Un premier récepteur bi-compatible GPS/Glonass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


La société Mio Technology, bien connue en France, développe le premier récepteur de géolocalisation bi-compatible GPS/Glonass avec le concours d'une société russe Vobis-Computer et d'une autre société Spirit Telekom. Le prototype a été présenté à Moscou à Navitekh-Expo-2009 du 12 au 15 mai et il sera disponible à la vente en masse en décembre de cette année.

Un premier récepteur bi-compatible GPS/Glonass 14.05.2009-01

[Novosti Kosmonavtiki]

Cela signe le vrai démarrage des applications Glonass vers le grand public.
patchfree
patchfree

Messages : 6138
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Un premier récepteur bi-compatible GPS/Glonass Empty Nouveau modele

Message Jeu 14 Mai 2009 - 21:34


Vivement que le projet galiléo se fasse et qu'il est des modèles pour lui car d'après les spécificité il sera moins sensible au écho sur les bâtiments.

j'ai teste un système qui enregistre automatiquement les coordonnées GPS et tout le long de la route pas de problème mais en arrivant chez moi toute les 5 secondes ma position à pied bougeait à chaque fois de 25 mètres toutes les 5 secondes.

Bernard
bernardw
bernardw

Messages : 1745
Inscrit le : 31/05/2008
Age : 63 Masculin
Localisation : Brétigny sur orge

Revenir en haut Aller en bas


@bernardw a écrit:Vivement que le projet galiléo se fasse et qu'il est des modèles pour lui car d'après les spécificité il sera moins sensible au écho sur les bâtiments.

j'ai teste un système qui enregistre automatiquement les coordonnées GPS et tout le long de la route pas de problème mais en arrivant chez moi toute les 5 secondes ma position à pied bougeait à chaque fois de 25 mètres toutes les 5 secondes.

Bernard

25 m ce doit être à peu près l'incertitude du système GPS. On dit 10 m mais je me demande si c'est vraiment ça... En gros le "bruit" qui fait que lorsqu'on est statique et qu'on répète la mesure (par exemple ton appareil toutes les 5 s) la valeur varie dans un range de + ou - 10 m donc des écarts pouvant atteindre 20 - 25 m... Est-ce l'écho sur les bâtiments? Il faudrait que tu fasse un test en pleine nature et à découvert.
patchfree
patchfree

Messages : 6138
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Un premier récepteur bi-compatible GPS/Glonass Empty incertitudes

Message Jeu 14 Mai 2009 - 22:21


sans bouger faire des variations de 25 mètres de tous coté cela fait 50 mètres

Bernard
bernardw
bernardw

Messages : 1745
Inscrit le : 31/05/2008
Age : 63 Masculin
Localisation : Brétigny sur orge

Revenir en haut Aller en bas


Même si Galileo annonce des performances supérieures, si le marché potentiel s'équipe avec du GPS/Glonass .. Galileo quand il sera opérationnel, aura bien du mal à se faire une place.
On va rejouer la scéne du procédé SECAM pour la TV couleur .... bien meilleur que la concurrence ... mais seulement implanté dan l'hexagone (ici ce sera l'Europe ... et encore pas sûr pour les pays limitrophes de la Russie qui commercent et se déplacent beaucoup dans ce pays)
montmein69
montmein69

Messages : 18435
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


GNSS = GPS + GLONAS + GALILEO + COMPASS

Lorsque tout cela sera ouvert au secteur civil, attendons nous à des bouleversements sociétaux comme pour Internet et le téléphone mobile.

Nous comprenons mieux pourquoi les Russes ont fait un forcing remarquable sur ce segment de l'astronautique car en plus de sa valeur dans la
stratégie militaire, ils savaient, comme nous, que son développement civil allait nous changer la vie.

J'ai cessé depuis longtemps de m'intéresser à Galleo, mais je suppose que nous allons le voir apparaître un de ces jours et je suis certain que les
Européens sauront vendre son droit d'utilisation intelligemment (gratos).

Pour les Chinois, au pas de sénateur, ils avancent avec Compas (Beidou), mais ce sera d'après eux un réseau pleinement opérationnel qu'en 2020 (?).

Les progrès en logiciels cartographiques commencent à être remarquables et l'arrivée de la 3D va nous changer la vie dans la conduite automobile
en permettant de projeter sur le pare-brise une représentation réaliste du terrain (nivellement) et de la planimétrie (routes, villes, etc.).

Vous savez bien ce qu'apporte déjà en aéronautique et maritime cette aide à la navigation où le système couplé à la centrale de navigation et au
pilote automatique assure une conduite totalement hand up.

Voilà une partie de la raison du retard Russe dans le renouvellement des vaisseaux spatiaux habités, des fusées pour les envoyer, et même de leur
absence très marquée dans l'activité spatiale des sondes planétaires ; il fallait d'abord GLONASS.

C'est mon point de vue sur GNSS
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14237
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


D'autant plus problématique pour envisager de concevoir des récepteurs multi-systèmes intégrant Galiléo, qu'on est encore dans l'ignorance si les fréquences préemptées avec Giove A et Giove B, seront effectivement définitivement acquises au système européen ?
Ou si le "forcing" des chinois pour les récupérer est réelle, ou seulement un moyen de pression qu'ils escomptent utiliser pour négocier dans d'autre domaines (par exemple ne pas subir de contraintes douanières qui prendraient en compter leur façon de produire leurs marchandises destinées à l'exportation - salaires très bas - conditions de travail - sécurité dans le choix et l'utilisation des matières premières - contraintes écologiques dans les process , etc ...)
Bref Galileo reste vraiment pendu par les "gonades mâles" 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 18435
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Roscosmos propose au gouvernement russe de taxer plus fortement les véhicules importés en Russie non équipés de récepteurs Glonass/GPS afin de soutenir l'industrie russe et le système Glonass.

Ils peuvent le faire car ils ne font pas partie de l'OMC.

[Roscosmos]
patchfree
patchfree

Messages : 6138
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Même si Galileo annonce des performances supérieures, si le marché potentiel s'équipe avec du GPS/Glonass .. Galileo quand il sera opérationnel, aura bien du mal à se faire une place.
On va rejouer la scéne du procédé SECAM pour la TV couleur .... bien meilleur que la concurrence ... mais seulement implanté dan l'hexagone (ici ce sera l'Europe ... et encore pas sûr pour les pays limitrophes de la Russie qui commercent et se déplacent beaucoup dans ce pays)
25 m ce doit être à peu près l'incertitude du système GPS.
Faut pas pousser les enfants, il faut tout expliquer.

1) Comment un système GPS dans une voiture peut il avoir une précision de 25 mètres, et il va te demander de d’aller tout droit ou tourner, sans perdre le Nord ?
2) Qu’est ce qu’un système compatible, c’est un OU/ET non. Si le nombre de satellites visibles va augmenter, la précision va augmenter aussi.
La comparaison avec Pal/Secam est imprécise: Si mon GNSS est un ET, Galileo va augmenter la précision. Si c’est un OU il faut que Galileo soit plus précis que les autres (c’est ce qu’il dit).
Ça a l’air compliqué votre sujet, je me contente de mettre l’explication Wikipédia de GNSS, et je vais suivre votre débat, en se la coulant douce (avec un thé à la menthe).

Un premier récepteur bi-compatible GPS/Glonass Gnss11

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_de_positionnement_par_satellites
:drunken:
Firnas2
Firnas2

Messages : 2407
Inscrit le : 29/09/2008
Age : 69 Masculin
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas


@Firnas2 a écrit:
Ça a l’air compliqué votre sujet,
Exact, il ya autant de paramètres politiques (militaires notamment) économiques (stratégie de financement et de mise à poste de la constellation européenne, commercialisation des services) que de problèmes techniques.
La complémentarité des systèmes ... c'est un peu du pipeau .. chacun des Etats veut disposer du sien en toute indépendance et si possible bénéficier des retombées.(ou à contrario financer le déficit ... ce qui parait probable pour l'Europe qui se hâte si doucement)

je vais suivre votre débat, en se la coulant douce (avec un thé à la menthe).
La parole du sage est d'or ... on peut compléter cela en se frottant le nombril avec des fleurs de jasmin pour atteindre la zénitude 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 18435
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Pour ce qui est de la précision le nombre de satellites visible n'est pas le seul critère. Pour le GPS par exemple seule les militaire américain possèdent la meilleur précision à tout moment et partout dans le monde. En effet la précision est nettement diminuée sur les récepteur civil dans les zones où intervient l'armée américaine et pendant des années on ne pouvait avoir une position avec une précision inférieure à 100m. Maintenant la situation c'est améliorée, mais je ne sais pas quel est la précision réelle pour le civil à l'heure actuelle. Pour ce qui est de Gallileo, à priori les services offrant la meilleure précision seraient payant (mais annoncée comme plus performant que le GPS). Le service gratuit lui sera bridé. Mais est-ce qu'un système recoupant plusieurs réseaux à vraiment un intérêt pour le grand publique? Je pense que ce type de récepteur convient plutôt pour de application nécessitant un positionnement particulièrement précis ou une redondance du signal. Qu'en pensez vous?
Jeep
Jeep

Messages : 322
Inscrit le : 27/01/2008
Age : 33 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


...ou à contrario financer le déficit ... ce qui parait probable pour l'Europe qui se hâte si doucement...
@montmein69 a écrit:Ah ... bon ... moi j'aurais dit Hannibal 🤡

Avec un système Galileo mis en orbite bien avant .... cela aurait été moins galère pour lui de franchir les cols des Alpes avec ses éléphants :megalol:

Un premier récepteur bi-compatible GPS/Glonass Hannibal_alps
Je te trouvais plus convaincant, il y a exactement 5 mois, concernant Galileo, n’oublies pas que les russes ont commencé le GLONASS en 1980. Alors, c’est l’effet de la crise économique ou c’est à cause des 58 ans (Il faut que je m’y prépare, ça sera dans quelque mois pour moi :megalol: )
Firnas2
Firnas2

Messages : 2407
Inscrit le : 29/09/2008
Age : 69 Masculin
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum