PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Planning des lancements

Derniers sujets
» Figurine BLITZWAY ASTRONAUT EVA - Ech 1/4
par orlan72 Aujourd'hui à 7:40

» Le lanceur New Shepard de Blue Origin
par Giwa Aujourd'hui à 7:25

» Compte à rebours avant Noël
par Papy Domi Aujourd'hui à 0:18

» Questions que je me pose...
par Predator@Alien Aujourd'hui à 0:17

» Falcon-9 (CRS-13) - 15.12.2017
par Craps Aujourd'hui à 0:16

» [Europe] Interdiction de l'hydrazine en 2021 ?
par Gipeca Hier à 23:32

» Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA
par galacsi Hier à 21:59

» Soyouz-FG (Soyouz MS-05) - 28.07.2017
par nikolai39 Hier à 21:39

» Moteur Prometheus (MethaLox)
par montmein69 Hier à 21:06

» Soyouz-FG (Soyouz MS-07) - 17.12.2017
par nikolai39 Hier à 19:56

» La gravité martienne.
par théodore Hier à 19:34

» [Jeux vidéos] KSP - Kerbal Space Program
par Mustard Hier à 17:37

» Nicole Oresme et l'astronomie en 1350
par Akwa Hier à 15:03

» Nouvelles du lanceur Feniks
par Astro-notes Hier à 14:45

» [Film] Star Wars: Les derniers Jedi (Episode VIII)
par phenix Hier à 13:12

» Soyouz-2.1b (Meteor-M n°2-1) - 28.11.2017 [Echec]
par peronik Hier à 11:50

» Bonnes fêtes à tous de la part du forum TSGE
par Montainer Hier à 11:24

» Kerbal Space Challenge : la plateforme dédiée des challenges sur l'Espace et KSP !
par Dakitess Hier à 11:01

» Poursuite du développement d'Orion
par Wakka Hier à 9:44

» Ariane 5 VA240 (Galileo 19 - 22) - 12.12.2017
par katalpa Hier à 9:23

» Rocket Lab
par Gergovi Hier à 7:20

» [Star Wars 8 - Les derniers Jedi][Spoiler] Discussion pour ceux qui l'ont vu
par yoann Jeu 14 Déc 2017 - 22:13

» Delta-2 7920 (JPSS-1) - 18.11.2017 [succès]
par David L. Jeu 14 Déc 2017 - 21:27

» [ISS] Expédition 54
par David L. Jeu 14 Déc 2017 - 21:13

» Lancement et construction - Contrats 2017
par ReusableFan Jeu 14 Déc 2017 - 20:49

» Les futurs équipages vers l'ISS
par Lucas31 Jeu 14 Déc 2017 - 20:00

» 2e tir Electron (Dove Pioneer + 2x Lemur-2) - 14.12.2017
par David L. Jeu 14 Déc 2017 - 17:35

» La France veut muscler d'urgence sa défense spatiale
par nikolai39 Jeu 14 Déc 2017 - 16:54

» Développement du Space Launch System
par Wakka Jeu 14 Déc 2017 - 11:25

» Alain Souchier nous a quittés
par capcom Jeu 14 Déc 2017 - 9:05

CRS-13, ravitaillement d’ISS

SpaceX va procéder le mardi 12 décembre 2017 à 16h46 UTC au lancement d'une Falcon 9 v1.2 qui enverra le ravitailleur automatique Dragon CRS-13 (SpX-13) à destination d'ISS. Pour la première fois SpaceX aura procédé au lancement de 4 ravitailleurs Dragon dans l'année.
Ce décollage aura lieu depuis le pas de tir SLC-40 du Cap Canaveral en Floride (USA), tout juste remis en service 1 an et demi après sa destruction lors de l'explosion au sol d'une Falcon 9 le 01 septembre 2016.
La Falcon 9 v1.2 Block III réutilisera le 1er étage B1035 qui avait déja volé il y a 6 mois pour la mission CRS-11. Après le lancement il reviendra se poser automatiquement sur la LZ-1 (Landing Zone 1) située 5 km au sud de son point de départ.

Après 2 jours pour rejoindre l'ISS à 400km d'altitude, le 11 décembre entre 10h et 12h UTC, une fois arrivé à proximité d'ISS, le ravitailleur sera capturé par le bras télécommandé SSRMS de la station spatiale puis amarré au port nadir du module américain Harmony.
Le vaisseau Dragon, qui est également réutilisé puisque ayant déjà servi lors de la mission CRS-6, apportera 2333 Kg de charge pressurisée (nourriture, eau, air, vêtements, matériel, etc) ainsi que 977 Kg de charge externe (TSIS, MISSE, SDS).
TSIS est instrument scientifique de la NASA qui aura pour mission d'étudier les radiations solaires. Il sera monté sur l'ExPRESS Logistics Carrier 3 (ELC-3), palette servant de support aux expériences scientifiques dans le vide.
MISSE est un bloc de 14 racks contenant des échantillons scientifiques exposés au vide spatial, qui sera installé sur l'ELC2.
SDS, pour Space Debris Sensor, est un démonstrateur de détection d'impacts de petits débris pour en déterminer les effets sur l'ISS. Il sera fixé sur le module européen Columbus.

Début janvier 2018, le vaisseau sera rempli d'échantillons afin d'être récupérés sur Terre. Le vaisseau sera ensuite désamarré d'ISS, désorbité et effectuera un amerrissage au large de la Californie.

13.12.2017 : Lancement repoussé au plus tôt vendredi 15 décembre.
15.12.2017: Succès du lancement de la Falcon 9 et de la mise en orbite du Dragon CRS-13. Le rendez-vous avec ISS et la capture par son bras SSRMS doit se faire dimanche prochain vers 11h UTC.

Retrouvez le sujet de discussion ICI
Voir la vidéo du lancement ICI

Retour sur terre du Soyouz MS-05

Le vaisseau russe Soyouz MS-05 qui a quitté la station spatiale internationale jeudi 14 décembre à 05h14 UTC, a atterri dans les steppes du Kazakhstan à 08h38 UTC ramenant sur Terre l’astronaute Randolph Bresnik (commandant Expedition 53), le cosmonaute Serguei Riazanski et l’européen Paolo Nespoli. Parti le 28 juillet 2017 de Baïkonour, l'équipage aura passé 4 mois et demi dans l'espace à bord d'ISS dans le cadre des Expedition 52/53.

Randolph Bresnik (USA) aura effectué 3 sorties extra-véhiculaires durant son séjour dans l’ISS. Accompagné de Mark Vande Hei pour les 2 premières et de Joe Acaba pour la troisième, ils auront réalisé divers entretiens du bras robotique Canadarm 2, des caméras extérieures et du module Destiny.
Serguei Riazanski se sera aussi « offert » une sortie extra-véhiculaire avec Fiodor Yourtchikhine le 17 aout, pour larguer des nanosat, récupérer des échantillons à divers endroits à l'extérieur du segment russe et réaliser des opérations de maintenance de la structure d'ISS dont l'installation de mains courantes pour faciliter les futures EVA.
Quant à Paolo Nespoli, il aura mené à bien sa principale mission dénommée Vita centrée sur la médecine spatiale afin de préparer au mieux les astronautes aux futures expéditions lointaines en se soumettant lui-même à certaines expériences.

Le départ de cet équipage laisse donc la place à l’expédition 54 commandée par le russe Alexander Misurkin, accompagné des astronautes Mark Vande Hei et Joseph "Joe" Acaba.
Ils seront rejoints le 17 décembre par le Soyouz MS-07 qui emmènera à bord le russe Anton Chkaplerov, le Japonais Norishige Kanai et l’Américain Scott David Tingle.

Retrouvez le sujet de discussion ICI
Revoir l'atterrissage ICI

Lancement Ariane VA240

Mardi 12 décembre 2017, à 18h36min UTC, depuis l’Ensemble de Lancement Ariane n°3 du Centre Spatial Guyanais (ELA3), Arianespace [ArianeGroup] doit placer sur orbite 4 nouveaux satellites de la constellation Galileo à l'aide d'une Ariane ES équipée d’une coiffe dite « moyenne ». La durée nominale de la mission jusqu'à la séparation du dernier satellite sera de 3 heures et 56 minutes.

Cette mission FOC-M7, mettra en orbite les satellites n°19 (baptisé Nicole), 20 (Zofia), 21(Alexandre) et 22 (Irina). Ils seront positionnés sur une orbite terrestre moyenne circulaire de type MEO (Medium Earth Orbit), à une altitude de 22922 km et inclinée de 57° par rapport au plan équatorial. Ces 4 nouveaux satellites complèteront le déploiement de la constellation sur le plan « A » sur lequel orbitent déjà 4 satellites ainsi que les deux Galileo de pré série IOV 1 & 2. Après ce vol, 22 satellites opérationnels seront en orbite.
Les satellites de la constellation Galileo sont construits par la société allemande OHB System, la charge utile de chaque satellite étant fournie par la société britannique SSTL (Surrey Satellite Technology Ltd). Ils ont chacun une masse au décollage d’environ 715 kg, si bien que la performance globale demandée au lanceur pour ce vol est d’environ 3 282 kg en tenant compte de la masse des adaptateurs.

Avec Galileo, l’Europe se dote de son propre système mondial de navigation par satellites avec une précision métrique. Il s’appuiera à terme sur 24 satellites opérationnels. Après la mission VA240, Arianespace lancera les 4 suivants à bord d’une troisième et dernière Ariane 5 ES en 2018 portant le système à 26 satellites dont 2 de réserves. A l'avenir 2 Ariane 62 devraient lancer 4 satellites supplémentaire vers 2020-2021 afin de renforcer le dispositif et palier d'éventuelles pannes.

Avec 6 lancements d'Ariane 5, 3 VEGA et 2 Soyouz, ce vol VA240 constitue le onzième et dernier lancement de l’année pour Arianespace.

12.12.2017: La 1ère phase du lancement est réussie, il faut encore attendre un second allumage de 7mn de l'EPS à 22h03 UTC suivi du largage de 2 satellites à 22h11, puis de la séparation des deux derniers 10 minutes plus tard.
13.12.2017 : Succès de la mission. Les 4 satellites Galileo ont été placés sur l’orbite prévue et vont maintenant rejoindre le reste de la constellation.

Revoir le lancement ICI

Retour en vol de la CZ-4C

La Chine a lancé le 14 novembre à 18h35 UTC, depuis le pas de tir 9 à Taiyuan, la première fusée CZ-4C depuis l'échec du 31 août 2016. Ce lancement a placé le satellite météorologique Fengyun-3D sur orbite héliosynchrone à 836 km. Il sera utilisé par l'Administration Météorologique Chinoise et le Centre National des Satellites Météorologiques. D'une masse de 2450 kg, il s'agit du 4e exemplaire de la seconde génération des satellites chinois en orbite polaire. L'orbite géostationnaires est réservée aux Fengyun-4.

Les Fengyun-3 sont stabilisés sur 3 axes et dotés d'un unique panneau solaire délivrant une puissance de 2,5 kW. Avec 64 kg d'hydrazine, ils sont conçus pour une mission de 3 ans. Cinq autres Fengyun-3 sont prévus, pour fonctionner jusqu'en 2025. Les objectifs de ce programme approuvé en 1998 sont de mesurer la température et l'humidité en 3 dimensions, les nuages et les précipitations, de fournir des images à grande échelle des événements météorologiques et hydrologiques, et suivre les changements climatiques globaux.

En charge utile auxiliaire se trouvait également le microsatellite Head-1 de 45 kg, équipé d'un relais pour le système d'identification maritime AIS. Il préfigure le projet d'une constellation de 30 satellites de Head Aerospace.

Le prochain lancement chinois est prévu le 21 novembre, avec le second tir d'une CZ-6 depuis Wenchang, pour trois satellites Jilin-1. Sept autres lancements chinois devraient avoir lieu avant la fin de l'année.

Retrouvez le sujet de discussion ICI
Voir la vidéo du lancement ICI

Lancement Antares 230 - Cygnus OA-8

Le 11 novembre 2017 à 12h37 UTC, depuis le pas de tir 0A de Wallops Island (Virginie, USA), le lanceur Antares 230 d'Orbital ATK doit lancer son ravitailleur Cygnus OA-8 à destination de la Station Spatiale Internationale (ISS). La fenêtre de tir est de 5 minutes.

Pour sa huitième mission sur 10 prévues dans le cadre du contrat CRS (Commercial Resupply Service) de la NASA, le ravitailleur automatique Cygnus (enhanced), baptisé "S.S. Gene Cernan", dernier astronaute sur la Lune lors d'Apollo 17 et décédé en janvier 2017, va apporter 3350 Kg de matériels et nourriture aux six membres de l'expédition 53 actuellement en place dans l'ISS, ce qui représente la plus grosse charge utile emporté par ce ravitailleur. Une fois sur orbite, le vaisseau Cygnus mettra deux jours pour s'approcher à 12 m de la station spatiale (soit le 13 novembre vers 10h40-12h40 UTC) afin d'être capturé par son bras SSRMS télécommandé par les astronautes, puis amarré sur le port nadir du module américain Unity.

Une fois vidé de sa cargaison, Cygnus servira pour la première fois d'extension aux laboratoires d'ISS. L'expérience dénommée TangoLab, qui portera sur l'étude de la microgravité, servira à démontrer la capacité de ce ravitailleur à devenir un laboratoire d'extension temporaire.

Le vaisseau Cygnus doit rester amarré environ 1 mois à la station spatiale. Le 4 décembre, une fois rempli des déchets il se séparera et larguera 14 nanosat en orbite basse qui effectueront une variété de missions comme des démonstrations de communications laser, des tests d'augmentation de taux de données en liaison descendante et une étude sur la résistance des antibiotiques bactériens lors des vols spatiaux. Il sera ensuite désorbité pour finir détruit dans les couches denses de l'atmosphère terrestre.

11/11/2017: Lancement reporté au lendemain 12h15 UTC, à cause de l'intrusion d'un avion dans la zone de restriction aérienne.
12/11/2017 : Succès du lancement du Cygnus à 12h20 UTC qui rejoindra la Station spatiale mardi 14 novembre pour être capturé par le bras robotique à 09h40 UTC.
14/11/2017 : La capture a été réalisée par le bras robotique SSRMS de la station à 10h04 UTC qui l'a ensuite amarré au port nadir de Unity à 12h15 UTC.


Lancement VEGA VV11 - MOHAMMED VI-A

Le 8 novembre 2017, à 01h43 UTC, depuis le Site de Lancement VEGA du Centre Spatial Guyanais (SLV), Arianespace [ArianeGroup] doit placer sur une orbite héliosynchrone (SSO) le satellite MOHAMMED VI-A avec un lanceur VEGA. La durée nominale de la mission (du décollage à la séparation du satellite) est de 55 minutes et 33 secondes.

D’une masse au décollage de 1110 kg pour une durée de vie de 5 années, le satellite MOHAMMED VI-A est fabriqué par le consortium Thales Alenia Space en tant que mandataire et Airbus en co-maîtrise d’œuvre pour le Royaume du Maroc. Basé sur une amélioration du satellite français Pléïades-HR, il est destiné à l'observation terrestre en haute résolution. Son domaine d'étude servira aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu’à la surveillance des frontières et du littoral. Le système sera pleinement opérationnel avec la mise en orbite du satellite B qui doit être lancé en 2018.

Onzième lancement de VEGA depuis le CSG, VV11 est la huitième mission dédiée à l’observation de la terre.

Cette mission constitue le dixième lancement de l’année pour Arianespace et le troisième avec un lanceur VEGA. Le prochain lancement et dernier de l’année pour Arianespace, interviendra vers la mi-décembre avec une Ariane 5-ES pour la mise en orbite de 4 satellites Galileo.

08/11/2017 : Succès du lancement et de la mise en orbite du satellite MOHAMMED VI-A


Liens

Les sites d'actualité :

Techno-Science, l'actualité technologique et scientifique
Flashespace.com, en direct du ciel et de l'espace
Futura-Sciences, au coeur de la science


Les sites créés par nos membres :

Kosmonavtika, le site francophone de la cosmonautique russe, par Nikolai
De la Terre à la Lune, le programme Apollo, un fantastique voyage ..., par Apolloman
Destination Orbite, par Yantar
Pioneer_astro, par Pioneer6014
Blog sur le suivi du développement de la capsule Orion, par Wakka
L'homme sur Mars, par Argyre
La liste des satellites lancés depuis 1957, par Astro-notes
Archéovidéos, par Nyos
Cosmopif
Bourane, Energia, et les navettes soviétiques, par Buran
Space Models, par Lunokhod2
Capcom Espace, l'encyclopédie de l'espace, par Capcom

Espace-Passion, par Tezio
ISS 360°, par Visite360Pro


Quelques agences spatiales du monde :
L'ESA, l'agence spatiale européenne
La NASA, l'agence spatiale américaine
Roscosmos, l'agence spatiale russe
La JAXA, l'agence spatiale japonaise
Le Cnes, l'agence spatiale française
SpaceX
ISRO, l'agence spatiale indienne
CNSA, l'agence spatiale chinoise


Les « lives », l'espace en direct :
NASA TV, l'ISS et les lancements de la NASA en direct (UStream NASA-TV HD)
Vidéos et webcams en direct du Kennedy Space Center

Les lancements d'Arianespace en direct
Spaceflight Now, l'actualité du spatial en direct


Pour plus de liens, rendez vous dans la rubrique "l'astronautique sur le web" du forum.

Prochain évènement
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 243 le Mar 27 Mar 2012 - 21:31
Petites annonces

Statistiques
Nous avons 3720 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est théodore

Nos membres ont posté un total de 386746 messages dans 17466 sujets
Bien utiliser le forum



Dédicaces
Les dédicaces des personnages de la conquête spatiale pour le forum
 
Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit