PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Planning des lancements

Derniers sujets
» Lancement Soyouz-FG / Soyouz TMA-16M - 27 mars 2015
par Gergovie Aujourd'hui à 21:42

» Les nouvelles du lanceur Ariane 6
par Blink / Pamplemousse Aujourd'hui à 20:33

» Lancement Soyouz VS11 - Galilleo - 27 mars 2015 - CSG
par montmein69 Aujourd'hui à 20:13

» Salon de l'aviation et de l'espace du Bourget 2015
par Mustard Aujourd'hui à 19:29

» Prétendu projet de récupération d'astéroïde, du nouveau
par nikolai39 Aujourd'hui à 19:07

» Présentation de Guigui
par StThomasProd Aujourd'hui à 18:09

» Quelques nouvelles de chez SpaceX
par Gergovie Aujourd'hui à 18:09

» Expo. sur les exoplanètes à Genève du 21 mars 2015 au 04 avril 2016.
par Taurus-Littrow Aujourd'hui à 17:38

» Émission radio A toi les étoiles mars 2015
par Lechat78 Aujourd'hui à 17:09

» Conférence de Léopold Eyharts à Bobigny, le 17 avril 2015.
par Taurus-Littrow Aujourd'hui à 17:09

» Eclipse Solaire du 20 Mars 2015
par Gergovie Aujourd'hui à 17:01

» Nouvelles du cosmodrome de Vostotchniy
par Astro-notes Aujourd'hui à 16:21

» La NASA prévoit de déplacer un astéroïde afin de l'utiliser.
par David L. Aujourd'hui à 12:57

» Opportunity et l'exploration du cratère Endeavour
par Prof_Saesee Aujourd'hui à 12:34

» [Web] revivre en temps réel la mission Apollo 17
par Mustard Hier à 23:37

» Assister lancement Soyouz au CSG
par ddmicrolog Hier à 22:09

» Lancement CZ-3C YZ-1 / Beidou-2 MEO-06 Expérimental à XSLC - Le xx Octobre 2014 - [En Attente]
par Elixir Hier à 21:16

» Découvrez le laboratoire européen Columbus
par Lucas31 Hier à 19:06

» Nouvelles du télescope spatial JWST
par Anubis Hier à 15:41

» SpaceX : avenir, perspectives et opinions
par montmein69 Hier à 12:42

» Nouvelles de la mission Dawn
par lambda0 Hier à 12:19

» lancement de H-IIA-202 (F28) - IGS Optical-5 26 Mars 2015 (01:21 UTC)
par grysor Hier à 11:01

» lancement de dnepr le 25 03 2015
par wakka Hier à 10:56

» Lancement Delta-4 - GPS2F-9 (25.03.15)
par Anubis Hier à 1:31

» [Inde] Lancement PSLV C27 - IRNSS-1D - xx mars 2015
par Anubis Hier à 0:55

» Tomytec: Soyuz et Baikonour au 1/700ème
par Spaceman Hier à 0:30

» [Livre] Moonwatch Only. La Référence Omega Speedmaster
par Spaceman Hier à 0:28

» Séjour d'un an dans l'ISS .... un projet de la NASA ?
par Gergovie Mer 25 Mar 2015 - 22:24

» Echecs de lanceurs ou missiles à propergol solide ?
par Space Opera Mer 25 Mar 2015 - 22:06

» Capture de satellites hors service
par Gergovie Mer 25 Mar 2015 - 22:04

Soyouz TMA-16M


25/03/2015:
Un nouvel équipage s'apprête à partir à destination de la station spatiale internationale à bord de la capsule Soyouz TMA-16M. Le lancement par un lanceur Soyouz FG aura lieu le 27 mars 2015 à 19h42 UTC depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Le Rendez-vous avec ISS s'effectuera en mode rapide en 6h, soit 4 orbites plus tard.

L'équipage sera constitué de vétérans, avec les Russes Guennadi Padalka (5ème vol) et Mikhaïl Kornienko (second vol), et l'américain Scott Kelly (4ème vol). Ils font partie intégrante de l'Expedition 43 sur ISS, G. Padalka sera d'ailleurs le premier à devenir commandant d'ISS pour la 4ème fois.

Cette mission sera marquée par le premier vol de très longue durée, 1 an, à bord d'ISS, par Kornienko et Kelly, qui ne reviendront sur Terre qu'en mars 2016 à bord de Soyouz TMA-18M. Padalka reviendra avec la capsule Soyouz TMA-16M en octobre 2015 après une mission habituelle d'environ 6 mois. A ce jour, seules 4 personnes ont réalisé une mission spatiale d'1 an et plus.

Mise à jour: 27/03/15 19h42 UTC: Lancement réussi de la capsule russe Soyouz TMA-16M. Le rendez-vous avec ISS est prévu dans 4 orbites, vers 02h00 UTC.

Voir le sujet de discussion ICI
Voir le lancement en direct ICI

Retour de Soyouz TMA-14M


12/03/2015: La capsule russe Soyouz TMA-14M a atterri à 02h08 UTC dans les steppes du Kazakhstan avec son équipage Aleksander Samokutyaev, Elena Serova et Barry Wilmore.

La veille, le vaisseau russe s'était désamarré à 22h44 UTC. Les manoeuvres de retour ont eu lieu à 1h16 UTC et la rentrée atmosphérique vers 01h43 UTC. L'atterrissage a eu lieu de jour, sous un léger brouillard, à 02h48 UTC. Ce retour aura été marqué par un incident technique qui les a privé de communication durant la descente.
Lancé puis amarré à ISS depuis le 25 septembre 2014, l'équipage, qui fait partie de l'Expedition 41/42, aura passé 167 jours dans l'espace. A noter Elena Serova est la 4ème femme russe cosmonaute et la première russe à bord d'ISS.

ISS, à présent commandée par Terry Virts, se retrouve donc à 3 membres en attendant l'arrivée de Soyouz TMA-16M le 27 mars, prochain qui marquera une mission de très longue durée de 1 an.

Retrouvez le sujet de discussion ICI
Voir la vidéo de l'atterrissage ICI

3 EVA pour préparer l'arrivée des capsules privées


02/03/2015: Les astronautes Barry Wilmore et Terry Virts viennent de terminer 3 sorties extravéhiculaires afin de préparer l’ISS a l’arrivée des capsules Dragon V2 (SpaceX) et CST-100 (Boeing - Bigelow Aerospace) qui bientôt transporteront les futures astronautes au complexe spatial.
Ces reconfigurations sont prévues pour durer jusqu’à fin 2015 et comprennent l’installation de nouveaux adaptateurs de docking, la relocalisation de certains modules et l’installation d’une nouvelle infrastructure de communication afin de pouvoir accueillir 2 vaisseaux de fret à tout moment sur la partie US ainsi que les véhicules habités privés.

La première EVA du 21 février a été dédiée à la pose de câbles sur les adaptateurs IDA du système de docking US situés sur le Node 2 du module Harmony, à la préparation du Node 3 pour l’accueil du module PPM provenant du Node 1, ainsi qu’à de la maintenance sur le bras robotisé.

La seconde du 24 février consistait en une variété de travaux dont la suppression d’une couverture de protection du « Pressurized Mating Adapter » 2 et la pose des deux derniers câbles sur les IDA. Dans un second temps, l'équipage a terminé la maintenance du bras robotisé et préparé le Node 3 pour les futurs accostages ainsi que le retrait de certains matériels trop volumineux et gênants.

La troisième et dernière EVA avait pour objet l’installation du nouveau système de communication C2V2 pour Common Communications for Visiting Vehicles (système de Communications Communes pour les Véhicules Visiteurs) : mise en place d’une rampe d’antennes sur laquelle 4 antennes ont été installes et connectées par 30 mètres de câble au laboratoire Destiny.

A chaque sortie, des problèmes mineurs de fuite du système de refroidissement des scaphandres se sont produits mais sans aucune commune mesure avec celle qu’avait subie Luca Parmitano en 2013. La NASA en a maintenant tiré les conséquences et a décidé que ce problème n’en était plus un et devenait « nominal », le défaut semblant ne se produire qu’a la re-préssurisation des combinaisons au retour des astronautes dans le sas Quest.


Retrouvez le sujet de discussion ICI

Vol expérimental du IXV européen


09.02.15: L’ESA s’apprête a lancer son véhicule spatial expérimental "IXV" le 11 février à 13h00 UTC depuis le pas de tir ELV de Kourou à l’aide du lanceur léger européen Vega. Prototype de mini navette automatique, équivalent à un mini X37B de l'USAF, il amerrira après un vol suborbital.

Initialement développé par le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES), l’IXV (Intermediate eXperimental Vehicle) est un projet de l'ESA qui a pour but de valider les technologies de rentrée atmosphérique dans le cadre du programme FLPP (Future Launcher Preparatory Program), programme spatial destiné à préparer les nouvelles générations de lanceurs européens réutilisables.
Durant son vol sub orbital qui durera 100 minutes, l'IXV culminera à 420km, avant de revenir dans l'atmosphère à la vitesse de 27 720 km/h, puis amerrir en Océan Pacifique, suspendu à un parachute.
Les objectifs de la mission seront de mesurer les comportements de l'engin durant tout le vol, notamment ses phases hypersonique et supersonique lors de la rentrée atmosphérique, ainsi que la protection thermique.
Long de 5 m pour une largeur de 2,2 m, et d'une masse de 1.9 tonnes, l’IXV est un engin de type "lifting body" ou corps portant, dépourvu d'ailes mais disposant de deux volets fixés à l'arrière afin de contrôler la rentrée atmosphérique. Il dispose également d'un système de contrôle d'orientation pour adapter sa trajectoire dans l'espace. A ce jour aucun autre essai n'est planifié mais ce programme pourrait déboucher sur le projet PRIDE, équivalent européen du X-37B de l'USAF, pour un vol à l'horizon 2020.

Ce lancement sera le 4ème vol de Vega en 3 ans, 2 autres Vega devraient décoller en 2015. Ce sera également le premier lancement de l'année pour Arianespace.


Mise à jour (11.02.15): Lancement réussi de Vega et succès total de la mission expérimentale du vaisseau Européen IXV. L'engin a correctement amerri dans l'océan pacifique après un spatial suborbital d'une heure.


Voir le sujet de discussion ICI
Revoir le lancement ICI

Europe, prochain objectif de recherche de la vie


05.02.15:
Après le congrès en Novembre dernier, l'administration Obama vient de décider cette semaine d'augmenter la dotation à l'exploration d'Europe, lune de Jupiter, par la NASA en la portant à 18,5 M$ en 2016. Ce geste est vu comme une confirmation de la Mission "Europa Clipper" (qui a remplacé la sonde JEO de la mission conjointe EJSM/Laplace abandonnée en 2011 suite au retrait de l'ESA) et la NASA va ainsi pouvoir tenter de découvrir si cette lune gelée galiléenne peut héberger les conditions de la vie. A l'étude déjà depuis les recommandations en 2011 du rapport décennal sur les sciences planétaires, cette mission consiste en 45 survols d'Europe à des altitudes variant de 2700 km à 25 km. A bord de cette sonde qui devra résister aux fortes radiations émises par Jupiter, le radar IPR doit permettre de sonder la couche de glace recouvrant la surface de ce satellite afin d'en déterminer l'épaisseur. La caméra stéréo topographique TI haute résolution ainsi que la caméra de reconnaissance RC (dans le domaine visible) produiront une imagerie très précise de la surface pendant que le spectromètre infrarouge SWIRS permettra d'identifier les matériaux présents en surface et d'en déterminer la distribution. Pour compléter le portrait d'Europe, un spectromètre de masse (NMS) sondera la structure chimique des molécules de sa surface et analysera durant les survols la composition de son atmosphère ténue (alimentée par d'immenses geysers surgis de ses profondeurs) alors que des sondes de Langmuir mesureront les caractéristiques du plasma qui l'entoure.
Le concept de la mission permet aussi de considérer l'emport d'un atterrisseur (non encore décidé) mais l'orbite de la sonde ne sera pas autour du satellite lui-même mais autour de Jupiter afin de permettre les 45 rendez-vous prévus avec Europe par une simple capture dans le champ de gravité de cette géante du système solaire.

Le lancement d'Europa Clipper est prévu en 2025. Europe devrait avoir de la visite vers 2030 puisque, décidée il y a deux ans, la mission JUICE de l'ESA lancée en 2022 à destination de Ganymède prévoit aussi quelques survols d'Europe à la même période.

Suivre le sujet de discussion ICI

On a retrouvé Beagle-2


18/01/15: Noel 2003, la sonde orbitale européenne Mars Express a largué un petit atterrisseur nommé Beagle-2, qui devait se poser dans la zone d'Isidis Planitia. Malheureusement depuis la séparation, la sonde n'a plus jamais donné signe de vie et a été déclarée perdue deux mois plus tard. L'hypothèse la plus probable émise serait un écrasement au sol à cause d'une atmosphère plus fine que prévu à ce moment là et qui n'aurait pas suffisamment freiné la sonde. 11 ans plus tard, la sonde américaine MRO a fort probablement découvert la sonde européenne ... intacte.

La découverte s'est faite à l'aide d'images de la caméra HiRISE embarquée sur la sonde MRO (NASA). C'est Michael Croon, un ancien membre de l'équipe Mars Express, qui a initialement orienté les recherches dans cette zone. Les photographies montrent vraisemblablement le bouclier thermique, le parachute et le module lui-même, dans une configuration laissant penser que l'arrivée jusqu'au sol de Mars s'est fait conformément à ce qui était prévu. Beagle 2, d'une forme d'assiette en position repliée, mais d'aspect final qui évoque les pétales d'une fleur, semble partiellement déployé à la surface de Mars. Or, un déploiement total était indispensable pour exposer l'antenne de communication. Ce non-déploiement expliquerait donc son silence une fois posé à la surface de la planète.

La sonde, dont l'instigateur était le britannique Pr. Colin Pillinger, avait été conçue et financée sur des fonds en partie privés. Véritable couteau suisse de la recherche d'activité biologique sur Mars, sa masse n'était que de 33 kg. Le concept audacieux, qui permettait d'emporter de nombreux instruments de taille et de masse réduites, aura finalement manqué de fiabilité. Une commission d'enquête avait proposé des pistes pour expliquer cet échec, et avait notamment pointé du doigt l'absence de système de télémétrie au cours de la descente atmosphérique. Cette découverte permettra de tirer une conclusion plus adaptée, notamment pour nos futures missions martiennes.


Retrouvez le sujet de discussion ICI

Liens

Les sites d'actualité :

Enjoy Space
Techno-Science, l'actualité technologique et scientifique
Flashespace.com, en direct du ciel et de l'espace
Futura-Sciences, au coeur de la science


Les sites créés par nos membres :

Kosmonavtika, le site francophone de la cosmonautique russe, par Nikolai
De la Terre à la Lune, le programme Apollo, un fantastique voyage ..., par Apolloman
Destination Orbite, par Yantar
Pioneer_astro, par Pioneer6014
Blog sur le suivi du développement de la capsule Orion, par Wakka
Le site des missions de la navette spatiale, par DGFIP
L'homme sur Mars, par Argyre
La liste des satellites lancés depuis 1957, par Astro-notes
Archéovidéos, par Nyos
Cosmopif
Bourane, Energia, et les navettes soviétiques, par Buran
Space Models, par Lunokhod2
Capcom Espace, l'encyclopédie de l'espace, par Capcom

Espace-Passion, par Tezio


Quelques agences spatiales du monde :
L'ESA, l'agence spatiale européenne
La NASA, l'agence spatiale américaine
Roscosmos, l'agence spatiale russe
La JAXA, l'agence spatiale japonaise
Le Cnes, l'agence spatiale française
SpaceX
ISRO, l'agence spatiale indienne
CNSA, l'agence spatiale chinoise


Les « lives », l'espace en direct :
NASA TV, l'ISS et les lancements de la NASA en direct (UStream NASA-TV HD)
Vidéos et webcams en direct du Kennedy Space Center

Les lancements d'Arianespace en direct
Spaceflight Now, l'actualité du spatial en direct


Pour plus de liens, rendez vous dans la rubrique "l'astronautique sur le web" du forum.

Evénement
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 6 Enregistrés, 1 Invisible et 27 Invités :: 2 Moteurs de recherche

David L., Loulou, MarsSurfaceWanderer, narount, olarthym, Sojourner

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 243 le Mar 27 Mar 2012 - 21:31
Statistiques
Nous avons 3296 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est StThomasProd

Nos membres ont posté un total de 312674 messages dans 15224 sujets
Concours N°7 du Forum.

Dédicaces
Les dédicaces des personnages de la conquête spatiale pour le forum
 
Sondage
Pensez vous que la vie de l'iSS sera prolongée après 2020.
Non l'ISS sera désorbité en 2020 pour cause d'une trop grosse détérioration de l'infrastructure.
2%
 2% [ 2 ]
L'iss sera abandonnée pour des raisons politiques et financières entre partenaire.
32%
 32% [ 31 ]
Oui, la vie de l'iSS sera prolongée après 2020 par une bonne santé de l’infrastructure et de l’intérêt de tous les partenaires.
66%
 66% [ 65 ]
Total des votes : 98
Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit