PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Pluton n'est pas une planète. C'est official

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
astroman




Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 25 Aoû 2006 - 0:15

Communiqué officiel IAU concernant Pluton:


L'Assemblée générale d'IAU 2006 : Résultat des voix de résolution d'IAU

24. Août 2006, Prague



La première moitié de la cérémonie de fermeture de l'Assemblée générale astronomique internationale des syndicats 2006 (IAU) a juste conclu. Les résultats des voix de résolution sont décrits ici.



Elle est officielle : La 26ème Assemblée générale pour l'union astronomique internationale était un succès étonnant ! Plus de 2500 astronomes ont participé à six colloques, à 17 discussions communes, à sept sessions spéciales et à quatre sessions spéciales. De nouveaux résultats de la science ont été vigoureusement discutés, de nouveaux collaborations internationaux ont été lancés, des plans pour de futurs équipements ont été proposés et beaucoup davantage.



En plus de toute astronomie passionnante discutée à l'Assemblée générale, six résolutions d'IAU ont été également passées à la cérémonie de fermeture de l'Assemblée générale :




Résolution 1 pour GA-XXVI : « Théorie de Precession et définition de l'écliptique »
Résolution 2 pour GA-XXVI : « Supplément aux résolutions d'IAU 2000 concernant des systèmes de référence »
Résolution 3 pour GA-XXVI : « Redéfinition de Temps dynamique barycentrique, TDB »
Résolution 4 pour GA-XXVI : « Approbation de la charte de Washington pour l'astronomie communiquante avec le public »
Résolution 5A : « Définition « de planète » »
Résolution 6A : La « définition de la Pluton-classe objecte »



Les membres d'IAU recueillis à l'Assemblée 2006 générale ont convenu qu'une « planète » est définie comme corps céleste que (a) est en orbite autour du soleil, (b) a la suffisamment de masse pour que sa individu-pesanteur surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'elle assume une forme hydrostatique d'équilibre (presque en rond), et (c) a dégagé le voisinage autour de son orbite.



Ceci signifie que le système solaire se compose de huit « mercure, Venus, terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune de planètes ». Une nouvelle classe distincte des objets appelés « les planètes naines » a été également décidée. On l'a convenu que les « planètes » et « les planètes naines » sont deux classes distinctes des objets. Les premiers membres de la catégorie « de planète naine » sont Ceres, Pluton et 2003 UB313 (nom provisoire). On s'attend à ce que plus « de planètes naines » soient annoncées par l'IAU en prochains mois et années. Actuellement des douzaine candidats « les planètes naines » sont énumérés sur le watchlist « de planète naine » d'IAU, qui continue à changer pendant que de nouveaux objets sont trouvés et la physique des candidats existants devient mieux connue.



« La planète naine » Pluton est identifiée comme prototype important d'une nouvelle classe des objets transport-Neptunian. L'IAU établira un processus pour appeler ces objets.



Au-dessous de sont les résolutions de définition de planète qui ont été passées.



Notes pour des rédacteurs
Une conférence de presse au sujet de la cérémonie de fermeture de l'Assemblée générale, y compris les résultats de la voix de planète-définition, sera tenue chez 18:00, dans le lieu de réunion 3.3 du centre de congrès de Prague. (Il ne sera pas possible que les journalistes sonnent dedans à cette conférence : ils doivent être là chez la personne.)



Le panneau pour la conférence de presse sera :

Ron Ekers (président sortant d'IAU)
Catherine Cesarsky (président entrant d'IAU, membre du Comité de définition de planète)
Janv. Palous (chaise du Comité de organisation national)
Richard Binzel (membre du Comité de définition de planète)
Karel van der Hucht (sécrétaire général entrant)

Cette conférence de presse conclura autour de 18:30 CEST.


L'IAU est l'organisation astronomique internationale qui rassemble les astronomes distingués de toutes les nations du monde. Sa mission est de favoriser et sauvegarder la science de l'astronomie dans tous ses aspects par la coopération internationale. Fondé en 1919, l'IAU est le plus grand corps professionnel du monde pour des astronomes. L'Assemblée générale d'IAU est tenue tous les trois ans et est l'une des plus grandes et les plus diverses réunions sur le calendrier de la communauté astronomique.



Contacts
Après la voix, certains des membres du comité de définition de planète seront disponibles pour des entrevues (après la voix finale) :



Richard Binzel
Membre du Comité de définition de planète
Centre de conférence de Prague, lieu de réunion 3.1
Téléphone : +420-261-177-110
Cellule : +420-776-806-297 (pendant l'Assemblée générale)

Junichi Watanabe
Membre du Comité de définition de planète
Centre de conférence de Prague, lieu de réunion 3.3
Téléphone : +420-261-177-081
Cellule : +420-776-806-265 (pendant l'Assemblée générale)

Iwan Williams
Président, les sciences planétaires de systèmes de la Division III d'IAU
Centre de conférence de Prague, lieu de réunion 244
Téléphone : +420-261-177-064
Cellule : +420-776-157-769 (pendant l'Assemblée générale)

Owen Gingerich
Chaise du Comité de définition de planète d'IAU
Téléphone : par l'intermédiaire de la salle +420-261-177-075 de pression

Professeur Ron Ekers
Président d'IAU
Téléphone : par l'intermédiaire de la salle +420-261-177-075 de pression

Catherine Cesarsky
Président désigné d'IAU et membre du Comité de définition de planète
Téléphone : par l'intermédiaire de la salle +420-261-177-075 de pression

Contact de Pio
Lars Lindberg Christensen
Dirigeant de pression d'IAU
Service de presse d'IAU GA 2006, lieu de réunion 3.2
Centre de congrès de Prague
Téléphone : +420-261-177-075/+420-261-222-130
Cellulaire : +49-173-3872-621
E-mail : lars@eso.org

Liens

Programme pour la cérémonie de fermeture : http://www.astronomy2006.com/second-session-and-closing-ceremony.php
Webcast public de phase de la cérémonie de fermeture : http://astronomy2006.com/tv/
Webcast de phase de pression de la cérémonie de fermeture (la pression seulement, svp ne distribuent pas) : http://www.astronomy2006.com/tv-press
La page Web d'IAU : http://www.iau.org
Nouvelles d'IAU pendant l'Assemblée 2006 générale : http://www.iau2006.org
L'Assemblée générale d'IAU : http://www.astronomy2006.com
Enregistrement libre pour les médias : http://www.astronomy2006.com/media-accreditation.php




RÉSOLUTIONS
La résolution 5A est la définition principale pour l'utilisation d'IAU de la « planète » et des limites relatives.

La résolution 6A crée pour l'utilisation d'IAU une nouvelle classe des objets, pour lesquels Pluton est le prototype. L'IAU établira un processus pour appeler ces objets.

Résolution d'IAU : Définition d'une planète dans le système solaire
Les observations contemporaines changent notre arrangement des systèmes planétaires, et il est important que notre nomenclature pour des objets reflètent notre arrangement courant. Ceci s'applique, en particulier, à la désignation « planètes ». La « planète » du mot a à l'origine décrit les « vagabonds qui ont été connus seulement en tant que lumières mobiles dans le ciel. Les découvertes récentes nous mènent à créer une nouvelle définition, que nous pouvons faire en utilisant l'information scientifique actuellement disponible.

RÉSOLUTION 5A
L'IAU résout donc que des « planètes » et d'autres corps dans notre système solaire soient définis dans trois catégories distinctes de la façon suivante :

(1) une « planète " 1 est un corps céleste que (a) est en orbite autour du soleil, (b) a la suffisamment de masse pour que sa individu-pesanteur surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'elle assume une forme hydrostatique d'équilibre (presque en rond), et (c) a dégagé le voisinage autour de son orbite.

(2) « une planète naine » est un corps céleste que (a) est en orbite autour du soleil, (b) a la suffisamment de masse pour que sa individu-pesanteur surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'elle assume un équilibre hydrostatique (presque en rond) shape2, (c) n'a pas a dégagé le voisinage autour de son orbite, et (d) n'est pas un satellite.

(3) tout autre objects3 excepté des satellites satellisant le soleil désigné collectivement sous le nom des « petits corps de Solaire-Système ».




--------------------------------------------------------------------------------

les planètes 1The huit sont : Mercure, Venus, terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, et Neptune.
le processus de 2An IAU sera établi pour assigner des objets limite dans l'une ou l'autre planète naine et d'autres catégories.
3These incluent actuellement la plupart des asteroïdes de système solaire, de la plupart des objets Transport-Neptunian (TNOs), de comètes, et d'autres petits corps.



--------------------------------------------------------------------------------



Résolution d'IAU : Pluton

RÉSOLUTION 6A
Les IAU promeuvent des résolutions :

Pluton est « une planète naine » par la définition ci-dessus et est reconnu comme prototype d'une nouvelle catégorie de transport-Neptunian objects.1


Texte de téléchargement
Mot-format


IAU - UNION ASTRONOMIQUE INTERNATIONALE/UAI - UNION ASTRONOMIQUE INTERNATIONALE
98bis Bd Arago, franc - 75014 Paris, FRANCE - téléphone +33 (1) 43 25 83 58 - fax +33 (1) 43 25 26 16
Union astronomique internationale de ©, 2005
Crédit des images de bannière : NASA/ESA et l'équipe d'héritage de Hubble - conception : Alice de Miramon
carte d'emplacement


Dernière édition par le Ven 25 Aoû 2006 - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11797
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 25 Aoû 2006 - 0:49

En définitive, le terme de "planète naine" est bien retenu pour Ceres, Pluton et Xena.
Au moins la nouvelle définition a l'avantage d'être plus rigoureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4441
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 25 Aoû 2006 - 2:20

La proposition de création de la catégorie des planètes "classiques" pour désigner Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus & Neptune - par opposition aux planètes "naines" pour Cérès, Pluton et les autres objets ronds de la ceinture de Kuiper - me plaisait plus car elle ne créait pas de hiérarchie entre les deux catégories…
Pecker n'avait peut-être pas tort de juger qu'il était urgent d'attendre…
À vouloir être trop taxinomiste il faudrait rebaptiser notre planète Océana… Shocked

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14427
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 25 Aoû 2006 - 10:41

astroman a écrit:
Communiqué officiel IAU concernant Pluton:



Les membres d'IAU recueillis à l'Assemblée 2006 générale ont convenu qu'une « planète » est définie comme corps céleste que (a) est en orbite autour du soleil, (b) a la suffisamment de masse pour que sa individu-pesanteur surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'elle assume une forme hydrostatique d'équilibre (presque en rond), et (c) a dégagé le voisinage autour de son orbite.



Ceci signifie que le système solaire se compose de huit « mercure, Venus, terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune de planètes ».

Ces traductions automatiques sont assez abracadabrantesquement horrifiques.
C'est particulièrement gênant pour les "critères" .... longuement débattus et finalement adoptés.

Si nos journalistes travaillent avec de tels documents .. pas étonnant que les communiqués (écrits ou televisuels) soient rien moins que précis ... et diffusent à des millions de personnes des "idées bancales" et sur lesquelles il sera très difficile de revenir ("Si ... si ... ils l'ont dit à la télé")

affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 25 Aoû 2006 - 11:03

N'aurait-il pas été logique de faire un seul et même sujet avec "Nomenclature et définition d’une planète" ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 25 Aoû 2006 - 16:12

Fabien a écrit:
Demain, sur FRANCE 5, dans C'est dans l'air....débat sur le thème.
Je vais faire une entrée calendrier.
Revenir en haut Aller en bas
Blink / Pamplemousse


avatar

Masculin Nombre de messages : 1158
Age : 33
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 25 Aoû 2006 - 16:59

Steph a écrit:
Fabien a écrit:
Demain, sur FRANCE 5, dans C'est dans l'air....débat sur le thème.
Je vais faire une entrée calendrier.
Oui, n'oubliez pas, c'est tout à l'heure. Par contre, comme tous les Vendredi, ce n'est pas en direct.
http://www.france5.fr/cdanslair/index.cfm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4441
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 26 Aoû 2006 - 0:59

Si j'applique la nouvelle définition, Neptune n'a pas nettoyé son orbite puisqu’elle a périodiquement Pluton dans les pattes, donc Neptune n’est pas une planète…

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Blink / Pamplemousse


avatar

Masculin Nombre de messages : 1158
Age : 33
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 26 Aoû 2006 - 1:07

Henri a écrit:
Si j'applique la nouvelle définition, Neptune n'a pas nettoyé son orbite puisqu’elle a périodiquement Pluton dans les pattes, donc Neptune n’est pas une planète…
Neptune étant largement plus massive que Pluton, elle la contrôle. Mais dans un sens, c'est vrai, Neptune a Pluton dans les pattes. C'est vrai que la définition n'est pas précise à ce sujet. A mon avis, cette histoire de nettoyage d'orbite c'est un bricolage à la con pour exclure Pluton par n'importe quel moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yantar


avatar

Masculin Nombre de messages : 2688
Age : 42
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 26 Aoû 2006 - 9:45

Ou pourquoi pas revoir la définition de "planétoïde" Pour l'heure c'est une planète de très petite taille (définition de "Le dictionnaire de l'astronomie et de l'espace). Je m'étais même fait la réflection hier. Dans planétoïde, que retrouve t-on? Le mot "planète" et le mot "astéroïde" Il n'y aurait plus d'ambiguité avec planète, planète naine, planète un tel. Ce ne serait ni un astéroïde, ni une planète. Ce serait des astres qui ont des spécificités provenant des 2 classes, tout comme Pluton ou encore 2003 UB213. Avant que l'IUA ne lise ce post...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-orbite.net
socrate


avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 59
Localisation : Hyeres (Var)
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 26 Aoû 2006 - 12:43

Le statut de Pluton était plus diplomatique qu'astronomique. Il fallait ménager des susceptibilités en lui conservant un statut prestigieux. Mais, loin d'être déprécié, le couple Pluton-Charon devient un système binaire de première importance pour la modélisation des systèmes doubles.

Par ailleurs, la discussion terminologique entre planéte et planétoïde est intéressante : verrons-nous des astronautoïdes se déplaçant à la surface des planétoïdes en prenant toutes précautions utiles pour éviter les effets gravitoïdes pervers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mic8


avatar

Masculin Nombre de messages : 2748
Age : 47
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 26 Aoû 2006 - 12:47

socrate a écrit:
Par ailleurs, la discussion terminologique entre planéte et planétoïde est intéressante : verrons-nous des astronautoïdes se déplaçant à la surface des planétoïdes en prenant toutes précautions utiles pour éviter les effets gravitoïdes pervers ?
lol! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mic8.ch/satobserver
lambda0
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4127
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Jeu 31 Aoû 2006 - 10:02

Point de vue US concernant Pluton :
http://www.thespacereview.com/article/692/1

"It would be like waking up to find out there were only 49 states in the Union, or that Snow White cavorted with only six dwarfs."

Ce serait comme se réveiller en apprenant que l'Union ne compte que 49 Etats, ou que Blanche Neige n'était accompagnée que de 6 nains.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3041
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Jeu 31 Aoû 2006 - 11:57

Henri a écrit:
Si j'applique la nouvelle définition, Neptune n'a pas nettoyé son orbite puisqu’elle a périodiquement Pluton dans les pattes, donc Neptune n’est pas une planète…

C'est vrai qu'il y a quelque chose d'absurde dans cette définition, j'ai du mal à comprendre comment des scientifiques ont pu en arriver là.
A mon avis, ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord, du coup les plus intelligents qui avaient autre chose à faire sont partis et il n'est plus resté que les plus stupides d'entre eux. Et puis si ça se trouve, c'est les Américains qui bloquaient la situation, les autres en ont finalement eu marre et ont fini par voter une des définitions les plus stupides mais qui jetait Pluton hors de l'ensemble des planètes, histoire de les faire ch..
Ou alors, voyant qu'aucune définition satisfaisante ne pouvait passer, ce sont les Américains qui ont fait cette dernière proposition en acceptant que Pluton ne soit plus une planète mais pour des raisons ridicules que tout le monde pourrait contester.
Dans tous les cas, il y a de quoi avoir honte de cette communauté scientifique qui a procédé au vote.


Lambda0 a écrit:

Ce serait comme se réveiller en apprenant que Blanche Neige n'était accompagnée que de 6 nains.
Bah, c'est normal qu'au réveil il n'y en ait que 6 à côté de Blanche Neige, Dormeur fait toujours la grasse matinée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doryphore




Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Jeu 31 Aoû 2006 - 20:10

Henri a écrit:
Si j'applique la nouvelle définition, Neptune n'a pas nettoyé son orbite puisqu’elle a périodiquement Pluton dans les pattes, donc Neptune n’est pas une planète…



Pluton a une orbite qui croise parfois celle de Neptune, c'est pas la même chose qu'être en plein milieu d'un champ d'astéroide.

La définition n'est pas si con que ça en fin de compte je trouve, même si je ne suis pas expert en astronomie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blink / Pamplemousse


avatar

Masculin Nombre de messages : 1158
Age : 33
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Jeu 31 Aoû 2006 - 21:02

doryphore a écrit:
Henri a écrit:
Si j'applique la nouvelle définition, Neptune n'a pas nettoyé son orbite puisqu’elle a périodiquement Pluton dans les pattes, donc Neptune n’est pas une planète…

Pluton a une orbite qui croise parfois celle de Neptune, c'est pas la même chose qu'être en plein milieu d'un champ d'astéroide.
Attention quand même, les orbites de Neptune et de Pluton ne se croisent pas, à cause de leur inclinaison différente. Les orbites des deux planètes ne se "croisent" que lorsqu'on les projète dans le plan de l'écliptique.
Si une "planète" avait une inclinaison sur l'écliptique de 80-85°, un périhélie de la valeur de celui de Saturne et un aphélie de la valeur de celui de Neptune, serait-elle une planète ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 1 Sep 2006 - 18:09

vendredi 1 septembre 2006, 16h05

Définition d'une planète: les partisans de Pluton contre-attaquent
Par Richard INGHAM

PARIS (AFP) - Une semaine après que Pluton eut été déchu de son rang de planète à part entière du système solaire, des astronomes rebelles ont engagé une contre-offensive pour qu'elle récupère son statut perdu.
Une pétition signée par plus de 300 scientifiques - travaillant presque exclusivement dans des organismes américains - circule au sein de la communauté astronomique, attaquant la décision prise jeudi dernier par l'Union astronomique internationale (UAI) de retirer à Pluton sa qualité de neuvième planète du système solaire et de la reléguer parmi les "planètes naines".

"En tant que planétologues et astronomes, nous ne sommes pas d'accord avec la définition de la planète de l'UAI et nous ne l'utiliserons pas. Une meilleure définition est nécessaire", souligne le texte.
L'organisateur de la contre-offensive, Mark Sykes, qui dirige l'Institut des sciences planétaires à Tucson (Arizona, Etats-Unis), souligne que la nouvelle définition "ne répond pas aux critères scientifiques fondamentaux et devrait être écartée". "Un processus plus ouvert, impliquant un échantillon plus large de la communauté des planétologues de notre propre système solaire et d'autres systèmes, devrait être entrepris", affirme-t-il.

Le magazine scientifique britannique New Scientist annonce sur son site internet que les rebelles prévoient d'organiser une conférence vers le milieu de l'année prochaine pour amender la définition officielle des planètes.

Un autre scientifique à l'origine de cette initiative est Alan Stern, directeur de la mission New Horizons d'exploration de Pluton. Cette sonde automatique, lancée en janvier, transporte une partie des cendres de Clyde Tombaugh, l'astronome américain qui avait découvert Pluton en 1930.

Seuls les astronomes physiquement présents à la clôture de l'assemblée générale de Prague (République tchèque) ont pu participer au vote sur la définition d'une planète et M. Stern affirme qu'ils n'étaient pas plus de 428, sur un total de près de 10.000 adhérents à l'UAI. Il relève que les protestataires ont recueilli en quelques jours un nombre de signataires pratiquement équivalent.

L'UAI avait décidé le 24 août de réserver la qualité de planète du système solaire aux seules huits planètes historiques: Mercure, Venus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. L'appartenance de Pluton à cette catégorie était contestée depuis de nombreuses années par une partie des astronomes, mettant en avant sa petite taille et son orbite excentrique.

Avec Cérès et la mystérieuse UB313, découverte il y a trois ans, Pluton avait été reléguée dans une nouvelle catégorie: les planètes naines. Celles-ci se distinguent essentiellement des planètes de plein exercice de leur incapacité à faire le vide dans leur voisinage immédiat.

"L'UAI s'est prononcé sur le statut de Pluton. La seule chose qui manquait, quand ils ont annoncé leur décision en conférence de presse, était la bannière +mission accomplie+", ironise dans un commentaire sur internet un autre astronome américain, Jeffrey Bennett, de l'université du Colorado (Etats-Unis), faisant référence à la bannière sous laquelle George W. Bush avait annoncé la fin des principaux combats contre Saddam Hussein en 2003.
Revenir en haut Aller en bas
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14427
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 1 Sep 2006 - 19:27

Steph a écrit:

Définition d'une planète: les partisans de Pluton contre-attaquent
.

Ce n'est guère surprenant.
Le travail n'est pas terminé tant que la définition ne pourra être étendue aux systèmes extra-solaires.

Mais je suis assez confiant que la définition "universelle" si elle voit le jour confirmera l'orientation de lIAU. On ne pourra qualifier de planète tous les "gros cailloux" ou "grosses boules ne neige" (que l'on aura d'ailleurs bien du mal à détecter) présents dans des champs d'asteroides ou des ceintures de Kuiper.

Les decouvertes d'objets petits (environ Mercure) se feront si la zone orbitale est nettoyée, sinon on verra des anneaux .

De toute façon on est encore loin d'être capable de le faire. Attendons déjà la mission Corot pour des planetes de queqlues masses terrestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Ven 8 Sep 2006 - 14:48

L'argument choc pour rendre à Pluton son statut de planète :

"Clyde Tombaugh was an American hero," he said. "For that reason alone, Pluto's status as a full-fledged planet should be kept."

Le reste sur : http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=20756
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 9 Sep 2006 - 14:51

Pluton a décidemment de bons défenseurs :

Cependant tout le monde ne s’est pas précipité pour adopter la nouvelle définition d’une planète. Le jour de la décision de l’UAI, deux scientifiques californiens ont présenté une résolution condamnant la décision de l’UAI en la qualifiant "d’hérésie scientifique hâtive et irréfléchie". Déposée par Keith Richman et Joseph Canciamilla, la résolution fait remarquer que Pluton (Pluto en anglais), partageant son nom avec le célèbre chien des dessins animés de Walt Disney, a "un rapport spécial avec l'histoire et la culture de la Californie" [!] "Déchoir Pluton de son statut provoquerait un mal psychologique à certains californiens qui se posent des questions sur leur position dans l'univers et s'inquiètent de l'instabilité des constantes universelles" [!!!].

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3152
http://www.newscientistspace.com/article/dn10028-pluto-added-to-official-minor-planet-list.html
Revenir en haut Aller en bas
krakou2185


avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Pluton plenete ou non   Sam 9 Sep 2006 - 16:11

Le coup du chien de walt disney c'est pas mal et rigolo
leur astronome de 1930 est un heros et les californiens vont se sentir mal si Pluton n'est plus une planete c'est pas mal non plus
Je me sens un peu Normand dans cette histoire, je comprend les arguments qui ont dechu pluton de son rang de planete mais en même temps je me sens touché dans ma chair de voir pluton dechue, c'est vrai que cette 3° definition c'est bizaroide et pas net.
je comprend que nos amis les ricains sont déçue, c'est un des leurs qui la trouvé.
j'espere que News Horizons en 2015 nous apportera des solutions
Good luck

Pluton = pluto dog ça s'est de l'argument
rien que pour cela elle devrait resté une planete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emploicv.ifrance.com/perso/home.htm
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4441
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 9 Sep 2006 - 16:30

J'avais déjà fait la remarque il y a quelques temps que la définition de planète n'avais pas seulement une dimension physique, mais aussi une dimension historique et culturelle ; c'est pour cette raison que déclassifier Pluton n'était pas une bonne idée. En ce sens l'autre remarque lu sur le site de spaceref comme quoi en appliquant ce genre de raisonnement, l'Europe devrait être déchue de son statut de continent n'est pas idiote non plus. Effectivement d'un point de vue physique, seule existe l'EurAsie. L'Europe en tant que continent n'existe qu'en vertue d'une dimension historique et culturelle.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)


Dernière édition par le Sam 9 Sep 2006 - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
steph hellknights




Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 9 Sep 2006 - 17:45

Steph a écrit:
...
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3152
...

lien donné dans les commentaires sur techno-science

http://www.spaceobs.com/perso/textes/pluton.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11797
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 9 Sep 2006 - 18:27

Il est vrai que ces 2 résultats ne laissent guère de doute:

Le tableau suivant donnant le pourcentage de masse représenté par un objet donné, en incluant ses satellites, dans sa zone du Système Solaire est pourtant assez simple (table compilée par Nicolas Biver):

Mercure 100%
Vénus 100%
Terre 98.78%
Mars 100%
Céres 30%
Vesta 9%
Jupiter 99.97%
Saturne 99.98%
Uranus 99.99%
Neptune 99.98%
Pluton 2.2%
2003UB313 2.5%
2003EL61 0.7%
2005FY9 0.8%

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
vp


avatar

Masculin Nombre de messages : 2023
Age : 43
Localisation : RP
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Sam 9 Sep 2006 - 18:46

Henri a écrit:
J'aivais déjà fait la remarque il y a quelques temps que la définition de planète n'avais pas seulement une dimension physique, mais aussi une dimension historique et culturelle ; c'est pour cette raison que déclassifier Pluton n'était pas une bonne idée. En ce sens l'autre remarque lu sur le site de spaceref comme quoi en appliquant ce genre de raisonnement, l'Europe devrait être déchue de son statut de continent n'est pas idiote non plus. Effectivement d'un point de vue physique, seule existe l'EurAsie. L'Europe en tant que continent n'existe qu'en vertue d'une dimension historique et culturelle.
Je ne partage pas votre avis car il faut savoir reconnaître ses erreurs passées, ce qui montre que l'umanité évolue.
Pour ma part, pas de problème pour un continent Eurasie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4441
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Pluton n'est pas une planète. C'est official   Dim 10 Sep 2006 - 0:01

vp a écrit:
Henri a écrit:
J'aivais déjà fait la remarque il y a quelques temps que la définition de planète n'avais pas seulement une dimension physique, mais aussi une dimension historique et culturelle ; c'est pour cette raison que déclassifier Pluton n'était pas une bonne idée. En ce sens l'autre remarque lu sur le site de spaceref comme quoi en appliquant ce genre de raisonnement, l'Europe devrait être déchue de son statut de continent n'est pas idiote non plus. Effectivement d'un point de vue physique, seule existe l'EurAsie. L'Europe en tant que continent n'existe qu'en vertue d'une dimension historique et culturelle.
Je ne partage pas votre avis car il faut savoir reconnaître ses erreurs passées, ce qui montre que l'umanité évolue.
Pour ma part, pas de problème pour un continent Eurasie.
Une fraction bien réduite de l'Humanité à décidé à ce sujet... Même la communauté des astronomes a émis de sérieuses réserves sur la représentativité des délégués restant lors du vote. Par ailleurs, même l'astrophysicien Jean-Claude Pecker -peu suspect de lobbying pro-US- avait fait la remarque qu'il était prématuré de trancher sur cette question. Au vu de nos connaissances fragmentaires sur les exoplanètes il n’avait pas tort. Cette nouvelle classification risque d'être remise en cause dés qu'on en apprendra plus sur les exoplanètes telluriques dans les années à venir.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
 
Pluton n'est pas une planète. C'est official
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Comètes, astéroïdes, planètes naines-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit