Arianespace voit un CA 2009 stable, regarde vers le Moyen-Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


ABOU DHABI (Reuters) - Arianespace anticipe une stabilité de son activité en 2009, avec au moins 12 lancements prévus, malgré la crise économique mondiale, déclare Jean-Yves Le Gall, P-DG du groupe, qui souligne que ce dernier cherche à se développer au Moyen-Orient.

Dans un entretien accordé dimanche soir à Reuters en marge d'une conférence organisée à Abou Dhabi, il a également dit que le chiffre d'affaires pour cette année devrait rester inchangé à environ un milliard d'euros.

"Comme nous avons effectué à peu près le même nombre de lancement que l'an dernier, notre chiffre d'affaires devrait être identique à celui de 2007", a souligné Jean-Yves Le Gall.

En juin dernier, il avait dit espérer enregistrer une hausse de 15% des ventes du groupe.

"Sur les 15 appels d'offres attribués en 2008, nous en avons gagné 11%. Et nous pourrions encore en remporter un ou deux d'ici la fin de l'année", a poursuivi le P-DG d'Arianespace.

L'entreprise est détenue par 24 actionnaires de 10 pays, parmi lesquels figurent EADS et sa filiale aérospatiale Astrium, le belge Sabca et les français Safran et Air Liquide.

"Notre activité est stable et, malgré le ralentissement économique mondial, notre part de marché augmente pour désormais s'établir à 70%", a encore déclaré Jean-Yves Le Gall.

L'Asie devrait continuer à peser à hauteur d'un tiers du chiffre d'affaires total du groupe tandis que la part du Moyen-Orient dans l'activité totale, actuellement de 10%, devrait monter en puissance dans les années à venir.

"C'est une région très importante pour nous en raison des nombreux projets de lancement de satellites. Nous constatons beaucoup de dynamisme (...) nous sommes en discussions avancées avec deux clients de la région", a-t-il poursuivi.

Stanley Carvalho, version française Benoit Van Overstraeten

http://www.challenges.fr/depeches/entreprises/20081117.REU1279/arianespace_voit_un_ca_2009_stable_regarde_vers_le_moye.html
grysor
grysor

Messages : 3218
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


@grysor a écrit:(.../...)
"Sur les 15 appels d'offres attribués en 2008, nous en avons gagné 11%. Et nous pourrions encore en remporter un ou deux d'ici la fin de l'année", a poursuivi le P-DG d'Arianespace.(.../...)

Je pense qu'il y a une coquille. 11% de 15 appels d'offres, ca fait 1,65 appels d'offre gagnés..... alors que 11 appels d'offre sur 15, ça fait 73% du marché - ce qui est cohérent avec le reste de l'article.

Merci pour la source, en tous cas.
avatar
el_slapper

Messages : 507
Inscrit le : 06/08/2008
Age : 45 Localisation : damned, je suis localisé

Revenir en haut Aller en bas


@grysor a écrit:Arianespace anticipe une stabilité de son activité en 2009, avec au moins 12 lancements prévus

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9945
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


^^ Mais bien sûr ! :megalol:
DeepField
DeepField

Messages : 1022
Inscrit le : 13/05/2008
Age : 30 Masculin
Localisation : Colombes (92)

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@grysor a écrit:Arianespace anticipe une stabilité de son activité en 2009, avec au moins 12 lancements prévus

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Je suppose que la blague signifie que l'objectif n'est pas très crédible ?
Or les lancements de 2009 correspondent à des satellites dont la construction a déjà été si ce n'est entamée pour tous, du moins commandée par contrat.
Donc je pense que le nombre de lancement nécessaire existera. Arianespace emportera t"elle autant de contrats de lancement .... cela reste effectivement aléatoire, mais il n'y a pas tant de concurrence crédible pour absorber ces charges de lancement .... donc AMHA pas gagné ... mais faisable.
On peut par contre s'interroger sur ce que seront les nouveaux besoins après .... les satellites de telecoms ont une longue durée de vie ... et la crise économique ne sera peut-être pas aussi anodine et limitée que notre Ministre de l'Industrie ne cesse de le répêter. :bounce1:

Donc le marché pourrait bien se rétrécir. Et du coup les espoirs d'un lancement par l'ESA du développement de l'étage ESC B avec le moteur VINCI risque de passer à la trappe : trop cher dans un contexte à visibilité limitée :affraid:
montmein69
montmein69

Messages : 18155
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum