[sondage] En sortie extra-véhiculaire, quel sentiment vous dominerait ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[sondage] En sortie extra-véhiculaire, quel sentiment vous dominerait ?

[sondage] En sortie extra-véhiculaire, quel sentiment vous dominerait ? Barrev106%[sondage] En sortie extra-véhiculaire, quel sentiment vous dominerait ? Barrev10 6% 
[ 7 ]
[sondage] En sortie extra-véhiculaire, quel sentiment vous dominerait ? Barrev1035%[sondage] En sortie extra-véhiculaire, quel sentiment vous dominerait ? Barrev10 35% 
[ 41 ]
[sondage] En sortie extra-véhiculaire, quel sentiment vous dominerait ? Barrev1059%[sondage] En sortie extra-véhiculaire, quel sentiment vous dominerait ? Barrev10 59% 
[ 68 ]
 
Total des votes : 116
 

Sondage du jour de la NASA :

http://www.nasa.gov

Allez, soyons prudents : un mélange des deux ! :eeks: :bounce1:
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


J'ai mis un peu des deux, parce que d'un coté, ça doit être fabuleux de flotter comme ça dans l'espace, sans être enfermé dans une station ou un vaisseau spatial, on se sentirai libre, et on aurait une excellente vue sur la Terre. :bave:

Mais d'un autre coté, si il y a un problème technique (une dépressurisation de mon scaphandre, la rupture du câble de sécurité qui me raccorde à la station,... ) ou si on se prend un débris spatial (surtout qu'il y en a plein), c'est là que j'aurais peur. :face:
DeepField
DeepField

Messages : 991
Inscrit le : 13/05/2008
Age : 30 Masculin
Localisation : Colombes (92)

Revenir en haut Aller en bas


Certainement un sentiment nouveau, mais qui devrait se rapprocher d'un cocktail contenant de l'exaltation et de la peur. Je vote pour le mélange pour simplifier.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11128
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


l'émerveillement de voir notre belle planète Bleue.
avatar
buzz13

Messages : 284
Inscrit le : 23/03/2008
Age : 40 Masculin
Localisation : Jarville-la-Malgrange (54)

Revenir en haut Aller en bas


J'ai choisi l'exaltation, parceque ma première sortie Extra Véhiculaire je la ferai sur Mars ! :D
et à mon avis, les frayeurs seraient depuis lontemps derrière moi ( la phase d'atterissage :pale: par exemple ... )
VONFELD
Vonfeld
Vonfeld

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Achern ( Allemagne )

Revenir en haut Aller en bas


:shock: les 2 : l ' exaltation de voir notre planete , uniquement protégé par un scaphandre ; mais aussi la peur de mal m' accrocher a la station et de finir comme le sac a outils de sts 126. :affraid:
seb
seb

Messages : 1426
Inscrit le : 17/06/2008
Age : 37 Masculin
Localisation : somme

Revenir en haut Aller en bas


S'ils me payent le voyage là haut, je me ferai un plaisir de leur répondre ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


normalement ni l'un ni l'autre ... si l'on est bien préparé ;)

moi je dirais plutôt: profiter de chaque seconde et .... faire le boulot (restons pro!)
dominique M.
dominique M.

Messages : 1863
Inscrit le : 15/10/2005
Localisation : val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Dans "Crises à bord de la station Mir" (un super bouquin !!), on apprend pas mal de choses sur la sortie que Jerry Linenger a fait depuis Mir.

C'est l'occasion de comprendre que, derrière l'exaltation, il y a une réelle sensation de frayeur (moins médiatisée). A ce qu'il parait, elle n'est pas due à la peur de voir son scaphandre se percer, ou de lâcher le cordon ombilical. Le problème vient plutôt de la très désagréable sensation de tomber perpétuellement en chute libre d'une hauteur quasi-infinie.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9847
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Je choisi l'exaltation. Inutile de revenir là dessus c'est évient.
Pour la peur, non, car je pense que les harnais de sécurité sont suffisement sur et doublé pour que ça n'arrive pas. De plus le systeme Safer sur les scaphandres US permette de revenir en cas d'erreur.
Reste le cas d'une fuite, mais le risque est faible. Les tissus sont solides pour résister à un arrachement et au pire, une petite fuite n'empechera pas de revenir à temps si besoin est.En tout cas, au vu de toutes les EVA effectué à ce jour, il n'y a jamais eu de problèmes majeurs, excepté au début (rentré difficile pour leonov, bué sur la vissière pour White, etc). Franchement j'aurai pleine confiance.
Quand à la sensation de chute, effectivement ça peut parait déroutant. Je me demande meme s'il n'y a pas un effet de vertige qui peut s'installer du fait de voir le sol en dessous et nous sur un portique.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29210
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:Le problème vient plutôt de la très désagréable sensation de tomber perpétuellement en chute libre d'une hauteur quasi-infinie.

Leonov lui-même a confirmé qu'on ressentait cette sensation !
avatar
Pim

Messages : 911
Inscrit le : 24/09/2005
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Très bon sondage !
Un vrai astronaute ne doit pas avoir peur de se retrouver dans l'espace. Il doit conserver une pleine sérennité.
Je relève donc les noms de ceux qui ont voté "un mélange des 2" et j'enverrai la liste à l'ESA. Vous êtes tous grillés les gars, vous ne pourrez jamais être sélectionnés comme astronautes !
:blbl:
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


S'il n'est pas trop tard, j'aimerais ajouter mon vote perso. Je dirais simplement la chance d'avoir le privilège d'être dans l'espace tout simplement.... :esanasa:
Explorer
Explorer

Messages : 1167
Inscrit le : 10/10/2007
Age : 49 Masculin
Localisation : L'Océan des Tempêtes

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Quand à la sensation de chute, effectivement ça peut parait déroutant. Je me demande meme s'il n'y a pas un effet de vertige qui peut s'installer du fait de voir le sol en dessous et nous sur un portique.

Moi aussi, je me pose la question.

Résultats NASA : 230 peureux ( eh oui, aux States, ils n'ont pas peur de l'avouer. 🤡 )
1424 exaltés
1979 "mixtes"
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Bon, c'est cuit pour moi :| C'est sûr , c'était un piège de la NASA pour le recrutement...mais très malin! A la réflexion, j'aurais dû voter pour la peur uniquement pour avoir mon ticket gratuit.
Eh, oui dans l'exaltation on fait que des gourdes tandis qu'avec une peur raisonnée, qui ne paralyse quant-même pas, on est prudent et on agit avec circonspection . Désolé :) Argyre , il faut bien un peu de polémique paradoxale et transcendantale pour animer ce débat.
Mais tout à fait cordialement quant-même :)
Giwa
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11128
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Je choisi l'exaltation. Inutile de revenir là dessus c'est évient.
Pour la peur, non, car je pense que les harnais de sécurité sont suffisement sur et doublé pour que ça n'arrive pas....

Pour avoir fait de l'escalade dans le verdon et être pendu au bout d'une corde avec 300 m de gaz en dessous, je sais que le sentiment de peur est normale. La peur permet une montée d'adrénaline, donc une accélération du coeur, donc une meilleur oxigénation des muscles....et une meilleur concentration si la peur première que tu ressent ne se transforme pas en panique !!
Et Mustard, tu as beau te dire que tu ne risques rien car les spits (points d'accroches) résistent à plus de 2 tonnes de tensions, que la corde que tu utilises peut aussi résister à une tension de plus de 2 tonnes, celui qui n'a aucune appréhension dans ce genre de cas est souvent, et à juste titre, traité de fou.
Ensuite bien sur, la raison aide à relativiser cette peur et à la controler, et de se tenir un discours intérieur sur la confiance que l'on a sur le matèriel utilisé est capitale pour aider à évacuer cette peur.
Are you crasy Mustard ? :shock:
Troll
Troll

Messages : 124
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 51 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


Ok avec toi Troll.
Pour la petite histoire et pour rejoindre Troll, je me souviens d'un exercice de sauvetage sur la face ouest des Drus ou j'ai été mis en stand-by par un CRS de haute montagne sur un coinceur (Note pour les non grimpeurs : un petit machin qu'on enfile dans une petite infractuosité du rocher, et supposé supporter la traction de votre poids...et peut-être plus) avec 300m de vide au dessous, le collègue du bas qui te dis de pas bouger parce que m... y'a des pierres qui tombent, et moi qui me disais "bordel, j'ai 2 gosses à la maison, je suis pendu à ce petit coinceur de m... au bout d'une ficelle de m..., mais qu'est ce que je fous là :affraid: ? Décidement l'alpinisme c'est pas pour moi". Bref, la bonne trouille ou faut pas paniquer, juste faire ce qu'il faut pour réintégrer la caravane. La trouille est humaine, on l'a dit, et la panique à proscrire.
Maintenant, les professionnels qui nous accompagnaient étaient l'air à l'aise comme des poissons dans l'eau dans ce milieu. Je pense donc qu'avec de l'entrainement, le professionnalisme l'emporte sur l'appréhension. Mais pour s'entrainer aux EVA comme on s'entraine à l'alpinisme, euh, si vous connaissez un endroit, je signe.
Bref ma réponse, histoire de contredire ce que je viens de dire : pas peur, donc exaltation; j'ai l'impression que j'aurais moins la trouille là haut qu'en montagne. Mais plutôt qu'exaltation, si on avait eu une alternative à "peur", j'aurais plutôt mis "emerveillement", "grandiosisme" :shock: . Les premières secondes de découverte doivent justifier à elles seules les sacrifices de l'entrainement.
Mustard, en microgravité, je ne suis pas sûr que l'on se sente en haut ou en bas puisque l'on n'a plus de repères vestibulaires (d'où le mal de l'espace), juste visuels.
Bon j'ai encore été trop long, désolé, c'est à chaque fois que je suis de garde...
avatar
bibi

Messages : 143
Inscrit le : 07/08/2008
Age : 55 Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


Déjà qu'en haut d'une échelle, je me sens pas bien alors tout là-haut... 🇳🇴
Donc je classe le vertige dans la catégorie "peur"? :D
avatar
Spaceman

Messages : 2267
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 54 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


@Spaceman a écrit:Déjà qu'en haut d'une échelle, je me sens pas bien alors tout là-haut... No
Donc je classe le vertige dans la catégorie "peur"? Very Happy

Attention, on se trompe souvent entre peur du vide et vertige.
Le vertige est rare, c'est un problème d'oreille interne. Le simple fait de monter sur une table te fait tourner la tête...
La peur du vide peut s'apparenter au vertige pour une personne qui n'a pas l'habitude des grands espaces, de monter en haut d'une colline ou d'une montagne...etc. Il faut savoir que le cerveau a ses propres repères. Quand on est dans une cituation différente pour la première fois, le cerveau a besoin de 10 à 15 min pour intégrer des nouveaux repères.
L'exemple du parapente : l'homme n'est pas un oiseau, ça, tout le monde le sait. Pour une personne qui est toujours resté à terre, de se retrouver en l'air peut être destabilisant pour le cerveau. Le but dans un premier temps est donc de regarder l'horizon ou le sol, mais très loin, pas juste en dessous. Et cela pendant une bonne dizaine de minutes, le temps que le cerveau se "familiarise" de ces nouveaux repères. Ensuite, on peut commencer à regarder en bas sans que cela pose problème. Si la personne est trop rapide, et regarde tout de suite en bas, le cerveau se met en position d'alerte/danger !!

Troll
Troll

Messages : 124
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 51 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


Toujours d'ac' avec toi Troll (décidément t'as un fan club), parce que comme tous les ex-futurs (ou futurs-ex) candidats à la sélection, je me suis toujours demandé ce que je ferais lors des premières secondes d'une EVA: je pense qu'au moment de la sortie, je fermerais les yeux quelques secondes, histoire de bien respirer un grand coup, ralentir le coeur, sentir que le matos marche bien, visualiser la mission surtout sans regarder le milieu ambiant (pas déstabiliser le cerveau en phase critique), et hop, au boulot. C'est un peu ma parade à ce que Troll décrit sur l'appréhension du vide. Ca marche pas mal (chez moi, chacun ses trucs) sur les trucs un peu stressant genre grimpette, plongée en début de saison...
En revanche je le déconseille pour la conduite automobile, le scooter ou le pilotage en montagne :lol!: .
avatar
bibi

Messages : 143
Inscrit le : 07/08/2008
Age : 55 Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


Il faut savoir que le cerveau a ses propres repères.

ouh lalalalala...pffff....ben le mien, il a grillé ses repères à la naissance.. :megalol: :megalol: :megalol:


bon, ben d'après tes explications, j'ai peur du vide. :pale: :pale: :pale:


VEUX PAS ALLER FAIRE UNE THERAPIE COMPORTEMENTALE...NOoooooonnn... 8-) 8-) 8-) 8-)
avatar
Spaceman

Messages : 2267
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 54 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


J’ai voté un mélange des deux car il peut y avoir de l'excitation de voir notre belle planète terre vue d'en haut et la peur que quelque chose dérape a cause de la précipitation (ex: la caisse à outil lors de l'EVA de STS 126)
Frandu12
Frandu12

Messages : 4834
Inscrit le : 16/03/2008
Age : 30 Masculin
Localisation : Millau (aveyron)

http://actualite.spatiale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


Mixte - Comme un reve qui demanderai des efforts et un minimum de concentration. :)

Et en plus le sentiment d'exaltation vari beaucoup avec l'objet a proximite: Terre, Lune, Mars, Europe, Titan, Encelade/cometes (attention aux jets de glace 🤡 ), au milieu du vide interplanetaire...


Moi, c'est la sortie extra-vehiculaire sur les planetes et autres corps du system solaire qui m'interesse. En balade sur Mars, Europe, Titan, ... le temps doit passer vite et l'exaltation doit laisser place a une profonde emotion. La meme qu'ont connu les grands explorateurs quand ils savaient qu'ils posaient le pied sur une nouvelle terre/ile prometeuse. Il y a contact avec l'objet, et meme a travers la tenu d'astronaute on peu prendre la terre dans ses mains (gants) et laisser des traces de pas :eeks: :bounce1:
Jupiter d'accueil
Jupiter d'accueil

Messages : 25
Inscrit le : 15/10/2008
Age : 45 Masculin
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas


@Frandu12 a écrit:J’ai voté un mélange des deux car il peut y avoir de l'excitation de voir notre belle planète terre vue d'en haut et la peur que quelque chose dérape a cause de la précipitation (ex: la caisse à outil lors de l'EVA de STS 126)

Miracle, miracle :ven: :ven: . à moins que.. ??? As-tu une doublure ? :blbl: :blbl: :megalol: :megalol: :blbl: :blbl:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum