.
Crubier
Crubier

Messages : 120
Inscrit le : 08/04/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@Crubier a écrit:par exemple le navire Yamato 1 qui fonctionnait grâce à la MagnetoHydroDynamique
:D je ne savais pas qu'une application civile avait été faite. cette technologie est peut-être pas encore assez rentable...
cosmos99
cosmos99

Messages : 1469
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 48 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


On se demande pourquoi TS emploie le terme de soucoupe volante qui est totalement connoté et attire tous les urluberlus du net ...
Je renomme notre sujet en conséquence.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


On peut aussi parler des Lifters, qui volent sans pièces mobiles, mais ils fonctionnent grâce à l'ElectroAeroDynamique,

Pour autant que j'ai bien compris le site de JL Naudin, il semble que l'effet lifter ait été mis en évidence également dans le vide. La notion d'aéro ne paraît pas établie.

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@DeepThroat a écrit:
On peut aussi parler des Lifters, qui volent sans pièces mobiles, mais ils fonctionnent grâce à l'ElectroAeroDynamique,

Pour autant que j'ai bien compris le site de JL Naudin, il semble que l'effet lifter ait été mis en évidence également dans le vide. La notion d'aéro ne paraît pas établie.

Bons Vols

L'effet est toujours visible dans le vide, mais à un autre ordre de grandeur.
Il est certain que l'effet est lié à l'ElectroAeroDynamique dans une grande proportion, même si un autre phénomène intervient peut etre.
Crubier
Crubier

Messages : 120
Inscrit le : 08/04/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Le B2 serait selon certaines sources doté de cette technologie...

http://www.techno-science.net/?onglet=articles&article=32&page=8
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 39 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


@Crubier a écrit:
@DeepThroat a écrit:
On peut aussi parler des Lifters, qui volent sans pièces mobiles, mais ils fonctionnent grâce à l'ElectroAeroDynamique,
Pour autant que j'ai bien compris le site de JL Naudin, il semble que l'effet lifter ait été mis en évidence également dans le vide. La notion d'aéro ne paraît pas établie.
Bons Vols
L'effet est toujours visible dans le vide, mais à un autre ordre de grandeur.
Il est certain que l'effet est lié à l'ElectroAeroDynamique dans une grande proportion, même si un autre phénomène intervient peut etre.

L'effet utilisé par les lifters disparait dans le vide. Celà a été vérifié par des manips à la NASA il y a 3 ou 4 ans, qui a aussi donné une explication théorique assez satisfaisante. (mais pas de rapport avec la propulsion MHD, objet de cette nouvelle).

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4692
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


L'effet utilisé par les lifters disparait dans le vide. Celà a été vérifié par des manips à la NASA il y a 3 ou 4 ans, qui a aussi donné une explication théorique assez satisfaisante. (mais pas de rapport avec la propulsion MHD, objet de cette nouvelle).

D'après cette info http://jnaudin.free.fr/lifters/ascvacuum/index.htm l'effet subit un affaiblissement dans le vide mais ne disparait pas. Quant à l'explication 'électrogravifique".... :eeks:

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas tout à fait le vide justement, il y a toujours des interactions avec l'atmosphère résiduelle (mais il peut quand même y avoir des applications en orbite basse).
Papier de la NASA :
http://gltrs.grc.nasa.gov/citations/all/cr-2004-213312.html

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4692
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas tout à fait le vide justement

Le papier de la NASA parle de vide modéré (page 16). Il semble que la référence de Naudin parle d'un vide beaucoup plus poussé. J'essaierai de lire les deux papiers en détail dès que j'aurais 5 mn (pas immédiat...)

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


http://ntrs.nasa.gov/archive/nasa/casi.ntrs.nasa.gov/20040171466_2004178290.pdf

10-7 torr, qui dit mieux ?

"No performance was observed from the NACAP under soft (1 torr) or hard (10–7 torr) vacuum
conditions."
"Hundreds of hours of observations all indicate that the NACAP obeys the laws
of physics as currently understood including MHD equations, conservation of momentum, Coulomb’s
law, and Newton’s laws of motion."
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


A thrust was also produced at moderately reduced pressures,

Le premier article cité ne mentionne pas l'absence de poussée dans un vide significatif (il ne dit d'ailleurs pas le contraire non plus). Le deuxième est plus concluant puisque il va jusqu'à 10-7 Torr alors que le site de Naudin ne mentionne que jusqu'à 10-6 Torr. Il n'y a donc pas contradiction jusque là. Effectivement, le modèle NASA semble
correct.

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Il y a quand même un point qui me gène un peu dans le second papier c'est la mention d'une absence d'effet à 1 Torr qui n'est rapportée si par le premier papier ni par la manip citée par Naudin. Par ailleurs les configurations ne sont pas identiques.

Une idée?

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


On aimerait bien que la manip citée par Naudin soit accompagnée d'un article scientifique crédible en bonne et due forme, publié dans une revue, plutôt qu'une vidéo floue (il est bien plus facile d'invoquer des "raisons de confidentialités"...).
Surtout quand il prétend que celà démontre des effets "électrogravitiques".
De plus, les articles NASA sont datés de fin 2004, et les expériences qu'il cite sont de juillet 2003.
Ca ressemble à des artefacts expérimentaux qui ont été éliminés dans des expériences plus récentes.

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4692
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Promis. Je lirai en détails les deux papiers NASA dès mon retour de l'ESTEC :cadeauesa: , samedi.

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@DeepThroat a écrit:Il y a quand même un point qui me gène un peu dans le second papier c'est la mention d'une absence d'effet à 1 Torr qui n'est rapportée si par le premier papier ni par la manip citée par Naudin. Par ailleurs les configurations ne sont pas identiques.

Une idée?

Bons Vols
Pas d'idée, mais en fait, je n'ai pas eu tout à fait raison de mettre en avant le 10^-7 torr du 2ème papier NASA, car ce qui importe à mon avis, c'est moins la comparaison "pression par pression" des résultats que la différence de démarche.
On a d'un côté (publis NASA) des démarches bien scientifiques, et qui concluent à l'accord entre modèles et résultats et à l'absence d' "anomalie", et de l'autre (JLN) un phénomène attribué bien rapidement à une mystérieuse force électrogravifique défiant la physique actuelle et censée fonctionner dans le vide total (je rejoins lambda0).
On ne peut exclure complètement que Gravitec (tout un programme ! :roll: ) ait mis le doigt sur une "vraie" anomalie physique, mais avant d'arriver à cette conclusion, il faut que l'expérience soit reproductible (autrement que sur Youtube ;) ) et que soient mises en défaut toutes les explications de la physique classique. Pour le moment, ces deux conditions sont loin d'être remplies.
Par ailleurs, même si l'expérience Gravitec a utilisé des installations NASA, la NASA se s'associe pas du tout à l'interpretation des résultats, comme le rapporte le fondateur de Gravitec lui-même:

http://www.fusor.net/board/view.php?site=fusor&bn=fusor_announce&key=1057409556

"(...) on day three, test device number 2 did show a visible force. However, while NASA scientist seem to agree that the rotary motion observed could not have been ion wind, they disagree with our conclusion that it is a new effect, in their opinion this is some common EMF effect ".
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


@CosmoS a écrit:http://ntrs.nasa.gov/archive/nasa/casi.ntrs.nasa.gov/20040171466_2004178290.pdf

10-7 torr, qui dit mieux ?

"No performance was observed from the NACAP under soft (1 torr) or hard (10–7 torr) vacuum
conditions."
"Hundreds of hours of observations all indicate that the NACAP obeys the laws
of physics as currently understood including MHD equations, conservation of momentum, Coulomb’s
law, and Newton’s laws of motion."

Qui dit mieux? Un micropascal ! :blbl:
Bon, j'ai un peu tord ;) ...car:

le torr ou millimètre de mercure, unité ancienne vaut 133 Pa...donc: 10 ^-7 torr= 13,3 micropascal
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11326
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@giwa a écrit:
Qui dit mieux? Un micropascal ! :blbl:
Bon, j'ai un peu tord ;) ...car:

le torr ou millimètre de mercure, unité ancienne vaut 133 Pa...donc: 10 ^-7 torr= 13,3 micropascal

Et un microPascal = 0.00762245086187 centimes d'Euros. :blbl:
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


@CosmoS a écrit:
@giwa a écrit:
Qui dit mieux? Un micropascal ! :blbl:
Bon, j'ai un peu tord ;) ...car:

le torr ou millimètre de mercure, unité ancienne vaut 133 Pa...donc: 10 ^-7 torr= 13,3 micropascal

Et un microPascal = 0.00762245086187 centimes d'Euros. :blbl:
bravo
Si vous vous perdez encore entre les Euros, les Francs et les Pascals (les gros billets de 500 F) , voici un convertisseur:
http://bruno.goossens.free.fr/outils/conv_euro.html ;)
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11326
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Après lecture des deux papiers, j'ai un sentiment mitigé. Tout d'abord, le deuxième est clairement une ressucée du premier, tout à fait dans la série: "on a un papier à sortir que personne ne lira", on le sort pour tenir notre objectif et conserver une ligne de financement. Le premier cité étale quelques équations, mais en s'y plongeant on est loin de quoi que ce soit de transcendant. Ca sent le réchauffé, pas tout à fait bien maitrisé. Le deuxième est encore plus léger sur ce point, il y a de grandes envolées lyriques sur la MHD, le rappel des équations de Maxwell, on répète à loisir que ce n'est pas simple et puis terminé!
On se demande aussi, pourquoi dans le premier papier, si on a pu simuler les lignes de champ, on n'a pas été plus loin pour modéliser le flux ionique?

Sur le fond, même en restant superficiel, je n'ai pas cru voir apparaître un taux d'ionisation quelconque qui devrait pourtant être là.....Il y a des moments où l'on se demande si il ne s'agit pas juste d'équations aux dimensions pour faire apparaître une force.
Qui plus est, si l'on admet que la poussée est dûe à un déplacement d'ions, ce qui est probable, j'ai du mal à comprendre comment cela se passe lorque l'on met un diélectrique solide. Je vois assez mal des ions se ballader dans le diélectrique....J'ai dû louper quelque chose.
Il y a d'autres papiers disponibles, via Gravitec, plus anciens, mais plus complets. Cela semble plus rigoureux. Je n'ai toutefois pas eu le temps de m'y plonger en détails.
Dans tous les cas, les arguments 'Naudinesques' ne sont pas meilleurs. Les forces mystérieuses cachées par les auteurs du 'grand complot' à l'humanité souffrante, c'est gentil, mais ça ne fait pas avancer la science. Enfin, celle que l'on fait avec des équations.
Il me semble que la question n'est pas tranchée quant à expliquer réellement ce que l'on observe, peut être y a t'il effectivement superposition d'un phénomène ionique, dominant à pression atmosphérique et d'un autre effet tout à fait mineur mais de nature différente. Le doute est permis.

Pour terminer sur un accent un rien plus épistémologique, les équations ne sont que la traduction d'un modèle déduit des observations et guidé par la cohérence des maths qui les expriment. On ne trouvera pas un phénomène si on ne l'a pas inclus dans le modèle. Ce sont justement les écarts entre les observations et le modèle qui peuvent faire apparaître quelque chose de nouveau.

Sur ce....

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@DeepThroat a écrit:Après lecture des deux papiers, j'ai un sentiment mitigé. Tout d'abord, le deuxième est clairement une ressucée du premier,
tout à fait dans la série: "on a un papier à sortir que personne ne lira", on le sort pour tenir notre objectif et conserver une ligne de financement. Le premier cité étale quelques équations, mais en s'y plongeant on est loin de quoi que ce soit de transcendant. Ca sent le réchauffé, pas tout à fait bien maitrisé.
Je ne sais pas si on peut dire que le 2ème est une ressucée du premier dans la mesure où il s'agit de travaux réalisés par des équipes distinctes: le 2ème est un rapport Marshall, et le 1er un rapport Glenn. En page 22, le 2ème papier mentionne les travaux du premier en temps qu'étude indépendante faite par l'ISR.
@DeepThroat a écrit: Le deuxième est encore plus léger sur ce point, il y a de grandes envolées lyriques sur la MHD, le rappel des équations de Maxwell, on répète à loisir que ce n'est pas simple et puis terminé!
Oui, je suis de ton avis: on ne voit pas trop l'intérêt de mentionner tout ça pour s'arrêter là. Et c'est un peu abusif d'illustrer la force électrostatique par le calcul - pour le moins théorique - de la force répulsive de 1 million de tonnes qu'il y aurait entre les charges ayant circulé pendant une seconde dans 2 ampoules séparées de 1 m. :scratch:
@DeepThroat a écrit:
On se demande aussi, pourquoi dans le premier papier, si on a pu simuler les lignes de champ, on n'a pas été plus loin pour modéliser le flux ionique?
Apparemment, cela a été fait: la page 13 mentionne la comparaison entre la force issue de la simulation des flux d'ions suivant les lignes de champs et la force estimée par la relation 9.
@DeepThroat a écrit:
Sur le fond, même en restant superficiel, je n'ai pas cru voir apparaître un taux d'ionisation quelconque qui devrait pourtant être là.....Il y a des moments où l'on se demande si il ne s'agit pas juste d'équations aux dimensions pour faire apparaître une force.
Un taux d'ionisation, pourquoi pas, mais rapporté à quel volume, ou quelle masse ? Ce taux ne doit pas être uniforme ...
En fait, le 1er papier contourne le problème de la façon suivante: il ne fournit pas de modèle pour prévoir le courant (modèle qui utiliserait sans doute le taux d'ionisation dont tu parles), mais un modèle qui relie la force au courant (par l'intermédiaire du nombre de collisions par seconde), et l'expérience permet de vérifier la cohérence entre la mesure de force et la mesure de courant.

@DeepThroat a écrit:
Qui plus est, si l'on admet que la poussée est dûe à un déplacement d'ions, ce qui est probable, j'ai du mal à comprendre comment cela se passe lorque l'on met un diélectrique solide. Je vois assez mal des ions se ballader dans le diélectrique....J'ai dû louper quelque chose.
Les ions qui se déplacent sont ceux de l'air environnant, le long des lignes de champs qui contournent le diélectrique.
@DeepThroat a écrit:
Il y a d'autres papiers disponibles, via Gravitec, plus anciens, mais plus complets. Cela semble plus rigoureux. Je n'ai toutefois pas eu le temps de m'y plonger en détails.
Merci de l'info. Je vais regarder ... quand j'aurai le temps.
@DeepThroat a écrit:
Dans tous les cas, les arguments 'Naudinesques' ne sont pas meilleurs. Les forces mystérieuses cachées par les auteurs du 'grand complot' à l'humanité souffrante, c'est gentil, mais ça ne fait pas avancer la science. Enfin, celle que l'on fait avec des équations.
;) +1
Reste quand même un point commun à tous ceux qui étudient ce sujet (qu'ils fassent de la science ou du "wishful thinking" comme JLN): le rêve de tordre le cou à la 3ème loi de Newton (mais elle a la peau dure !).
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


si on peut dire que le 2ème est une resucée du premier
Au niveau de l'analyse théorique il y en a même moins.....

Apparemment, cela a été fait: la page 13
mentionne la comparaison entre la force issue de la simulation des flux
d'ions suivant les lignes de champs et la force estimée par la relation
9.
Oui, on le mentionne, mais la figure 6 ne fait apparaître que des lignes de champ, même si il est affirmé que l'influence des ions a été prise en compte. Par ailleurs, je n'ai pas cru voir de comparaison entre les valeurs de force supposées obtenues par simulation et celles données par la formule ad'hoc....

mais un modèle qui relie la force au courant (par l'intermédiaire du nombre de collisions par seconde),
D'ailleurs, physiquement parlant, il n'est pas sûr que l'hypothèse des collisions soit nécessaire, l'ion accélère dans le champ électrique, mais en contrepartie, l'ensemble générant le champ doit accélérer en sens opposé. C'est d'ailleurs comme cela que fonctionne un moteur ionique.
Quant à l'autre papier il assez 'rigolo' qu'après avoir parlé de MHD on ne voit plus qu'un champ électrique, où est le M?

Les ions qui se déplacent sont ceux de l'air environnant, le long des lignes de champs qui contournent le diélectrique.
J'avais bien compris, mais l'effet du diélectrique est intérieur à celui ci. L'explication de l'amélioration ne me convainc pas trop...


Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum