PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 science fiction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
corsaire




Nombre de messages : 2
Age : 41
Localisation : france paris
Date d'inscription : 17/11/2008

science fiction Empty
MessageSujet: science fiction   science fiction EmptyLun 17 Nov 2008 - 4:19

Bonjour tout nouveau sur ce forum ,il fallait que je m'inscrive car j'ai des questions ou idées (peut etre à la con) sur les inventions spatiales je cherchait des sites pour en discuter mais rare...si quelqu'un en connait ?

alors voila avec toute les histoire d'accelerateur de particules (LHC) peux t'on envisagé un accelerateur de particules ( y en a plein dans l'espace non? ) qui fournirait l'energie necessaire à la propulsion d'une navette ????

en attente de vos reponses passionnées
Revenir en haut Aller en bas
Argyre


Argyre

Masculin Nombre de messages : 3346
Age : 53
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

science fiction Empty
MessageSujet: Re: science fiction   science fiction EmptyLun 17 Nov 2008 - 12:27

Bonjour,
corsaire a écrit:
Bonjour tout nouveau sur ce forum ,il fallait que je m'inscrive car j'ai des questions ou idées (peut etre à la con) sur les inventions spatiales je cherchait des sites pour en discuter mais rare...si quelqu'un en connait ?

alors voila avec toute les histoire d'accelerateur de particules (LHC) peux t'on envisagé un accelerateur de particules ( y en a plein dans l'espace non? ) qui fournirait l'energie necessaire à la propulsion d'une navette ????

en attente de vos reponses passionnées

Ben oui ... et ça existe déjà ! Accélérer des particules et les expulser à la plus grande vitesse possible en sens opposé à la direction d'avancement d'une fusée, c'est le principe fondamental de propulsion des fusées. Pour ce qui est du décollage, on a besoin d'expulser beaucoup de particules en peu de temps, donc on utilise la pression due par exemple à la combustion de grandes quantités d'H2+O2. Mais la vitesse d'expulsion n'est pas très importante.
Une fois dans l'espace (loin de la Terre), plus besoin de vaincre la gravité. On peut donc utiliser moins de particules en les expulsant à plus grande vitesse. Exemples : la propulsion ionique ou la technologie Vasmir. La fusée accélère très doucement, mais pendant une longue période de temps.
Pour ce qui est de la navette, elle n'accède qu'à l'orbite basse, donc on ne peut pas utiliser ce genre de technique. Il faut en effet bien comprendre que faire accélérer des particules à très grande vitesse demande une énergie colossale (et un appareillage complexe). Donc on ne peut accélérer qu'un relativement petit nombre de particules à la fois, ce qui exclut de le faire au décollage.

Cordialement,
Argyre

ps : non, il n'y a pas beaucoup de particules dans l'espace; l'espace, c'est (presque) vide
Revenir en haut Aller en bas
corsaire




Nombre de messages : 2
Age : 41
Localisation : france paris
Date d'inscription : 17/11/2008

science fiction Empty
MessageSujet: Re: science fiction   science fiction EmptyLun 17 Nov 2008 - 17:53

j'ai vu que oui ca existait mais je pensais plus un faire rentrer en collision les particules (photons) et recuperer l'energie dégagée ; je ne sais pas qui aura le plus d'energie la particule ejectée ou la colission?

corsaire
Revenir en haut Aller en bas
Argyre


Argyre

Masculin Nombre de messages : 3346
Age : 53
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

science fiction Empty
MessageSujet: Re: science fiction   science fiction EmptyMar 18 Nov 2008 - 17:52

corsaire a écrit:
j'ai vu que oui ca existait mais je pensais plus un faire rentrer en collision les particules (photons) et recuperer l'energie dégagée ; je ne sais pas qui aura le plus d'energie la particule ejectée ou la colission?

corsaire
Tu fais sans doute allusion aux voiles solaires ?
Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Photovoile

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
urix


urix

Masculin Nombre de messages : 588
Age : 29
Localisation :
Date d'inscription : 28/02/2008

science fiction Empty
MessageSujet: Re: science fiction   science fiction EmptyMar 18 Nov 2008 - 18:52

Oué c'est une voile solaire ça en gros
PS: Welcome home rookie Super Wink
Revenir en haut Aller en bas
Laurent




Masculin Nombre de messages : 141
Age : 56
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 20/07/2007

science fiction Empty
MessageSujet: Science fiction - fait scientifique   science fiction EmptyVen 19 Déc 2008 - 21:09

Que ca soit l'USS l'Entreprise de Star trek, ou la station spatiale de "2001 : l'Odyssée de l'espace", la science-fiction fournit toujours l'inspiration et des idées pour les scientifiques et les ingénieurs qui conçoivent et construisent les vrais vaisseaux spatiaux : Science fiction - scientific fact
Revenir en haut Aller en bas
Ripley




Masculin Nombre de messages : 1925
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2006

science fiction Empty
MessageSujet: science fiction   science fiction EmptySam 20 Déc 2008 - 17:01

Revenir en haut Aller en bas
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 16893
Age : 68
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

science fiction Empty
MessageSujet: Re: science fiction   science fiction EmptySam 27 Déc 2008 - 9:39

Argyre a écrit:

ps : non, il n'y a pas beaucoup de particules dans l'espace; l'espace, c'est (presque) vide

Je crois qu'il faut rester assez humble en ce qui concerne notre connaissance de ce qu'il y a dans l'espace et notamment ce qu'on appelle le vide.

Les dernières évaluations (si tant est que l'on comprenne tous ces phénomènes) c'est qu'on ne connait qu'environ 5 à 30 % de ce qui probablement existe (la matière baryonique et les particules d'interaction et quelques machin-choses dont certains non observés mais probables).

http://irfu.cea.fr/Phocea/Vie_des_labos/Ast/ast_visu.php?id_ast=274

Et on a baptisé avec des termes "bateaux" ce qu'on ne comprend pas (énergie sombre, matière noire) ... donc le vide doit être une sacré soupe clown et nous on est les apprentis-marmitons qui ne connaissons pas la recette non

Une chance finalement ... c'est peut-être là-dedans que résident les secrets technologiques qui permettront (à long terme) de voyager vite et à longue distance ... sinon ... à part se déplacer dans le système solaire (en chair et en os .... ou avec des sondes pour les endroits les plus inhospitaliers) l'humanité sortira peut-être de son berceau ... mais en tout cas ne pourra probablement pas aller plus loin que son tapis de jeu. chaud
La SF permet aux esprits féconds de se projeter dans cet "avenir du voyage spatial qui compte en années-lumière et en parsecs" .... mais si cela est très excitant ... il faut se rappeler que ce n'est que de la SF ... et qu'on peut difficilement construire des scénarios crédibles (pour l'instant) basés là-dessus ... et par conséquent donner des dates de réalisation qui ne soient pas pure fantasy (euh ... fantaisie) bounce
Revenir en haut Aller en bas
 
science fiction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit