Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Hello !

Tout juste arrivé sur le forum, je voudrai faire partager les différentes étapes d'assemblage et de test d'un satellite (valables aussi pour les les sat météo et scientifique mais cela j'y touche pas encore :o)
C'est surtout l'occasion de passer de belles photos :D (libres de droit >> http://www.thalesaleniaspace-library.com/ )


Je vais essayer de les présenter dans l'ordre chronologiques :

1 - Intégration Plateforme et charge utile séparement

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! UPS_Integration-1
Intégration Plateforme - on voit le tube central qui contient les réservoirs, la partie inférieure recevra tous les équipements plateforme (AOCS, électrique, batterie, calculateur, etc...)

Objectif :
Réaliser l'assemblage des différents équipements et structures du module de service (plateforme) et charge utile (charge télécomm'). On assemble les premiers panneaux, les lignes thermiques, le tubbing pour la propulsion, les premiers équipements AOCS, les calculateurs et bords.




2 - Mating charge utile sur plateforme séparément

[*]Objectif :
La partie charge utile en forme de U vient s'encastrer autour du tube centrale de la plateforme. Le satellite a alors sa forme quasiment définitive.




3 - Intégration satellite

[*]Objectif :
La charge utile est connectée au satellite. La plateforme reçoit la grande majorité des équipements manquants. des tests fonctionnels sont réalisés ainsi que des test de performances.



4 - Essai de vide et cyclage Thermique :

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! Syracuse_3A_thermal_test
Syracuse 3A à l'entrée du caisson de vide thermique - volume : 550m cube

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! RASCOM_Bazile01
Rascom à l'entrée du même caisson

[*]Objectif :
Simuler la vie du satellite par rapport à ses contraintes thermiques, celles rencontrées dans l'espace. Une fois entré dans le caisson, le vide est fait à l'aide de grosse pompe jusqu'à une pression de 10-7 Bar. Ensuite, on effectue différents pallier (chaud, froid, très froid et une série de cyclage chaud/froid/chaud/etc...).
A chaque palier sont réalisés une batterie de test permettant de vérifier le bon fonctionnement de la charge utile (tubes, répéteur, antennes etc...) mais aussi l'ensemble des équipements de la plateforme : Simulation d'éclipse pour la gestion Batterie, test de performances des équipements de maintien à poste (tuyères, roues à réaction, gyroscope, Sun Sensor, Earth Sensor, senseur stellaire etc...)
La durée de ce test varie en fonction de la taille du satellite, du nombre d'équipement en charge utile, de l'architecture plateforme mais plus il est gros et plus il y reste :D (entre 4 et 7 semaines en moyenne)



5 - Banc de centrage :

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! KR5_essai_mci_15bis
Koreasat 5

[*]Objectifs :
Bon la par contre je ne connais pas trop, pas encore eu l'occasion de suivre ça mais en gros le satellite est mis sur un rail pivotant permettant de vérifier le centrage des masses, du centre de gravité etc...



6 -Test en Base Compact - Salle Anéchoïde

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! Thales_290607_01
StarOne C1 - Compact Antenna Test Range

[*]Objectifs :
Valider les équipements radiofréquences dans un environnement anéchoides, c'est à dire une salle sans réverbération des ondes, simulant ainsi le vide intersidéral :D



7 - Déploiement antennes et panneaux solaires :

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! Thales_301007_26
Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! Thales_301007_14
Turksat 3A - déploiement panneaux solaires

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! Thales_301007_11
Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! Thales_301007_04
Chinasat 9 - déploiement antennes

[*]Objectifs :
S'assurer du bon fonctionnement des charges pyrotechniques retenant les éléments déployables du satellites. Ces équipements sont montés chacun leur tour et les charges pyro armées. Des moyens d'essais, appellés moyens "0 g" permettent de simuler l'absence de pesanteur, pesanteur qui rendrait les efforts bien trop important aux points d'attaches des antennes et panneaux ==> Ils s'agit ni plus ni moins que de rails sur lesquels sont suspendus les panneaux :D ou encore d'un gros ballon gonflés à l'hélium en ce qui concerne les antenntes :D !

Post à compléter pour le moment :) :


8 - Essai Acoustique

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! Jason2_41
Jason-2 en salle d'essai acoustique

[*]Objectif :
Tester la résistance du satellite à l'environnement sonore ainsi qu'aux chocs causés lors des séparations étages, largage coiffe et séparation lanceur. Des accéléromètres sont placés un peu partout sur le satellite pour en mesurer les déplacement lors de ces chocs. La salle est impressionante par ces dimensions, et la taille des cornets pour le son, comme on peut le voir au sommet de la salle sur la photo ci-dessus :D
>> Test jusqu'à 156dB



9 - Essai Vibratoire

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! Thales_301007_71
La charge utile d'AM33 sur le pot vibrant

[*]Objectif :
Vérifier la tenu du satellite et particulièrement tout le systèmes propulsif lors de la phase de lancement en le plaçant sur un pot vibrant. Les réservoir sont remplis d'un liquide de simulation.
>> Test sur les 3 Axes (séparement ou non > à confirmer)



10 - Vol Fictif

[*]Objectif :
Simuler au satellite un vol complet, depuis la mise en configuration lancement jusqu'à son maintient à poste en orbite géostationnaire :
- Configuration lancement
- Séparation Lanceur
- Mode d'acquisition Soleil
- Mode d'acquisition Terre
- poussée d'apogée
- Configuration SAFE
- maintien à poste
- etc...


Ce post n'est pas exhaustif quant à l'ensemble des tests réalisés au cours de l'assemblage/intégration. Je n'ai, par exemple, jamais abordé les tests radiofréquences et je ne sais pas en quoi ils consistent exactement donc toutes informations à ce sujet serait la bienvenue :) [list]
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Merci pour la magnifique visite guidée
Je sais que pendant l'essaie en salle anéchoïde on fait fonctionner les comm. pour régler les antennes, mais en chambre vide comment controle-t-on le fonctionnement de l'oiseau ?... pendant 7 semaines ! en moyen radio ou en cablage ?
Jean Paul CY
Jean Paul CY

Messages : 823
Inscrit le : 19/03/2008
Age : 82 Masculin
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas


Merci ! :D

C'est vraiment impressionnant tous ces tests.Raison de plus pourquoi ils sont si cher les sats.
ManouchKa
ManouchKa

Messages : 1105
Inscrit le : 20/09/2006
Age : 43 Masculin
Localisation : chez wam

Revenir en haut Aller en bas


@Jean Paul CY a écrit:Merci pour la magnifique visite guidée
Je sais que pendant l'essaie en salle anéchoïde on fait fonctionner les comm. pour régler les antennes, mais en chambre vide comment controle-t-on le fonctionnement de l'oiseau ?... pendant 7 semaines ! en moyen radio ou en cablage ?

Tout en câblage ! On passe par des "traversées de caisson". On branche nos baies de test sur la parois du caisson et on les récupère les l'autre coté par des câbles qualifiés pour les phases de vide.
Alors pour info, en vide thermique les plus gros appendices externes ne sont pas montés : Panneaux solaires, antennes et antennes face terre. Car à moins d'avoir un caisson absolument énoooorme il faudrait qu'ils soient replier sur le sat et ça foirerait tout le modèle thermique.
Et sinon ouai, 7 semaines, c'est long! :D surtout quand on vient le 25 décembre à 5h30 après le réveillon :D :D :D Mais c'est un test vraiment intense et bien que j'en ai déjà fait 3 en moins de 2 ans, on en apprend vraiment beaucoup à chaque fois :)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Merci beaucoup pour ton travail.. c'est très interessant !
Nolho
Nolho

Messages : 834
Inscrit le : 05/10/2007
Age : 42 Masculin
Localisation : NOGENT SUR MARNE

http://www.forum-maquettes-spatiales.com

Revenir en haut Aller en bas


C'est vraiment sympa d'avoir une visite des instruments de torture pour ces pauvres satellites LOL Merci ! Super
urix
urix

Messages : 588
Inscrit le : 28/02/2008
Age : 30 Masculin
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas


Salut
Dis moi si je me trompe, mais si j'ai bien compris y'a une mise en power ON des systèmes pour tester les équipements ? Mais est-ce qu'il y a aussi mise en pression des circuits de fluides pour le contrôle thermique ou pour la propu, en vue de détecter des fuites ?
Alf
Alf

Messages : 60
Inscrit le : 07/08/2009
Age : 44 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


interessant ce post !! bravo
et peux tu nous dire (en moyenne) le temps que tout cela prend ??
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24389
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Alf a écrit:Salut
Dis moi si je me trompe, mais si j'ai bien compris y'a une mise en power ON des systèmes pour tester les équipements ? Mais est-ce qu'il y a aussi mise en pression des circuits de fluides pour le contrôle thermique ou pour la propu, en vue de détecter des fuites ?

Oui oui les satellites sont allumés quotidiennement. Mise à part l'absence de l'ergol final qui est remplacé par un fluide un peu moins dangereux :D on teste tous les circuits de propu (ouvertures des vannes, débit, fuites). Pour le contrôle thermique, les caloducs sont montés une seule fois et définitivement et agissent de façon passive, on ne les commande pas. Par contre on contrôle l'ensemble des réchauffeurs et leur automatisation pour réguler les différents équipements en fonction des températures redescendues par les sondes de températures.


@wakka a écrit:interessant ce post !! bravo
et peux tu nous dire (en moyenne) le temps que tout cela prend ??

Il faut entre 9 et 12 mois d'assemblage/test, axquels on rajoute toutes les phases d'études préliminaires soit environ 2ans/2ans et demi entre la signature d'un contrat et le lancement.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


dedead a écrit:
5 - Banc de centrage :

Assemblage et intégration d'un satellite de telecom - Toutes les étapes ! KR5_essai_mci_15bis
Koreasat 5

[*]Objectifs :
Bon la par contre je ne connais pas trop, pas encore eu l'occasion de suivre ça mais en gros le satellite est mis sur un rail pivotant permettant de vérifier le centrage des masses, du centre de gravité etc...




Comme pour les roues de voiture il s'agit d'un équilibrage de façon a ce le centre de gravité soit bien au centre du satellite et aussi dans l'axe de la poussée de la fusée.

Imager le contraire.

Bernard
bernardw
bernardw

Messages : 1745
Inscrit le : 31/05/2008
Age : 62 Masculin
Localisation : Brétigny sur orge

Revenir en haut Aller en bas


Comme pour les roues de voiture il s'agit d'un équilibrage de façon a ce le centre de gravité soit bien au centre du satellite et aussi dans l'axe de la poussée de la fusée.

Imager le contraire.

oui Bernard,
Mais sur tes roues on ajoute des calles car l'equilibrage qui se fait dans un plan ; or en 3D cela ne doit pas être coton !! Sur "Spoutnik 40ans" nous avions calculé la répartition des masses des piles, ( le plus lourd) pour que le CG soit le plus prés possible du centre de la sphére sans avoir de madip de masses secondaires à faire . J'imagine que sur un si gros sat on ne doit pas pouvoir calculer exactement les masses .....Comment ratraper l'équilibre demandé par le concepteur ? d'autant qu'il y a le spin......sur Sp40ans pour limiter le spin induit, le cosmonaute V.VINOGRADOV avait longuement ètudié la technique de lancement qui s'est fait à la main depuis MiR, les antennes (simple dipole) orientées vers la Terre..... c'était la première fois qu'on largait un objet fonctionnel depuis la Station.
Jean Paul CY
Jean Paul CY

Messages : 823
Inscrit le : 19/03/2008
Age : 82 Masculin
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas


@Jean Paul CY a écrit:Comme pour les roues de voiture il s'agit d'un équilibrage de façon a ce le centre de gravité soit bien au centre du satellite et aussi dans l'axe de la poussée de la fusée.

Imager le contraire.

oui Bernard,
Mais sur tes roues on ajoute des calles car l'equilibrage qui se fait dans un plan ; or en 3D cela ne doit pas être coton !! Sur "Spoutnik 40ans" nous avions calculé la répartition des masses des piles, ( le plus lourd) pour que le CG soit le plus prés possible du centre de la sphére sans avoir de madip de masses secondaires à faire . J'imagine que sur un si gros sat on ne doit pas pouvoir calculer exactement les masses .....Comment ratraper l'équilibre demandé par le concepteur ? d'autant qu'il y a le spin......sur Sp40ans pour limiter le spin induit, le cosmonaute V.VINOGRADOV avait longuement ètudié la technique de lancement qui s'est fait à la main depuis MiR, les antennes (simple dipole) orientées vers la Terre..... c'était la première fois qu'on largait un objet fonctionnel depuis la Station.


Il faudrait que je demande aujourd'hui tiens. Ce test de centrage des masses intervient vraiment à la fin de l'intégration une fois tous les éléments montés (excépté certains appendices externes) donc il sera possible de jouer, je pense, uniquement sur la quantité d'ergol embarqué pour déplacer le CdG sur l'axe longitudinal.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


c'est en effet un moyen pratique en jouant sur les fluides. Bravo et Merci Super
Jean Paul CY
Jean Paul CY

Messages : 823
Inscrit le : 19/03/2008
Age : 82 Masculin
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum