Une étude demandée par la NASA réhabilite les EELV pour lancer Orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Une étude demandée par la NASA à Aerospace Corp., déclare que les lanceurs Delta 4 Heavy (équipés du RS-68A) et Atlas 5 Heavy, sont tous les deux capables de placer en orbite basse Orion.
Cette orbite a été calculée avec des paramètres comparables à ceux demandés à Ares I (pour résumer insertion sur une orbite de -30x100 nm, inclinée à 28° ou 51.6° selon le cas), même si des orbites plus optimisées étaient possibles.

ISS (exigence de 19.2 t). Delta IV-Heavy = 24.2 t. Atlas V Heavy = 25.4 t
Lunar (exigence de 21.8 t). Delta IV-H = 26.3 t. Atlas V-H = 27.3 t

Les problèmes de "zones noires" sur les trajectoires de ces lanceurs (en cas d'évacuation), fréquemment avancés pour les déclarer dangereux, ont été résolus quasi-immédiatement dès qu'ils ont été soulevés.

http://www.nasaspaceflight.com/2009/04/study-eelv-capable-orion-role-griffin-claims-alternatives-fiction/

http://blogs.orlandosentinel.com/news_space_thewritestuff/2009/04/report-says-eelvs-could-carry-americas-lunar-ambitions.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Çà devient un vrai feuilleton ce programme.....Qui lancera Orion: Delta,Atlas, Arès? La suite au prochain épisode....
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3024
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 68 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Vue l'état d'avancement du projet, il serait surprenant - et probablement néfaste pour son image - que la Nasa fasse machine arrière sur ce sujet.
avatar
pioneer6014

Messages : 839
Inscrit le : 09/04/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : États-Unis

http://www.pioneer-astro.fr/

Revenir en haut Aller en bas


En effet, c'est un vrai feuilleton avec des rebondissements dignes d'une série TV genre "Les Feux de l'Amour"... LOL
Le débat technique reste difficile à trancher (perso, je ne m'en sens pas capable) mais sur le plan politique je crois que l'Atlas V de Lockheed-Martin est presque disqualifiée d'office.
Car après tout, on parle de l'indépendance des USA pour l'accès à l'espace en matière de vols habités. Et les politiciens du Congrès US accepteraient une fusée dotée de moteurs russes (les RD-180) ? :scratch:
Certes, Pratt & Whitney "participe" (les mauvaises langues diront qu'ils se contentent de revendre) via le consortium RD AMROSS formé avec NPO Energomash, mais je doute que cela soit suffisant pour un domaine aussi teinté de souveraineté que peut l'être le vol habité et encore plus aux USA. Car si acheter des places dans un Soyouz pour des raisons pratiques (ou de coopération) reste acceptable, dépendre d'un fournisseur étranger pour la motorisation de son propre lanceur habité pose un réel souci d'autonomie...
Personne aux USA n'a soulevé ce souci ? Ca m'étonnerait...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Olivier Sanguy a écrit:En effet, c'est un vrai feuilleton avec des rebondissements dignes d'une série TV genre "Les Feux de l'Amour"... LOL

:affraid: :affraid: Aaaaaaaaaaaaaargh non surtout pas... Ce serait bien trop long (1 journée chez eux c'est 2 ans chez nous ;) )
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Resterait la Delta IV Heavy, qui ma foi est un fort joli lanceur bien que n'ayant encore que peu de missions à son actif.

Certes il y a déjà un bon paquet de dollars qui ont été engloutis dans les développements sur l'Ares 1. Et en plus on ne sait pas trop le contenu des contrats signés avec les fournisseurs . Peu probable que le lobbying d'ATK -Thiokol fournisseur des boosters à poudre rende les armes sans combattre ... mais ils ont quand même la perspective d'Ares 5 ... comme possible débouché, et leurs développements sur le booster 5 segments seraient toujours utiles.

Et la nouvelle administration Obama, peut tirer les marrons du feu "on arrête une expérience déjà couteuse et dont le résultat comporte de gros doutes, s'entêter dans cette voie serait irresponsable etc ...."
Ils peuvent très bien aussi argumenter : "il faut donner du travail à tout le monde et diversifier les fournisseurs" ... s'ils donnent en même temps une impulsion à Ares 5 .... cela peut faire taire les critiques.

Cela dit je suis moi aussi incompétent pour dire si la Delta IV Heavy serait vraiment appropriée ... mais le stick ne m'a jamais convaincu ... donc étudier sérieusement les autres options cela me parait plutôt responsable.

Pour avoir une adhésion unnanime et instantanée à l'abandon de l'Ares 1 .... Il suffit de mandater un gros bras de la CIA pour débrancher un fil au moment du lancement de l'Ares 1-X ... et ce serait "in the pocket" ... on passerait des "feux de l'amour" à "Terminator à Cap Kennedy" :megalol:
montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L'article donné par Steph est intéressant à plus d'un titre. Par exemple:

It is also claimed that either an Atlas V-H or a Delta IV-H would be ready to launch with the existing Orion until 2014, which is later - but potentially more realistic - than previous claims reported in the media.

Ce qui peut se traduire "Il fait également valoir que soit l'Atlas VH ou la Delta IV-H serait prêt à lancer l'Orion en 2014, qui est plus tard - mais potentiellement plus réaliste - que les précédentes revendications rapportées dans les médias."
Soit 1 à 3 ans de gagné par rapport à Arès (si tout va bien!)

D'autre part (c'est Griffin qui parle)

“The President’s budget reiterated support for the retirement of the Space Shuttle and its replacement by the initial Constellation elements, continuation of International Space Station operations after 2015, and for human lunar return by 2020. All of that is good news.”

"Le budget du président a réaffirmé le soutien à la retraite de la navette spatiale et de son remplacement par les premiers éléments de Constellation, la poursuite de l'exploitation de la Station spatiale internationale après 2015, et le retour de l'homme sur la Lune en 2020. Tout cela est une bonne nouvelle. "

On applique donc le plan initial: arrêt des navettes et retour sur la Lune. De plus, le plus haut responsable de la NASA (même sur le départ) annonce la poursuite de l'exploitation de l'ISS après 2015.

Cordialement
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3024
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 68 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Pourquoi faire compliquer, quand on peut faire simple, autant utiliser ce qui a été fait, et ce qui a marché:
la solution?:
SATURN VI ,alias super saturn, meme schéma que dans les mission apollo, en plus évolué, et une nouvelle S1-B pour alimenter l'ISS
avatar
neil

Messages : 33
Inscrit le : 13/10/2008
Age : 29 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@neil a écrit:Pourquoi faire compliquer, quand on peut faire simple, autant utiliser ce qui a été fait, et ce qui a marché:
la solution?:
SATURN VI ,alias super saturn, meme schéma que dans les mission apollo, en plus évolué, et une nouvelle S1-B pour alimenter l'ISS

Malheureusement le savoir faire a était perdu 8-) 8-) 8-)
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:
@neil a écrit:Pourquoi faire compliquer, quand on peut faire simple, autant utiliser ce qui a été fait, et ce qui a marché:
la solution?:
SATURN VI ,alias super saturn, meme schéma que dans les mission apollo, en plus évolué, et une nouvelle S1-B pour alimenter l'ISS

Malheureusement le savoir faire a étaité perdu 8-) 8-) 8-)

Certes ... on peut aussi dire que la technologie des lanceurs a évolué dans de nombreux domaines depuis 40 ans. Donc tout serait "à refaire" ou presque.
Même les russes se décident à remplacer la vénérable Soyouz ... par une version numérisée ... et probablement dans quelques années par des lanceurs plus modernes.

Du côté américain l'option de dissocier les lanceurs (un man-rated pour amener l'équipage en LEO) et un autre plus lourd pour assembler le "train" en orbite, lorsqu'on veut aller du côté de la Lune, parait bien établi.
Donc le concept de la Saturne parait définitivement aux oubliettes.
Reste plus qu'à demander une "subvention Kleenex" aux inconsolables nostalgiques.
montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


United Launch Alliance (structure Lockheed + Boeing en charge des Atlas et Delta) confirme avoir répondu aux requêtes de la NASA et de Aerospace Corporation, mais ne commentera pas les données publiquement :

http://www.floridatoday.com/content/blogs/space/2009/04/update-ula-weighs-in-on-ares-debate.shtml
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum