La place des femmes dans l'astronautique

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


On parle beaucoup des astros et des cosmos (nautes), qu’en est il a ce sujet concernant nos femmes spationautes ? Mme Haigneré, n’est certainement pas la première femme française à avoir volée dans l’espace, depuis la création de L’ESA ? Comment l’arrivée des femmes dans l’espace a été vue par l’agence spatiale européenne, a ce moment là. On parle asse facilement de misogynie du côté russe - américain, mais en était il de même côté européen ?

Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009

Revenir en haut Aller en bas


Claudie Haigneré est bien la première française dans l'espace.

Pour l'Europe, et en particulier, c'est la seule femme européenne du point de vue de l'ESA. Mais il ne faut pas oublier qu'il y a eu avant Helen Sharman, qui est anglaise et donc à ce titre véritablement la 1ère femme européenne de l'ouest dans l'espace (depuis la chute du Mur, c'es Valentina Terechkova qui est la première européenne dans l'espace = la première femme dans l'espace est donc une Européenne (avant on considérait le bloc de l'est comme des ''non-européens'' / Jähn est le premier Allemand de l'Est / Européen de l'Est dans l'espac puis on a dit que Merbold était le premier Européen et depuis 1992, Jähn a repris ce titre)

Pour en revenir à l'ESA, il y a eu Marianne Merchez (Belgique) qui a été sélectionnée en 1992. Marié à l'astronaute italien Maurizio Cheli, elle a quitté le corps des astronautes pour devenir maman.

Pour une liste complète, outre celle de Mustard, il y a un post (que je ne retrouve plus) où le portraits de toutes les femmes qui ont volé a été fait ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


;)

La première, si, et la seule...

Les champions du féminisme sont les Anglais, puisque leur premier astronaute était UNE astronaute, Helen Sharman...

Le corps d'astronautes Français était une "caste" de pilotes, à l'origine, ils n'étaient pas tendres, c'est un doux euphémisme, avec tout "corps étranger", féminin ou masculin, tentant d'y entrer...
S

PS : Oups, pas vu le post de Spacemen1969, on dit la même chose...
SB
SB

Messages : 417
Inscrit le : 14/05/2010
Age : 62 Masculin
Localisation : Hauts de Seine

Revenir en haut Aller en bas


spacemen1969 a écrit:Claudie Haigneré est bien la première française dans l'espace.

....Pour une liste complète, outre celle de Mustard, il y a un post (que je ne retrouve plus) où le portraits de toutes les femmes qui ont volé a été fait ;)

il est ici ;) :D
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t10276-les-55-voyageuses-de-l-espace?highlight=tatiana

il y a cette liste pour la sélection des groupes, arrêtée à 2006
http://www.worldlingo.com/ma/enwiki/fr/List_of_astronauts_by_selection

là une excellente synthèse de Capcom pour les femmes sur les navettes
http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_US/shuttle/annexes/9_des_femmes_dans_la_navette.htm
avatar
tatiana13

Messages : 6127
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 70 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


@tatiana13 a écrit:...au fait, combien ont fait des vols de longue durée (6 mois au moins)?
En durée cumulée, elles sont 5, toutes américaines :

1- Peggy Whitson ---------- 376 j 17 h , en 2 missions
2- Shannon Lucid ---------- 223 j 02 h , en 5 missions
3- Susan Helms ------------ 210 j 23 h , en 5 missions
4- Sunita Williams --------- 194 j 18 h , en 1 missions
5- Tracy Caldwell-Dyson - 188 j 19 h , en 2 missions

La première russe arrive juste après avec un tout petit peu de 6 mois en orbite !

6- Elena Kondakova ------ 178 j 10 h , en 2 missions


Et par vol unitaire (> 180 jours) :

1- Sunita Williams -------- 194 j 18 h
2- Peggy Whitson -------- 191 j 19 h
3- Shannon Lucid -------- 188 j 04 h
4- Peggy Whitson -------- 184 j 22 h
...
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas


@SB a écrit: ... Le corps d'astronautes Français était une "caste" de pilotes, à l'origine, ils n'étaient pas tendres, c'est un doux euphémisme, avec tout "corps étranger", féminin ou masculin, tentant d'y entrer...

Oui, je me souviens en particulier du cas de la très sympathique et excellente conférencière :cheers: (sur les comètes entre autres) Anny Chantal Levasseur-Regourd qui avait été la candidate française de 1977 (+ 4 hommes dont J.-J. Dordain) au premier vol du Spacelab de l'ESA ...
... mais ensuite quelque peu bloquée par son profil "non pilote de chasse" Non pour la suite des sélections du CNES aux premiers vols sur Soyouz 😢
Elle a du l'écrire ou en parler quelque part ? A l'époque ça restait évidemment confidentiel !
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas



;)

Tu es bien renseigné... Je pensais aussi à Jean-Jacques Favier, véritable scientifique, et qui a connu l'hostilité en bloc des "pilotes"... Leur violence à son égard l'a particulièrement frappé, un de nos célèbres "héros" lui affirmant un jour au téléphone "Tu ne voleras jamais".

Cela fait d'ailleurs un moment que je me demande pourquoi cet astronaute, spécialiste de la recherche en apesanteur, n'a volé qu'une seule fois... Je vais lui demander bientôt en tête à tête.

S
SB
SB

Messages : 417
Inscrit le : 14/05/2010
Age : 62 Masculin
Localisation : Hauts de Seine

Revenir en haut Aller en bas


@SB a écrit:
Tu es bien renseigné... Je pensais aussi à Jean-Jacques Favier, véritable scientifique, et qui a connu l'hostilité en bloc des "pilotes"... Leur violence à son égard l'a particulièrement frappé, un de nos célèbres "héros" lui affirmant un jour au téléphone "Tu ne voleras jamais".
Cela fait d'ailleurs un moment que je me demande pourquoi cet astronaute, spécialiste de la recherche en apesanteur, n'a volé qu'une seule fois... Je vais lui demander bientôt en tête à tête.
Après, il faut considérer que les opportunités pour un ingénieur ou un scientifique de trouver une place pour son expérience sur un vol navette/ISS, ne sont pas si courantes en plus de la concurrence avec les équipes US.
Par contre pour chaque vol, il y a deux places de pilotes assurées !
Cependant, J.-J. Favier aurait largement mérité de repartir en orbite car ses expériences de métallurgie en micro-gravité (MEPHISTO) semblaient prometteuses et réclamaient probablement une poursuite.
Les cas décevant aussi de Michel Viso (vétérinaire) et du physicien Frédéric Patat, de la seconde sélection du CNES, qui n'auront plus jamais aucune opportunité de vol orbitaux.
J e me demande si le CNES ou l'ESA ont pratiqué le lobbying nécessaire ?
...
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas


Frédéric Patat à ma connaissance n'a pas souffert d'un manque d'opportunité mais a quitté assez rapidement le corps des astronautes français, pour raisons médicales je crois.
Pif
Pif

Messages : 2140
Inscrit le : 03/04/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : 48°53'N - 2°30'E

http://www.cosmopif.com

Revenir en haut Aller en bas


Pour Michel Viso, il n'a pas volé parce que son programme de vol a été annulé. Il devait volé avec un singe, mais les retards et reports de vol de la navette ont fait que le singe ''a vieillit'' et ne pouvait plus répondre aux critères de l'expérience.

Lire aussi, le livre de Jean-françois Clervoy concernant la rivalité Pilotes-Scientifiques


Pour en revenir aux femmes dans l'astronautique, sujet de ce post ;) , il y eut aussi 2 allemandes sélectionnées par l'agence spatiale allemande (DLR), notamment en doublures pour STS-55.

Sélectionnées en 1987, Renate Brümmer et Heike Walpot (femme de Hans Schlegel) ont reçu une formation complète en tant que doublures de STS-55.


La place des femmes dans l'astronautique - Page 4 Dlr_gr10

La place des femmes dans l'astronautique - Page 4 Braomm10La place des femmes dans l'astronautique - Page 4 Walpot10
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@SB a écrit: Les champions du féminisme sont les Anglais, puisque leur premier astronaute était UNE astronaute, Helen Sharman...

Helen Sharman a volé, sans aucun soutien de son gouvernement, sur une mission commerciale (Juno) qui n'ayant pas trouvé suffisamment de sponsors a été financée par une banque russe. J'ai lu quelque part (où ???) que Tim Mace, pilote et parachutiste émérite tenait la corde, mais que les Russes auraient préféré Helen Sharman. Curieux, quand on voit combien de femmes russes ont volé...Peut-être pour une raison d'impact ? L'un de nos experts pourrait-il confirmer ou infirmer ça ?

Et le même article laissait entendre que pour le premier vol d'un japonais, les Russes préféraient Ryoko Kikuchi mais que la chaine de télé qui les employait avait préféré T. Akiyama. Idem, l'un de nos experts ...

Dans le même ordre d'idée, je n'avais pas été vraiment surpris (sans aucune raison objective je l'avoue) de l'inversion Ko San / Yi Soyeon en faveur de cette dernière.
avatar
cosmochris

Messages : 1589
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


Une partie du vol de Sharman a été financé par Mars (les barres chocolatées) car Helen Sharman y était chimiste. Mace, lui était militaire, et que le financement public a été moindre. C'est donc Sharman qui a emporté la décision russe.

Mace n'est pas ''reparti les mains vides'' puisqu'il a épousé la fille du cosmonaute Vitali Jolobov...

Pour le vol japonais, Toyohiro Akiyama était un journaliste médiatiquement très connu au Japon, alors que sa consoeur Kikuchi, beaucoup moins, donc le choix c'est fait sur la ''star'' des journaux japonais pour une question de publicité au Japon (pas une bonne décision, puisque Akiyama a été malade pratiquement toute la semaine de son vol)

Pour Yi Soyeon (outre les ''ragots'' d'histoire d'espionnage et de ''racisme'' russe envers les hommes asiatiques), c'est surtout qu'elle travaillait déjà pour l'Agence Spatiale Coréenne et que Ko San, venait du secteur privé (au moment du scandale Samsung)


Dernière édition par spacemen1969 le Lun 24 Jan 2011 - 23:36, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


spacemen1969 a écrit:Une partie du vol de Sharman a été financé par Mars (les barres chocolatées) car Helen Sharman y était chimiste. Pace, lui était militaire, et que le financement public a été moindre. C'est donc Sharman qui a emporté la décision russe.

Pace n'est pas ''reparti les mains vides'' puisqu'il a épousé la fille du cosmonaute Vitali Jolobov...

Pour le vol japonais, Toyohiro Akiyama était un journaliste médiatiquement très connu au Japon, alors que sa consoeur Kikuchi, beaucoup moins, donc le choix c'est fait sur la ''star'' des journaux japonais pour une question de publicité au Japon (pas une bonne décision, puisque Akiyama a été malade pratiquement toute la semaine de son vol)

Pour Yi Soyeon (outre les ''ragots'' d'histoire d'espionnage et de ''racisme'' russe envers les hommes asiatiques), c'est surtout qu'elle travaillait déjà pour l'Agence Spatiale Coréenne et que Ko San, venait du secteur privé (au moment du scandale Samsung)

Merci ! Toutes les infos PLUS le scoop (pour moi) de la fille de Jolobov. :ven: :ven: :ven:
avatar
cosmochris

Messages : 1589
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


@Gasgano a écrit:
@tatiana13 a écrit:...au fait, combien ont fait des vols de longue durée (6 mois au moins)?
En durée cumulée, elles sont 5, toutes américaines :

1- Peggy Whitson ---------- 376 j 17 h , en 2 missions
2- Shannon Lucid ---------- 223 j 02 h , en 5 missions
3- Susan Helms ------------ 210 j 23 h , en 5 missions
4- Sunita Williams --------- 194 j 18 h , en 1 missions
5- Tracy Caldwell-Dyson - 188 j 19 h , en 2 missions...

L'ancienne astronaute Susan Helms, Lieutenant General, est reçue au "Astronaut Hall of Fame" par ses pairs.





La place des femmes dans l'astronautique - Page 4 Planch10
avatar
ecapes

Messages : 70
Inscrit le : 16/04/2011
Age : 63 Masculin
Localisation : Loire-atlantique - Morbihan

Revenir en haut Aller en bas


@SB a écrit: ;)

La première, si, et la seule...

Les champions du féminisme sont les Anglais, puisque leur premier astronaute était UNE astronaute, Helen Sharman...

Le corps d'astronautes Français était une "caste" de pilotes, à l'origine, ils n'étaient pas tendres, c'est un doux euphémisme, avec tout "corps étranger", féminin ou masculin, tentant d'y entrer...
S

PS : Oups, pas vu le post de Spacemen1969, on dit la même chose...

il y aurait eu caroline aigle, si je ne souvient bien elle avait été selectionné. malheureusement morte trop tot 😢 😢 😢
floriang2
floriang2

Messages : 341
Inscrit le : 07/02/2011
Age : 34 Masculin
Localisation : suisse

http://planete-ski.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas


En fait, Caroline Aigle n'avait pas été sélectionnée. aucune sélection n'ayant lieu à ce moment là.

Mais le fait qu'elle soit devenue la première femme affectée à un escadron de combat en tant que pilote de chasse sur mirage 2000 et la notoriété que cela lui a value, fait que beaucoup la voyait comme future astronaute, d'où les raccourcis de certains journaux qui la voyait déjà astronaute. Mais c'est ce qu'on ''appelle une légende urbaine''. Elle n'a jamais passée les sélections de l'ESA et donc, n'a jamais été sélectionnée.

Mais cela n'enlève rien à son mérite. ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


spacemen1969 a écrit:En fait, Caroline Aigle n'avait pas été sélectionnée. aucune sélection n'ayant lieu à ce moment là.

Mais le fait qu'elle soit devenue la première femme affectée à un escadron de combat en tant que pilote de chasse sur mirage 2000 et la notoriété que cela lui a value, fait que beaucoup la voyait comme future astronaute, d'où les raccourcis de certains journaux qui la voyait déjà astronaute. Mais c'est ce qu'on ''appelle une légende urbaine''. Elle n'a jamais passée les sélections de l'ESA et donc, n'a jamais été sélectionnée.

Mais cela n'enlève rien à son mérite. ;)

autant pour moi, merci pour les précisions.
floriang2
floriang2

Messages : 341
Inscrit le : 07/02/2011
Age : 34 Masculin
Localisation : suisse

http://planete-ski.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas


The Telegraph propose une biographie de femmes astronautes, et plus généralement de femmes impliquées dans le spatial :
https://jobs.telegraph.co.uk/women-in-space
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Et voilà comment les hommes et les femmes subissent différemment les effets d'un voyage en apesanteur: http://www.nasa.gov/content/men-women-spaceflight-adaptation/index.html
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum