études médicales la vie sur la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


L'Agence Spatiale Européenne (ESA) vient de confier au dr. Mekjavic et au Centre de Planica l'organisation d'un conseil commun réunissant les scientifiques de la médecine de la Nasa et ceux de l'ESA. Au cours de ce conseil, ils discuteront des conséquences que peut avoir sur le corps humain la vie sur la lune.


L'installation de colonies humaines sur la lune qui enverraient sur terre des minerais et des produits est en effet une idée de base qui est en train de faire son chemin. Pour se protéger des radiations dangereuses, ses habitants devront vivre dans des unités d'habitation situées de 3 à 5 m mètres sous la surface lunaire. Les problèmes de décompression rencontrés au cours des travaux effectués en milieu lunaire devraient être résolus avec la sous-pression exercée dans ces unités souterraines. Celle-ci devrait faciliter l'arrivée en surface et serait complétée par un supplément d'oxygène, concrètement cela veut dire que l'homme vivrait sur la lune dans les mêmes conditions que sur terre ? 3000 m d'altitude. La pesanteur de la lune, qui correspond à 1/6 de celle sur terre, constitue un problème supplémentaire. Pour l'instant, personne ne sait ce qu'il adviendrait d'un être humain vivant en hypoxie et en faible pesanteur, comme sur la lune


souce: http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61110.htm
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


je suis assez perplexe à la lecture de ce communiqué ....
dominique M.
dominique M.

Messages : 1863
Inscrit le : 15/10/2005
Localisation : val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


@dominique M. a écrit:je suis assez perplexe à la lecture de ce communiqué ....

On mélange tout dans ce communiqué: hypoxie et hypobare/ vertus thérapeutiques (connues de longue date !) et propédeutiques... Tout cela sonne un peu comme de la pub pour un institut de médecine où on ne semble pas avoir inventé grand chose sinon qu'il puisse exister un lien entre Lune et médecine: jusqu'à maintenant, la médecine spatiale s'est peu intéressé aux séjours longs en 1/6ème de gravité. Ou alors les bedrest ? Un spécialiste peut nous exhiber un protocole bedrest qui s'appuierait sur une gravité réduite de 5/6ième ?
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@dominique M. a écrit:je suis assez perplexe à la lecture de ce communiqué ....

Et c'est un doc qui vous le dit... ;)
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11576
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum