PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Lun 15 Mar 2010 - 22:46

Scientists of Russia is not yet satisfied with the scientific work on the ISS - the head of IKI

Russia's scientists are not satisfied with a small number of scientific experiments, approved for the International Space Station (ISS). Told the director of the Institute for Space Research (IKI) of RAS, Academician Lev Zeleny, RIA Novosti.
"Scientists working on the ISS are not satisfied. The first phase offered an extensive research program, but then she has been drastically reduced. The money invested in the International Space Station are large, therefore, must be something useful to obtain. Now that the entire scientific community is concerned, one way or another associated with the work of the ISS, "- said in an interview with Academician" Russia's space ".
He said that from the approximately 500 scientific experiments, proposed to be staged on board the station, carried only two or three.
According to Green, the ISS performed a lot of purely technological experiments.
"But science, unfortunately, is not enough. It is, but clearly not enough. I like, for example," Plasma crystal ". The experiment is taking place under the guidance of Academician Fortov. This is a very interesting physics. This is a good example. But they can be counted on the fingers" - complained academician.
Held under weightlessness unique experiment "Plasma Crystal" examines the changes in plasma-dust crystals at different levels of pressure of inert gas under the influence of waves, which emits high-frequency generator.
The scientist noted that ICI proposes to send into orbit a number of scientific instruments, to stay there with the astronauts to test, improve, then to send in deep space.
"This is - one of the directions. It is possible to hold a series of experiments on space weather in the ionosphere, the region where the ISS is flying. We start with the ISS small satellite that will fly by and impart information" - said in this regard, the Director of SRI.
Academician noted that at the same time, his own views on the ISS project changed for the better.
"In the beginning I was a complete opponent of the ISS, considering that this is a complete loss of energy and resources. Why?" It was the 90-ies, in space no nothing, scientific space ceased to exist under Yeltsin. We began to put their scientific instruments on Western machines and ISS took away a lot of money. This was done not in the name of science, but for the sake of political prestige. But now it is possible to evaluate what happened, not to look guilty or innocent, and to perceive what has become a reality. ISS possible to preserve the "human face "Our space-and therein lies its merit. developed for space medicine, it is certainly important." The Americans in this area, we are learning something. And if we start talking, and then carry out a manned flight to Mars, the experience ISS will certainly be in demand and useful. Over the past few years we have lost much in space, but the experience of long flights still preserved ", - concluded the Director of the Institute for Space Studies.


[NK]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Lun 15 Mar 2010 - 23:07

Je serais d'accord pour faire passer un questionnaire de connaissance en langue anglaise avant d'accepter l'inscription sur le FCS scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Lun 15 Mar 2010 - 23:12

je préfère nettement lire la langue de Voltaire que celle de Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasgano




Masculin Nombre de messages : 1393
Age : 62
Localisation : 91 & 44
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Mar 16 Mar 2010 - 4:46

Pour en revenir sur le fond (après en avoir déploré la forme) de l'article, Lev Zeleny, ne fait qu'enfoncer le clou sur le maillon faible d'ISS, c'est à dire son faible retour d'investiments en matière scientifique (métallo. en microgravité, élaboration de produits pharmaceutiques, etc ...) ce qui a récemment été souligné hors Russie (ESA).

http://www.flashespace.com/html/sept09/14a_09_09.htm

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/le-bel-avenir-de-la-station-spatiale-internationale_22733/#xtor=RSS-19

C'est d'ailleurs le principal argument des adversaires (et d'un courant de pensée français voire lobby, entre autres) des vols spatiaux pilotés (vs satellites automatiques scientifiques) ...

Avec du recul, ISS, au mini, aura eu le mérite d'une acquisition hors normes d'une expérience incomparable d'assemblage de grandes structures en orbite ce qui me paraît quasi incontournable pour la suite ...

Pour finir : une animation sympa cheers (peut-être pas exempte d'erreurs ou d'oublis : Poisk ? ) sur l'assemblage d'ISS, due à Florida Today :



---> http://i.usatoday.net/tech/graphics/iss_timeline/flash.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7488
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Mar 16 Mar 2010 - 6:04

Lunarjojo a écrit:
Je serais d'accord pour faire passer un questionnaire de connaissance en langue anglaise avant d'accepter l'inscription sur le FCS scratch
Wink :) ...Il nous restera la solution de nous exprimer au moyen de smileys pour faire In ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 610
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Mar 16 Mar 2010 - 12:48

C'est le retour d'expérience sur la partie russe. Le volume consacré aux expériences scientifiques dans la partie russe de la station spatiale est très réduit comparé à la partie non russe. Il me semble qu'il ne faut pas généraliser la portée du diagnostic du porte parole russe à l'ensemble de la station spatiale même si ses conclusions semblent proches de ses homologues de l'ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Mar 16 Mar 2010 - 18:12

Un graphe que j'avais posté il y a quelques temps dans le sujet dédié à la science à bord de l'ISS (si quelqu'un a une version plus récente) :



Revenir en haut Aller en bas
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Mar 16 Mar 2010 - 21:10

Ce qu'il semble le plus déplorer c'est que les propositions faites par des scientifiques , ne soient que rarement entérinées et montées à bord.

Citation :

He said that from the approximately 500 scientific experiments, proposed to be staged on board the station, carried only two or three.

La qualité des expérimentations proposées est-elle insuffisante ? Posent-elles problème pour être acheminées (les Progress ne sont pas très grands et il faut ravitailler la station en toute sorte de choses), leur installation à bord est-elle faisable (consommation, connexion diverses avec les fluides ?) , les cosmonautes sont-ils capables de les surveiller/piloter ?

Ce problème est malgré tout complexe .... le gros échec de l'ISS c'est qu'elle devait être accessible aux scientifiques ... et que de fait jusqu'à maintenant 'ils n'y ont pas eu accès (le LEO reste affaire de spécialistes de l'espace et de quelques touristes), et ce n'est pas parce qu'on retoque des militaires qu'on en fait des spécialistes pointus de telle ou telle discipline scientifique.
Serait-il possible de s'en tirer quand même avec les profils des équipages ?
Citation :

The scientist noted that ICI proposes to send into orbit a number of scientific instruments, to stay there with the astronauts to test, improve, then to send in deep space.


Je pense que Gasgano y va un peu fort dans l'assimilation de la position d eLev Zeleny a une critique féroce et à une opposition pure et dure, puisqu'il définit lui-même l'évolution de sa perception des choses :
Citation :
"In the beginning I was a complete opponent of the ISS, considering that this is a complete loss of energy and resources.
.../cut/.....
. But now it is possible to evaluate what happened,
.../cut/...
, we are learning something.
.../cut/....
, the experience ISS will certainly be in demand and useful.

Il veut certainement vu son poste, arriver à mieux utiliser les labos russes à bord de l'ISS ... trouver comment c'est une autre histoire.

PS : De façon pratique, les américains ont pu bénéficier des soutes de la navette ... ce qui a facilité l'acheminement de leurs racks ..... l'age d'or semble se terminer cette année. (pour ce qui est de la qualité des résultats de leurs expérimentations et leur intérêt en terme de retour ... cela reste un sujet chaudement discuté effectivement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8531
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Mar 16 Mar 2010 - 22:26

Mon point de vue sur les niveaux (sans certitude)

Ah, le sujet qui tue.

De la qualification des équipage sur l'ISS. Doit-on considérer que les ex pilotes
d'essai militaires, forcement ex pilotes militaire de combat, peuvent faire
de bons scientifiques ?

Tout dépend du temps passé dans un cockpit, puis dans une université, et dans
un labo de recherche pour être bon à qqchose.

A mon avis prenons les meilleurs sur un exemple :

Sorti de l'X à 23 ans

Une année de qualif Ingénieur à l'Ecole de l'Air 24 ans

Puis stage pilote, deux ans pour arriver en escadrille, 26 ans.

Un an comme ailier, 27 ans.

Chef de Patrouille en deux ans 29 ans.

Affectation en unité de combat effective deux ans, 31 ans.

Sélection par le CNES / ESA au moins un an, 32 ans.

Stage cosmonaute (vous savez mieux que moi) peut-être deux ans, 34 ans.

Préparation mission spatiale trois ans peut-être , nous en sommes à 37 ans.

Oui, vous me direz que je pousse un peu, mais admettons mon planning,
vous avez remarqué, je n'ai pas parlé d'affectation dans un labo de
recherche sauf si l'on considère la préparation mission et faire en 3 ans
d'un excellent pilote, un honorable ingénieur de recherche, cela doit être
difficile, mais pas impossible. Mais retournez le timing comme vous le
voudrez, il ne sera pas un scientifique de niveau chercheur.

On recommence pour un scientifique ?

Sorti de son Bac scientifique (ce n'est pas une obligation) à 18 ans,
on est ingénieur à 23 ans, on est DEA à 25 ans, Docteur à 28 ans. On
commence son travail de chercheur et on obtient l'habilitation (à thèse)
à 30 ans, on se présente au CNES / ESA pour la sélection, on en est à
31 ans. Stage cosmonaute on en est à 33 ans, puis préparation de mission
on arrive 36 ans, mais là, on est un authentique chercheur opérationnel.

Alors à un ou deux ans près, à vous de juger du niveau pour œuvrer dans l'ISS...

Remarquez que même "petite main" dans l'ISS, il doit y avoir pas mal de volontaires (?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Pline




Masculin Nombre de messages : 610
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI   Mar 16 Mar 2010 - 23:52

J'avais fait une stat pour wikipedia sur les occupants permanents de la station toutes nationalités confondues (50 personnes depuis le début en éliminant les doubles comptes) : moyenne d'age 45 ans quelques chercheurs (5) , médecins (4) et le reste se divise à peu près à part égale entre pilotes et ingénieurs généralement œuvrant dans l'astronautique. Des profils en fait très polyvalents et me semble t'il surqualifiés pour lancer et contrôler des manip scientifiques ... mais je ne suis pas de la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les scientifiques russes pas saisfaits de la recherche sur l'ISS selon le Directeur de l'IKI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie