[STS-128] Discovery : Lancement (tentative n° 3) - 29 août

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Vadrouille a écrit:

ah bah oui apparemment.

Merci beaucoup... :up8:

La réelle question est : comment attribuait-on le siège "solo" du mid-deck ? A la courte paille ? :lolnasa:

jvgoo

Messages : 424
Inscrit le : 23/09/2008

Revenir en haut Aller en bas


Lors de la séparation navette/ETank.

En combien de [temps] ou plutôt en combien d' orbit l external fuel tank est il completement désintégré. A ton deja retrouvé des morceaux non consumés de ce réservoir?
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


De mémoire pour les missions à destination de l'ISS, le réservoir retombe dans l'Océan Indien.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@jvgoo a écrit:La réelle question est : comment attribuait-on le siège "solo" du mid-deck ? A la courte paille ? :lolnasa:
Non tout dépend des rôles pendant l'ascent et l'entry. Les deux du flight deck qui sont derrière le pilote et le commandant ne sont pas des passagers inactifs, loin de là. Ils ont un rôle essentiel, et donc les compétences et l'entrainement qui vont avec. Le choix s'effectue donc pas "pour faire plaisir" à untel, mais bien en fonction des compétences, et d'un poste précis, donc de disponibilités d'entraînement notamment. Certains MS censé faire beaucoup d'EVA n'ont donc tout simplement pas le temps à consacrer à l'apprentissage d'un nouveau rôle et aux entraînements en simulateur avec le PLT et le CDR et seront donc automatiquement en middeck. Si tu regardes d'ailleurs, ce sont souvent les opérateurs canadarm qui font aussi office de flight engineer et sont donc au flight deck.
Nephi
Nephi

Messages : 918
Inscrit le : 10/09/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@jvgoo a écrit:
@Vadrouille a écrit:

ah bah oui apparemment.

Merci beaucoup... :up8:

La réelle question est : comment attribuait-on le siège "solo" du mid-deck ? A la courte paille ? :lolnasa:

Autre bonne question ; d'autant qu'il me semble qu'à l'aller ce n'est pas le même qu'au retour (?)
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14320
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Autre bonne question ; d'autant qu'il me semble qu'à l'aller ce n'est pas le même qu'au retour (?)
Pas toujours. Voir ma réponse au dessus : cela dépend tout simplement des rôles "en vol" qu'ils ont. Il ne faudrait pas oublier que, même si c'est pour nous un plaisir, pour eux c'est un boulot, avec des risques et des contraintes, et des coûts et qu'il faut le faire bien sous peine de perdre la vie. Donc leurs places ne sont pas attribuées "pour regarder le paysage", mais en fonction de leurs compétences et rôles lors du vol.
Nephi
Nephi

Messages : 918
Inscrit le : 10/09/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Oui, effectivement, il arrive souvent que le n°3 et le N°5 échangent de place. Je pense que c'est pour le rôle différent entre le décollage et l'atterrissage, il partagent les rôles. (exemple, STS-127 entre Cassidy et Wolf

Par contre sur des vols comme STS-122 ou STS-123 la composition reste identique (mise à part le n°7 qui change puisqu'il fait parti de l'équipage permanant d'ISS.

Edit : parfois, comme lors de STS-111, il n'y a tout simplement pas de N°3 mais un N°8. C'était le cas au retour de STS-111, où au décollage le groupe était disposé normalement (Perrin et Chang Diaz en haut et l'expédition d'ISS en bas), alors qu'a l'atterrissage l'expédition ISS était toujours en bas mais alors ils étaient 4 en bas puisque Perrin passait en bas en N°5. Il n'y avait personne en N°3
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1750
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 26 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Vadrouille a écrit:Oui, effectivement, il arrive souvent que le n°3 et le N°5 échangent de place. Je pense que c'est pour le rôle différent entre le décollage et l'atterrissage, il partagent les rôles. (exemple, STS-127 entre Cassidy et Wolf

Par contre sur des vols comme STS-122 ou STS-123 la composition reste identique (mise à part le n°7 qui change puisqu'il fait parti de l'équipage permanant d'ISS.

Edit : parfois, comme lors de STS-111, il n'y a tout simplement pas de N°3 mais un N°8. C'était le cas au retour de STS-111, où au décollage le groupe était disposé normalement (Perrin et Chang Diaz en haut et l'expédition d'ISS en bas), alors qu'a l'atterrissage l'expédition ISS était toujours en bas mais alors ils étaient 4 en bas puisque Perrin passait en bas en N°5. Il n'y avait personne en N°3

Oui, ce n'est pas très clair. En fait je ne m'étais pas posé la question de savoir ce que font les "gens d'en bas". Mais être en bas à l'aller pour se retrouver en haut au retour,
ça m'interpelle ; d'autant qu'à l'aller et au retour seuls semblent bosser le Captain et son pilote, les autres dans ces phases de vol n'ont qu'à serrer les fesses. Alors en haut
ou en bas :scratch: :scratch:
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14320
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


ben de ce que disais nephi, les MS d'en haut sont là pour épauler les pilotes et faire un rôle d'ingénieur de vol un peu, ils ne sont pas inactif. En bas c'est plus pépère.

Mais certains sont entrainés à travailler spécialement soit à l'aller soit au retour, ce qui expliquent leur rôle en haut.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1750
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 26 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit: d'autant qu'à l'aller et au retour seuls semblent bosser le Captain et son pilote, les autres dans ces phases de vol n'ont qu'à serrer les fesses.
Justement pas : les deux MS du flight deck ont un rôle très important, surtout lors de l'entry. Sorte de flight engineer, avec leurs propres tâches, des choses à surveiller, leur propre checklist,... Bref ils sont tout sauf inactifs (ou alors leur carrière ne sera pas longue).
Quant aux gens "d'en bas", leur seul rôle est d'être entrainés en cas d'urgence à déployer rapidement et efficacement le bras télescopique d'éjection et ouvrir le hatch d'urgence si jamais les astronautes devaient sauter. Donc juste entrainés à avoir une réaction rapide sur deux trois tâches très précises en cas de contingency. Alors que les deux du haut surveillent moult choses, vérifient le bon suivi des checklists du PLT et du CDR,etc etc etc
Nephi
Nephi

Messages : 918
Inscrit le : 10/09/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Nephi a écrit:
Quant aux gens "d'en bas", leur seul rôle est d'être entrainés en cas d'urgence à déployer rapidement et efficacement le bras télescopique d'éjection et ouvrir le hatch d'urgence si jamais les astronautes devaient sauter. Donc juste entrainés à avoir une réaction rapide sur deux trois tâches très précises en cas de contingency.

une petite question s'il doive sauté lors de l'ascension de la navette ils ne risque pas de se faire carbonisé par les booster qui ne sont ps arrêtable (des qu'il sont allumé il faut attendre qu'il s'éteigne tous seul)
Frandu12
Frandu12

Messages : 4834
Inscrit le : 16/03/2008
Age : 31 Masculin
Localisation : Millau (aveyron)

http://actualite.spatiale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


je ne pense pas qu'ils puissent avoir le temps de sauter en cas de problèmes.... ;) vus a la vitesse ou ca monte...
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Frandu12 a écrit:une petite question s'ils doivent sauter lors de l'ascension de la navette, ne risquent ils pas de se faire carboniser par les boosters qui ne sont pas arrêtable (dès qu'ils sont allumés, il faut attendre qu'ils s'éteignent tous seul)
Les astronautes sautent lorsque la navette aura réussi à se séparer du réservoir et des boosters, et s'il est alors fait constat que le véhicule ne puisse plus rejoindre une piste d'atterrissage en vol plané. Il faudra aussi avoir aussi atteint une altitude maximale et / ou minimale compatible avec l'équipement de survie ( combinaison / parachute ) avant de s'éjecter par le sas.

Mieux vaut ne pas avoir à tester cette situation.

Disons que ce système a été conçu pour se sortir d'une panne majeure type Challenger ( ne restait plus qu'une cabine en chute libre d'un point de vue de l'équipage )...

VONFELD
Vonfeld
Vonfeld

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Achern ( Allemagne )

Revenir en haut Aller en bas


@Nephi a écrit:
@Astro-notes a écrit: d'autant qu'à l'aller et au retour seuls semblent bosser le Captain et son pilote, les autres dans ces phases de vol n'ont qu'à serrer les fesses.
Justement pas : les deux MS du flight deck ont un rôle très important, surtout lors de l'entry. Sorte de flight engineer, avec leurs propres tâches, des choses à surveiller, leur propre checklist,... Bref ils sont tout sauf inactifs (ou alors leur carrière ne sera pas longue).
Quant aux gens "d'en bas", leur seul rôle est d'être entrainés en cas d'urgence à déployer rapidement et efficacement le bras télescopique d'éjection et ouvrir le hatch d'urgence si jamais les astronautes devaient sauter. Donc juste entrainés à avoir une réaction rapide sur deux trois tâches très précises en cas de contingency. Alors que les deux du haut surveillent moult choses, vérifient le bon suivi des checklists du PLT et du CDR,etc etc etc

Oui, Nephi, j'ai employé volontairement un ton sarcastique, mais tu te doutes que les procédures n'étant pas secrètes, on connait les tâches assignées aux un et aux
autres avant le "laché des freins" pendant la phase boost, et une fois en orbite. Que les deux passaagers arriere du pont supérieur aient des occupations d'assistance
aux check-list on peu le comprendre, mais n'ayant pas accés aux écrans, et aux réglages des paramètres de vol, c'est bien ce que je dis, pendant la phase boost ils
ne font que serrer les fesses :) , je ne parle même pas de ceux du bas, qui face à une cloison presque nue en font encore moins. Mais bien entendu tout cela ne dure
que pendant un bonne dizaine de minutes, puis après le boulot commence pour eux et continue pour les deux pilotes. D'ailleurs ce que je dis pour l'équipage STS je peux
le dire aussi pour Soyouz ; encore que là, les cosmonautes voient tous trois le tableau de bord et que c'est même le commandant de bord qui a le moins accés aux régages
puisqu'il lui faut une petite "prothèse" pour activer les boutons.

En fait les phases de boost sont très automatisées, et deux pilotes sur STS sont bien suffisants et un pilote sur Soyouz.

Dans les deux premiers vols d'essai navette l'équipage était à deux, et il n'y avait pas les automatisme d'aujourd'hui. Idem pour Soyouz.

Bien entendu j'ajoute AMHA.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14320
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit: Que les deux passaagers arriere du pont supérieur aient des occupations d'assistance
aux check-list on peu le comprendre, mais n'ayant pas accés aux écrans, et aux réglages des paramètres de vol, c'est bien ce que je dis, pendant la phase boost ils
ne font que serrer les fesses
Justement, c'est ce que j'essaye de te dire : NON , ils ne font pas que serrer les fesses, même pendant la phase d'ascent. Et ils ont largement accès aux écrans, et à tous les indicateurs de paramètres de vol. Un de leurs grands boulots est d'ailleurs de surveiller précisément certains de ces paramètres, pendant que le CDR et le PLT en surveillent d'autres. Et ce à toutes les phases de vol.
En ce qui concerne la phase avec boosters (il n'y en a qu'une, pas plusieurs), TOUT LE MONDE serre les fesses, depuis le CDR jusqu'au MS5. Pour la simple raison que c'est entièrement automatisé. Cela ne veut pas dire qu'ils ne font rien : en l'occurrence ils surveillent certains paramètres précis pour pouvoir reprendre la main si besoin, et annoncer une abort, que ce soit une RTLS, ou une TAL si on est après le SRB sep, et la gérer de la manière la plus efficace possible.
Ceux du middeck en revanche effectivement ne font rien qu'être sur le qui-vive, prêts à réagir au commandement du CDR si les choses tournent mal.
Nephi
Nephi

Messages : 918
Inscrit le : 10/09/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Vonfeld a écrit:Disons que ce système a été conçu pour se sortir d'une panne majeure type Challenger ( ne restait plus qu'une cabine en chute libre d'un point de vue de l'équipage )
La RTLS (voire TAL) avec contingency egress (bailout) ne peut pas correspondre au cas Challenger : la cabine qui tombait en chute libre tournoyait bien trop pour permettre une sortie de ce type. La sortie avec saut en parachute par le "pole" correspond à un cas très précis. Elle est réservée aux cas où on arrive à stabiliser en vol horizontal de manière satisfaisante la navette ENTIERE, de façon à permettre aux astronautes de sortir sans casse, puis destruction de la navette une fois qu'ils ont tous sauté.
Ca c'est le cas idéal. Si ils n'arrivent pas à stabiliser, rien ne les empêche de tenter quand même, à leurs risques et perils (m'enfin au point où ils en seraient...) :

Although no formal requirements exist for
crewmembers to bail out of the orbiter during
uncontrolled flight, they may be able to do so
under certain circumstances. The pyro vent and
hatch jettison pyrotechnics do not require orbiter
power to function and can be activated even if
orbiter power is lost. Each crewmember is
wearing his or her own emergency oxygen bottles
and parachute, and if the crew cabin were not
spinning rapidly, at least some crewmembers
should be able to get to the side hatch and get out.
(source : Shuttle Crew Operations manual)
Nephi
Nephi

Messages : 918
Inscrit le : 10/09/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Pour info la vidéo HD du lancement est dispo sur NSF :
http://forum.nasaspaceflight.com/index.php?topic=18554.0
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Merci steph super lien.
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Nephi a écrit:
@Vonfeld a écrit:Disons que ce système a été conçu pour se sortir d'une panne majeure type Challenger ( ne restait plus qu'une cabine en chute libre d'un point de vue de l'équipage )
La RTLS (voire TAL) avec contingency egress (bailout) ne peut pas correspondre au cas Challenger : la cabine qui tombait en chute libre tournoyait bien trop pour permettre une sortie de ce type. La sortie avec saut en parachute par le "pole" correspond à un cas très précis. Elle est réservée aux cas où on arrive à stabiliser en vol horizontal de manière satisfaisante la navette ENTIERE, de façon à permettre aux astronautes de sortir sans casse, puis destruction de la navette une fois qu'ils ont tous sauté.
Ca c'est le cas idéal. Si ils n'arrivent pas à stabiliser, rien ne les empêche de tenter quand même, à leurs risques et perils (m'enfin au point où ils en seraient...) :

Although no formal requirements exist for
crewmembers to bail out of the orbiter during
uncontrolled flight, they may be able to do so
under certain circumstances. The pyro vent and
hatch jettison pyrotechnics do not require orbiter
power to function and can be activated even if
orbiter power is lost. Each crewmember is
wearing his or her own emergency oxygen bottles
and parachute, and if the crew cabin were not
spinning rapidly, at least some crewmembers
should be able to get to the side hatch and get out.


(source : Shuttle Crew Operations manual)

Merci Nephi pour tes observations sur l'activité en "boostphase" dans le cockpit STS.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14320
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


La vidéo HD (en 1080i) du décollage est également disponible sur le site de la NASA :
http://www.nasa.gov/multimedia/hd/index.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Et maintenant les SRB cam :

la vidéo en flux :
http://mfile.akamai.com/18566/wmv/etouchsyst2.download.akamai.com/18355/wm.nasa-global/STS-128/STS_128_SRB.wmv

la vidéo téléchargeable :
http://www.megaupload.com/?d=DO3QDSNZ
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum