PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 La propulsion électrostatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MRJA




Nombre de messages : 36
Age : 94
Localisation : ANNECY
Date d'inscription : 29/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyJeu 20 Nov 2008 - 15:47

Le groupe MRJA est un groupe d'amateurs passionnés de propulsion électrique. Notre recherche dure depuis une vingtaine d'années (temps libre). Nous avons construit et perfectionné un montage électrique qui tourne sur un manège.

Notre recherche a été purement empirique. Nous sommes partis des principes de l'électrostatique : les pôles identiques se repoussent, les pôles différents s'attirent.

L'engin ou maquette que nous faisons tourner (poids environ 1 kg) comprend deux parties :
1/ L'Avant qui est un bouquet de pointes métalliques tournées vers l'Arrière. Ce bouquet est maintenu en place par le conducteur électrique.
2/ L'Arrière qui est fait de deux éléments : a/ un cylindre métallique vide fermé aux deux extrémités par des dômes métallisés (longueur 30 cm, diamètre 10 cm). Ce cylindre est couché suivant l'axe Arrière ----->Avant. b/ une couronne métallique (diamètre 30 cm, largeur 12 cm) qui entoure le cylindre à peu près vers le milieu de sa longueur.
Le total de la barre tournante du manège (long. 2,80 m) pèse plus de 4 kg.

électrification : Nous envoyons sur ce montage de l'électricité fournie par une Machine de Wimshurst. Un pôle est branché sur l'Avant (les pointes), l'autre sur l'Arrière (cylindre couronne). Positif sur les pointes marche bien. Négatif sur les pointes marche, mais moins bien. La Machine de Wimshurst tourne grâce à un petit moteur électrique branché sur le secteur.

Résultat : le montage, que nous appelons l'engin ou la maquette, tourne sur le manège dans le sens Arrière --->Avant, à la vitesse de 2,50 mètres/seconde.

Particularité remarquable : Rien ne sort à l'arrière de l'engin. Rien n'est éjecté. Il ne s'agit pas d'une réaction classique ...

Questions : Connaissez-vous une théorie qui justifierait une telle propulsion ?
Le principe de la propulsion a-t-il un rapport, une parenté, une ressemblance avec un principe que vous connaissez ? Pensez-vous que ce genre de propulsion s'adapterait à des engins plus gros, genre "engins spatiaux ?

P.S. Nous avons un site sur internet : http://lapropulsionelectrique.neuf.fr

Nous vous le signalons pour les photos. Le texte est trop confus et trop chargé. Nous sommes en train de composer un 10ème chapitre qui reprendra le total en beaucoup plus simple et plus clair.
Merci à vous tous de nous recevoir. Le groupe MRJA.


Dernière édition par MRJA le Ven 21 Nov 2008 - 9:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lapropulsionelectrique.neuf.fr
Troll


Troll

Nombre de messages : 124
Age : 49
Localisation : planète Terre
Date d'inscription : 14/05/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyJeu 20 Nov 2008 - 15:59

le lien ne marche pas Cool page introuvable !!
Revenir en haut Aller en bas
Skyboy


Skyboy

Masculin Nombre de messages : 2111
Age : 38
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyJeu 20 Nov 2008 - 16:06

Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
Skyboy


Skyboy

Masculin Nombre de messages : 2111
Age : 38
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyJeu 20 Nov 2008 - 16:09

MRJA a écrit:
Questions : Connaissez-vous une théorie qui justifierait une telle propulsion ?
Je crois que des projets de soucoupe volante qui ioniserait l'air pour s'appuyer dessus serait peut-être une piste.

Sinon pour ce qui est de votre système, il ne marcherait pas dans le vide et je suis déjà sceptique que ça marche dans l'air...

Faudrait être sûr également qu'il n'y a pas un champs magnétique quelquepart autour de votre système
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
Troll


Troll

Nombre de messages : 124
Age : 49
Localisation : planète Terre
Date d'inscription : 14/05/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyJeu 20 Nov 2008 - 17:03

Dommage que vous n'ayez pas un film d'une dizaine de minute expliquant le montage de votre système ainsi qu'une démonstration.
Avez-vous fait vérifier votre système par un ingénieur ou par une tierce personne qui s'y connaitrait suffisamment ?
Revenir en haut Aller en bas
MRJA




Nombre de messages : 36
Age : 94
Localisation : ANNECY
Date d'inscription : 29/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: la propulsion ... Correction !   La propulsion électrostatique EmptyJeu 20 Nov 2008 - 20:02

Veuillez nous excuser pour la faute que nous avons commise sur l'adresse de notre site : Nous avons écrit "Propulssion" Lisez "Propulsion", avec un seul s ! notre site est donc :
http://lapropulsionelectrique.neuf.fr Veuillez encore nous excuser ! Nous corrigerons dans le texte dès que possible. Le groupe MRJA. La correction a été faite. Merci pour les aides discrètes et efficaces. MRJA


Dernière édition par MRJA le Dim 23 Nov 2008 - 7:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lapropulsionelectrique.neuf.fr
Jupiter d'accueil


Jupiter d'accueil

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 44
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyJeu 20 Nov 2008 - 22:30

Skyboy a écrit:
MRJA a écrit:
Questions : Connaissez-vous une théorie qui justifierait une telle propulsion ?
Je crois que des projets de soucoupe volante qui ioniserait l'air pour s'appuyer dessus serait peut-être une piste.

Sinon pour ce qui est de votre système, il ne marcherait pas dans le vide et je suis déjà sceptique que ça marche dans l'air...

Faudrait être sûr également qu'il n'y a pas un champs magnétique quelquepart autour de votre système

Des experiences ont fonctionne dans le vide dont une de la Nasa: Shocked
http://lifters.online.fr/lifters/ascvacuum/index.htm


Je pense qu'il s'agit d'une piste interessante a creuser car des applications importantes dans le spatial/aeronautique pourrait etre envisageable, mais il faudrait deja 1 projet national serieux de micro sat/avion de test avant de trop s'enflammer a esperer... Rolling Eyes

Par contre l'utilisation de panneaux solaires pour des systemes allant + loin que Mars me parrait ilusoire si on souhaite toujours pouvoir produire assez de courant = une poussee suffisante.
La aussi (cf propulsion ionique) le vrai decolage de la propulsion electrique ou electrocinetique demande de pouvoir disposer d'une source d'energie importante et constante je pense...

Mais a nouveau, il faut surtout des projets permettant de materialiser, et valider/developper les idees.
Le projet de MRJA en est un, bravo a eux pour ce projet Super bravo

Mais j'attends toujours innocement que les gros projets arrive sur cette techno...
(gros = volant dans le ciel sans ballon porteur -deja fait- ou dans l'espace)
Suis-je trop naif? On demande une expertise d'expert experimente... sage
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Théodose


Pr. Théodose

Nombre de messages : 52
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 04/11/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 16:43

Je rejoins Skyboy dans son scepticisme, d'autant plus que mon pouicomètre (détecteur personnel de non-scientificité) s'est affolé à plusieurs reprises durant la lecture...
Après examen aussi attentif que possible, je pense que l'on a simplement affaire là au phénomène bien connu de vent ionique :
- La grande finesse des pointes métalliques situées à l'avant engendre un champ électrique local suffisamment intense pour ioniser partiellement l'air qui les entoure en électrons et ions.
- L'une de ces deux classes de particules, cela dépendant de la polarisation, va être accélérée vers la couronne arrière par la différence de potentiel régnant entre les deux parties de l'appareil.
- Comme le libre parcours moyen dans l'air à pression atmosphérique est bien inférieur à la distance entre électrodes avant et arrière, les électrons ou ions vont entrer en collision avec les atomes de l'air en leur transmettant leur quantité de mouvement (dirigée de l'avant vers l'arrière) mais sans les ioniser.
- Enfin, tandis que les électrons/ions sont collectés sur la surface de l'électrode arrière, les atomes neutres accélérés vont continuer sur leur lancée sans voir leur trajectoire modifiée par le champ électrique existant.
L'absence apparente d'éjection d'air s'explique par la faible vitesse de l'écoulement engendré mais cela n'interdit d'obtenir un phénomène de propulsion, car Poussée = Débit Massique de fluide * (Vitesse du fluide à la Sortie - Vitesse du fluide à l'entrée) : un deltaV faible peut être compensé par un DM élevé dû à une section moteur importante.

Remarques et suggestions :
- Les problèmes de claquages mentionnés sur la page "guerre du Mur" sont simplement dus à l'absence de régulation en tension d'une machine de Wimshurst, qui peut atteindre des tensions suffisantes pour atteindre. Le fait de déconnecter le cylindre central augmentant la distance entre les électrodes utiles et par là même la tension de claquage nécessaire, le générateur utilisé peut alors ne plus pouvoir suivre mais le souci n'est pas formellement réglé. En tout cas, l'utilisation d'un montage électronique similaires aux alimentations pour néons mais moins puissant devrait résoudre ces problèmes et autoriser des expérimentations plus précises.
- Un plan d'expériences rigoureux et exhaustif portant sur les différents paramètres importants du montage (tension d'alimentation, nombre d'aiguilles à l'avant, dimensions des électrodes, distance entre ces dernières, ...) est indispensable pour défricher correctement le phénomène en question. Couplé à une recherche bibliographique préalable sérieuse, il aurait permis d'éviter de recourir à une stratégie essai-erreur coûteuse en temps et en matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Argyre


Argyre

Masculin Nombre de messages : 3339
Age : 53
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 17:10

Bonjour,
Pr. Théodose a écrit:
Je rejoins Skyboy dans son scepticisme, d'autant plus que mon pouicomètre (détecteur personnel de non-scientificité) s'est affolé à plusieurs reprises durant la lecture...
Je n'ai pas analysé en détail le système, mais il me semble que s'il n'y a pas d'expulsion de matière et si on est dans le vide (donc on ne peut prendre appui sur d'autre particules), le seul principe fondamental de conservation de la quantité de mouvement implique que le barycentre du système ne bougera pas.
En clair, on ne peut pas faire avancer un objet dans le vide à l'aide de la seule force électrostatique.

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4329
Age : 52
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 17:19

Le principe de conservation de la quantité de mouvement n'implique pas qu'il faut éjecter de la matière pour se propulser dans le vide. La propulsion par éjection de matière est seulement un cas particulier.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Skyboy


Skyboy

Masculin Nombre de messages : 2111
Age : 38
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 17:40

lambda0 a écrit:
Le principe de conservation de la quantité de mouvement n'implique pas qu'il faut éjecter de la matière pour se propulser dans le vide. La propulsion par éjection de matière est seulement un cas particulier.
tu penses à un déplacement dans un champs magnétique ? Y a-t-il d'autres cas ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4329
Age : 52
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 17:51

Skyboy a écrit:
lambda0 a écrit:
Le principe de conservation de la quantité de mouvement n'implique pas qu'il faut éjecter de la matière pour se propulser dans le vide. La propulsion par éjection de matière est seulement un cas particulier.
tu penses à un déplacement dans un champs magnétique ? Y a-t-il d'autres cas ?

Oui, et même sans champ magnétique, et celà n'a rien de mystérieux, c'est couramment utilisé depuis 40 ans : réaction contre un champ gravitationnel, c'est le principe même de l'assistance gravitationnelle qui permet d'accélérer des sondes.
Le conservation de la quantité de mouvement ne dit pas qu'il faut éjecter de la matière pour se propulser mais qu'il faut échanger de la quantité de mouvement.
Et les champs, magnétiques ou gravitationnels, peuvent emporter de la quantité de mouvement.
On peut très bien imaginer des dispositifs électrostatiques/électromagnétiques un peu astucieux qui prélèvent de la quantité de mouvement dans le champ magnétique de la Terre, ou d'autres planètes.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Argyre


Argyre

Masculin Nombre de messages : 3339
Age : 53
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 18:14

Bonjour,
lambda0 a écrit:
Oui, et même sans champ magnétique, et celà n'a rien de mystérieux, c'est couramment utilisé depuis 40 ans : réaction contre un champ gravitationnel, c'est le principe même de l'assistance gravitationnelle qui permet d'accélérer des sondes.
Le conservation de la quantité de mouvement ne dit pas qu'il faut éjecter de la matière pour se propulser mais qu'il faut échanger de la quantité de mouvement.
Et les champs, magnétiques ou gravitationnels, peuvent emporter de la quantité de mouvement.
On peut très bien imaginer des dispositifs électrostatiques/électromagnétiques un peu astucieux qui prélèvent de la quantité de mouvement dans le champ magnétique de la Terre, ou d'autres planètes.

Ok, mais j'ai bien précisé dans mon post qu'il n'y avait pas de matière éjectée, ni de matière à côté sur laquelle prendre appui. Dans le cas du champ magnétique comme dans le cas d'un champ gravitationnel, on prend appui sur des particules existant à proximité du vaisseau, donc ce n'est pas vraiment le vide. Pour le champ magnétique, ce sont les photons et pour le champ de gravité euh ... disons que ce sont les gravitons (leur existence n'a pas encore été démontrée, mais globalement, le principe est le même).

Donc je persiste à dire, en précisant un peu : si on est dans un vrai vide, ou si on est loin de toute particule, impossible d'échanger de la quantité de mouvement, donc on ne peut avancer que par expulsion de matière. Et la conclusion reste la même : on ne va pas réussir à faire avancer un vaisseau avec une force électrostatique s'il n'y a pas de particule extérieure au vaisseau qui va interagir avec elle.

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
MRJA




Nombre de messages : 36
Age : 94
Localisation : ANNECY
Date d'inscription : 29/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Réponse collective en attendant mieux.   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 20:08

Merci à vous tous, messieurs, Troll, Skyboy, Jupiter d'accueil, Pr. Théodose, Argyre, Lambda0, notre modérateur, merci pour vos promptes et sincères réactions; nous ne pouvons pas répondre à tous en particulier, ni répondre tout de suite à tout ce qui cause problème. Nous voudrions ce soir simplement vous dire que nous sommes sincères, que nous disons ce que nous voyons (mais on peut se tromper sur l'interprétation ...). Bref, il ne faut pas chercher dans notre texte la grosse erreur camouflée. Nous savons que notre "propulsion" est particulière, et nous vous faisons confiance pour nous aider à comprendre.Merci à tous. Bonne nuit. Le groupe MRJA;
Revenir en haut Aller en bas
http://lapropulsionelectrique.neuf.fr
CosmoS


CosmoS

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 20:40

Jupiter d'accueil a écrit:

Des experiences ont fonctionne dans le vide dont une de la Nasa: Shocked
http://lifters.online.fr/lifters/ascvacuum/index.htm
Il faut rappeler que, même si cette expérience a été réalisée sur une installation de la NASA par la société "Gravitec" ( Rolling Eyes ), la NASA ne s'associe absolument pas à l'interpretation des résultats, et ses propres travaux n'ont au contraire jamais mis en évidence d'action dans un vide poussé. Ce sujet précis du fonctionnement dans le vide des "lifters" avait été développé notamment dans ce fil:

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/propulsions-et-lanceurs-f18/micro-vehicule-aerien-fonctionnant-au-plasma-weav-t6069-15.htm

(mais quel sujet astronautique n'a pas encore été traité dans ce forum ? :) ).
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Théodose


Pr. Théodose

Nombre de messages : 52
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 04/11/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyVen 21 Nov 2008 - 21:49

MRJA a écrit:
Nous voudrions ce soir simplement vous dire que nous sommes sincères, que nous disons ce que nous voyons (mais on peut se tromper sur l'interprétation ...). Bref, il ne faut pas chercher dans notre texte la grosse erreur camouflée.
Je tiens à préciser que mon attitude première sur cette discussion, mêlant scepticisme et prudence mais en aucun cas agressive, est surtout dû à de très nombreuses passes d'armes avec les trolls pseudo-scientifiques et autres "génies incompris" qui pullulent sur Internet. Elles ont fini par me rendre méfiant envers toute invention paraissant révolutionnaire ou miraculeuse.

Le domaine qui nous intéresse ici, appelé électro-fluido-dynamique et à la croisée des chemins entre physique des plasmas et mécaniques des fluides, est il est vrai assez difficile à aborder. Je vous conseille donc la lecture de ce document très instructif :
Etude de décharges électriques dans l'air pour le développement d'actionneurs plasmas – Application au contrôle de décollements d'écoulements(pdf)
Il s'agit d'une thèse effectuée au LEA (Laboratoire d'Etudes Aérodynamiques) de l'Université de Poitiers et portant sur des dispositifs similaires aux vôtres. Même si son caractère touffu et sa relative technicité peuvent rebuter au premier abord, il reste néanmoins très abordable dans ses premiers chapitres et contient une foule d'informations utiles.
Par exemple, il y est indiqué page 37 que la vitesse du vent varie en racine carrée du courant traversant le dispositif et atteint 10 m/s pour 150 µA. Une telle valeur, mise en relation avec la large section motrice de votre mobile (30 cm de diamètre, soit 3.14*15²=706 cm² de surface frontale environ) et à la longueur du bras de levier constitué par le manège, est à mon avis à même d'expliquer la vitesse finale obtenue de 2.5 m/s.

Si vous butez sur quoi que ce soit dans ce document, n'hésitez pas à poser vos questions dans ce fil de discussion pour que l'on puisse vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter d'accueil


Jupiter d'accueil

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 44
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptySam 22 Nov 2008 - 11:44

CosmoS a écrit:
Jupiter d'accueil a écrit:

Des experiences ont fonctionne dans le vide dont une de la Nasa: Shocked
http://lifters.online.fr/lifters/ascvacuum/index.htm
Il faut rappeler que, même si cette expérience a été réalisée sur une installation de la NASA par la société "Gravitec" ( Rolling Eyes ), la NASA ne s'associe absolument pas à l'interpretation des résultats, et ses propres travaux n'ont au contraire jamais mis en évidence d'action dans un vide poussé. Ce sujet précis du fonctionnement dans le vide des "lifters" avait été développé notamment dans ce fil:

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/propulsions-et-lanceurs-f18/micro-vehicule-aerien-fonctionnant-au-plasma-weav-t6069-15.htm

(mais quel sujet astronautique n'a pas encore été traité dans ce forum ? :) ).

Merci a tous pour ces precisions et merci Cosmos pour le fil.

Meme si le fonctionnement dans le vide complet ne marche pas (il faudrait quand meme avoir plus de resultats pour verouiller ce point; une experience a bord d'une sonde interplanetaire?) cela laisse un champ d'application pour l'espace deja sympa:
l'obite basse des planetes avec atmosphere... rehausseur d'orbite sans carburant par exemple. up up up


Maintenant, une question pour MRJA: Que souhaitez vous faire ensuite?
Un projet d'avion model reduit me parait le meilleur choix. Il faudrait aussi (deformation capitaliste) regarder dans quel secteur des applications commerciales peuvent apparaitre (drone, aide au vol d'avion de ligne, ...) pour trouver un jour des financements.
Je ne prettend pas avoir raison, et je n'ai malheureusement pas de temps ou d'argent a investir, le but est seulement de satisfaire ma curiosite et ma soif d'explications et de decouvertes et pour cela les groupes comme MRJA ou les grandes agences scientifiques apportent tous leur pierre a l'edifice de la connaissance... Alors continuez!
Revenir en haut Aller en bas
MRJA




Nombre de messages : 36
Age : 94
Localisation : ANNECY
Date d'inscription : 29/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: re :la propulsion électrostatique - à Pr Théodose   La propulsion électrostatique EmptySam 22 Nov 2008 - 20:40

Nous voudrions ce soir répondre à Pr Théodose pour le remercier de ses interventions toujours pleines de sagesse et de science. Nous voulons l'assurer que jamais nous ne nous sommes sentis agressés. Nous comprenons très bien son point de vue. Les génies incompris, nous connaissons aussi. Merci pour le lien "Etudes de décharges électriques..." Nous allons l'imprimer pour le lire tous à loisir. Amicalement. Le groupe MRJA.
Revenir en haut Aller en bas
http://lapropulsionelectrique.neuf.fr
MRJA




Nombre de messages : 36
Age : 94
Localisation : ANNECY
Date d'inscription : 29/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re : la propulsion électrostatique àM. Jupiter d'accueil   La propulsion électrostatique EmptySam 22 Nov 2008 - 21:09

Nous voudrions ce soir aussi répondre à la question posée par Jupiter d'accueil : "Que souhaitez-vous faire ensuite ?" - C'est le porte-parole Roger qui vous répond personnellement, sans engager les autres memebres ... étant donné l'âge que j'affiche, et que j'ai réellement, 83 ans, la suite est assez étroite : je n'ai pas de projet. Je pense que les autres membres du groupe n'envisagent pas de faire carrière dans la confection et la vente des modèles réduits. Nous n'avons jamais pensé à vivre de notre bricolage.
Il faut bien comprendre : ce fut pour nous un passe-temps intéressant. On a réussi à construire un montage qui pose problème. Le fait que vous soyez là, si nombreux, à réflechir à notre propulsion est déjà pour nous la plus précieuse des récompenses. Nous apprécions, nous vous remercions tous; mais ce n'est pas tous les jours qu'on trouve un tel sujet !

Dernière nouvelle quand même: nous avons un projet immédiat (qui sera annoncé à la fin du chapitre 10) : nous allons dès que possible commencer la construction d'un gros "engin" indépendant, c'est-à-dire qu'il aura, à l'intérieur, une petite machine de Wimshurst actionnée par un moteur électrique sur batterie. Nous le mettrons sur manège et nous pourrons voir ainsi quel crédit on peut apporter à notre propulsion. Bonne nuit à vous tous. Le groupe MRJA.
Revenir en haut Aller en bas
http://lapropulsionelectrique.neuf.fr
MRJA




Nombre de messages : 36
Age : 94
Localisation : ANNECY
Date d'inscription : 29/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re : la propulsion electrostatique. Les choses sérieuses.   La propulsion électrostatique EmptyMar 25 Nov 2008 - 20:21

Maintenant que nous nous connaissons mieux, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses comme, par exemple, "répondre" aux questions qui furent posées par Lambda0, Argyre, Pr Théodose, Jupiter d'accueil, Cosmos, Skyboy, Troll et tous les autres ..., des questions qui concernent l'espace lointain et que nous allons bien vite ramener à notre niveau, c'est-à-dire sur terre.
Nous pensons en effet qu'il faut d'abord réflechir aux problèmes qui sont à notre portée. Vous savez sans doute, par exemple, qu'il y a deux sortes d'électricité. Vous avez certainement consulté Wikipedia sur ce sujet. Il y a donc, d'abord, l'électricité domestique (ou domestiquée...) celle du secteur, qui voyage avec les électrons, dans des fils protégés par des gaines, et qui travaille grâce à des enroulements fermés : l'électricité emprisonnée, bridée en un mot. Il y a ensuite (en premier lieu en réalité !) l'électricité sauvage, celle de l'orage, de l'éclair, de la tempête. Cette électricité-là travaille librement et son énergie est d'une tout autre puissance. Ce que l'on appelle l'électrostatique tient de l'électricité sauvage : elle ne véhicule pas des électrons, mais des charges électriques. La machine de Wimshurst produit des charges électriques. Notre montage est un montage électrostatique, avec des pointes et des surfaces nues, et il consomme des charges électriques. C'est déjà un peu çà qui fait la différence. Que pensez-vous de cette différence ? Merci à vous. Bonne nuit à tous. à plus tard. Le groupe MRJA.
Revenir en haut Aller en bas
http://lapropulsionelectrique.neuf.fr
Pr. Théodose


Pr. Théodose

Nombre de messages : 52
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 04/11/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyMar 25 Nov 2008 - 21:43

Déjà, première rectification importante par rapport aux connaissances affichées dans votre message : l'électricité domestique et celle véhiculée par les éclairs sont constituées de la même chose, des électrons !
- Les électrons présents dans les matériaux métalliques sont dits quasi-libres, car la force qui les lient à leurs atomes est très faible par rapport à celle due à l'agitation thermique. De ce fait, ces électrons forment une "mer" qu'il est facile de mettre en mouvement grâce à des champs électriques ou magnétiques extérieurs.
- L'air est considéré comme isolant dans les conditions normales car il ne comporte quasiment pas d'électrons libres. Il est cependant possible de les obtenir selon la réaction atome neutre + énergie => ion chargé positivement + électron libre, l'énergie apportée pouvant être lumineuse (UV, rayons cosmiques) tribologique (choc entre poussières) ou électrique (effet corona)
La propulsion électrostatique Photoelectron
Le champ électrique naturel va ensuite commencer à séparer les électrons des ions, le signe de la charge électrique indiquant la direction prise par rapport au champ, puis elles sont transportées sur des particules de poussière ou de glace dans des zones différentes du nuage.
Cette séparation des charges de signes opposées entraînent la formation d'un champ électrique induit qui va croissant jusqu'à atteindre une valeur limite appelé champ disruptif. Il s'ensuit alors un ré-équilibrage électrostatique où les électrons accumulés à un bout du nuage vont rejoindre les ions positifs situés à l'autre bout par le chemin le plus court électriquement parlant.
La propulsion électrostatique NuageOrage
Enfin, je voudrais vous faire remarquer qu'un système électrostatique du type de votre montage est intrinsèquement moins efficace qu'un montage électrique classique, car il faut plus de puissance pour arriver à vaincre la très grande résistance électrique de l'air par rapport au cas de cuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyMar 25 Nov 2008 - 21:58

MRJA a écrit:
Vous savez sans doute, par exemple, qu'il y a deux sortes d'électricité. Il y a donc, d'abord, l'électricité domestique (ou domestiquée...) celle du secteur, qui voyage avec les électrons, dans des fils protégés par des gaines, et qui travaille grâce à des enroulements fermés : l'électricité emprisonnée, bridée en un mot. Il y a ensuite (en premier lieu en réalité !) l'électricité sauvage, celle de l'orage, de l'éclair, de la tempête. Cette électricité-là travaille librement et son énergie est d'une tout autre puissance. Ce que l'on appelle l'électrostatique tient de l'électricité sauvage
J'avoue que suis plutôt dubitatif par ce que je viens de lire Suspect Tout ceci me semble émaner d'un personne certes bien intentionnée, mais à qui il manque quelques bases scientifiques ...
Mais Pr. Théodose a déjà pas mal répondu à ton intervention
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter d'accueil


Jupiter d'accueil

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 44
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyMer 26 Nov 2008 - 1:35

Merci pour les reponses Roger. La version sur batterie est une super bonne idee. Very Happy

L'important est la satisfaction qu'apporte ce projet a ces auteurs et les commentaires qu'il amene. Wink


Mais il est certain que pour apporter une contribution reutilisable par le plus grand nombre il faut parler courament le langage scientifique, documenter, faire des mesures, etc... Merci a tous ceux qui parle cette langue sur le Forum et aident a trouver des explications aux idees/experiences Super
Revenir en haut Aller en bas
MRJA




Nombre de messages : 36
Age : 94
Localisation : ANNECY
Date d'inscription : 29/10/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: La propulsion électrostatique. Bravo...   La propulsion électrostatique EmptyMer 26 Nov 2008 - 19:38

Bravo, Messieurs PR.Théodose et Steph, notre Administrateur, c'était une superbe contre-attaque, mais vous avez failli nous laisser complètement abasourdis et désamparés et c'eût été regrettable. Heureusement que le message de Jupiter d'accueil (Merci à lui !) nous a un peu rassurés.

En réalité, ce fut une erreur de notre part. Nous ne prétendions pas parler le langage scientifique, seulement une langue courante et commune. Ce qui nous a trompés, c'est un texte de Wikipedia que nous avons eu tort de croire. Dans un article que nous avons imprimé, à propos de l'électron, justement ! il y a quelques lignes sur l'électricité où on nous dit : 1er paragraphe : "L'électricité, ou courant électrique, est définie par un flux net d'électrons, d'ions, et de trous d'électrons ... etc..." 2ème paragraphe : "Contrairement à ce que semble indiquer son nom, l'électricité statique ne correspond pas du tout à un flux d'électrons. Le terme "charge statique", mieux approprié, se réfère à un corps possédant plus, ou moins, d'électrons que ce qui est nécessaire pour contrebalancer la charge positive des protons." (un excès d'électrons = charge négative ; un manque d'électrons = charge positive)

Notre intention était d'introduire l'étude de la Machine de Wimshurst comme "source de charges électriques", mais nous avons eu tort de parler de l'électricité atmosphérique. Comme introduction, c'est vraiment loupé ! Comme quoi, la science sur internet, c'est pas ce qu'on croit !

Pour la suite, si nous continuons de parler de notre montage, nous allons forcément nous retrouver en situation bancale, à propos de la science et d'une langue que nous ignorons. Steph nous dit que nous manquons de quelques bases, il est gentil, ce ne sont pas quelques bases qui nous manquent, ce sont toutes les bases ! Soyez sympa, nous sommes venus aussi pour nous instruire ... n'envoyez pas tout de suite la grosse artillerie ! merci quand même, à tous, nous avons été heureux de votre intervention; Merci et Bonne nuit. à plus tard. Le groupe MRJA
Revenir en haut Aller en bas
http://lapropulsionelectrique.neuf.fr
Pr. Théodose


Pr. Théodose

Nombre de messages : 52
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 04/11/2008

La propulsion électrostatique Empty
MessageSujet: Re: La propulsion électrostatique   La propulsion électrostatique EmptyJeu 27 Nov 2008 - 10:51

Citation :
Bravo, Messieurs Pr.Théodose et Steph, notre Administrateur, c'était une superbe contre-attaque, mais vous avez failli nous laisser complètement abasourdis et désemparés et c'eût été regrettable.
Pourquoi voir dans nos interventions des attaques ?
Elles n'ont pour but que de vous aider à ne pas partir dans des impasses techniques : tenter de concevoir une invention sans disposer préalablement des bases théoriques et techniques est le plus sûr moyen de stagner ou réinventer une innovation déjà existante. Pour vous donner un exemple concret datant de ma jeunesse enthousiaste mais peu informée, j'avais notamment réinventé sans le connaître le statoréacteur de Bussard, mais avec une fusée de type V2, une pompe centripète classique et une propulsion LH2/LO2 au lieu d'un collecteur magnétique et d'un propulseur à fusion thermonucléaire...

Wikipedia a l'avantage de couvrir beaucoup de sujet variés, mais aussi le gros défaut de nécessiter quelques connaissances initiales dans les domaines visés pour pouvoir pleinement l'exploiter, surtout dans le cas de la physique et des mathématiques. Il existe par ailleurs des milliers de sites d'aide en physique, mais encore faut-il pouvoir tomber sur celui le plus adapté à ses besoins...

De mon coté, je veux bien vous aider à acquérir des bases plus solides en physique (j'ai ainsi accompagné une étudiante suisse de mes amis durant plus d'un an de son cursus scolaire, ce qui m'a valu en retour ce joli dessin et ce badge...) mais le caractère disparate en âge et formation initiale de votre groupe risque de rendre les choses complexes. Dans ce cadre, j'aurais donc besoin de connaître pour chaque membre :
- la date de la dernière formation à nature scientifique suivie (la partie physique-chimie du livre de préparation au certif' datant de 1934 que j'ai sous les yeux ne ressemble en rien aux livres sur le même domaine que j'ai eu au lycée)
- la nature de cette formation (les besoins en maths et physique ne sont pas les mêmes pour un employé et un doctorant)
- si les connaissances acquises durant cette formation ont été régulièrement employées (elles s'usent quand on ne s'en sert pas)
Ainsi doté de ces informations, je pourrais être en mesure de réaliser un programme de remise à niveau personnalisé pour chacun. Étant donné la nature collective de votre compte sur ce forum, une identification des questions posées par les initiales du demandeur (M, R, J ou A en somme) permettrait par ailleurs de renforcer l'efficacité de ces possibles cours en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
 
La propulsion électrostatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit