PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Raoul




Nombre de messages : 1573
Date d'inscription : 01/10/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Shenzhou 6 en orbite   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 7:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/astroraoul/
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4281
Age : 52
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 8:01

Et on note que cette fois, le tir semble avoir été retransmis en direct...
En tout cas, bravo !

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 9:58

Après un vol solo, Shenzhou inaugure un vol à deux et sur 4 jours (durée annoncée). La cosmonautique chinoise progresse avec une démarche "étapes par étapes" aussi volontaire que prudente.

Mais le plus intéressant reste ce fameux module orbital autonome doté de panneaux solaires et de moteurs d'attitudes, une spécificité chinoise (sur le Soyouz russe, ce module n'est pas autonome). Lors du vol précédent, de nombreux commentateurs se sont facilement arc-bouté sur la similitude entre le Shenzhou et le Soyouz, versant même dans le cliché "chinois-copieur", voire la caricature.
Or ce module présente une réelle innovation et les responsables spatiaux chinois restent discrets quant à son but réel (observation de la Terre, test de futurs modules de station...).
Si on veut faire de la prospective, on peut même imaginer que ce module pourrait améliorer le support-vie et le confort de "taïkonautes" effectuant un tour de Lune. Après tout, le programme Zond russe (tentative de vol habité autour de la Lune avant les américains) reposait sur un Soyouz.
Mais pour l'instant, les chinois ne disposent pas (je crois) d'un lanceur suffisamment puissant pour envoyer leur Shenzhou faire une mission genre Apollo 8.
Ce serait intéressant en tout cas... Mais cela reste -j'insiste - purement spéculatif.
Revenir en haut Aller en bas
Aragatz


Aragatz

Féminin Nombre de messages : 3205
Age : 41
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 23/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 11:57

Moi, ce qui me surprend, c'est que la Chine, pays peu riche malgré son étendue, arrive à faire partir des Taïkonautes alors que notre ESA, qui regroupe plusieurs pays, pour laquelle l'union devrait faire la force normalement côté finances, n'a encore jamais réussi à envoyer ses spationautes par ses propres moyens. On a bien espéré un temps avec la future navette Hermès, mais en vain.... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.welcomeintospace.com/
Invité
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 13:57

Aragatz a écrit:
Moi, ce qui me surprend, c'est que la Chine, pays peu riche malgré son étendue, arrive à faire partir des Taïkonautes alors que notre ESA, qui regroupe plusieurs pays, pour laquelle l'union devrait faire la force normalement côté finances, n'a encore jamais réussi à envoyer ses spationautes par ses propres moyens. On a bien espéré un temps avec la future navette Hermès, mais en vain.... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Peu riche, mais selon des critères occidentaux et globaux.
La Chine est riche... par endroits et/ou secteurs d'activité.
Ne pas oublier qu'ils sont 1 milliard.
Un exemple : s'il n'y avait là-bas "que" 1% de "riches ou aisés" (je ne connais pas le chiffre et le critère reste à définir), cela ferait déjà 10 millions de personnes ! Vertigineux.

Mais la différence avec l'Europe n'est pas dans l'argent ou la capacité technologique. La différence est tout simplement dans la volonté politique.
Bien entendu, le régime chinois a plus de facilité à mettre sur pied un programme de vols habités s'il le souhaite, qu'une vingtaine de pays démocratiques européens en débat permanent.
Je ne dis pas que la démocratie est un mauvais système*, mais se mettre d'accord à plusieurs démocratiquement peut être plus long et difficile que de façon, disons, plus autoritaire.

(*) Sans vouloir tenir un discours politique, je tiens toutefois à préciser clairement que je suis pour la démocratie. Ceci afin que mon raisonnement ne soit pas mal perçu.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27350
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 14:45

Aragatz a écrit:
Moi, ce qui me surprend, c'est que la Chine, pays peu riche malgré son étendue, arrive à faire partir des Taïkonautes alors que notre ESA...

En fait l'histoire montre que souvent, les grands pays dictatoriaux ou à régime communiste dépensent des sommes colossales (par rapport à leur PIB) pour l'armée. Pour ceux qui ont choisi la voie d el'espace il en est de même. On rappelera qu'après l'écroulement de l'URSS, les fonds pour l'armée et l'espace ont terriblement chuté

Olivier Sanguy a écrit:

Après un vol solo, Shenzhou inaugure un vol à deux et sur 4 jours (durée annoncée). La cosmonautique chinoise progresse avec une démarche "étapes par étapes" aussi volontaire que prudente.

Cela dit à cette vitesse là, ils ne sont pas près d'arriver sur la lune. 2 ans entre ces deux vols, ce n'est plus du étape par étape mais du lentement mais surement.

Olivier Sanguy a écrit:

Mais le plus intéressant reste ce fameux module orbital autonome doté de panneaux solaires et de moteurs d'attitudes, une spécificité chinoise (sur le Soyouz russe, ce module n'est pas autonome).

De toute façon le Soyouz a toujours eu vocation à rejoindre une station, pas de faire du vol autonome. encore qu'il l'est suffisement pour rester quelques jours dans l'espace pendant son transit.

Mais c'est clair que les chinois ont amélioré ce vieux soyouz. Au russe de passer la vitesse supérieure avec le Kliper. quand à savoir si les chonois vont rester 50 ans avec ce concept comme l'ont fait les russes ou faire passer à un autre type d ecapsule comme les américains l'ont fait avec Mercury-Gemini-Apollo-Navette-CEV ? on verra bien. Mais je crois qu'ils resterotn prudent et garderont le Shenzhou bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Aragatz


Aragatz

Féminin Nombre de messages : 3205
Age : 41
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 23/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 16:29

Pour le scaphandre, ils n'ont pas eu beaucoup à se fouler, il ont simplement récupéré le modèle Sokol Russe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.welcomeintospace.com/
SBrunier
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 17:07

Bonsoir,

Je voudrais rebondir à la remarque, pleine de bon sens, de Mustard, et en passant, répondre à celle d'Aragatz en vous proposant mon analyse de l'espace en Chine, analyse très prudente, puisque je connais mal cette puissance spatiale. Je vous donne mes chiffres avec circonspection, laissant à d'éminents spécialistes spatiaux le soin de me corriger, éventuellement.

En gros, il me semble que, passé l'émoi et l'admiration pour un formidable exploit technique (envoyer 1 astronaute, puis 2 astronautes) dans l'espace, il faut relativiser la puissance spatiale chinoise (que certains voient déjà sur la Lune ! Wink, qui me semble étonnamment "survendue" par les commentateurs.

D'abord, comme Mustard, je constate que la Chine se hâte avec lenteur. Entre 2003 et 2005, la Chine a procédé à 2 vols habités. Durant la même période, je crois, entre 1961 et 1963, les USA avaient effectué 6 vols, l'URSS, 6 vols !

USA et URSS partaient quasiment de rien, la Chine réédite leur exploit un demi-siècle (un demi-siècle !) après...

Enfin, ce n'est pas une critique, c'est un fait, il faut insister sur le fait que la Chine a acheté aux russes l'essentiel de la technique et des procédures des vols habités "sur étagère", même si, à l'évidence, cette technique a été adaptée, modernisée, etc : il n'en reste pas moins que le segment "habité" du lanceur Chinois est essentiellement Soviétique…

Reste le lanceur… Je connais mal les Longue Marche, mais il me semble qu'ils sont issus des ICBM Chinois CSS3 et CSSX4, eux même inspirés des ICBM Soviétiques ? Je ne sais pas…`
Disons que les Longue Marche sont 100 % chinoises, disons que ce sont d'excellents lanceurs, performants, fiables, puissants.

Entre 1970 et 2005, la Chine a lancé dans l’espace 84 fusées Longue Marche (tous types confondus : CZ-1D, CZ-2C, CZ-2D, CZ-2E, CZ-F, CZ-3, CZ-3A, CZ-3B, CZ-4 et CZ-4B. Le taux de réussite de l’ensemble de ces tirs est de 92,6 %.

Pour comparaison, entre 1980 et 2005, l'ESA, l'Europe, donc, a lancé 165 fusées Ariane (tous modèles confondus, Ariane 1,2,3,4 et 5), avec un taux de réussite de 94,5 %.

La plus puissante fusée chinoise, qui tire les vaisseaux habités, la CZ-2F, je crois, présente une masse au décollage de 464 tonnes, et une poussée de 604 tonnes. Elle satellise 8,4 tonnes en orbite basse. La CZ-2F et la CZ-2E, son clone pour les vols automatiques, ont été tirées en tout, il me semble, à 13 exemplaires, avec un taux de réussite de l'ordre de 85 %.

Ariane 5, la plus puissante fusée européenne, a été tirée à 22 exemplaires, (il me semble), avec un taux de réussite de l'ordre de 90 %. La dernière version d'Ariane 5, pesant près de 780 tonnes et dotée d’une poussée de 1500 tonnes peut satelliser plus de 16 tonnes en orbite basse : elle pourrait facilement emporter dans l’espace deux capsules Shenzou et leurs occupants !

Bref : lorsque l'on sait que l'ESA a développé Ariane, le module habité Columbus, des démonstrateurs de capsules de rentrée, l'ATV, on comprend que, si elle en avait eu la volonté politique, elle aurait pu très facilement faire voler ses propres astronautes.

Maintenant, l'ESA a réalisé des choses, que, à ma connaissance, la Chine est à des années-lumière de faire : satellites d'observation de la Terre, sondes spatiales visitant la Lune, Mars, la comète de Halley, Titan, une myriade d'instruments scientifiques de très haute technologie (ERS, Hipparcos, XMM, ISO, Soho, Cluster, Ulysse, etc, etc).

Cette conquête de l'espace là est moins visible que la satellisation d'un homme autour de la Terre, c'est sûr. Mais la Chine, essentiellement pauvre, a probablement besoin d'une myriade de satellites d'application. Dans ce domaine, il me semble que l'ESA a des années-lumière d'avance…

Pour moi, c'est bien l'ESA qui est la seconde puissance spatiale après les Etats-Unis, certainement pas la Chine. L'ESA investit 23 % de son budget dans les vols habités, contre 40 % environ aux USA et combien pour la Chine ?

S
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie


Sylvie

Nombre de messages : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Fei & Nie   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 17:12

Après Yang Liwei, premier taïkonaute chinois, qui sont les deux nouveaux héros chinois de l'espace ? Shocked

Selon Xinhuanet.com
"Fei, originaire de la ville de Kunshan, dans la province du Jiangsu (Chine, est), a 40 ans. Il a été sélectionné comme un des cinq candidats astronautes impliqués dans des entraînements intensifs pour le premier vol spatial habité de Chine -- Shenzhou V, qui a été envoyé dans l'espace. Nie, 41 ans, vient de Zaoyang, dans la province du Hubei, au centre de la Chine. Il a été sélectionné comme un des trois finalistes du vol de Shenzhou V.

D'après l'AFP
"Les deux spationautes qui ont décollé mercredi à bord de Shenzhou VI, le deuxième vol habité spatial chinois, sont deux colonels de l'armée de l'air, avec la même expérience de pilotes, quasiment le même âge mais aux origines sociales et caractères opposés". Fei Junlong est extraverti, Nie Haisheng, introverti, ce qui ne les empêche pas d'être heureux ensemble.

"Fei Junlong, dans sa jeunesse rêvait d'être peintre et vient d'une famille aisée. Nie Haisheng, lui, est le sixième enfant d'une famille pauvre paysanne de huit enfants. Fei est sorti de l'école de pilotage de l'armée de l'air chinoise en 1984. En janvier 1998, il avait été sélectionné parmi plus de 1.500 pilotes d'élite pour appartenir à la brigade aéronautique de l'Armée de libération."

[Admin: déplacement du sujet de "art/média" vers "actualités/chine". Je trouve que ce sujet est plus adapté dans cette nouvelle rubrique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sylviescope.com/astro/lune.html
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27350
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 17:39

Ton analyse Serge est très bonne et j'irai même plus loin en affirmant que le but de la chine dans cette conquète spatiale est amha plus de l'ordre de la probagande typique des systèmes communistes et/ou dictatoriaux. c'est à dire montrer au monde la force et la puissance de son pays et de son peuple pour donner une "impression" de grande puissance (technologique et économique).

Je te rejoins sur le fait que la chine est loin de l'ESA sur de nombreux points, surtout techniques. Leur technologie, leurs fusées, leurs savoir faire et sans doute loin derrière nous mais depuis peu la chine a un atout majeur que l'europe n'a pas: une volonté politique forte et déterminée.
Vu que la chine n'est pas un pays qui change de poliique tous les 7 ans, vu que leur croissance économique est des plus impréssionnante, et qu'il ont une capacité non négligeable, je crois qu'ils sont bien partis pour nous rattraper et nous dépasser sur ces points si on ne réagit pas.

Certes les vols du Shenzhou "copie conforme" des soyouz est un exploit sans en être un car ce concept à tout de meme 50 ans et a été copié puis juste amélioré. Cela dit le fait d'avoir une indépendance totale d'accès à l'espace est un plus incontestable pour l'image de l'industrie spatiale chinoise et l'image de la chine vis à vis du grand public.
Maintenant comme tu le dis serge, j'ai moi aussi des doutes sur les futurs programmes chinois. Ils avancent lentement et jen'ai jamai svraiment cru à leurs annonces de vol automatique et habités sur la lune d'ici 2020.
A cela j'ajoute que la chine restera surement un bon moment à l'écart des projets internationaux car je doute que les USA et la russie voient ce nouvel arrivant d'un bon oeil. Donc la chine seule, aura surement du mal à faire rapidement de grands projets. Et comme tu le signale il leur faudra aussi dévelloper un lanceur franchement plus puissant. Bref la chine est encore bien loin de ce qu'elle a annoncé vouloir faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Sylvie


Sylvie

Nombre de messages : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 18:10

Citation :
a probablement besoin d'une myriade de satellites d'application

Je partage votre scepticisme quant au programme spatial chinois. Avec d'autres arguments. J'y vois surtout un instrument au service de la nouvelle diplomatie développée par les actuels dirigeants. Une diplomatie de "grande-puissance-pacifique", dotée d'une incontestable croissance économique et capable de prouesses technologiques. Mais ce programme spatial sensé permettre l'Empire céleste de tenir son rang et préparer de lointaines et désintéressées conquêtes extraterrestres est, pour l'instant, entièrement aux mains des militaires qui, eux, se passionnent surtout pour les petits ronds que l'on fait autour de la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sylviescope.com/astro/lune.html
Invité
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 18:36

Sylvie a écrit:
J'y vois surtout un instrument au service de la nouvelle diplomatie développée par les actuels dirigeants. Une diplomatie de "grande-puissance-pacifique", dotée d'une incontestable croissance économique et capable de prouesses technologiques.

Bien sur, et cela va même plus loin.
L'autre aspect d'un vol habité est sa logistique énorme.
Il faut coordonner l'action de multiples programmes (fusée, entraînement, médical, suivi des transmissions, support sol...). La Chine a vu dans le spatial et particulièrement le vol habité une façon d'apprendre et de démontrer qu'elle maitrisait le "management" moderne et la mise sur pied d'un projet complexe.
Attention, ce n'est pas le but principal du programme !
Mais la Chine souffre de l'image du "fabricant pas cher d'articles de qualité très moyenne". Or, stratégiquement, elle se positionne désormais sur le marché du High Tech car elle n'entretiendra pas sa croissance vertigineuse en ne fabricant que des articles "low-tech".
Le vol spatial est donc idéal (grande visibilité) pour montrer un savoir-faire non pas seulement technique, mais aussi managérial, soit la fameuse assurance-qualité que demande toute l'industrie moderne.

Les intérêts de Shenzhou sont donc diplomatiques et militaires, certes et sans doute d'abord, mais aussi fortement économiques.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27350
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 18:43

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 S77yl
Sale temps pour un lancement. Les combinaisons ont du être bien trempées pour embarquer après.

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 S66as

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 S220yj

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Shenzhou83fa

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 B22qm

Merci à Gene Paul pour ces images
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SBrunier
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 19:21

Mustard a écrit :

"J'irai même plus loin en affirmant que le but de la Chine dans cette conquête spatiale est plus de l'ordre de la propagande typique des systèmes communistes et/ou dictatoriaux."

Probablement, mais en tout cas, toujours pour comparer avec l'Europe ou les Etats-Unis, la chute d'Ariane 5 sur Kourou ou de la navette sur Miami, avec quelques dizaines de morts et de blessés auraient posé question.

En Chine, non :

Le second accident de la CZ-2E, le 25 janvier 1995, s’est terminé en catastrophe, les débris de la fusée détruite en vol retombant sur un village non loin du pas de tir et tuant – selon les sources - de 20 à 120 personnes.

Cette "péripétie", ce "détail" de la conquête spatiale Chinoise n'apparaît pas, à ma connaissance, dans son histoire officielle.

S
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27350
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2005 - 19:41

SBrunier a écrit:

Le second accident de la CZ-2E, le 25 janvier 1995, s’est terminé en catastrophe, les débris de la fusée détruite en vol retombant sur un village non loin du pas de tir et tuant – selon les sources - de 20 à 120 personnes.
Cette "péripétie", ce "détail" de la conquête spatiale Chinoise n'apparaît pas, à ma connaissance, dans son histoire officielle.
S

Je m'en souviens effectivement. En tout cas elle avait été largement annoncée par les médias internationaux. Mais par manque d'info et d'images elle était passé inaperçue.
Mais comme je le disais c'est typique de ces régimes dictatoriaux qui placent avant tout l'interet politique du pays que l'interet du peuple. On le voit avec les sommes gigantesque versées à l'armée (et à l'espace), comme ce fut le cas avec l'URSS en son temps. Pas de limite de dépense à tout ce qui peut améliorer la "grandeur" du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4647
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2005 - 0:34

Je crois que les chinois ont quelques difficultés à trouver des zones de tirs pas trop éloignées de l'équateur qui ne soient pas peuplées. A raison de 1,2 milliards d'habitants pour 10 million de km², cela nous fait la même densité de population qu'en France métropolitaine. Ce n'est pas seulement pour leurs latitudes que depuis des décennies les bases de tirs françaises ont été choisies en dehors de la métropole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27350
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2005 - 14:18

Les deux taïkonautes chinois ont commencé leurs expériences dans l'espace

PEKIN (AFP) - Les deux taïkonautes chinois, placés en orbite mercredi à bord du vaisseau Shenzhou VI, ont commencé à mener une série d'expériences au deuxième jour de leur mission, a indiqué jeudi le centre spatial de Pékin dans un communiqué.

Tous les systèmes du deuxième vol habité chinois fonctionnent normalement, selon le texte.

Les astronautes de Shenzhou VI, Fei Junlong et Nie Haisheng, qui doivent revenir sur Terre lundi, vont notamment tester leurs réactions et leurs comportements en apesanteur, ainsi que le système de respiration artificielle.

"Ces expériences formeront la base technique de notre futur programme habité dans l'espace", a indiqué le texte.

La prochaine étape, avec Shenzhou VII, probablement en 2007, doit inclure des sorties dans l'espace. L'objectif à moyen terme de la Chine est de disposer d'une station spatiale avec d'importantes retombées civiles et militaires, puis à l'horizon 2017 d'envoyer un véhicule d'exploration sur la Lune pour récupérer des échantillons lunaires.

Mercredi, quelques heures après leur placement en orbite, les taïkonautes ont pu s'entretenir par téléphone avec leurs femmes et enfants présents au centre spatiale de Pékin, a rapporté la presse chinoise.

La fille de Nie Haisheng s'est mise à chanter "Joyeux anniversaire", son père ayant fêté ses 41 ans dans l'espace, selon les images de la télévision officielle.

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 140nu

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 34rk

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 92el

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 159ef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27350
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Shenzou 6 sur CNN (11 oct)   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2005 - 14:50

Pour lire la vidéo, pensez à activer le HTML dans votre profil
Taille 5.7Mo




Merci à Simfan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27350
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2005 - 16:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
capcom
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2005 - 17:14

Super, je viens de jeter un oeil sur le site "Heavens-Above" pour les passages de shenzhou qui gravite au dessus de nos têtes européenne (42° à 330 km d'alt).
Pour le Sud de la France, il n'y a que des passages tôt le matin vers 6 h 30 et 6 h 50 demain et samedi 15 direction O SO, culminant à 56° et 59° au dessus de l'horizon.
Il y a deux passages le dimanche 16 vers 5 h 35 et 7 h 05, direction E et O, culminant relativement bas sur l'horizon pour le premier à 17 et 46° pour le second.
Pour le 17 octobre on aura aussi deux passages à 5h 50 et 7 h 25, direction E SE et O, culminant à 29° au dessus de l'horizon.

http://www.heavens-above.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Shenzhou a "légèrement" dévié de son orbite   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2005 - 19:50

jeudi 13 octobre 2005, 18h24

Le vaisseau Shenzhou a "légèrement" dévié de son orbite

PEKIN (AFP) - Le vaisseau chinois Shenzhou VI, avec à son bord deux taïkonautes, a "légèrement" dévié de son orbite prédéterminée et se trouve un peu plus près de la Terre que prévu, a annoncé jeudi l'agence officielle Chine nouvelle.
"Le vaisseau lancé mercredi matin avec deux astronautes à bord a légèrement dévié de son orbite prévue et se rapproche un peu plus de la Terre à cause de la gravité", dit le texte diffusé par l'agence.

Par conséquent, le vaisseau va subir sa première correction de trajectoire aux premières heures de vendredi pour le remettre sur son orbite initialement prévue, ajoute Chine nouvelle.
L'agence cite un expert non identifié qui a souligné qu'il s'agissait d'une "opération technique normale" et que de telles interventions pourraient encore être effectuées en fonction de la position orbitale du vaisseau.

De son côté, un expert des programmes spatiaux chinois basé aux Etats-Unis a indiqué à l'AFP que bien que tous les vols orbitaux nécessitent des corrections, cette déviation était inhabituelle et "troublante".

"En particulier pour un vol habité, vous devez savoir où vous le placez et vous vous attendez à ce qu'il reste à cet endroit", a dit M. Dean Cheng, responsable du département Asie du centre d'analyse technique Center for Naval Analyses (CNA) basé en Virginie (Etats-Unis).

"En soi, ce n'est pas un grand problème, mais ils n'ont pas expliqué la raison pour laquelle ils sont obligés de faire des modifications après de tels préparatifs. La question est de savoir ce qui n'a pas marché", a-t-il ajouté.

M. Cheng a encore estimé que la Chine était capable de remettre le vaisseau sur son orbite.

"Ce n'est pas spécialement difficile, ce n'est pas une manoeuvre spécialement dangereuse" selon M. Cheng. "Les pilotes peuvent le faire eux-mêmes ou bien cela peut être fait depuis le sol", a-t-il précisé.

Il a comparé cette manoeuvre à celles effectuées par la navette spatiale américaine lorsqu'elle change d'orbite, par exemple pour réparer le télescope spatial Hubble.

"C'est un type de manoeuvre équivalente, mais dans le cas de la navette ces manoeuvres sont prévues à l'avance", a-t-il ajouté.

"J'ai été informé que les chinois avaient prévu ce genre de manoeuvres, mais ne prévoyaient pas de les faire maintenant et si cela est le cas, cela devient un sujet sérieux et la question qui se pose est : Pourquoi?" a dit M. Cheng.
Revenir en haut Aller en bas
SimFan




Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 13/10/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2005 - 20:51

Citation :
se rapproche un peu plus de la Terre à cause de la gravité

le vaisseau se prendrait-il pour une pomme?

bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27350
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyJeu 13 Oct 2005 - 21:05

A ce propos, combien de kilomètres perd un tel engin par jour ?
Au fait, quel est l'altitude cible du Shenzhou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4647
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyVen 14 Oct 2005 - 0:48

Au fait quelle sont donc les altitudes (périgée et apogée) de l'orbite du Shenzhou ?
A ma connaissance, seule la trainée résiduelle de la très haute atmosphère peut provoquer ce genre de perte d'altitude, notamment en période de forte activité solaire qui vient à "gonfler" par réchauffage les couches hautes de l'atmosphère (ionosphère).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
capcom
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyVen 14 Oct 2005 - 1:07

328 km environ, incliné à 42°
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 Empty
MessageSujet: La Chine se prépare au retour de Shenzhou VI   CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005 - Page 2 EmptyDim 16 Oct 2005 - 10:59

dimanche 16 octobre 2005, 10h40

La Chine se prépare au retour des deux taïkonautes de Shenzhou VI

PEKIN (AFP) - La Chine se préparait dimanche au retour sur terre des deux taïkonautes du vaisseau spatial Shenzhou VI, qui pourrait intervenir lundi après une mission de cinq jours, en raison de bonnes conditions météorologiques.
Un temps "assez beau" est prévu lundi et mardi en Mongolie intérieure, dans la région de Siziwang, à quelque 400 kilomètres au nord-ouest de Pékin, où la capsule doit atterrir, ce qui est favorable à un retour en toute sécurité des taïkonautes, a déclaré dimanche à l'agence officielle Chine Nouvelle Yang Guiming, un responsable des services centraux de la météorologie chinoise.

Selon le site internet du Journal du Peuple, les responsables du centre spatial de Pékin ont commencé à se réunir dimanche matin (heure locale) pour fixer le moment du retour du vaisseau, qui, dimanche à 13H10 (05H10 GMT) avait parcouru 2,8 millions de km dans l'espace.
Le dispositif pour le retour des deux astronautes, Fei Junlong et Nie Haisheng, est en place, les équipes de réception et de secours ont été déployées sur le site où avait atterri en octobre 2003 le premier astronaute chinois, Yang Liwei, a annoncé le responsable des opérations, Hou Ying.

"Des améliorations continues ont été faites sur le premier site d'atterrissage bien que les équipes de secours aient pu atteindre la capsule cinq minutes après son atterrissage il y a deux ans", a-t-il dit.

Sui Qinsheng, commandant en chef du système d'atterrissage, a expliqué qu'une fois l'ordre du retour reçu, la position du vaisseau sera ajustée et la capsule de rentrée, avec les deux taïkonautes, détachée du module orbital pour son voyage de retour.

Le module restera plus longtemps en orbite pour des expériences.

"Six hélicoptères, 14 véhicules spéciaux et plus de 200 secouristes se trouvent sur le premier site d'atterrissage à Siziwang", a déclaré M. Sui.

Le quotidien Beijing News a affirmé samedi que les autorités avaient préparé une cérémonie de bienvenue pour lundi entre 06H30 et 07H30 (22H30 et 23H30 GMT dimanche) sur une base militaire de Mongolie intérieure.

Par ailleurs, un communiqué distribué par les autorités dans la région de Siziwang recommande aux curieux de ne pas s'approcher, a indiqué le journal.

"A part les équipes au sol engagées dans le retour du vaisseau, personne d'autre n'est autorisé à venir sur le site d'atterrissage", selon le texte.

Les gardiens de troupeaux de la zone ont également reçu ordre de ne pas héberger des visiteurs.

Shenzhou VI, qui dispose d'assez de nourriture, d'oxygène et d'eau pour une mission de sept jours, a été lancé mercredi matin pour une mission de 119 heures, soit cinq jours. Il s'agit du deuxième vol spatial habité chinois, deux ans après un premier vol historique.

Samedi, le président chinois Hu Jintao a eu une brève conversation téléphonique avec les deux astronautes depuis le centre de contrôle et de commande de Pékin.

"J'espère que vous achèverez avec succès votre tâche en effectuant la mission calmement et prudemment et aurez un retour triomphal", leur a dit le président.

"La patrie et le peuple sont fiers de vous", a-t-il lancé dans une intervention retransmise en direct par la radio et la télévision.

L'objectif à moyen terme de la Chine est de disposer d'une station spatiale avec d'importantes retombées civiles et militaires, puis à l'horizon 2017 d'envoyer un véhicule d'exploration sur la Lune pour récupérer des échantillons lunaires.
Revenir en haut Aller en bas
 
CZ-2F (Shenzhou 6) - 12.10.2005
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Chine-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Sciences