Vega - Le lanceur de l'ESA

Page 17 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Jeu 9 Aoû 2018 - 18:56


SpaceNews fait le point sur la commercialisation du lanceur Vega :

https://spacenews.com/vegas-long-awaited-small-successes/

David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23353
Inscrit le : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Jeu 9 Aoû 2018 - 19:09


@David L. a écrit:SpaceNews fait le point sur la commercialisation du lanceur Vega :

https://spacenews.com/vegas-long-awaited-small-successes/

Bonnes nouvelles pour Vega qui devrait rester compétititive au moins quelques années, sous réserve que les microlanceurs n'arrivent pas à maturité trop vite en termes de capacités et de coûts.

Attention aux progrès chinois, notamment.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Ven 10 Aoû 2018 - 9:43


Comme tu le fais remarquer ReusableFan gardons un œil sur les Chinois et l'Asie du Sud Est de manière générale.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14247
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Lun 27 Aoû 2018 - 17:18


Tout comme on a créé un Fil spécifique consacré au développement d'Ariane 6, je me demandais s'il ne serait pas judicieux d'en créer un dédié aux développements entrepris pour VEGA C avec les essais correspondants qui aboutiront à un nouveau lanceur plus puissant ? :scratch:
En effet, outre le P120 C commun avec Ariane 6, il y a le nouveau Zefiro 40 et aussi un développement de l'AVUM +
montmein69
montmein69

Messages : 18451
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mar 18 Sep 2018 - 19:48


À l'intérieur de l'usine Avio

SciNews
SciNews

Messages : 184
Inscrit le : 09/07/2018
Age : 102 Masculin
Localisation : Roumanie

https://www.youtube.com/SciNewsRo

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mar 18 Sep 2018 - 22:29


Il n'est peut-être pas inutile de rappeler les nouveautés qui vont devoir être mises au point pour que ce lanceur puisse faire son apparition sur le pas de tir :

  • le P120 C commun avec Ariane 6
  • le nouveau Zefiro 40
  • l'AVUM +

Donc du pain sur la planche pour les ingénieurs et techniciens  :ven:

[mod]Vu les nombreuses informations relatives à Vega C déjà dans le sujet "Nouvelles du lanceur Vega", il est préférable de continuer à alimenter l'autre sujet plutôt que d'en ouvrir un autre, sinon les informations seront dispersées...
David L.[/mod]
montmein69
montmein69

Messages : 18451
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mar 18 Sep 2018 - 23:13


Je pensais que l'AVUM+ c'était pour Vega E ?


[mod]Fusion des sujets.
David L.[/mod]
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Jeu 25 Oct 2018 - 16:53


Premier contrat de développement pour le futur lanceur Vega-E.
https://twitter.com/RuagSpace/status/1055448225820352512

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23353
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Jeu 25 Oct 2018 - 21:07


Ce moteur cryogénique qui doit être développé ? On en sait déjà un peu sur ce qui est envisagé comme ergols ? Méthalox et récupération font-ils partie des options envisagées ?
montmein69
montmein69

Messages : 18451
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Ven 26 Oct 2018 - 7:52


@montmein69 a écrit:Ce moteur cryogénique qui doit être développé ? On en sait déjà un peu sur ce qui est envisagé comme ergols ? Méthalox et récupération font-ils partie des options envisagées ?

D'après ce qui était prévu, l'AVUM devrait être remplacé par un moteur cryo méthalox issu du ML-10, développé dans le cadre du programme de recherche MIRA: 10T de poussée, en cycle expander et avec une capacité de réallumage jusqu'à 7x.

http://www.avio.com/en/vega/vega-e/vega-e-mira-motor/
vador59
vador59

Messages : 526
Inscrit le : 21/07/2009
Age : 44 Masculin
Localisation : Etoile Noire

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Lun 19 Nov 2018 - 23:32


Si des membres du forum parlent italien...  ;)


_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23353
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mar 20 Nov 2018 - 6:47


@David L. a écrit:Si des membres du forum parlent italien...  ;)

Je ne parle pas l’italien,mais en passant par Google,on peut y arriver
Voici le texte en italien,numérisé, qu’il est possible de faire traduire par Google
Un premier extrait :

Vega, la fusée italienne infaillible qui vole à petit prix, l’ingénieur Scardecchia: «Alors ce sera toujours le meilleur»
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11437
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mer 21 Nov 2018 - 21:36


Article de Futura Sciences sur le futur moteur M-10 de Vega-E. Ce qu'il y a surtout d'intéressant, c'est la vidéo du test:

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/vega-vega-e-essai-prototype-moteur-methane-oxygene-liquides-50000037/

vador59
vador59

Messages : 526
Inscrit le : 21/07/2009
Age : 44 Masculin
Localisation : Etoile Noire

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Jeu 22 Nov 2018 - 14:21


Je suis un peu dubitatif sur certaines affirmations dans cet article concernant un nouveau moteur méthalox M-10 pour équiper l'étage supérieur de Vega dans sa version Vega E censée succéder à Vega C ... lanceur qui lui-même n'a pas encore volé.

Plus de puissance et de versatilité sont annoncées ... ce qui est un bon point en soi, mais aurait pu être obtenu par d'autres motorisations. D'ailleurs l'article de Remy Decourt cite l'hydrolox ... et les raisons de son évincement : difficultés de gérer l'hydrogène avec une température de cryogénie très basse, ce qui peut s'entendre. Cela dit Vega décolle de Kourou et  l'hydrolox y est largement maîtrisé. D'ailleurs Ariane 6 aura un étage ré-allumable VINCI hydrolox dont l'ISP est optimal dans l'espace.

Autre avantage annoncé : la propulsion verte .... le vert qui devient un refrain qu'on accommode à toutes les sauces.
Les avantages du méthalox qu'on cite habituellement, sont une combustion avec un ISP correct sans être génial, peu de suies ce qui est un avantage si on travaille dans une optique de récupération et de maintenance réduite avant la ré-utilisation. Pour un étage supérieur qui sera consommé, cet avantage n'en est pas un (d'ailleurs Space X vient même d'annoncer que la récupération de l'étage supérieur de Falcon 9 Block 5 avec motorisation MERLIN méthalox kerolox était abandonnée car trop complexe à gérer).
Et dire à propos du méthalox : "Un mélange bien moins polluant pour l'environnement que les moteurs actuellement utilisés par Arianespace." méconnait la propulsion cryogénique du premier étage d'Ariane ... d'autant que celui de Vega resterait un P120 à poudre .... qui n'est pas vert du tout, au même titre que les EAP d'Ariane 5 ou les P120 d'Ariane 6. Bref l'argumentation est boiteuse.

L'autre avantage d'une motorisation méthalox, c'est dans un contexte de vol interplanétaire, si on peut envisager de synthétiser ces ergols pour permettre le retour à partir des ressources locales (typiquement sur Mars, par ISRU on serait capable de fabriquer du méthane à partir  du CO2 de l'atmosphère (ou des dépôts solides au pôle) et de l'oxygène par électrolyse de l'eau si on peut y accéder (tout cela n'est pas simple mais c'est envisageable). Evidemment aucun avenir du côté des vols interplanétaires pour Vega.

L'intérêt de ce moteur M 10 tournant au banc, AMHA c'est qu'il est une réussite technique pour gérer/maîtriser le méthalox, et que ce moteur où une famille en dérivant pourrait équiper un premier étage (par exemple d'un successeur d'Ariane 6) et ouvrir une voie vers la récupération/ré-utilisation si on vérifie que c'est un modèle économique performant donc rentable.
L'ESA ayant souhaité soutenir des initiatives et recherches dans cette optique se devait donc de soutenir le développement d'un tel moteur .... mais avec pour finalité une autre utilisation qu'en étage supérieur :suspect:

Mais il y a peut-être des choses qui m'échappent et auraient mérité d'être développées ?

PS : Dans le même article qualifier le kerolox de propulsion verte (à propos des 4 moteurs RD-107A et du RD-108A que Soyouz utilise au décollage) ..... cela frise l'hérésie, quand on connait l'avenir promis aux voitures diesel. Elle peut être qualifiée d'un peu moins polluante que les propulsions utilisant la  diméthylhydrazine et comme oxydant, le tétra-oxyde d'azote, propulsion encore largement utilisée par les lanceurs chinois et indiens ..... mais point de vert à l'horizon du méthalox.
L'argumentation de Stefano Bianchi était peut-être convaincante à première vue ... le copier-coller sans recul n'était pas forcément un traitement optimal de l'information.... le commentaire journalistique c'est compliqué.


Dernière édition par montmein69 le Jeu 22 Nov 2018 - 19:55, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 18451
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Jeu 22 Nov 2018 - 16:45


Un des avantages du MethaLox, c'est une simplification de l'architecture:
- point de liquéfaction presque identique entre l'oxygène et le méthane. Donc simplification des réservoirs et de toute la chaîne d'approvisionnement.
- plus besoin de recourir à de l'hélium pour la pressurisation des réservoirs.
- densité du méthane plus élevé que l'hydrogène. Donc taille de réservoir réduite par rapport à de l'hydrogène.
- moteurs et architecture lanceur plus simples et donc moins chère.

Le MéthaLox semble le meilleur compromis performance / prix, donc l'utiliser dans un étage supérieur d'un lanceur comme Vega ne me semble pas aberrant.
avatar
MrFrame

Messages : 611
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Jeu 22 Nov 2018 - 18:46


@vador59 a écrit:Article de Futura Sciences sur le futur moteur M-10 de Vega-E. Ce qu'il y a surtout d'intéressant, c'est la vidéo du test:

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/vega-vega-e-essai-prototype-moteur-methane-oxygene-liquides-50000037/
Non mais serieusement , c'est quoi cette article a la .....
l'archetype de futura, pas de vrai erreur technique, mais aucun mise en contexte (prometheus, calisto, ariane vs vega), et des raccourci ( des decoupage complete de la verité) sensasionalise mais qui vide l'article de tout sont contexte. il a juste prit la bonne parole se quelqu'un qui defend sont projet et la sortie tele quelle.

un moteur beaucoup plus vert: sans blague 😢  VERT c'est une couleur :x :x :x :x :x donner moins n'importe quel moteur et un pot de pienture vert et je vous ferait le moteur le plus vert de l'histoire spatial. 
il veut dire écologique mais on met quoi derrière? 
émission de CO2 ? si oui le diesel est plus ecologique de l'essence, oui sa consomme moins et emet moins de co2
environemental? la entre les battrie au lithium et le fait que la moitier des pays tourne au charbon, les voitures électrique sont criminel
pas d'impacte a long terme? donc pas de nucleaire, donc l'autres moitié des propriétaire de voiture électrique sont heretique
toxicité? et quand? si on prend l'exemple de moteur hypergolique, il sont toxique avant utilisation, mais si la combustion est complete, on a juste de l'azote, de l'eau et du CO2, si c'etait toxique, on serait tous morts.

après pour la mise en perspective. comme le disait montmeim, les argument de la réutilisation et de l'exploration spatial n'ont aucun intérêt dans le contexte vega, mais est une brique technologique intéressante  pour l'avenir. mais comment on peut en parlé sans dire que arianegroup développé le prometheus en parallèle. on peut dire que se doublons est benefique pour l'europe car double les chances que le programme marche, mais en réalité il faut forcement évoqué la rivalité ariane-vega.


@MrFrame a écrit:Un des avantages du MethaLox, c'est une simplification de l'architecture:
- point de liquéfaction presque identique entre l'oxygène et le méthane. Donc simplification des réservoirs et de toute la chaîne d'approvisionnement.
- plus besoin de recourir à de l'hélium pour la pressurisation des réservoirs.
- densité du méthane plus élevé que l'hydrogène. Donc taille de réservoir réduite par rapport à de l'hydrogène.
- moteurs et architecture lanceur plus simples et donc moins chère.

Le MéthaLox semble le meilleur compromis performance / prix, donc l'utiliser dans un étage supérieur d'un lanceur comme Vega ne me semble pas aberrant.

C'est pas faux, le rapport performance/prix pour un étage donné est intéressent pour le methalox. mais si on regard un lanceur dans sont ensemble, le faut d'utilisé un étage supérieur hydrolox permet de faire un étage plus léger que sont équivalent methalox , donc sa signifie diminuer la taille, le prix et la complexité des étages inférieur.
phenix
phenix

Messages : 2353
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Ven 23 Nov 2018 - 9:22


Test de l'AVUM pour Vega C sur le "shaker" de l'ESTEC à Noordwijk.


_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25175
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Ven 23 Nov 2018 - 9:26


@phenix a écrit:C'est pas faux, le rapport performance/prix pour un étage donné est intéressent pour le methalox. mais si on regard un lanceur dans sont ensemble, le faut d'utilisé un étage supérieur hydrolox permet de faire un étage plus léger que sont équivalent methalox , donc sa signifie diminuer la taille, le prix et la complexité des étages inférieur.

Les étages inférieurs de Vega sont des étages à poudre. Difficile de faire plus simple.
Vega est un lanceur très fin, surtout dans sa partie supérieure. Les réservoirs d'hydrogène plus volumineux, doivent être recouvert d'un isolant thermique pour pouvoir maintenir l'hydrogène à son état liquide, idem pour toutes les canalisations. Tout cela pénalise l'indice structurel de cet étage. Donc l'étage serait certainement plus gros et plus lourd que pour du methalox.
avatar
MrFrame

Messages : 611
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Ven 23 Nov 2018 - 10:35


A performance égale, une étage hydrolox vide sera surement plus lourds que sont équivalent methalox. mais l'etage vide ne représente qu'environ 10% du poids de l’étage, le carburant les 90 autres, et vu qu'un étage hydrolox consomme moins, il y a moins de carburant(en masse).  apres il faut aussi prendre en compte que l'etage a vide plus lourds veux dire une perte de DV, mais c'est pas suffisent pour compense le gain d'ISP de l'hydro.
petit calcul
une atlas V place une satellite de 8,67t en orbite geostationaire avec un centaur monomoteur
mv=10,917t (cu+ centaur vide)  me= 20,82t  ve=4600m/s   donc dv=4910

si on veut faire pareil avec une étage methalox avec ve=3750s (valeur theorique non démontré) il faudrait 24t d'ergol (plus que centaur plein) rien que pour appliqué le DV a la CU. après il faut ajouté la masse de l’étage vide + l'ergol pour lui appliqué aussi le DV

au bas mot avec une étage supérieur hydrolox on économise ~30% en masse. 

Je me placé dans le cas théorique, c'est sur que pour vega, n'importe quel étage a ergol liquide provoque une hause de performance comparé au solide. mais c'est pas pour autant qu'un étage supérieur plus léger n'est pas intéressant.  Pour beaucoup simplifier  si on économise 30% de la masse de l’étage supérieur, sa permet d’économisé ~30% d'ergol et structure (si o simplifie en disent que masse a vide= indices structurelle constant* masse ergols) au étage inférieur . et la au contraire plus l’étage et simple plus c'est intéressant . Avec un étage a ergol liquide, le moteur est la partie la plus cher et un moteur 30% plus puissant n'est pas beaucoup plus complexe et donc pas 30% plus chère . par contre avec un étage solide , le prix dépend surtout de la quantité d'ergol ,de structure et de la protection thermique interne que le la complexité de la tuyère et du dispositif d'allumage. donc en réduisant de 30% les exigences, on réduit d'environ 30% la masse d’ergols et d'un peu moins de 30% la masse de structure et de protection thermique (la structure évolue au carré alors que l’ergol au cube). 


pour le l’aérodynamique, c'est juste, mais tout ça est une réflexion théorique. il n'y a pas une technologie parfaite qu'il faut utilisé en permanence, chacune on leur avantage et leur contraintes. Pour chaque objectif il faut étudier laquelle est la plus adapté et c'est ça qui fait la beauté de l'ingenieurie.


Dernière édition par phenix le Ven 23 Nov 2018 - 17:50, édité 1 fois
phenix
phenix

Messages : 2353
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Ven 23 Nov 2018 - 11:44


Un article de l'ESA sur les évolutions de VEGA avec deux documents pdf en fin de page intéressants présentés au 69ème IAC.

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Transportation/Focus_on_Vega_developments
avatar
chrisjx2011

Messages : 148
Inscrit le : 03/01/2011
Age : 63 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mar 27 Nov 2018 - 22:27


@Wakka a écrit:Test de l'AVUM pour Vega C sur le "shaker" de l'ESTEC à Noordwijk.

 Depuis plusieurs mois, On voit bien plus de hardware Vega C que Ariane 6
avatar
bds973

Messages : 1225
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 45 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mer 28 Nov 2018 - 9:25


Je pense tout de même que des pièces importantes d'Ariane 6 passeront ou sont déjà passées sur des tables vibrantes pour vérifier leur résistance mécanique. AMHA c'est le minimum à faire aujourd'hui si ce ne l'était pas avant.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14247
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mar 15 Jan 2019 - 13:25


Je souhaiterai qu'on revienne sur une info que j'ai lue, mais pas dans ce FIL Non , qui voulait argumenter sur une tendance centrifuge qui pourrait titiller AVIO, avec pourquoi pas une volonté d'indépendance totale de son business autour de VEGA.
Etait même évoqué une (possible ?) recherche d'un autre site de lancement ... sans que sa finalité soit expressément divulguée. Cela étant suggéré comme un indice très solide de cet "avenir" où le spatial européen serait "éparpillé .... façon puzzle".*

Bref ces bruits sont-ils fondés ? A-t-on des sources ? Ou bien est-ce une rumeur à la sauce Euro-bashing voire fake-news ?

* un grand moment de cinéma : Les tontons flingueurs:
un grand moment de cinéma : Les tontons flingueurs"

montmein69
montmein69

Messages : 18451
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mer 16 Jan 2019 - 11:15


Effectivement c'est possible d'autant plus que la proximité de l'équateur n'a pas d'importance pour 90% des lancements de VEGA, qui se font en orbite héliosynchrone plus ou moins basse. J'ai déjà entendu parler des Açores comme site d'intérêt par Avio.

En revanche il faut distinguer deux choses : Vega est commercialisée par Arianespace, qui gère le lancement, mais les infrastructures aux sol (l'ELV) l'est par le CNES. Il faudrait voir avec laquelle de ces deux entités Avio serait le plus en conflit, car en théorie, rien n'empêche le CNES de donner l'accès à son centre spatial à un autre exploitant qu'Arianespace, et rien n'empêche non plus Arianespace de commercialiser un produit depuis ailleurs que Kourou.

Quoi qu'il en soit, en tant que Français nous nous devons d'être très vigilants quant à la préservation de nos intérêts sur Vega. Car il ne faut pas oublier que :

-Vega C a pu être développée grâce à Ariane 6 et à la mutualisation de l'étage à poudre commun P120. Sans Ariane Vega serait restée tel quel.
-Vega bénéficie de l'ELV qui a été installé sur les anciennes infrastructures de l'ELA 1 des premières Ariane.

Ce n'est pas qu'à Avio et ses actionnaires de bénéficier de toutes les retombées d'un écosystème industriel qui n'aurait pas été viable sans l'aide du CNES, d'ArianeGroup, et  derrière cela du contribuable français. Ce pourquoi je dis qu'il faut être vigilant sur ce sujet et ne pas se laisser rouler dans la farine une nouvelle fois.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1747
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 26 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Mer 16 Jan 2019 - 13:23


J'ai trouvé un article qui évoque (un peu) cela dans le contexte du développement de l'engin Space Rider (projet ESA faisant suite à l'IXV)

Le Space Rider sera commercialisé en 2025, cinq ans après son premier vol d'essai réalisé depuis le Centre spatial guyanais. L'engin décollera à bord du lanceur Vega-C et atterrira ou se posera à Santa Maria, aux Acores

Donc le lancement resterait à Kourou (dans ce projet)

L'idée étant après une demi-douzaine de vols pour le compte de l'ESA, de commercialiser les missions de l'engin.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronautique-space-rider-avion-spatial-inedit-57148/

montmein69
montmein69

Messages : 18451
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty Re: Vega - Le lanceur de l'ESA

Message Dim 27 Jan 2019 - 18:01


Un deuxième essai du P120C devrait normalement avoir lieu demain
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum