[Rocket Lab] Electron n°4 (ELaNa XIX) - 16.12.2018

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Principaux événements du lancement :



La séparation des satellites :


SciNews

Messages : 180
Inscrit le : 09/07/2018

https://www.youtube.com/SciNewsRo

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien a écrit:Fin de déploiement 
La mission est un succès.

La compagnie Rocket Lab a le champ libre pour signer de nombreux nouveaux contrats, sans concurrence européenne...

Réelle concurrence européenne qui n'est pas prête d'arriver de sitôt... Et quand elle pointera le bout de son nez (PLD Space?, Nammo?) la concurrence sera déjà rude avec quelques autres fusées d'ici là probablement opérationnelles (US d'ici peu avec Vector notamment mais pas que et Chine).
Par contre je connais quelques boites françaises qui sont heureuses de voir émerger une nouvelle offre de lancement à leur projet de nano/picosat, très complémentaire de ce que pouvais jusque là offrir les Falcon9 et PSLV ;).

Reste plus qu'à voir la fameuse montée en cadence nécessaire à RocketLab. Il y a encore du boulot mais ils sont sur la bonne voie!

Syl35

Messages : 817
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 38 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


@Syl35 a écrit:Réelle concurrence européenne qui n'est pas prête d'arriver de sitôt... Et quand elle pointera le bout de son nez (PLD Space?, Nammo?) la concurrence sera déjà rude avec quelques autres fusées d'ici là probablement opérationnelles (US d'ici peu avec Vector notamment mais pas que et Chine).
Par contre je connais quelques boites françaises qui sont heureuses de voir émerger une nouvelle offre de lancement à leur projet de nano/picosat, très complémentaire de ce que pouvais jusque là offrir les Falcon9 et PSLV ;).

C'est une niche économique de très petite taille. Selon les spécialistes (qui se trompent peut être) il y a de la place pou un ou deux micro-lanceurs mais pas plus.

Electron est une superbe réalisation technique. Que ce pays minuscule (en terme de nombre d'ingénieurs, de force de frappe économique) soit parvenu à le mettre au point est époustouflant. C'est une claque pour les Etats-Unis qui, malgré les sommes énormes qui circulent dans le domaine, n'a rien réussi d'équivalent à ce jour.

La Nouvelle-Zélande a une maitrise particulière de la fibre de carbone qui lui a permis de remporter la Coupe de l'America à la surprise de tous. Dans quelle mesure cette maitrise à jouer... Par ailleurs c'est le pays d'origine du premier patron du Jet Propulsion Laboratory  (JPL) William_Hayward_Pickering (1964-1976) ... on y forme manifestement de bons ingénieurs.

Pline

Messages : 935
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Pline a écrit:

C'est une claque pour les Etats-Unis qui, malgré les sommes énormes qui circulent dans le domaine, n'a rien réussi d'équivalent à ce jour.

Comment Rocket Lab peut-elle être "une claque pour les Etats-Unis" ?  :scratch:

Rocket Lab est une société de droit américain, basée à Los Angeles, les moteurs Rutherford sont construits aux Etats-Unis, ses lancements sont réglementés par la FAA et Rocket Lab a reçu 6,9 M$ de la NASA dans le cadre du programme Venture Class Launch Services...

Bien sûr, Peter Beck est néo-zélandais, comme d'autres personnes de cette société, mais Rocket Lab n'est pas un effort néo-zélandais autonome.

Si tel était le cas, Rocket Lab n'aurait pu viser le marché des lancements institutionnels américains et recevoir le soutien de la NASA.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Pline a écrit:

C'est une niche économique de très petite taille. Selon les spécialistes (qui se trompent peut être) il y a de la place pou un ou deux micro-lanceurs mais pas plus.

Il n'y aura peut-être de la place que pour une poignée de micro-lanceurs, mais c'est difficile voire impossible à dire à l'heure actuelle. D'une part parce que les prévisions de nombres de micro-satellites à lancer dans les prochaines années sont presque délirantes tellement il y a de projets de constellations de centaines de satellites (et parce que l'espace circum-terrestre n'est pas infini), d'autre part parce les micro-lanceurs ne sont pas la seule solution de lancement pour les micro-satellites.

La question qui se pose est quelle solution va s'imposer ? Le lancement en charge utile auxiliaire, potentiellement moins coûteux mais contraint en temps et en type d'orbite par la charge utile principale ? Les agrégats de charges utiles du type SSO-A, mais qui constituent un casse-tête pour contacter le satellite après son lancement si les libérations ne sont pas faites sur des orbites suffisamment distinctes ? Les micro-lanceurs, plus souples mais plus coûteux et, à part Rocket Lab, réalisés par des sociétés qui n'ont encore rien prouvé ?

L'éventail des possibilités, qui va d'une possible bulle des micro-lanceurs, qui finira alors forcément par exploser, à un nombre de lancements annuels très important, est très large.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


La famille de William Pickering était présente pour le lancement.
https://twitter.com/RocketLab/status/1074218740936396800

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas




_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Les premiers objets ont été repérés sur des orbites 495 / 511 km à 83,0°. Si 13 objets sont observés sur cette orbite, alors l'étage d'injection se sera bien désorbité.

Un objet, catalogué 43849, a été repéré sur 211 / 509 km. Il doit s'agir du 2e étage.
https://twitter.com/planet4589/status/1074345898744930306

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas



Photo Brady Kenniston

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
Comment Rocket Lab peut-elle être "une claque pour les Etats-Unis" ?  :scratch:

Rocket Lab est une société de droit américain, basée à Los Angeles, les moteurs Rutherford sont construits aux Etats-Unis, ses lancements sont réglementés par la FAA et Rocket Lab a reçu 6,9 M$ de la NASA dans le cadre du programme Venture Class Launch Services...

Bien sûr, Peter Beck est néo-zélandais, comme d'autres personnes de cette société, mais Rocket Lab n'est pas un effort néo-zélandais autonome.

Si tel était le cas, Rocket Lab n'aurait pu viser le marché des lancements institutionnels américains et recevoir le soutien de la NASA.

Je ne vois pas trop le rapport entre d'une part mon propos qui concerne la maitrise technique et d'autre part la domiciliation de la société ou son financement très réduit par la NASA (si le CNES n'avait qu'à débourser 7 m$ pour mettre au point un micro lanceur, elle l'aurait fait depuis longtemps). Tous les composants du lanceur ne sont pas locaux mais une grande majorité d'entre eux le sont. Et à ce jour les micro lanceurs américains n'ont pas encore volé.


Dernière édition par David L. le Lun 17 Déc 2018, 21:08, édité 2 fois (Raison : typo)

Pline

Messages : 935
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Pline a écrit:
@David L. a écrit:
Comment Rocket Lab peut-elle être "une claque pour les Etats-Unis" ?  :scratch:

Rocket Lab est une société de droit américain, basée à Los Angeles, les moteurs Rutherford sont construits aux Etats-Unis, ses lancements sont réglementés par la FAA et Rocket Lab a reçu 6,9 M$ de la NASA dans le cadre du programme Venture Class Launch Services...

Bien sûr, Peter Beck est néo-zélandais, comme d'autres personnes de cette société, mais Rocket Lab n'est pas un effort néo-zélandais autonome.

Si tel était le cas, Rocket Lab n'aurait pu viser le marché des lancements institutionnels américains et recevoir le soutien de la NASA.

Je ne vois pas trop le rapport entre d'une part mon propos qui concerne la maitrise technique et d'autre part la domiciliation de la société ou son financement très réduit par la NASA (si le CNES n'avait qu'à débourser 7 m$ pour mettre au point un micro lanceur, elle l'aurait fait depuis longtemps). Tous les composants du lanceur ne sont pas locaux mais une grande majorité d'entre eux le sont. Et à ce jour les micro lanceurs américains n'ont pas encore volé.

Et à mon tour je ne vois pas le rapport entre la maîtrise technique de Rocket Lab et une claque pour les Etats-Unis, vu que les moteurs sont construits outre Atlantique...

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Les opérateurs n'ont pu entrer en contact avec 5 des satellites lancés.
https://twitter.com/planet4589/status/1102595829808930817

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


(NMTSat, CeReS, CubeSail, RSat-P, ALBUS) have not been heard by their owners since soon after launch

Auront-ils les moyens techniques pour comprendre les raisons de ces multiples échecs d'établir une communication (et possiblement prémices de la perte de ces engins) ?
Les commentaires très élogieux qui avaient ponctués le lancement réussi  et le largage des cubesats, vont être entachés de la constatation que les CU pourraient avoir mal supporté les conditions lors du lancement. :scratch:
montmein69
montmein69

Messages : 17572
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
(NMTSat, CeReS, CubeSail, RSat-P, ALBUS) have not been heard by their owners since soon after launch

Auront-ils les moyens techniques pour comprendre les raisons de ces multiples échecs d'établir une communication (et possiblement prémices de la perte de ces engins) ?
Les commentaires très élogieux qui avaient ponctués le lancement réussi  et le largage des cubesats, vont être entachés de la constatation que les CU pourraient avoir mal supporté les conditions lors du lancement. :scratch:

Difficile de conclure si ce sont les conditions de lancement ou d'autres facteurs, en tous cas à notre niveau. Il y a beaucoup de raisons possibles pour ne pas entrer en contact avec des satellites, qui plus est des cubesats.

Ils ont probablement comparé les ambiances enregistrées en vol par rapport à celles fournies aux constructeurs pour la qualification de leur cubsat et pu conclure sur la "qualité" du vol fourni.
Après, des ambiances ça s'améliore potentiellement avec le temps mais il faut forcément des données à traiter pour éventuellement savoir quoi faire. Le risque pour les clients est plus ou moins connu.

Syl35

Messages : 817
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 38 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
(NMTSat, CeReS, CubeSail, RSat-P, ALBUS) have not been heard by their owners since soon after launch

Auront-ils les moyens techniques pour comprendre les raisons de ces multiples échecs d'établir une communication (et possiblement prémices de la perte de ces engins) ?
Les commentaires très élogieux qui avaient ponctués le lancement réussi  et le largage des cubesats, vont être entachés de la constatation que les CU pourraient avoir mal supporté les conditions lors du lancement. :scratch:

Dans la série de tweets de Jonathan McDowell, le segment sol est envisagé comme étant un potentiel point faible de ces petits satellites.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum