Les missions habitées et leurs problèmes !

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Space Opera à dit: En parlant de problèmes de rentrée du Soyuz, il y a la dépressurisation qui a couté la vie aux 3 hommes

J'ai vu à la télé, un russe assis sur le rebord d'une capsule Soyous expliqué que si les cosmonautes avait pris soin de colmaté la fuite avec un doigt a défaut d'autre chose ils auraient survécu.

Est-ce vrai, où le russe était prêt a dire n'importe quoi pour passé à la télé? 😕 [/quote]

Alpha

Messages : 729
Inscrit le : 05/01/2006

Revenir en haut Aller en bas


Alpha a écrit:Space Opera à dit: En parlant de problèmes de rentrée du Soyuz, il y a la dépressurisation qui a couté la vie aux 3 hommes

J'ai vu à la télé, un russe assis sur le rebord d'une capsule Soyous expliqué que si les cosmonautes avait pris soin de colmaté la fuite avec un doigt a défaut d'autre chose ils auraient survécu.

Est-ce vrai, où le russe était prêt a dire n'importe quoi pour passé à la télé? 😕
[/quote]

la décompression  a été trop rapide pour que les spationautes puissent réagir efficacement. Ils sont suffisamment entraîné et ont assez de sang-froid pour intervenir efficacement. Mais là tout c'est joué en qq dizaines de secondes
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Théoriquement oui il aurait suffit... Mais entre la théorie et la pratique... D'ailleurs c'est depuis cet accident que les équipages sur les Soyuz portent systématiquement une combinaison. Accident qui n'a servi à rien pour la Nasa puisque les 25 premiers vols vol de la navette les astronautes n'en portaient pas. C'est d'ailleurs ce qui a causé la perte de l'équipage de Challenger. Ils auraient porté une combinaison comme celle qui est portée depuis, l'équipage ou du moins une partie aurait survécu. La dépressurisation du cockpit les a conduit à l'inconscience et le manque de parachute les a empêché de sauter. Comme quoi, il s'en est fallu de peu pour eux...
Yantar
Yantar

Messages : 2987
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Le Soyouz T6, le 25 Juin 1982, (celui de JLoup encore une fois !) a eu une panne d'ordinateur au moment de s'arrimer avec la Salyout 7. Les cosmonautes ont tout fait manuellement ! Bon, ça c'est pas bien méchant. Je pense que certaines pannes et incidents ne sont pas mentionnés et inconnus parce que non vitaux, vites réparables, ou sans conséquences, ou les 3 à la fois...
Aragatz
Aragatz

Messages : 3349
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 44 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


socrate a écrit:
Yantar a écrit: Au moment de l'éjection, l'équipage a subi une accélération de 17G.
17G, c'est énorme ! Pour info, voici les effets de l'accélération, pris sur une bible (pour Dominique) :
Man Systems Integration Standards, en 2 tomes plus les annexes
téléchargeable sous le nom MSIS sur http://msis.jsc.nasa.gov/downloads.htm

b. Downward Acceleration Effects (- Gz)

-Gz - Unpleasant, but tolerable, facial suffusion and congestion
-2 to -3 Gz - Severe facial congestion; throbbing headache; ori-gressive blurring, , or graying, or occasionally reddening of vision after 5 seconds; congestion disappears slowly; may leave petechial hemorrhages, edematous eye-lids

c. Forward Acceleration Effects ( + Gx)

2 - 3 Gx - Increased weight and abdominal pressure; progressive slight difficulty in focusing and slight spatial disorientation, each subsiding with experience; 2 Gx tolerable for at least 24 hours; 4 Gx tolerable up to at least 60 minutes - 3 - 6 Gx
Progressive tightness in chest, chest pain; loss of peripheral vision; difficulty in breathing and speaking; blurring of vision, effort required to maintain focus

6 - 9 Gx
Increased chest pain and pressure; breathing difficult, shallow respiration from position of nearly full inspiration; further reduction in peripheral vision, increased blurring, occasional tunneling, great concentration required to maintain focus; occasional lacrimation; body, legs, and arms cannot be lifted at 8 Gx; head cannot be lifted at 9 Gx

9 - 12 Gx
Breathing difficulty severe, increased chest pain, marked fatigue, loss of peripheral vision, diminution of central acuity, lacrimation

15 Gx
Extreme difficulty in breathing and speaking, severe viselike chest pain; loss of tactile sensation, recurrent complete loss of vision
Ca c'est en cas d'accélération continue et dans l'axe de la colonne vertébrale !
Un pilote de chasse prends plus de 19G en s'éjectant, mais ça duer moins d'un 1/10è de seconde, et c'est dans l'axe de la colonne.
Alors un astronaute qui se prend 17G une seconde en étant en plus allongé, ça n'est pas énorme.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Voici un lien qui pourrait intéresser. Ce sont les anomalies des vols de navette jusqu'à STS-107 inclus

http://www11.jsc.nasa.gov/news/columbia/anomaly/index.html

Il manque STS-74...
Yantar
Yantar

Messages : 2987
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Yantar a écrit:Théoriquement oui il aurait suffit... Mais entre la théorie et la pratique... D'ailleurs c'est depuis cet accident que les équipages sur les Soyuz portent systématiquement une combinaison. Accident qui n'a servi à rien pour la Nasa puisque les 25 premiers vols vol de la navette les astronautes n'en portaient pas. C'est d'ailleurs ce qui a causé la perte de l'équipage de Challenger. Ils auraient porté une combinaison comme celle qui est portée depuis, l'équipage ou du moins une partie aurait survécu. La dépressurisation du cockpit les a conduit à l'inconscience et le manque de parachute les a empêché de sauter. Comme quoi, il s'en est fallu de peu pour eux...

Tu penses vraiment que si les astronautes s'étaient éjectés à cette vitesse, ils auraient survécus ?
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3881
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 56 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://www.anecdotes-spatiales.com/

Revenir en haut Aller en bas


Théoriquement, en laissant la cabine redescendre à 10 km d'altitude, c'était possible je pense. En tous les cas, si je ne me trompe pas, c'est une solution pour une évacuation d'urgence... De là à savoir si c'était possible, je n'en ai aucune idée.
Yantar
Yantar

Messages : 2987
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


SpaceNut a écrit:
Yantar a écrit:Théoriquement oui il aurait suffit... Mais entre la théorie et la pratique... D'ailleurs c'est depuis cet accident que les équipages sur les Soyuz portent systématiquement une combinaison. Accident qui n'a servi à rien pour la Nasa puisque les 25 premiers vols vol de la navette les astronautes n'en portaient pas. C'est d'ailleurs ce qui a causé la perte de l'équipage de Challenger. Ils auraient porté une combinaison comme celle qui est portée depuis, l'équipage ou du moins une partie aurait survécu. La dépressurisation du cockpit les a conduit à l'inconscience et le manque de parachute les a empêché de sauter. Comme quoi, il s'en est fallu de peu pour eux...

Tu penses vraiment que si les astronautes s'étaient éjectés à cette vitesse, ils auraient survécus ?

J'avais lu (malheureusement je ne me souviens plus dans quel article, mais il faisait référence à un rapport de la NASA), que au moins 3 ou 4 astronautes avais survécu à l'explosion de Challenger, leurs unités individuelles d'oxygène ayant été retouvés et avaient été activé (obligatoirement manuellement et après l'explosion). La thèse officielle étant que les astronautes n'avaient pas survécu au contact avec l'eau (qui correspondrait à un choc en voiture à 50 km/h).

Elucubration ou quelqu'un a-t-il eu vent d'une telle version :?:
(ne retrouvant pas mes références ... je suis dans la mer...)
vp
vp

Messages : 3853
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Ils ont tous survécus parce que le choc de l'explosion n'a pas suffit pour les tuer. Probablement que certains se sont évanouis malgré tout. La cabine, étant devenue indépendante, elle se serait très vraisemblablement dépressurisée, ce qui a mis le restant de l'équipage dans l'inconscience. La cabine est tombée dans l'eau à une vitesse de 330 km/h, soit une décélération de 220 G, de quoi les tuer. Il y avait un fil sur le sujet quelque part dans le forum mais faut le retrouver
Yantar
Yantar

Messages : 2987
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Cela ne fait qu'argumenter en faveur de la thèse comme quoi s'ils avaient tous eu une combinaison pressurisée et un parachute, certains s'en seraient probablement tirés !
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Yantar a écrit: Il y avait un fil sur le sujet quelque part dans le forum mais faut le retrouver

Oui, tout à fait. La cabine était relativement bien conservée au moment de l'explosion mais elle a été démantelée au moment du choc avec la surface de l'eau


Voici le fil recherché :

http://minilien.com/?cG99zDEeln
ou
http://astronautique.actifforum.com/viewtopic.forum?t=434&highlight=challenge
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:Cela ne fait qu'argumenter en faveur de la thèse comme quoi s'ils avaient tous eu une combinaison pressurisée et un parachute, certains s'en seraient probablement tirés !

D'ou les combinaisons pressurisées orange que portent les équipages depuis.

Leur combinaison contient un parachute, un canot personnel et la couleur orange c'est pour les repérer en pleine nature.

http://www.spaceflight.nasa.gov/gallery/images/shuttle/sts-114/lores/jsc2002-00818.jpg
Yantar
Yantar

Messages : 2987
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:Cela ne fait qu'argumenter en faveur de la thèse comme quoi s'ils avaient tous eu une combinaison pressurisée et un parachute, certains s'en seraient probablement tirés !

Compte tenu de la violence de l'explosion en quoi le fait de porter une combinaison pressurisée et un parachute auraient pu permettre à certains de s'en tirer ?
Même avec des sièges éjectables... Mais alors fini les équipages de sept astronautes ! Il faudrait limiter le nombre à 4.
L'explosion du réservoir extérieur à du provoquer une onde de choc monstrueuse !
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3881
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 56 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://www.anecdotes-spatiales.com/

Revenir en haut Aller en bas


vp a écrit:J'avais lu (malheureusement je ne me souviens plus dans quel article, mais il faisait référence à un rapport de la NASA), que au moins 3 ou 4 astronautes avais survécu à l'explosion de Challenger, leurs unités individuelles d'oxygène ayant été retouvés et avaient été activé (obligatoirement manuellement et après l'explosion). La thèse officielle étant que les astronautes n'avaient pas survécu au contact avec l'eau (qui correspondrait à un choc en voiture à 50 km/h).

Elucubration ou quelqu'un a-t-il eu vent d'une telle version :?:
(ne retrouvant pas mes références ... je suis dans la mer...)


Comment a t-on pu déterminer que les unités individuelles ont été activées après l'explosion et non pas une fraction de seconde avant la déflagration ?
Des alarmes se sont vraissemblablement déclenchées peu avant la catastrophe !
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3881
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 56 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://www.anecdotes-spatiales.com/

Revenir en haut Aller en bas


en fait voici le bon lien vers le fil du forum où nous avons discuté de cet accident :

http://minilien.com/?Siarr8yxYa
ou
http://astronautique.actifforum.com/viewtopic.forum?p=9233&highlight=#9233
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


SpaceNut a écrit:Compte tenu de la violence de l'explosion en quoi le fait de porter une combinaison pressurisée et un parachute auraient pu permettre à certains de s'en tirer ?
L'enquête a montré que la cabine a "peu" souffert de l'explosion, et qu'elle avait gardé à peu près son intégrité, ce que les photos montrent. L'enquête a conclu de plus que l'explosion n'a probablement pas pu causer la mort des astronautes, et donc même si les unités individuelles ont été activées avant l'explosion (très peu probable car l'équipage n'a pas eu d'alerte majeure !) il est resté en vie.
La dépressurisation puis le choc auront eu raison d'eux, d'où le fait que la NASA a jugé bon de les équiper en ce sens.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:L'enquête a montré que la cabine a "peu" souffert de l'explosion, et qu'elle avait gardé à peu près son intégrité, ce que les photos montrent. L'enquête a conclu de plus que l'explosion n'a probablement pas pu causer la mort des astronautes, et donc même si les unités individuelles ont été activées avant l'explosion (très peu probable car l'équipage n'a pas eu d'alerte majeure !) il est resté en vie.
La dépressurisation puis le choc auront eu raison d'eux, d'où le fait que la NASA a jugé bon de les équiper en ce sens.

Ok, imaginons que les astronautes aient été conscients, auraient-ils pu s'extirper du cockpit par les hublots, qui ont certainements été soufflés par l'explosion, ou par la "porte d'accès", s'ils avaient eu des combis préssurisées ?  D'autant que le cabine devait être animée de divers mouvements lors de sa chute !
En short ou en combinaison, l'issue aurait été la même !
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3881
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 56 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://www.anecdotes-spatiales.com/

Revenir en haut Aller en bas


SpaceNut a écrit: ... D'autant que le cabine devait être animée de divers mouvements lors de sa chute !

C'est aussi mon avis. Les accélérations dans tous les sens auraient rendu impossible toute évacuation. Les sièges éjectables n'ont pas été inventé pour rien.
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Disons qu'un siège éjectable en plus en aurait certainement sauvé certain. Quant au fait qu'ils puissent sortir d'une cabine qui tombe comme un fétu de paille, ça, personne ne peut le dire malheureusement...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:Disons qu'un siège éjectable en plus en aurait certainement sauvé certain. Quant au fait qu'ils puissent sortir d'une cabine qui tombe comme un fétu de paille, ça, personne ne peut le dire malheureusement...

Finalement nous sommes d'accord sur le fait que la combinaison pressurisée n'aurait très certainement rien changé... Si ce n'est prolonger leur agonie...
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3881
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 56 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://www.anecdotes-spatiales.com/

Revenir en haut Aller en bas


SpaceNut a écrit:la combinaison pressurisée n'aurait très certainement rien changé...
Je préfère dire que je n'en sais rien, car même si il existe des entrainement d'évacuation d'urgence, personne ne peut dire comment ils auraient pu se sortir de là à ce moment là...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Alpha a écrit:Space Opera à dit: En parlant de problèmes de rentrée du Soyuz, il y a la dépressurisation qui a couté la vie aux 3 hommes

J'ai vu à la télé, un russe assis sur le rebord d'une capsule Soyous expliqué que si les cosmonautes avait pris soin de colmaté la fuite avec un doigt a défaut d'autre chose ils auraient survécu.

Est-ce vrai, où le russe était prêt a dire n'importe quoi pour passé à la télé? 😕
[/quote]
Pour répondre à ton commentaire, j’ai trouvé plusieures infos russes sur le sujet et j’ai écrit cet extrait (d’un article sur Saliout 1, j’espère qu’Olivier ne m’en voudra pas trop pour ces 400 mots en avant première). En effet, tout laisse à croire qu’ils auraient tenté quelque chose. Nous sommes le  29 juin 1971.

A 1 h 35, les moteurs sont mis à feu pendant 187 secondes pour décrocher de l’orbite. L’équipage ne confirme pas l’allumage. (Les donnés qui suivent proviennent en partie des enregistreurs de bord)
A 1 h 47, l’équipage ne signale pas le largage du compartiment orbital. Soyouz 11 est encore à 168 km d’altitude.
Volkov semble anxieux. Son pouls affiche 120 pulsations / minutes, Patsayev 106 et Dobrovolsky 85. La mise à feu des 12 boulons explosifs semble plus violente que prévue. Il semble que le choc provoque en 6/100ème de seconde, l’ouverture d’une valve de mise à l’air libre. L’air s’échappe ! La valve incriminée doit s’ouvrir automatiquement entre 2 et 3 000 mètres d’altitude afin de permettre à l’air frais d’envahir la cabine. Le système de contrôle d’attitude tente automatiquement de compenser la rotation de la capsule due à la fuite. Quelques secondes plus tard, conscients du problème par la mise en marche intempestive des tuyères du contrôle d’attitude et probablement par le sifflement de la fuite, le pouls de Dobrovolsky passe à 114 et celui de Volkov à 180.
Afin de mieux localiser la fuite situées sous l’un des trois sièges et tenter de la refermer, l’équipage coupe la radio.
Les cosmonautes savent que cette valve est dure à refermer manuellement (27 secondes) dans l’unique cas ou le Soyouz amerrit.
L’enregistreur de la cabine constate que la pression chute de 915 à 50 mm de mercure en 115 secondes.
50 secondes après la séparation du compartiment orbital, le pouls de Patsaiev affiche 42 puls/mn, caractéristique d’un manque d’oxygène.
A 110 secondes, les cœurs des 3 hommes cessent de battre.
2 minutes après la séparation du compartiment orbital on peut considérer les trois hommes comme morts.
La capsule poursuit sa descente avec les trois cadavres à bord. On note une légère rotation de la capsule sur elle même pendant la rentrée, suite à la fuite de la valve qui avait entraîné la rotation.
A 2 h 05, un hélicoptère et un avion voient la capsule sous parachute. Soyouz 11 se pose à 2 h 18 en même temps que les 4 hélicoptères de l’équipe de récupération qui s’attend au pire. 2 minutes plus tard, l’écoutille est ouvert sur trois corps inertes. Les médecins se lancent dans une vaine tentative de réanimation, sans résultat.

Les missions habitées et leurs problèmes ! - Page 2 Sanstitre10ms.th
Tezio
Tezio
Tezio

Messages : 1971
Inscrit le : 16/02/2006
Age : 68 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Merci Soyouz 31 pour cette description des évènements, les pauvres gars avaient très peu de chance de s'en sortir, il aurait fallu qu'ils réagissent avant que le problème se manifeste. 🇳🇴
avatar
Alpha

Messages : 729
Inscrit le : 05/01/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas


le commandant de Soyouz-11, qq minutes après sa mort

Les missions habitées et leurs problèmes ! - Page 2 Soyouz11dobrov7mm.th
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Léopold Eyharts a connu lui aussi un gros pépin lors de sa mission Pégase en Janvier 98, il y a eu de la fumée dans MIR. Ca a été vite arrangé et sans trop de conséquences, mais je pense que l'accident de collision d'un Progress avec le module Spektr de MIR, même survenu en Mai 97 n'y est sans doute pas étranger...
Aragatz
Aragatz

Messages : 3349
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 44 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum