Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US

Page 9 sur 30 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 19 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@yoann a écrit:seulement 2 solution pour Ares 1 !!! si ca veut dire alors qu'on envisage de mettre orion sur une delta4 heavy... bonjour les retard. je ne suis pas du tout confiant dans ca ! je suis sur que si on creuse dans ce sens, ca fera comme ares 1... retard, probleme, surcouts....
Ce n'est pas vraiment le consensus, qui tend plutôt à dire que la Detla 4 H serait prête plus tôt et pour un coût bien moindre (on parle de 500 millions à 1 milliard, comparé aux 35 milliards d'Ares 1).

@yoann a écrit:ET surtout jue voit que ARES V de base (la version super lourde avec 5.5 srb et 6 rs-68) n'est meme pas dans le tableau... juste la version light. Si la nasa veut aller sur mars apres sont retour sur la lune ou apres sa base lunaire... il faudra re-develloper un lanceur lourd.... AMHA ca n'est pas avec une delta4 survitaminé ou une ares 5 taille XXXX S que ca se fera.....
La ligne dit "Ares V / lite", c'est à dire l'un ou l'autre. C'est vrai que c'est peut-être un des rares points où ce tableau est moins clair que le précédent.
Si l'on se réfère au premier tableau, les options 1 et 3 font appel à la Ares V classique, et les options 2, 4A et 5A à la Ares V "lite".

Je partage l'analyse de Yantar.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,
Steph a écrit:
@Argyre a écrit:AMHA, le problème est mal posé, il y a d'autres options possibles, mais Monsieur Augustine a refusé de les étudier en profondeur. Et il a eu le culot de dire que si on lui avait donné plus de temps, cela n'aurait pas modifié l'essentiel de son analyse (c'est typiquement une réponse qui laisse planer un doute sur la compétence de la personne et sa capacité à mener à bien une telle étude).
On n'a pas dû écouter la même audition.
Je pense que si pourtant. Je te respecte trop pour oser penser que tu n'as pas réussi à te connecter comme j'ai pu le faire ...
Steph a écrit:
Norman Augustine avait un mandat, avec des conditions et des règles bien précises. Il a rempli sa mission en proposant à la Présidence un panel d'options réalistes en terme de calendrier et de budget.
Pour avoir suivi l'ensemble du processus, la démarche a été plus qu'honnête, avec même des auditions des tenants de l'option Jupiter/Direct et de Zubrin pour Mars Direct (aucun rapport entre les deux).
Que ces options ne plaisent pas à certains, c'est autre chose.
Ce n'est pas qu'elles ne plaisent pas, c'est qu'elles sont absentes !!!
C'est une chose que de dire que ce n'est pas une option intéressante, c'en est une autre de ne même pas la mentionner !
Je vois au moins 3 points importants qui n'ont pas été approfondis comme il faudrait :

1) Augustine a dit qu'on perdrait beaucoup à ne pas utiliser l'ISS jusqu'en 2020, alors qu'on a tant dépensé pour la mettre en orbite. Ca suffit comme réponse ça ? Tu trouves que la question a été étudiée en profondeur ? On perd quoi exactement ? Quelles sont les expériences fondamentales qu'on ne pourra pas faire si on arrête l'ISS en 2015 ? La question a t-elle été posée ? Je crois que j'ai loupé les premières minutes de l'audition, mais de ce que j'ai entendu, c'était "on perd beaucoup à arrêter l'ISS en 2015, point barre". Très insuffisant comme réponse.

2) Augustine a dit que si on envisageait de se focaliser sur le voyage vers Mars, on aurait du mal à faire travailler les ingénieurs sur un truc dont ils ne verraient pas le bout avant un grand nombre d'années. Et en face, personne ne bronche. C'est quoi le problème ? Monsieur Augustine serait-il psychologue de formation ? C'est une réponse bien courte à une question peut-être difficile, mais est-ce bien la seule raison pour laquelle il n'y a pas d'option "Mars" ? L'option est balayée pour cette simple raison, sans autre forme de procès ? En vérité, une des personnes a un peu titillé Augustine sur ce point, et justement, Augustine a répondu un peu n'importe quoi (à mes yeux) dont la réponse que je rappelle ci-dessus.

3) Il y aura un "gap" temporel de plusieurs années pendant lequel la NASA ne pourra envoyer personne en LEO. C'est terrible, c'est dramatique, c'est inconcevable, faisons tout pour empêcher ce gap. So what ? Quel est le problème d'avoir ce gap ? A part le traumatisme psychologique (en quel cas, il suffit de consulter ...), concrètement, quelle est la perte ? Et là encore, aucune réponse (ni d'ailleurs de question) sur ce point, si ce n'est quelques banalités.

Autrement dit, l'impact de certaines options n'a pas été approfondi comme il aurait fallu. Et certaines options n'ont pas été présentées, alors qu'elles auraient dû l'être.

En même temps, je ne veux pas jeter la pierre à Augustine ou aux gens qui ont posé les questions, ils font ce qu'ils peuvent. Je constate simplement qu'un tel processus a des biais, que certains points restent polémiques et qu'il faut en être conscient.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


L'audition avait pour but d'exposer aux représentants du peuple les options retenues par la commission suite à de longues présentations et débats. On ne peut pas refaire en 2 heures ce qui a pris des centaines d'heures à réaliser.

Pour les discussions et les débats approfondis, il y avait les précédents meetings :
http://www.nasa.gov/offices/hsf/meetings/index.html

Et les docs associés :
http://www.nasa.gov/offices/hsf/related_documents/index.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Puisqu'on se place dans l'optique de "deviner" ce qui sera décidé (et pas de ce qu'on aimerait voir décidé suivant ses préférences personnelles) je dirai :

- difficile de rayer d'un trait de plume l'Ares 1. Surtout si le résultat de l'essai du booster est aussi encourageant qu'annoncé (par exemple au niveau des vibrations, de la poussée obtenue etc ..) qui valide le travail d'ATK-Thiokol, et justifie tout l'argent qui lui a déjà été alloué. Idem si l'essai ares 1-X est un succès.
Ce concept s'il est validé, est quand même l'assurance de la maitrise des lancements d'équipage avec supervision totale de l'agence qui se porte garante de la sécurité.
Pour ce qui est de l'adaptation en man-rated d'un EELV existant, indiqué comme moins cher, plus rapide, et très fiable ... on sait que le lobbying des constructeurs impliqués est efficace. Mais on sait aussi que les politiques sont au courant de tout cela et savent remettre les choses à leur place. Bref tabler sur une réduction du gap, et une mise au point "comme une fleur" cela ne doit tromper personne.

- difficile aussi d'abandonner l'ISS en 2015 ... surtout qu'à cette date ... il y aura eu l'Ares 1-Y ... mais que les USA seront toujours en plein gap. Donc s'exclure complétement de l'espace, des vols habités, cela parait peu vraisemblable.
D'autant plus si les russes confirment (la possibilité technique restant posée) qu'ils veulent détacher leur segment, l'agrandir, en faire une station service pour préparer leurs futurs vols lointains (et qu'ils pourraient même fédérer autour de ce projet d'autres agences, dont les européens sans doute peu ravis de voir Colombus partir à la dérive).
C'est une de mes interrogations sur les propositions de la commission, où cette prolongation de l'ISS à 2020, exclut la maitrise totale des vols habités en la déléguant au "commercial". (en plus avec des projections sur 2016 AMHA totalement irréalistes)
J'ai émis l'hypothèse dans le FIL sur le sondage 2, qu'il y aurait une possibilité de tourner la difficulté en misant sur les concepts "stratégiques et diplomatiques" et la nécessité de trouver un accord avec les partenaires, qui autoriserait un complément budgétaire exceptionnel pour le poste ISS (d'ici là le poste militaire aura peut-être baissé et donnera un peu d'air), d'autant que l'ISS reste un élément visible de la présence US dans l'espace et pourrait bénéficier d'un certain consensus de l'opinion publique.

- Pour le lancement de fret basique, les EELV existants, éventuellement les sociétés du COST peuvent trouver leur créneau

- Pour le fret lourd ... les missions d'exploration de l'avenir (soutien fret aux missions habitées, missions automatiques d'envergure) je pense qu'on privilégiera du nouveau ... Ares V version complète ou éventuellement lite (mais quid du démantèlement des lignes de fabrication pour le système navette ? cela parait un peu tard et peu intéressant pour l'industrie de faire marche arrière). Donc je miserai sur l'Ares V lourde, quitte à rallonger les délais. Cela pourrait dépendre aussi de la capacité des autres agences (russes , chinois ..) à développer leurs nouvelles lignées de lanceurs. Peu probable que les USA veuillent se la jouer petit bras. Même si c'est avec une échéance un peu lointaine ... ils auront du matériel lourd tenant la comparaison avec les autres agences (celles-ci n'ayant pas forcément les moyens de leurs ambitions de toute façon).

Ce qui risque de se produire, c'est la confirmation d'un programme lunaire fort allégé et reporté au-delà de 2030 (peut-être largement au delà). Et une inflexion pour les missions qu'elles soient habitées ou non vers des collaborations pour répartir la charge.
Je suis assez fermement convaincu que l'époque où une agence pouvait avoir les reins assez solides pour mener seule ce genre de défi "hors de prix" est révolue.
Même si cela s'annonce compliqué ... façon tour de Babel ou usine à gaz ....c'est peut-être néanmoins une évolution vers une certaine maturité ? :sage:


Dernière édition par montmein69 le Ven 18 Sep 2009 - 17:50, édité 2 fois
montmein69
montmein69

Messages : 18725
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


pour faire court et simple, totalement daccord avec toi montmein69 Super

mais bon il ne faut pas oublier les vol sur soyouz que le americain ont acheter dans tout ca.... meme si il y aura un gap, il y aura quand meme une presence americaine dans l'iss... peut etre que ce sera un argument complementaire pour un eventuel "save the ISS" :?:
yoann
yoann

Messages : 5732
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Je suis assez fermement convaincu que l'époque où une agence pouvait avoir les reins assez solides pour mener seule ce genre de défi "hors de prix" est révolue.
Même si cela s'annonce compliqué ... façon tour de Babel ou usine à gaz ....c'est peut-être néanmoins une évolution vers une certaine maturité ? :sage:

Je ne partage pas ce point de vue. Je suis même convaincu du contraire. AMHA, l'exploration habitée doit se faire en compétition entre plusieurs agences. On peut partager un objet, on ne peut pas partager les hommes. Dans le cas de missions spatiales courtes, on pourrait éventuellement envisager un équipage international (cf ISS), mais pas pour une mission de 3 ans. De plus, le spatial habité est un enjeu du futur. Cela engage les nations sur le très long terme. Et il n'y a aucune assurance que l'ami d'aujourd'hui soit l'ami de demain.
Bien sûr, il y a aussi de bons arguments pour coopérer, mais ils sont éphèmères. "pas les reins assez solides" dis-tu ? Allons, soyons réalistes, ne nous laissons pas aveugler par les options de Monsieur Augustine. Les Américains veulent le beurre (continuer l'ISS et minimiser le gap de l'accès à LEO) et l'argent du beurre (nouvelles fusées à développer). S'ils se contentaient de l'argent du beurre, ils auraient les reins solides !

En attendant, la Chine, elle, ne demande rien à personne ...

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
Je ne partage pas ce point de vue. Je suis même convaincu du contraire. AMHA, l'exploration habitée doit se faire en compétition entre plusieurs agences. On peut partager un objet, on ne peut pas partager les hommes. Dans le cas de missions spatiales courtes, on pourrait éventuellement envisager un équipage international (cf ISS), mais pas pour une mission de 3 ans.

Oui, j'avais bien remarqué que nous avions des avis différents sur le sujet.
Je pense toutefois qu'il y a des indices montrant que c'est dans cette direction là que plusieurs agences souhaiteraient s'engager (NASA, Roskosmos, ESA) .... Et cela donne des résultats pas trop décevants dans le domaine des missions automatiques ambitieuses, qui ont sinon du mal à trouver leur financement même s'il est d'un facteur 10 à 100 moins élevé que le vol habité.
Bien sûr les enjeux du vol habité sont autres, mais les sommes à engager sont telles, que les Etats auront de plus en plus de mal à gérer cela seul (je ne porte pas de jugement, je constate simplement)
Cela ne veut pas dire qu'une démarche collaborative ira au bout et que tous les problèmes inhérents seront aplanis et solutionnés.
Mais si une agence partait seule dans un tel challenge, AMHA les délais seraient assez astronomiques, et pour tout dire je pense qu'elle s'y casserait les dents. Mais bien sûr cet avis n'engage que moi, seul l'avenir tranchera sur le ou les scénarios qui seront tentés.


En attendant, la Chine, elle, ne demande rien à personne ...

Je pense qu'il faut se garder aussi d'un aveuglement sur les capacités de la Chine. Elle mènera quelques opérations de prestige, mais elle a encore moins les reins solides que les autres. La géo-politique et la place de ce pays encore fortement sous-développé sur la scéne mondiale sont ses fourches caudines.
montmein69
montmein69

Messages : 18725
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Bonsoir,
@montmein69 a écrit:
Je pense toutefois qu'il y a des indices montrant que c'est dans cette direction là que plusieurs agences souhaiteraient s'engager (NASA, Roskosmos, ESA) .... Et cela donne des résultats pas trop décevants dans le domaine des missions automatiques ambitieuses, qui ont sinon du mal à trouver leur financement même s'il est d'un facteur 10 à 100 moins élevé que le vol habité.
Bien sûr les enjeux du vol habité sont autres, mais les sommes à engager sont telles, que les Etats auront de plus en plus de mal à gérer cela seul (je ne porte pas de jugement, je constate simplement)
Quant à moi, je pense qu'il y a des indices qui montrent qu'il n'y aura pas de véritable coopération dans le domaine du spatial habité. Cela fait 5 ans que Constellation a commencé et les Américains veulent garder la maîtrise de toutes les technologies fondamentales concernant les vols habités (ce qui se comprend). Ils annoncent pourtant dans le même temps qu'ils veulent une coopération internationale. Ca fait même 5 ans qu'ils font cette annonce ...

En ce qui concerne les sommes à engager, il faut relativiser. Pour une entreprise, c'est un investissement colossal, mais pour un pays comme les USA, cela représente un tout petit % du budget, avec en plus un ROI non négligeable, des emplois, du bonus socio-culturel et du prestige. En comparaison, les sommes dépensées pour la guerre en Irak étaient d'un autre ordre de grandeur (quelque chose comme 10 fois une mission martienne !).
Même pour un pays comme la France, je pense que c'est quelque chose de faisable financièrement parlant. Ca ne fait que 2 à 3 milliards d'Euro par an, avec un bon retour sur investissement et un paquet d'emplois ! 2 milliards, c'est inférieur aux incertitudes sur les recettes annuelles de l'état français ! Rappelons-nous de la "cagnotte" de Jospin par exemple, qui était de 30 milliards !!! (http://www.liberation.fr/evenement/0101325589-un-surplus-d-ennuis-pour-jospin-l-excedent-a-tout-d-un-cadeau-piege-pour-le-gouvernement)
Bien sûr, on est en période de crise, donc chaque milliard compte, mais on voit bien que les pertes se comptent en centaine de milliards ...
Donc non, les sommes à engager ne sont pas assez importantes pour nuire de façon significative à la santé budgétaire d'un état ... si tant est que l'effet soit effectivement négatif, ce qui reste discutable sur le long terme.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
Quant à moi, je pense qu'il y a des indices qui montrent qu'il n'y aura pas de véritable coopération dans le domaine du spatial habité. Cela fait 5 ans que Constellation a commencé et les Américains veulent garder la maîtrise de toutes les technologies fondamentales concernant les vols habités (ce qui se comprend). Ils annoncent pourtant dans le même temps qu'ils veulent une coopération internationale. Ca fait même 5 ans qu'ils font cette annonce ...

Ce sujet a déjà été débattu à de multiples reprises.
Le bémol que je fais à ton appréciation, c'est que justement le début du programme Constellation a été initié sous Bush, avec une politique fortement empreinte d'une idéologie disant en substance :
c'est nous qui avons le leadership du spatial, on veut bien de vous comme sous-traitants, nous aurons la maitrise compléte des vols, il y aura peut-être un strapontin (mais pas sûr ... d'autant que depuis Orion est passé à 4 places) mais cela dépendra uniquement de notre bonne volonté) ...

Pas étonnant que ce genre de collaboration n'ait séduit personne.

Depuis force est de constater que les USA se cassent les dents sur leur propre programme, avec des révisions drastiques de leurs ambitions tant en terme de capsule, que de mise au point de leur lanceur Ares 1, avec un calendrier qui n'arrête pas de glisser, la "baffe en pleine g..." du gap grandissant et de devoir payer des places aux russes.
Aucune assurance même d'avoir un cargo fret opérationnel (COTS cela reste encore à devoir faire ses preuves) et si ce sont l'ESA ou la JAXA qui suppléent avec des ATV ou des HTV , ils feront payer leurs services et cet argent sortira du giron de l'industrie US.
Quant à Ares 5 ... il reste dans la pure virtualité, et entre abandonner complétement ou développer une version Ares 5 Lite à l'horizon 2030 ... ce n'est pas non plus la sérénité et encore moins la joie affichée.

Je ne lis pas dans le marc de café, et je ne sais pas si l'administration Obama infléchira "l'attitude" vis à vis des partenaires, mais si les ambitions Lune sont réduits drastiquement (ce qui parait assez ineluctable) , si Mars devient un objectif ... je pense qu'il y aura une autre façon de raisonner, d'autant plus si du côté russe on adopte une attitude plus souple avec une recherche de complémentarité et des contrats de collaboration plus équilibrés.
Mais comme je l'ai dit aucune assurance cependant que cela puisse aller au bout.

Par contre si rien ne bouge dans ce sens AMHA .... un équipage sur Mars ... ce ne sera pas avant le XXII ème siècle.
:bounce1:
montmein69
montmein69

Messages : 18725
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Par contre si rien ne bouge dans ce sens AMHA .... un équipage sur Mars ... ce ne sera pas avant le XXII ème siècle.
:bounce1:

Tout peut changer très vite en économie et en politique, mais après avoir vu le prérapport Augustine, ainsi que son audition au sénat, j'ai bien peur que les Américains finissent par s'enliser pour lontemps dans une mauvaise stratégie.
Malgré tout, je reste persuadé qu'un voyage vers Mars peut se faire en une quinzaine d'années. Et si les Américains s'enlisent, il faut voir si les Européens ne pourraient pas mettre tout le monde d'accord. Question de courage politique, rien de plus.
A moins qu'Obama soit plus lucide que je ne le crois .... ce serait un miracle.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Espace: les USA pourraient prolonger l'exploitation des navettes (Roskosmos)
13:40 | 25/ 09/ 2009

MOSCOU, 25 septembre - RIA Novosti. L'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) compte que le Congrès américain prendra une décision positive sur la prorogation des délais d'exploitation des navettes, a annoncé vendredi aux journalistes le directeur de Roskosmos Anatoli Perminov.

"Certaines sources nous ont informé de l'éventuelle prolongation de l'exploitation des navettes américaines au-delà de 2011.Cela nous permettra d'améliorer notablement le système d'acheminement des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS) et de travailler de nouveau normalement avec les Américains, car avec l'arrêt des vols des navettes, les rotations et les livraisons risquent d'être à la charge de la partie russe", a indiqué M.Perminov.

En attendant, le dernier voyage vers l'ISS de la navette américaine est programmé pour octobre 2009.
patchfree
patchfree
Donateur
Donateur

Messages : 6139
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:En attendant, le dernier voyage vers l'ISS de la navette américaine est programmé pour octobre 2009.
euhhh ???????
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 26005
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Mauvaise traduction de "le prochain" je pense,
edit : le prochain étant en novembre, ça doit plutôt être une erreur entre 2009 et 2010.

Je déplace dans la sujet sur la revue du spatial habité US.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:

"Certaines sources nous ont informé de l'éventuelle prolongation de l'exploitation des navettes américaines au-delà de 2011.Cela nous permettra d'améliorer notablement le système d'acheminement des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS) et de travailler de nouveau normalement avec les Américains, car avec l'arrêt des vols des navettes, les rotations et les livraisons risquent d'être à la charge de la partie russe", a indiqué M.Perminov.

Il n'y a que l'option 4B du rapport Augustine qui envisage cela.
Avec un coût important (budget complémentaire, abandon du programme Ares, donc avaler la couleuvre que ce qui a été fait depuis plusieurs années c'est direct poubelle ...).
Et le risque non négligeable de faire voler les navettes vieillissantes (quid des grandes révisions ?)

On comprend que les russes ne souhaitent pas forcément devoir assumer le transport des équipages de 2011 à une date indéterminée, même si cela leur fera des rentrées financières ... ils ont d'autres grands projets à mener à bien.
Autre solution envisageable, on revient à un équipage à trois après 2011 .... Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US - Page 9 Icon_bounce ... ce qui évidemment nécessiterait des négociations sur les compositions d'équipage, européens et japonais ayant leurs labos enfin en place souhaiteront ne pas être les dindons de la farce. Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US - Page 9 Affraid
montmein69
montmein69

Messages : 18725
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@patchfree a écrit:

"Certaines sources nous ont informé de l'éventuelle prolongation de l'exploitation des navettes américaines au-delà de 2011.Cela nous permettra d'améliorer notablement le système d'acheminement des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS) et de travailler de nouveau normalement avec les Américains, car avec l'arrêt des vols des navettes, les rotations et les livraisons risquent d'être à la charge de la partie russe", a indiqué M.Perminov.

Il n'y a que l'option 4B du rapport Augustine qui envisage cela.
Avec un coût important (budget complémentaire, abandon du programme Ares, donc avaler la couleuvre que ce qui a été fait depuis plusieurs années c'est direct poubelle ...).
Et le risque non négligeable de faire voler les navettes vieillissantes (quid des grandes révisions ?)

On comprend que les russes ne souhaitent pas forcément devoir assumer le transport des équipages de 2011 à une date indéterminée, même si cela leur fera des rentrées financières ... ils ont d'autres grands projets à mener à bien.
Autre solution envisageable, on revient à un équipage à trois après 2011 .... Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US - Page 9 Icon_bounce ... ce qui évidemment nécessiterait des négociations sur les compositions d'équipage, européens et japonais ayant leurs labos enfin en place souhaiteront ne pas être les dindons de la farce. Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US - Page 9 Affraid

Augustine fait des vagues. Tellement que cela mouille la Lune, jusqu'à Mars. Que d'eau. Voilà une retombée utile de ce rapport alarmiste sur Constellation ! :evil:
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14670
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:

Augustine fait des vagues. Tellement que cela mouille la Lune, jusqu'à Mars. Que d'eau. Voilà une retombée utile de ce rapport alarmiste sur Constellation ! :evil:

Un peu difficile de qualifier ce rapport d'alarmiste (au sens noircissant trop la situation) . Ce pourrait certes être une façon de voir les choses du fait que nous sommes des critiques extérieurs, pas directement concernés par les sommes engagées et les enjeux américano-américains.
A contrario on sera sans doute tous d'accord pour dire qu'il serait difficile vu la situation actuelle pour l'équipe Obama et les responsables de la NASA de faire une ronde où en se tenant la main ils chanteraient "Tout va très bien Madame la Marquise, Constellation y'a tout bon et rond et rond petit patapon " 🤡

Pour l'instant c'est le silence radio du côté des décideurs.... mais il va bien falloir qu'ils optent pour une feuille de route ... et si possible faire le bon choix :bounce:
montmein69
montmein69

Messages : 18725
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Pour Bolden, l'utilisation des EELV n'est pas envisageable et le transport lourd est obligatoire. Ares 1 n'est pas évoqué, certain en déduisant que la solution Ares V lite (en lancement double) tient la corde.

http://www.flightglobal.com/blogs/hyperbola/2009/10/bolden-talks-frankly-ares-i-mi.html

http://www.flightglobal.com/articles/2009/10/12/333334/boldens-plan-no-evolved-expendable-launch-vehicles-heavylift.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Option two says there would be no heavylift rocket until the late 2020s and Bolden is ready to go slow

8-) :evil:

cela voudrai dire qu'il ne commencerai a travailler sur ares5 qu'a partir de 2020 :?: en tout cas c'est pas bon ca, cela veut que il y aura encore moult et moult reports........ enfin bon, cela voudrai dire qu'on irai sur la lune quand meme... mais mars, alors la... ca sera pas de mon vivant :(
yoann
yoann

Messages : 5732
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Pour Bolden, l'utilisation des EELV n'est pas envisageable et le transport lourd est obligatoire. Ares 1 n'est pas évoqué, certain en déduisant que la solution Ares V lite (en lancement double) tient la corde.
l


Il y a efectivement un certain flou sur le lanceur man-rated.

use commercial launch services - which may have a substantial international element - for cargo and crew transport to station,

Cela donne l'indication pour la desserte de la station.

Du coup ....developper un lanceur man-rated seulement pour les vols inter-planetaires .... qui dependront de l'existence du lanceur lourd .... cela semble une façon de botter en touche. Du genre : "On a le temps de voir, ... on fera cela tranquillement sans se focaliser sur les délais". Clairement alors la perspective jusqu'à 2020 c'est exploiter l'ISS (il est vrai que c'est du concret palpable)

Le gros point d'interrogation AMHA restera donc dans l'immediat proche ... le lanceur commercial man-rated .
montmein69
montmein69

Messages : 18725
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:...

Le gros point d'interrogation AMHA restera donc dans l'immediat proche ... le lanceur commercial man-rated .

Si la NASA lève le pied, ça pourrait être un créneau pour l'Europe ??
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit:
@montmein69 a écrit:...

Le gros point d'interrogation AMHA restera donc dans l'immediat proche ... le lanceur commercial man-rated .

Si la NASA lève le pied, ça pourrait être un créneau pour l'Europe ??

Un créneau .... hum .... pour parodier le "grand blond avec une chaussure noire", je dirai (mais cela n'engage que moi) que cela pourrait être un fameux "piège à c....".

Démarrer un grand programme européen pour un lanceur man-rated et une capsule habitable ... ferait sans doute la joie de deux nations (l'Allemagne et l'Italie) ... cellle bien sûr des industriels (vu que les investissements ne seraient pas privés mais étatiques donc garantis) ... et pendant ce temps .... on ne ferait pas grand chose d'autre en ayant une super-pression sur les épaules pour "satisfaire le client" dans les délais.

Bref ... AMHA ....ne pas s'emballer et y réfléchir à deux fois..
Je doute que la France aille dans cette perspective (elle a porté à bout de bras le programme Ariane ... et y a mis beaucoup d'argent), mais si certains partenaires veulent jouer un rôle moteur et y mettre l'argent nécesssaire ... bonne chance à eux :bounce:
montmein69
montmein69

Messages : 18725
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Selon Keith Cowing (en général réputé plus sûr que Coppinger de Flight), les EELV ont encore la quote pour le transport commercial d'équipage.
Il rajoute que le rapport final de la Commission Augustine présentant les options devrait être publié le 21 octobre.

http://nasawatch.com/archives/2009/10/eelvs-are-not-d.html
http://nasawatch.com/archives/2009/10/norm-is-about-t.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Selon Keith Cowing (en général réputé plus sûr que Coppinger de Flight), les EELV ont encore la quote pour le transport commercial d'équipage.
Il rajoute que le rapport final de la Commission Augustine présentant les options devrait être publié le 21 octobre.

http://nasawatch.com/archives/2009/10/eelvs-are-not-d.html
http://nasawatch.com/archives/2009/10/norm-is-about-t.html
la quote de porc ? :blbl:
Skyboy
Skyboy

Messages : 2130
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


@Skyboy a écrit:
Steph a écrit:Selon Keith Cowing (en général réputé plus sûr que Coppinger de Flight), les EELV ont encore la quote pour le transport commercial d'équipage.
Il rajoute que le rapport final de la Commission Augustine présentant les options devrait être publié le 21 octobre.

http://nasawatch.com/archives/2009/10/eelvs-are-not-d.html
http://nasawatch.com/archives/2009/10/norm-is-about-t.html
la quote de porc ? :blbl:

Oh, skyboy, tu ne nous épargneras donc rien ? 🤡
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14670
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Quitte à nous faire une blague Carambar, tu aurais au moins pu écrire "quote de port" s'agissant de transport d'équipage.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Finalement, sait-on après la publication du rapport dans sa version définitive, quand sera prise une décision sur la "nouvelle orientation" (je suppose de l'administration Obama ?) et ensuite comment cela sera entérinée ??? : passage nécessaire -ou pas - devant la Chambre des représentant et/ou le Sénat ???

Bref comment s'annonce le programme avant que la NASA sache sur quel pied danser ? Et dans quels délais ?

Parce que cela fait un an bientôt qu'on saute à cloche-pied 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 18725
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 30 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 19 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum