Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US

Page 22 sur 30 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 26 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


montmein69 a écrit:...
Bien sûr le spatial habité est dans une mauvaise passe. Le silence prolongé de l'administration Obama .... me fait parfois imaginer une limitation drastique de ces vols, voire même une suspension. Mais, ne serait-ce pas finalement une certaine forme de sagesse ? Quitte à reprendre dans quelques dizaines d'années quand on aura fait progresser significativement la propulsion (en y mettant le paquet) pour envisager ces vols sous un autre angle ? :?: :?: :?:
Tiens ? et moi qui croyais naïvement que la sagesse nous enseigne le raisonnement à long terme Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US - Page 22 Sage loin des contingences du court terme et surtout:
Astro-notes a écrit:...
Non montmein69, je n'ai pas encore touché le fond
du spatial, pour ça il faudrait que les USA annulent leur projet
Constellation
en coupant les crédits d'Ares-V un peu comme l'a fait en son temps le
gouvernement soviétique
avec son programme lunaire en rognant les
crédits de la N1.

Bon, une fois ça va (il y a 50 ans), deux fois,
ah non, là je pleure 8-)

... de ne pas refaire les mêmes bétises Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US - Page 22 Wall . Un petit coup d'œil au rapport remis l'année dernière par une assemblée de sages (Groupe Exploration de l'Académie de l'Air et de l'Espace) permettrait certainement de lire ce que la sagesse nous préconise.

Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Astro-notes a écrit: Si je suis moyennement d'accord avec eux pour ne pas être convaincu d'une mission humaine à un point de Lagrange qui va
bien, je reste assez hostile à une mission lunaire à la place d'une mission astéroïde.
je privilégie la mission astéroïde au motif que non seulement elle peut trouver une utilité dans la perspective d'une interception
un jour nécessaire d'un géocroiseur dangereux pour nous (?) encore qu'un robot fasse l'affaire en interceptant de beaucoup
plus loin l'objet, mais parce qu'il ne s'agit que de symbole et la course à l'astéroïde peut nous offrir deux symboles, ; le premier
est l'obtention de la vitesse de libération pour entrer en orbite solaire, celle qu'il faudra à minima obtenir pour voyager dans notre
système solaire un jour, celle qui nous libère définitivement de la Terre, la coupure du cordon ombilical, ce n'est pas rien. Enfin cela
nous permettrait de voir la Terre de loin par nous même.

Qui peut le plus peut le moins. Si on est capable de se poser sur la Lune on est capable d’intercepter un astéroïde ; par contre si on se limite à l’interception d’un astéroïde (dont la gravité est très faible voire négligeable) je ne sais pas si on est capable de se poser sur la Lune. De mon point de vue roder les procédures d’atterrissage me semble incontournable si on veut aller sur Mars (même si les conditions d’atterrissage ne sont pas tout à fait les mêmes).
Si l’utilité de l’interception d’un géocroiseur est très discutable (quels sont les risques réels d’une collision avec la Terre?), l’exploration d’un astéroïde peut s’avérer néanmoins intéressante d’un point de vue scientifique. Seulement de telles missions risquent d’être exceptionnelles et ne concerner qu’un tout petit nombre d’astronautes privilégiés. Quoi faire alors des autres qui resteront cloués sur Terre? Combien d’années attendront-ils avant qu’on prépare la mission suivante qui de toutes manières ne pourra concerner qu’un seul équipage et de taille réduite. A nouveau décourageant pour les astronautes et candidats astronautes, et plutôt démotivant pour le grand public, mais aussi ingérable pour la NASA. Par ailleurs, il sera difficile de justifier le développement d’un matériel et d’une énorme machinerie pour des missions aussi épisodiques ? On peut, bien entendu, imaginer que ce matériel serve pour des vols vers Mars mais des modifications s’avèreront, inévitablement, nécessaires, et cela prendra du temps, peut être bien plus que prévu. Combien d’années encore? Patience soumise à rude épreuve pour nos malheureux astronautes, lassitude du public.
Par contre si la Lune devient l’objectif prioritaire des Américains, avec des installations pour des missions de longue durée, les équipages pourront se relayer régulièrement, apprendre à vivre loin de la Terre et rester opérationnels (ce qui sera autrement plus motivant pour les astronautes).
Voir la Terre de loin, à des millions de kilomètres, réduite à un tout petit point lumineux, n’a pas vraiment d’intérêt. J’admets, par contre, que cela doit être une expérience assez angoissante.
Spirit
Spirit

Messages : 315
Inscrit le : 24/01/2010
Age : 74 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


Kostya a écrit:Tiens ? et moi qui croyais naïvement que la sagesse nous enseigne le raisonnement à long terme Commission Norman Augustine : revue du programme spatial US - Page 22 Sage loin des contingences du court terme

Ferais-tu allusion a cette sagesse mise en oeuvre par les traders en matière de placements dans les hedge-funds ? :megalol:

Plus sérieusement, je constate que le vol humain reste depuis 50 ans maintenant ,bloqué en LEO ... du fait notamment que l'on n'a guère progressé dans le domaine de la propulsion.
L'ISS n'apporte pas vraiment de plus qualitatif par rapport à ce qu'était MIR.
Raccourcir les voyages, permettrait de lever certains blocages (quantité de payload pour le support-vie d'un équipage, réduction du temps d'exposition aux rayonnements, ...) qui sont les points de blocage sur lesquels on bute sans trouver de solution vraiment satisfaisante.
Prendre quelques dizaines d'années pour "mettre le paquet" sur de nouveaux modes de propulsion .... et redéfinir des missions pilotées dans ce nouveau contexte ... est-ce si iconoclaste ?
Bien sûr je parle dans le contexte américain tel qu'on peut l'observer actuellement où les budgets sont limités, et où on ne peut tout faire en même temps.
montmein69
montmein69

Messages : 19015
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


On dirai qu'on se dirige tout droit vers une mort certaine de Constelation 8-)


http://www.orlandosentinel.com/news/space/os-no-moon-for-nasa-20100126,0,2770904.story


There will be no lunar landers, no moon bases, no Constellation program at all.
...
"We certainly don't need to go back to the moon," said one administration official.

...
"I would not say Ares is dead yet," said an executive with one major NASA contractor. "It's probably more accurate to say it's on life support. We have to wait to see how the coming battle ends."

la premiere chose qui me vient a l'esprit..... :affraid:
yoann
yoann

Messages : 5739
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


yoann a écrit:On dirai qu'on se dirige tout droit vers une mort certaine de Constelation 8-)


http://www.orlandosentinel.com/news/space/os-no-moon-for-nasa-20100126,0,2770904.story


There will be no lunar landers, no moon bases, no Constellation program at all.
...
"We certainly don't need to go back to the moon," said one administration official.

...
"I would not say Ares is dead yet," said an executive with one major NASA contractor. "It's probably more accurate to say it's on life support. We have to wait to see how the coming battle ends."

la premiere chose qui me vient a l'esprit..... :affraid:
Oui Yoann. A la lecture de cette article (merci), il n'y a pas qu'Ares1 qui soit condamné, mais le programme Constellation tout entier. La catastrophe est donc totale 8-) 8-) 8-)

"In the meantime, the White House will direct NASA to concentrate on Earth-science projects — principally, researching and monitoring climate change"
On reste sur orbite terrestre, et on étudie la terre pour la sauver de sa "maladie" en quelque sorte. Voilà le futur de la NASA dans l'espace...
Super-réjouissant...... :roll:


Dernière édition par LM-5 le Jeu 28 Jan 2010 - 11:37, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


LM-5 a écrit:
yoann a écrit:On dirai qu'on se dirige tout droit vers une mort certaine de Constelation 8-)


http://www.orlandosentinel.com/news/space/os-no-moon-for-nasa-20100126,0,2770904.story


There will be no lunar landers, no moon bases, no Constellation program at all.
...
"We certainly don't need to go back to the moon," said one administration official.

...
"I would not say Ares is dead yet," said an executive with one major NASA contractor. "It's probably more accurate to say it's on life support. We have to wait to see how the coming battle ends."

la premiere chose qui me vient a l'esprit..... :affraid:
Oui Yoann. A la lecture de cette article (merci), il n'y a pas qu'Ares1 qui soit condamné, mais le programme Constellation tout entier. La catastrophe est donc totale 8-) 8-) 8-)

Les milliards dépensés pour... RIEN :affraid: :affraid: 8-) 8-)
Certain en s'asseyant sur leur chaise pour prendre leur café ce matin, on mal où je pense :|
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11643
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 46 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le LUT d'ares1, même pas fini et déjà à la ferraille ... :affraid:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


il y aura quand meme le congré a convaincre avant je croit:

http://www.chron.com/disp/story.mpl/metropolitan/6836923.html

mais je ne comprend pas tres bien l'article , ( il date d'un jour avant) obama debouté par le congré ?
yoann
yoann

Messages : 5739
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Il faut quant-même relativiser cet article car beaucoup de choses y sont dites sous le couvert de l’anonymat et avec pas mal de suppositions.
Et puis, - comme nous n'y pouvons rien -, avant de déclencher nos pleurs attendons la suite ;)
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11797
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


le plus inquiétant c'est que vont t'il faire maintenant ? bon, bas puisque les americain continuront a orbiter pendant 40 ans autour de la terre...moi je m'en vais regarder du coté chinois.....
yoann
yoann

Messages : 5739
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


On sait que les Russes développent depuis quelque temps plusieurs lanceurs. On peut rêver, mais je serais ravi qu'ils envisagent dans le plus grand secret un programme lunaire. Cette idée vaut ce qu'elle vaut, mais j'aimerais bien ce genre de fait. Au tour des Russes d'aller sur la Lune dans les 10 ans qui viennent ! Génial, non ? 👅
Pure hypothèse (on se raccroche à ce qu'on peut)...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Il faut évidemment se méfier des récits journalistiques qui peuvent citer des individualités, ne reflétant pas forcément les décisions qui vont être annoncées.
Mais malgré tout cette ré-orientation est bien dans l'air.
Les vols seront en LEO ... soit via COTS, soit via les vaisseaux russes, soit via un nouveau système de la NASA (lequel si Ares 1 est mis à la ferraille ?)

Ce qui est plus grave c'est :
- que les missions robotiques d'exploration du système solaire puissent être dans la charrette 8-)
- qu'il n'y ait pas une feuille de route pour la reprise ultérieure d'un programme ambitieux :
* soit en s'orientant vers des collaborations internationales
* soit en privilégiant une recherche permettant de préparer du vol habité d'une nouvelle génération - je pense à des modes de propulsion à développer pour changer la donne des vols lointains

On peut certes pleurer à ces réorientations drastiques .... mais on peut aussi se dire qu'une nouvelle ère peut s'ouvrir :???:
montmein69
montmein69

Messages : 19015
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


LM-5 a écrit:A la lecture de cette article (merci), il n'y a pas qu'Ares1 qui soit condamné, mais le programme Constellation tout entier. La catastrophe est donc totale 8-) 8-) 8-)

Tout ceci était en vérité prévisible. Lors d'un vote sur le forum concernant l'option qui serait à notre avis choisie parmi les 5 propositions du rapport Augustine, j'avais voté la 2), à savoir on continue l'ISS et on reste à budget constant, avec des répercutions sur les délais du programme constellation.
Il semble que c'est bien vers cette option qu'on se dirige.
Et je persiste à attribuer à Monsieur Augustine une certaine responsabilité de ce qui est en train d'arriver. Il y avait d'autres options qu'il n'a pas voulu voir ou approfondir.

Cordialement,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


ce qui m'atriqte le plus, ca n'est pas temp de voir tel ou tel fusée utiliser, mais simplement le fait que constelation soit tout simplement annulé ( ou plutot non financé, ce qui reviendrai a le mettre dans les cartons ?)

AMHA qu'il serait sage que les usa proposent une colaboration maintenant.....j'ai envie de voir un homme marcher sur la lune de mon vivant bon sang !
yoann
yoann

Messages : 5739
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Ca ferait un titre pour le Canard :
"Programme Consternation : objectif nul"

Bon, attendons quand même des déclarations un peu plus officielles.
lambda0
lambda0

Messages : 4731
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 55 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


lambda0 a écrit:Ca ferait un titre pour le Canard :
"Programme Consternation : objectif nul"
Superbe !
:D
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:Il faut évidemment se méfier des récits journalistiques qui peuvent citer des individualités, ne reflétant pas forcément les décisions qui vont être annoncées.
Mais malgré tout cette ré-orientation est bien dans l'air.
Les vols seront en LEO ... soit via COTS, soit via les vaisseaux russes, soit via un nouveau système de la NASA (lequel si Ares 1 est mis à la ferraille ?)
Ce qui va prendre un temps fou car il n'y a pas d'argent...

montmein69 a écrit:Ce qui est plus grave c'est :
- que les missions robotiques d'exploration du système solaire puissent être dans la charrette 8-)
Je ne pense pas. Les coûts et les objectifs sont très différents.

montmein69 a écrit:- qu'il n'y ait pas une feuille de route pour la reprise ultérieure d'un programme ambitieux
C'est à craindre pendant longtemps effectivement.

montmein69 a écrit:* soit en s'orientant vers des collaborations internationales
Collaboration internationale, c'est ce que je préconisais sur d'autres fils. Mais le sentiment hégémonique américain est toujours présent. Cependant, devant la situation, ils pourraient changer de politique... spatiale bien entendu pour un programme international.

montmein69 a écrit:* soit en privilégiant une recherche permettant de préparer du vol habité d'une nouvelle génération - je pense à des modes de propulsion à développer pour changer la donne des vols lointains
Ce qui nous amènerait au mieux au début du XXIIe siècle pour l'application d'un programme ambitieux et surtout réaliste et utile.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


lambda0 a écrit:Ca ferait un titre pour le Canard :
"Programme Consternation : objectif nul"

Bon, attendons quand même des déclarations un peu plus officielles.
Magnifique paraphrase métaphorique ! Bravo Super
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:....Ferais-tu
allusion a cette sagesse mise en oeuvre par les traders en matière de
placements dans les hedge-funds ? :megalol:
Comment peut-on parler de "traders sages", c'est antinomique. La plupart n'ont pas plus de 35 ans, joue avec l'argent des autres et ne pensent qu'à la prime de fin d'année (c'est l'échéance la plus long terme qu'ils puissent envisager) pour la claquer dans des futilités (certains ne placent même pas à long terme pour leurs propres besoins, c'est dire leur frivolité).

montmein69 a écrit:Plus sérieusement, je constate que
le vol humain reste depuis 50 ans maintenant ,bloqué en LEO ... du fait
notamment que l'on n'a guère progressé dans le domaine de la
propulsion.
Pourquoi se limiter à la propulsion ?
montmein69 a écrit:L'ISS n'apporte pas vraiment de plus qualitatif par
rapport à ce qu'était MIR.
Là, on ne peut pas laisser dire cela. D'énormes progrès ont été fait entre MIR et l'ISS y compris dans la qualité de la micro-gravité (c'est effectivement variable d'un module à l'autre mais l'étendue de la station laisse un large éventail possible). Les autres progrès touchent justement à l'autonomie (vis-à-vis de la Terre) et au support-vie: pour maintenir 6 hommes à bord de MIR, il aurait fallu lancer un Progress par semaine par exemple (c'est plus qu'une simple question quantitative, c'est tout un concept qui a fait un grand pas vers les futurs missions au-delà du LEO). Ça, c'est directement ré-utilisable pour des missions plus long terme (par encore de l'ordre de grandeur d'un voyage vers Mars mais on va finir par s'en approcher à condition justement que l'effort se poursuive).

montmein69 a écrit:Raccourcir les voyages, permettrait de
lever certains blocages (quantité de payload pour le support-vie d'un
équipage, réduction du temps d'exposition aux rayonnements, ...) qui
sont les points de blocage sur lesquels on bute sans trouver de solution
vraiment satisfaisante.
Prendre quelques dizaines d'années pour
"mettre le paquet" sur de nouveaux modes de propulsion .... et redéfinir
des missions pilotées dans ce nouveau contexte ... est-ce si
iconoclaste ?
Tout sera alors à refaire pour s'adapter au concept de mission. Raccourcir le voyage implique aller plus vite, implique accroître certains risques (e.g. collisions, précision des manœuvres de correction de trajectoire...etc) et il y a de toute façon une limitation pour ne pas passer la première partie du trajet à accélérer et la seconde partie à ralentir (suffisamment pour assurer une aérocapture sans danger pour l'équipage)

montmein69 a écrit:
Bien sûr je parle dans le contexte américain
tel qu'on peut l'observer actuellement
où les budgets sont
limités, et où on ne peut tout faire en même temps.
Précisément, c'est de là qu'il faut sortir:
LM-5 a écrit:...
Ce qui va prendre un temps fou car il n'y a pas d'argent...
les ... sont-ils à remplacer par "pour l'exploration spatiale" ? Car de l'argent, il y en a mais pour d'autres futilités.
LM-5 a écrit:...
Je ne pense pas. Les coûts et les objectifs sont très différents.
C'est bien là que le bât blesse. Tant qu'un vrai concept dual d'exploration n'aura pas été mis en place (Aurora en est une tentative mais vu les budgets, il faudra 200 ans à ce rythme), les missions en cours n'auront pas pour objectif de préparer l'arrivée des hommes. Les coûts sont si différents car l'exploration humaine ne tire aucune synergie des missions robotisées et l'écart entre les diverses mission (Apollo, c'était il y a 40 ans déjà) oblige à repenser complètement les technologies pour rester dans l'état de l'art. Cette situation est vareuse ... pardon unique dans l'histoire car l'exploration passée et présente de la Lune a toujours eu pour objectif de préparer les missions habités.
LM-5 a écrit:...
Collaboration internationale, c'est ce que je préconisais sur d'autres fils. Mais le sentiment hégémonique américain est toujours présent. Cependant, devant la situation, ils pourraient changer de politique... spatiale bien entendu pour un programme international.
On sent déjà poindre un changement d'orientation dans cette politique. On tire peu à peu les leçons de l'ISS qui n'aurait jamais vu le jour sans une coopération internationale et c'est un peu de la Realpolitik comme on dit outre-Rhin: on met de côté ses fiertés partisanes et on se mobilise ensemble pour avancer.

montmein69 a écrit:* soit en privilégiant une recherche permettant de préparer du vol habité d'une nouvelle génération - je pense à des modes de propulsion à développer pour changer la donne des vols lointains
En pensant modes de propulsion, on est encore dans un référentiel Tsiokovskien. Il faut définitivement passer à l'étape supérieure qui nécessitera peut-être d'exploiter certains résultats de recherche fondamentale plutôt que de tourner autour des mêmes vieilles solutions qui atteignent leurs limites (qu'on mette un réacteur n-fois plus puissant pour aller plus vite n'empêchera pas de buter sur l'accélération maximale continue supportable par un être humain, l'énergie nécessaire pour approcher des vitesses transluminiques....etc). Ce n'est plus d'évolution de la propulsion qu'on a besoin pour mettre Mars (ou d'autres planètes) dans la "banlieue" de notre Terre mais d'une révolution faisant appel à la physique fondamentale (quelque chose de transformationnel comme évoqué dans un autre fil: https://www.forum-conquete-spatiale.fr/usa-f8/science-contre-vol-spatial-habite-t9784-30.htm)


Dernière édition par Kostya le Jeu 28 Jan 2010 - 16:04, édité 1 fois
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Kostya a écrit:les ... sont-ils à remplacer par "pour l'exploration spatiale" ? Car de l'argent, il y en a mais pour d'autres futilités
Excellent Kostya, qui analyse parfaitement ma ponctuation ! Trois petits points valent parfois bien mieux que de longs discours ! tu as bien traduit ma pensée ;) :ven:
(Ce qui va prendre un temps fou car il n'y a pas d'argent...)


LM-5 a écrit:* soit en privilégiant une recherche permettant de préparer du vol habité d'une nouvelle génération - je pense à des modes de propulsion à développer pour changer la donne des vols lointains
Erreur ici vénérable ami ! Tu m'attribues une phrase qui appartient à Montmein, mais tu es pardonné à 153 pour 100 :D

Ma réponse était : Ce qui nous amènerait au mieux au début du XXIIe siècle pour l'application d'un programme ambitieux et surtout réaliste et utile.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


lambda0 a écrit:Ca ferait un titre pour le Canard :
"Programme Consternation : objectif nul"

Bon, attendons quand même des déclarations un peu plus officielles.

:megalol: :megalol:
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15183
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


yoann a écrit:http://www.orlandosentinel.com/news/space/os-no-moon-for-nasa-20100126,0,2770904.story
Réponse dans l'article qui suit, l'administration n'abandonnera pas l'exploration spatiale habitée, mais financera le secteur commercial à hauteur de 6 milliards de $ :
http://www.orlandosentinel.com/news/space/os-nasa-budget-boost-012810-20100127,0,5884253.story

Alors Boeing ? Lockheed ? SpaceX ?

Keith Cowing, comme beaucoup d'observateur, annonce la mort d'Ares 1 et aussi d'Ares 5 dans sa forme actuelle qui serait remplacé par une autre forme de lanceur lourd dérivé du Shuttle de type Jupiter/Direct (on discutait déjà de ces éléments) :
http://www.nasawatch.com/

Sur NSF, un membre de l'équipe de Direct annonce que la NASA souhaiterait un vol d'essai de ce lanceur lourd le plus tôt possible, s'appuyant sur une information L2 (dont je confirme l'existence soit dit en passant) :
http://forum.nasaspaceflight.com/index.php?topic=19548.msg529780#msg529780

C'est le rush d'info (parfois contradictoires) en ce moment, espérons y voir plus clair d'ici quelques jours ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Je vais jouer le candide, le naïf, car j'ai peut-être très mal compris...

Le budget de la NASA ne baisse pas, le problème est que la NASA veut plus de sous, non ? Un peu plus d'un milliard 300 millions de $ par an pendant 5 ans (ou 6 ans). Donc, pourquoi, tout de suite, dire que la NASA ou l'administration Obama veut vouper les ailes du vol habité faute de budget ?

De plus, le discours d'aujourd'hui d'Obama est très volontariste sur les créations d'emplois et qu'il a fait beaucoup de promesses lors de sa campagne en Floride où l'insdustrie spatiale est très importante et source de nombreux emplois...

Extraits de ses discours pour avoir les voix de Floride
"When I was growing up, NASA united Americans to a common purpose and inspired the world with accomplishments we are still proud of. Today, NASA is an organization that impacts many facets of American life. I believe NASA needs an inspirational vision for the 21st Century. My vision will build on the great goals set forth in recent years, to maintain a robust program of human space exploration and ensure the fulfillment of NASA's mission. Together, we can ensure that NASA again reflects all that is best about our country and continue our nation's preeminence in space."
"I know it's still being reported that we were talking about delaying some aspects of the Constellation program to pay for our early education program. I told my staff we're going to find an entirely different offset, because we've got to make sure that the money that's going into NASA for basic research and development continues to go there. That has been a top priority for us."



Il est clair que la NASA n'a pas ces dernières années mis l'accent sur l'importance de l'exploration spatiale (habitée ou non) auprès du grand public de façon durable. elle a plutôt fait de la com (Glenn dans l'espace, Buzz l'éclair dans l'ISS, etc...) et aujourd'hui en paye un peu (beaucoup) le prix.

Je pense qu'il faut rester optimiste ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Dans l'article cité de l'Orlando Sentinel, on lit concernant la possible nouvelle orientation pour la NASA :

n the meantime, the White House will direct NASA to concentrate on Earth-science projects — principally, researching and monitoring climate change — and on a new technology research and development program that will one day make human exploration of asteroids and the inner solar system possible.

L'objectif a plus long terme est donc annoncé en filigrane. Qu'est ce que cela veut dire .... c'est toute la question :lolnasa: D'autant que "human exploration" est un terme général : implique-t'il nécessairement le vol habité ?

Dans cet autre passage :

NASA will look at developing a new "heavy-lift" rocket that one day will take humans and robots to explore beyond low Earth orbit. But that day will be years — possibly even a decade or more — away.
C'est plus explicite ... et laisse entendre qu'un des aspects de cette "new technology research" est basée sur un lanceur lourd, et peut-être (pure spéculation de ma part) sur une vision plus cohérente d'une combinaison harmonieuse équipage-équipements robotique pour mener à bien ces explorations.
montmein69
montmein69

Messages : 19015
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Kostya a écrit:

montmein69 a écrit:* soit en privilégiant une recherche permettant de préparer du vol habité d'une nouvelle génération - je pense à des modes de propulsion à développer pour changer la donne des vols lointains
En pensant modes de propulsion, on est encore dans un référentiel Tsiokovskien. Il faut définitivement passer à l'étape supérieure qui nécessitera peut-être d'exploiter certains résultats de recherche fondamentale plutôt que de tourner autour des mêmes vieilles solutions qui atteignent leurs limites (qu'on mette un réacteur n-fois plus puissant pour aller plus vite n'empêchera pas de buter sur l'accélération maximale continue supportable par un être humain, l'énergie nécessaire pour approcher des vitesses transluminiques....etc). Ce n'est plus d'évolution de la propulsion qu'on a besoin pour mettre Mars (ou d'autres planètes) dans la "banlieue" de notre Terre mais d'une révolution faisant appel à la physique fondamentale (quelque chose de transformationnel comme évoqué dans un autre fil: https://www.forum-conquete-spatiale.fr/usa-f8/science-contre-vol-spatial-habite-t9784-30.htm)

Désolé de ne pas te suivre dans cette "vision" Kostya (surtout dans le contexte de 2010 qui nous préoccupe :scratch: ).
Si tu penses à de la télé-transportation façon Star Trek ou la Porte des étoiles ... ou bien l'utilisation des trous de vers .... on va devoir effectivement attendre quelques millénaires et je suis incapable de me projeter si loin (enfin ... disons ce qui restera de mes poussières :megalol: )

Même si ce n'est pas la panacée ... de meilleures techniques de propulsion seraient un progrès indéniable et offriraient une autre perspective aux vols habités (et robotiques aussi d'ailleurs) avec une échéance de quelques décades seulement. Du transformationnel mou me diras-tu ... soit ! mais faute de grive on se contenterait des merles 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 19015
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


LM-5 a écrit:
montmein69 a écrit:* soit en s'orientant vers des collaborations internationales
Collaboration internationale, c'est ce que je préconisais sur d'autres fils. Mais le sentiment hégémonique américain est toujours présent. Cependant, devant la situation, ils pourraient changer de politique... spatiale bien entendu pour un programme international.

On est toujours dans les spéculations ... mais une exploration avec des voyages lointains, nécessitera AMHA un grand vaisseau inter-planétaire.
Je doute donc que le lanceur heavy-lift dont l'article parle soit une super-Saturne chargée d'envoyer "tout " en un seul lancement (une capsule même avec un lander est un espace trop étriqué pour voyager plusieurs semaines ou mois) . Si ce lanceur était par contre conçu pour monter en LEO des morceaux du vaisseau à assembler (et pas seulement deux bidons) ... on serait significativement dans un nouveau projet.
N'oublions pas aussi que les russes ont parlé de leur côté de créer en post-ISS une station orbitale genre station d'assemblage pour mener à bien une telle tâche. Ils ont aussi parlé de développer une propulsion nucléaire.

http://astronautique.actifforum.com/russie-f9/roskosmos-proposera-de-creer-une-station-en-orbite-basse-avant-2020-t7322.htm
http://astronautique.actifforum.com/russie-f9/la-russie-veut-developper-un-vaisseau-a-propulsion-nucleaire-t9256.htm

Aucune des deux nations ne peut réaliser cela seule ..... Et un tel projet pourrait intéresser l'ESA, la JAXA ....

MAis évidemment si sapiens-sapiens est toujours dépendant de la partie reptilienne de son cerveau et ne parle que de "leadership" "d'hégémonie" "de concurrencer les autres" "de "les battre à plate-coutures" .... l'humanité n'est pas prête d'accéder à une certaine sagesse et à privilégier la collaboration.
montmein69
montmein69

Messages : 19015
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 30 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 26 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum