Mariage et sexualité dans l'espace

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mariage et sexualité dans l'espace Empty Mariage et sexualité dans l'espace

Message Mar 8 Juil 2008 - 13:58


Un sujet un peu plus léger que les autres mais c'est l'été ;)
(peut-être à déplacer car je n'étais pas certaine de la catégorie où poster).

Rocketplane Global et la société japonaise First Advantage annoncent qu'ils vont organiser des mariages dans l'espace et envisagent un premier vol sub-orbital à cet effet en 2011. Le coût de cette petite folie : 2,3 millions de dollars. Il est bien connu que quand on aime, on ne compte pas.
L'article en entier :

http://www.livescience.com/blogs/2008/07/01/japanese-us-firms-offer-space-weddings/

La nouvelle a donné lieu à un article sur la sexualité dans l'espace sur space.com :
http://www.space.com/scienceastronomy/080707-space-encounters.html

C'est assez amusant à lire. La NASA n'a toujours pas de position officielle sur la question, mais beaucoup s'accordent à dire que le sexe dans l'espace, notamment pour de longues missions, est inévitable, et qu'un équipage mixte paraît être la meilleure option.
Il y a une comparaison avec une base dans l'Antarctique où des milliers de capotes sont envoyées au personnel avant la nuit polaire où ils restent en isolation.
shuttlegirl
shuttlegirl

Messages : 483
Inscrit le : 30/12/2006
Age : 55 Féminin
Localisation : Bruxelles

http://www.catherinekepler.com

Revenir en haut Aller en bas


J'aime beaucoup les termes employés, pas vous? LOL

"...La NASA n'a toujours pas de position officielle sur la question,..."

Il est sûr que ce sujet risque de décoller rapidement. Quand il est question de s'envoyer en l'air.
Enfin je veux dire dans l'espace bien sûr. :oops:
:lol!:
Le pecheur bleu
Le pecheur bleu

Messages : 141
Inscrit le : 10/09/2007
Age : 53 Masculin
Localisation : Chatuzange (26)

Revenir en haut Aller en bas


Patrick Baudry lors de sa conférence du 14 juin au Salon du Timbre à répondu à la question :
A-t-on fait ou fera t-on l'amour dans l'espace ? (je ne me souviens plus exactement de la tournure de la question / peut-être que Bourane qui a enregistré en partie, s'en souviendra / mais en gros c'était celle-ci)

Réponse : Oui, bien sûr cela se fera et cela s'est déjà fait... :affraid: (mais de qui parle-t-il ?)

Il n'a pas été plus loin, nous laissant sur notre faim :megalol: :megalol:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Le pecheur bleu a écrit:J'aime beaucoup les termes employés, pas vous? LOL

"...La NASA n'a toujours pas de position officielle sur la question,..."
En fait, le texte original que je résume si délicatement dit :
"We don't study sexuality in space, and we don't have any studies ongoing with that," said NASA spokesman Bill Jeffs of the Johnson Space Center in Houston. "If that's your specific topic, there's nothing to discuss," he added, referring to "sex in space."


;)

J'ajoute que la question ici n'est pas tellement de savoir si "ça" a été fait ou non (tout le monde se doute de la réponse) mais si l'on va considérer la chose officiellement notamment pour une mission vers Mars. Jason Kring, qui étudie les efffets des missions de longue durée, pose par exemple la question : va-t-on stériliser l'équipage ?
shuttlegirl
shuttlegirl

Messages : 483
Inscrit le : 30/12/2006
Age : 55 Féminin
Localisation : Bruxelles

http://www.catherinekepler.com

Revenir en haut Aller en bas


@shuttlegirl a écrit: pose par exemple la question : va-t-on stériliser l'équipage ?

:affraid: :affraid: :affraid: Déjà faudra qu'il soit d'accord (l'équipage), je vois même mal le bureau de sélection dire :
- "Bon voilà vous êtes sélectionné pour le voyage sur Mars... Patin couffin, mais bon...
Heu comment dire?? Il faut vous les couper!"

Pas fou non et les préservatifs alors???

:suspect: :suspect:
Quoique en réfléchissant bien, cela fait un peu plus de masse à satelliser, alors déjà qu'ils sont juste au niveau lanceur 👅 :megalol: ;)
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


La stérilisation pourrait se justifier par un accroissement du risque de mutations qui pourraient affecter les enfants que les astronautes auraient après le voyage, mais ils peuvent laisser sur Terre des spermatozoides/ovules congelés avant de partir. Etudes requises pour chiffrer ce risque de mutations.
On peut aussi sélectionner des astronautes ayant déjà eu des enfants et ne souhaitant plus en avoir, qui ne verraient donc pas beaucoup d'inconvénients à la stérilisation.

Quelques questions d'éthiques à considérer, mais ça ne parait pas être un problème insurmontable.

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4708
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:je vois même mal le bureau de sélection dire :
- "Bon voilà vous êtes sélectionné pour le voyage sur Mars... Patin couffin, mais bon...
Heu comment dire?? Il faut vous les couper!"
Quoique en réfléchissant bien, cela fait un peu plus de masse à satelliser, alors déjà qu'ils sont juste au niveau lanceur 👅 :megalol: ;)

:megalol: :megalol: :megalol: MDR....
cosmos99
cosmos99

Messages : 1469
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 49 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


spacemen1969 a écrit:Patrick Baudry lors de sa conférence du 14 juin au Salon du Timbre à répondu à la question :
A-t-on fait ou fera t-on l'amour dans l'espace ? (je ne me souviens plus exactement de la tournure de la question / peut-être que Bourane qui a enregistré en partie, s'en souviendra / mais en gros c'était celle-ci)

Réponse : Oui, bien sûr cela se fera et cela s'est déjà fait... (mais de qui parle-t-il ?)

Il n'a pas été plus loin, nous laissant sur notre faim

Je pensais exactement à ça. Il a dit qu'il n'y avait pas eu d'expérience officiel, puis il a laissé sous-entendre que des officieuses avaient eu lieu.
Il me semble que j'ai filmé cette partie. Je vais voir.
buran
buran

Messages : 970
Inscrit le : 11/08/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

http://www.buran.fr

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:La stérilisation pourrait se justifier par un accroissement du risque de mutations

Il faut aussi penser aux risques d'une grossesse-surprise dans l'espace. Les préservatifs, c'est moins sûr qu'une stérilisation et au cours d'une mission de deux ans, le risque est réel. Comme le dit lambda0, une personne, homme ou femme, d'un certain âge et qui aurait déjà des enfants, n'y serait sans doute pas opposée. Certains le font bien sur terre pour éviter la contraception quand ils ne veulent plus d'enfants.
Mais que tous nos postulants se rassurent, il ne faut pas couper grand chose :lol!:
shuttlegirl
shuttlegirl

Messages : 483
Inscrit le : 30/12/2006
Age : 55 Féminin
Localisation : Bruxelles

http://www.catherinekepler.com

Revenir en haut Aller en bas


Plus que des problèmes de contraception, qui sont probablement gérables, la préoccupation des responsables de mission, doit être celle de l'équilibre mental et affectif des astronautes : faut-il des célibataires ? des couples déjà établis, des "mariés" partant seuls en laissant leur famille ? faut-il castrer (pour de vrai ou chimiquement) tout le monde ? etc ....
Et autre problème celui des relations qui évoluent (crise - rupture etc ..) avec les possibles tensions que cela peut créer au sein de l'équipe ... voire les pétages de plomb (dans ce cas il faut aussi prévoir en plus des boites de Kleenex des gilets pare-balle 🤡 ).
La pudibonderie officielle aux USA jette un voile sur le sujet - au moins au niveau des déclarations-, ils devront malgré tout en tenir compte si ils prévoient des séjours longs dans une base lunaire.
Probable que dans les expériences de préparation à un voyage sur Mars, menées actuellement par les russes, ce sujet va être pris en compte.
montmein69
montmein69

Messages : 18517
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


J'ai trouvé... :cheers: :cheers:
Envoyons des moines... :lol!:

Bon je sors 👅
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


spacemen1969 a écrit:Patrick Baudry lors de sa conférence du 14 juin au Salon du Timbre à répondu à la question :
A-t-on fait ou fera t-on l'amour dans l'espace ? (je ne me souviens plus exactement de la tournure de la question / peut-être que Bourane qui a enregistré en partie, s'en souviendra / mais en gros c'était celle-ci)

Réponse : Oui, bien sûr cela se fera et cela s'est déjà fait... :affraid: (mais de qui parle-t-il ?)

Il n'a pas été plus loin, nous laissant sur notre faim :megalol: :megalol:

Voilà j'ai trouvé le passage:
http://fr.youtube.com/watch?v=Qgw6_Oy1950

à 3min 42

:lol!:
buran
buran

Messages : 970
Inscrit le : 11/08/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

http://www.buran.fr

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,
@lambda0 a écrit:La stérilisation pourrait se justifier par un accroissement du risque de mutations qui pourraient affecter les enfants que les astronautes auraient après le voyage...
Quelques questions d'éthiques à considérer, mais ça ne parait pas être un problème insurmontable.

???
J'ai du mal à en croire mes yeux. Pour moi, sans vouloir offenser, c'est inacceptable et certainement pas justifiable.
S'il y a un risque, ce n'est certainement pas à une instance politique, économique ou je ne sais quoi de décider d'une stérilisation préventive. Un astronaute est assez grand pour savoir ce qu'il a à faire ou ne pas faire.
Dans le même style, on devrait stériliser de nombreuses femmes du tiers monde pour la bonne raison que (sauf miracle) leurs enfants seraient élevés dans la misère (manque de nourriture, d'eau ...) et dans un environnement qui ne convient pas à un enfant.

De plus, pour en revenir aux astronautes, imagine qu'on fasse une découverte majeure qui permet de réparer l'ADN endommagé ou de sélectionner le spermatozoïde le plus "sain" parmi 1 million de spermatozoïdes présentant des anomalies. Va donc annoncer la bonne nouvelle à l'astronaute qu'on a stérilisé 2 ans auparavant ...

Cordialement,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Ton deuxième argument est de l'eugénisme et est tout aussi discutable.

Par contre je suis d'accord avec toi, je ne vois pas pourquoi on devrais les stériliser. Il y a tellement de moyens contraceptifs différents que le risque d'une grossesse est (quasi) nul.
Après, est-ce qu'il faut les stériliser pour éviter les pulsions sexuelles c'est autre chose, mais ça en deviendrais presque des robots.
buran
buran

Messages : 970
Inscrit le : 11/08/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

http://www.buran.fr

Revenir en haut Aller en bas


Si je comprends bien, l'absence de relations sexuelles est jugée inenvisageable pour ce genre de mission très longue durée mais c'est la procréation qui peut poser un problème...

Je peux suggérer une solution plus simple que la contraception ou la stérilisation : un équipage mono-genre (que des hommes ou que des femmes) mais tous homosexuels.


Zou ! Un problème de réglé ; au suivant ! :)
spacedreamer
spacedreamer

Messages : 283
Inscrit le : 18/12/2006
Age : 51 Masculin
Localisation : 49,3N-4,03E

Revenir en haut Aller en bas


Ah au fait ! Petite parenthèse parce que ça frise le hors-sujet ( :troll: ) mais :
@buran a écrit:(...)les stériliser pour éviter les pulsions sexuelles(...)
ça marche pas, hein... Le désir sexuel n'est pas qu'affaire d'hormones.
spacedreamer
spacedreamer

Messages : 283
Inscrit le : 18/12/2006
Age : 51 Masculin
Localisation : 49,3N-4,03E

Revenir en haut Aller en bas


@spacedreamer a écrit:Ah au fait ! Petite parenthèse parce que ça frise le hors-sujet ( :troll: ) mais :
@buran a écrit:(...)les stériliser pour éviter les pulsions sexuelles(...)
ça marche pas, hein... Le désir sexuel n'est pas qu'affaire d'hormones.

HS:
Il me semblait que (en tout cas pour les hommes avec la testostérone) le désire sexuel était dû aux hormones? C'est justement pour ça que dans certains pays ils stérilisent les agresseurs sexuels récidivistes.
Bon je vais me renseigner pour être sûr.
buran
buran

Messages : 970
Inscrit le : 11/08/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

http://www.buran.fr

Revenir en haut Aller en bas


@buran a écrit:
@spacedreamer a écrit:Ah au fait ! Petite parenthèse parce que ça frise le hors-sujet ( :troll: ) mais :
@buran a écrit:(...)les stériliser pour éviter les pulsions sexuelles(...)
ça marche pas, hein... Le désir sexuel n'est pas qu'affaire d'hormones.

HS:
Il me semblait que (en tout cas pour les hommes avec la testostérone) le désire sexuel était dû aux hormones? C'est justement pour ça que dans certains pays ils stérilisent les agresseurs sexuels récidivistes.
Bon je vais me renseigner pour être sûr.

HS on:
Ne pas confondre la stérilisation ou vasectomie, opération qui constitue à couper les canaux qui transportent les spermatozoïdes à partir des testicules, et castration chimique (ou physique) qui supprime le désire sexuel.
HS off
Goro
Goro

Messages : 228
Inscrit le : 16/07/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas


Bah, faisons juste un vaisseau plus grand avec une pouponniere ou crèche :megalol: :megalol:

Laissons faire la nature...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Amis du soir, bonsoir.
@spacedreamer a écrit:Si je comprends bien, l'absence de relations sexuelles est jugée inenvisageable pour ce genre de mission très longue durée mais c'est la procréation qui peut poser un problème...

Certains prétendent que l'abstinence est très difficile, sans doute parce qu'ils prennent leur cas pour une généralité (et vlan prend ça dans la poire ... :)). Dans le même ordre d'idée, arrêter de fumer est également très difficile.
Mais dans les 2 cas, AMHA, c'est très facile, il suffit seulement d'être motivé et rationnel. Sans doute que cela n'est pas facile pour tout le monde, je veux bien le croire, mais je pense que la grande majorité des astronautes en sont capables. Ils ont justement passé des épreuves de sélection en fonction de leur aptitude à être rationnel et à contrôler leurs émotions et pulsions.

Quant au problème de procréation, il me parait complètement hors sujet. Ou alors, il faut que les gens du comité de sélection soient suffisamment stupides pour envoyer parmi le groupe d'astronautes 2 célibataires de sexe opposé ayant des problèmes sexuels, et mal dans leur peau car venant de se faire larguer par leur conjoint. Autrement dit, des gens susceptibles d'avoir des comportements irrationnels ...

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@buran a écrit:Ton deuxième argument est de l'eugénisme et est tout aussi discutable.
Par contre ...

Pourquoi "par contre" ?
L'eugénisme est inacceptable, c'est bien la teneur de mon propos.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Avec l'histoire de Lisa Novak et malgré les tests, les astronautes sont des gens comme les autres, sur le plan des émotions.

Aie! Aie ! j'imagine deux ans de dispute Terre Mars aller/retour. :face:
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
@buran a écrit:Ton deuxième argument est de l'eugénisme et est tout aussi discutable.
Par contre ...

Pourquoi "par contre" ?
L'eugénisme est inacceptable, c'est bien la teneur de mon propos.

A+,
Argyre

"Par contre" dans le sens je change de sujet, pas j'approuve le précédent . ;)
buran
buran

Messages : 970
Inscrit le : 11/08/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

http://www.buran.fr

Revenir en haut Aller en bas


@zx a écrit:Avec l'histoire de Lisa Novak et malgré les tests, les astronautes sont des gens comme les autres, sur le plan des émotions.
Attention, il s'agit d'un cas particulier. N'oublions pas que Lisa est une femme ....
Pardon pardon pardon, je sors ...

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


De toute façon il y a déjà eu des couples dans l'espace (des Américains) et vu l'exiguité de la navette et le manque d'intimité, je pense qu'ils ont dû faire de l'abstinence le temps de leur mission, quand bien même ils auraient utilisé une contraception. Mais je pense que c'est risqué de tomber enceinte et d'accoucher, et puis comment s'occuper d'un bébé dans l'espace, comment supporte-t-il l'apesanteur ? Tout un tas de question sur la gestion de la sexualité, grossesse, accouchement, bébé etc...
Aragatz
Aragatz

Messages : 3295
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum