PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Planning du shuttle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vp


avatar

Masculin Nombre de messages : 2042
Age : 44
Localisation : RP
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Planning du shuttle   Dim 2 Oct 2005 - 13:17

STS 121 - ULF1.1 - 3 mai 2006
STS 115 - 12A - 30 juin
STS 116 - 12A.1 - 28 septembre
STS 117 - 13A - 7 décembre
STS 118 - 13A.1 - 8 mars 2007
STS 119 - 15A - 13 avril
STS 120 - 10A - 24 mai
STS 122 - 1E - 9 août
STS 123 - ULF2 - 20 septembre
STS 124 - 1J/A - 17 janvier 2008
STS 125 - 1J - 28 février
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Dim 2 Oct 2005 - 15:40

vp,
Si tu suis le changement progressif du discours de Griffin, le nouveau patron de la Nasa, tu arriveras à la même conclusion que moi : la Nasa va arrêter les vols de navettes bien avant 2010, et avec bien moins de vols que prévu. Le risque d'un nouvel accident est tellement important que plus personne n'a envie de prendre le risque.

Comme çà, le module de l'ESA, Columbus, va continuer a prendre la poussière à Cap Kennedy, et les 3 milliards investis par l'ESA dans cette aventure seront perdus. Quant à l'ATV... Je me demande combien de vols auront finalement lieu.

L'objectif de la Nasa aura ainsi été pleinement rempli : en les associant à un programme pharaonique dont ils sont les maîtres d'oeuvre, en ponctionnant une part importante du budget de l'ESA, les USA ont réussi à "assècher" l'Europe spatiale, qui aurait pu financer des programmes autrement plus sérieux et stratégiques, on pense, mais ce n'est qu'un exemple, à Galileo, qui a été tellement difficile à lancer.
Quelle triste ironie....

S
Revenir en haut Aller en bas
Pim




Masculin Nombre de messages : 911
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Dim 2 Oct 2005 - 16:35

Je suis au moins d'accord sur un point avec SBrunier, vivement la fin des vols de navette qui ont certainement couté beaucoup plus que des solutions plus simples (vaisseau capsule) mais où le programme origine était bien différent de ce qu'il est devenu, par contre vive le CEV :p.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raoul


avatar

Masculin Nombre de messages : 1506
Age : 60
Localisation : Anvers, Belgique
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Dim 2 Oct 2005 - 20:27

Rien ne dit que le module Columbus et le module Japonais JEM ne seront pas lancés par la navette. Ces 2 missions sont les plus importantes pour respecter les accords internationaux.

Le grand mérite d'ISS est d'exister et de servir de destination.
MIR a survécu à un changement de régime en Russie, changé de destination en coopérant avec la NASA et l'ouest. ISS pourrait aussi changer de destination, de propriétaires. Une des raisons du manque d'intérêt pour la Navette fut qu'elle n'avait pas de destination; la station en devient une.
C'est pour cela que l'aéronautique a connu tellement de succès: il s'agit d'aller du point A au point B. L'astronautique a aussi besoin d'une destination et l'orbite terreste basse (la première vitesse cosmique nécessaire pour rester dans l'espace) est tout de même plus facile à joindre que la Lune et surtout, d'autres nations ou ensembles de nations peuvent coopérer (comme on l'espère avec le Klipper Russe).

Raoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/astroraoul/
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Dim 2 Oct 2005 - 22:30

Raoul, tu as écris :

"Rien ne dit que le module Columbus et le module Japonais JEM ne seront pas lancés par la navette. Ces 2 missions sont les plus importantes pour respecter les accords internationaux."

C'est vrai, tu as raison. Mais à mon avis, les choses vont se précipiter, nous en reparlerons… A mon avis, l'ESA a déjà fait le deuil de Columbus.

Tu écris : "Une des raisons du manque d'intérêt pour la Navette fut qu'elle n'avait pas de destination; la station en devient une. C'est pour cela que l'aéronautique a connu tellement de succès: il s'agit d'aller du point A au point B".

Nous sommes d'accord : l'aéronautique a connu un certain succès. Regarde : on est passé de 1 aviateur en 1903 à 4 milliards de passagers par an en 2003 !
En un siècle, l'aéronautique a progressé, en simplifiant, d'un facteur "1 milliard" !

En un demi-siècle, le nombre de passagers par an dans l'espace est passé de 2 à 20, à la louche, un gain d'un facteur… 10, toujours à la louche… en 50 ans…

Tu écris : "L'astronautique a aussi besoin d'une destination et l'orbite terrestre basse est tout de même plus facile à joindre que la Lune"

C'est encore vrai, mais il y a une question plus fondamentale à se poser :
L'espace est-il vraiment une destination ? A quoi sert cette orbite basse dont tu parles ? (toutes les orbites sont utilisées par les satellites dont l'efficacité n'a guère besoin de justification, je pense).
L'ISS est tellement utile qu'on l'utilise désormais pour accueillir des touristes… Tu penses à quoi, quand tu définis l'ISS comme une "destination" ?

S
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 25042
Age : 48
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Dim 2 Oct 2005 - 22:52

SBrunier a écrit:

L'ISS est tellement utile qu'on l'utilise désormais pour accueillir des touristes… Tu penses à quoi, quand tu définis l'ISS comme une "destination" ?
S

tu exagère vraiment. ISS n'est pas actuellement utilisée pour héberger les touristes. Faut pas dire n'importe quoi non plus. elle est là pour les memes raisons qu'aux départs mais beaucoup plus modestement. Après si les russes décident d'emener un touriste pour un bref séjour c'est leur problème mais il ne faut pas dire qu'ISS est désormais utilisée pour cela. Faut pas être de mauvaise foi non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Dim 2 Oct 2005 - 23:26

Attention, Mustard,
Je n'ai jamais dit que l'ISS était utilisée que par des touristes.

Mais qu'une machine de 100 milliards ait reçu la visite de 3 touristes, alors que la Nasa et l'ESA ont passé des décennies à nous expliquer que les astronautes étaient des "professionnels hyperspécialisés au service de la science, travaillant presque 24 h/ 24" évidemment, ca laisse rêveur...

De toute façon, maintenant que la navette et l'ISS vont être abandonnées et ne seront plus un enjeu de carrière pour les astronautes, les langues vont se délier...

La preuve ? Lis Nature Vol 436, 14 July 2005, page 163 :


L'interviewé s'appelle George Pinky Nelson, il a volé 3 fois à bord de la navette...

Pour lui, je cite :
"Je ne pense pas grand chose de l'ISS. Cette station est une merveille technique, mais elle a été vendue pour autre chose... Il n'y a pas de science réalisée à bord".

A la question : "Est ce que l'exploration spatiale a perdu sa capacité unique d'inspiration des étudiants ?"

Réponse de l'astronaute : "Je le pense. Quoique la science soit toujours une motivation. L'espace a eu sa place, mais ce n'est pas nécessairement ce que les gens ont envie de faire maintenant".

La science, Mustard... pas le sport ou le tourisme, la science... C'est çà, l'exploration, ce n'est pas moi qui le dit, c'est George Pinky Nelson...

S
Revenir en haut Aller en bas
CharlotMan


avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Dim 2 Oct 2005 - 23:47

SBrunier a écrit:

L'ISS est tellement utile qu'on l'utilise désormais pour accueillir des touristes… Tu penses à quoi, quand tu définis l'ISS comme une "destination" ?


SBrunier a écrit:
Attention, Mustard,
Je n'ai jamais dit que l'ISS était utilisée que par des touristes.


Si c'est ce que tu as dis ! Je trouve quand meme un peu reducteur ton analyse de ISS. Que la station ne soit pas aussi utile que prévue , je veux bien, mais prétendre qu'elle n'a servie a rien... Elle a déjà permis d'experimenter les construction orbitales, elle a permis aussi les 1er long séjours dans l'espace. en tout cas ISS a plus apporté a la Science que les multiples sondes qu'on a perdu au large de Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 25042
Age : 48
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 0:03

Tu n'as pas dit QUE mais tu as bien dit qu'elle était utilisé pour cela. Or jamais ISS n'a eu pour vocation et n'a de vocation à héberger des touristes. Seulement les russes ayan tchoisi d'avoir un passager touriste il se voit passer par ISS quelques jours. De là à dire qu'ISS est utilisé pour cela tu exagère.

De même tu exagère encore quand tu dis qu'ISS va être abandonnée. Où as tu vu cela ? l'évolution de la station va surement s'arrêter dans quelques années mais les vol de CEV continueront surement vers ISS. Et puis si les américains abandonnent ISS, ce dont je doute, les russes se réjouiront de la récupérer. Ils l'utiliseront comme ils l'ont fait avec Mir.

Pour les propos de Nelson, je ne suis pas convaincu. Evidement qu'on ne fait presque plus d'expériences sur ISS puisqu'il faut y être au moins 3 pour avoir un peu de temps à consacrer à la science. Tout le reste étant consacré à la maintenance.
A l'origine ISS était prévu pour 6 perosnnes et là on aurait pu l'exploiter à 100%. Malheureusement les américains ont abandonné le CRV et cela a été fatale à cette exploitation optimum. Pire, depuis le drame de Columbia il n'y a plus que 2 hommes à bord et il est clair que dans ces conditions plus d'expériences ne peuvent être vraiment faites.
Maintenant tu as trouvé un astronaute qui critique ISS, je suis certain qu'on peut en trouver 50 autres qui la valoriseront. Dans un groupe d'individus il y a toujours un ou quelques individus qui disent l'inverse des autres. Est ce pour autant qu'ils ont raisons ?
En résumé tu sélectionne attentivement tes témoignages et tu t'appuie totalement dessus. Spécial comme méthode.
Ce n'est pas parceque Nelson dit un truc qu'il a forcément raison. Je suis sûr qu'on trouvera d'autres astronautes qui diront l'inverse.

Quoi qu'il en soit c'est un faux débat et je suis triste de voir des gens qui dépensent leur énergie pour piquer l'argent du collègue plutot que de convaincre les états et le public pour avoir plus d'argent pour le spatial. Tu te trompe de combat Serge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4487
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 2:09

Inquiétant ce débat.
Qu'on le veuille ou non il y a une idéologie à la mode qui commence à pointer le bout de son nez depuis quelques années et qui se risque à pronostiquer la fin de la Physique, la fin de l'Histoire, qui prône le "ne prenons aucun risque (risque zéro, principe de précaution etc.)", "contentons-nous de notre petit cocon (qui se délite d'ailleurs d'années en années)", virtualisons tout; le réel et le matériel n'ont pas d'importance". Cela porte un nom, le solipsisme. Et de ce dernier à la schizophrénie il n'y a pas loin. L'homme est fait pour être acteur. Quand nous serons tous devenus des spectateurs, ce sera le début de notre fin.
Je conçois que lorsque qu’on a baigné trop longtemps dans des disciplines de pure observation pour lesquelles on ne peu que modéliser les observations et que l'on est confronté à l'indigence croissante des ressources que consacre la société aux recherches n'ayant pas d'utilités commerciales et militaires immédiates, on puisse se dire "sacrifions les vols habités aujourd'hui, les accélérateurs de particules et ITER demain, maximalisons les résultats scientifiques obtenus avec les plus petits budgets". Mais comme le disent certains, quand les États renoncent aux vols habités, aux super-collisionneurs, aux tokamaks, les biologistes, archéologues, astrophysiciens, ethnologues, linguistes etc. ne voient jamais la couleur de cet argent !
Il faut croire que les expérimentalistes ont un peu plus les pieds sur terre.
En effet, contrairement à une idée reçue assez courante, les grands programmes qui ont un faible retour scientifique immédiat face aux investissements n'étranglent pas les petits travaux, parce qu'ils témoignent de la volonté politique de la force publique de s'investir dans la RD à faible retour immédiat, alors que leur abandon précède l'étranglement budgétaire des autres recherches à faible retour immédiats, mais à petits budgets.

Henri

PS : si j'avais tort, le téléthon n'existerais pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 9:39

Mustard, tu écris avec justesse, et c'est la clé de ce débat :

"A l'origine l'ISS était prévue pour 6 personnes et là on aurait pu l'exploiter à 100%. Malheureusement les américains ont abandonné le CRV et cela a été fatal à cette exploitation optimum. Pire, depuis le drame de Columbia il n'y a plus que 2 hommes à bord et il est clair que dans ces conditions plus d'expériences ne peuvent être vraiment faites".

Mustard, tu as raison, mais tu refuses de comprendre pourquoi et comment on en est arrivé là. La passion pour un domaine (le cyclisme, par exemple) doit-elle nous faire évacuer ces problèmes (que le Tour de France soit effectué à 40 de moyenne, pour faire simple) ?

Apparemment, vous pensez que oui. Vous refusez de regarder en face le décalage qu'il y a entre les promesses des vols habités et la réalité. C'est dommage, que la politique spatiale ne vous intéresse pas...
Comme apparemment ce débat devient houleux, et est considéré comme désagréable, je vais arrêter là. Ca m'ennuie un peu, parce que cela sous tend qu'un passionné fou d'exploration spatiale est nécessairement un fan inconditionnel de Neil Armstrong. C'est désolant mais c'est comme çà.

Tant pis…

Puisque vous adorez les astronautes, laissons leur la parole…

Vladimir Lyakhov :
" Pendant que nous voguions là-haut, en orbite, nos rêves n’avaient généralement qu’un seul objet : la Terre ".

Alfred Worden, qui déclara après seulement 6 jours en orbite lunaire :
" Maintenant, je sais pourquoi je suis ici. Pas pour mieux voir la Lune, mais pour mieux observer notre mère planète, la Terre ".

C'est de bon augure pour la conquête de la Lune…

S
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 25042
Age : 48
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 10:12

Ce que tu ne comprend pas c'est que je ne te reproche pas tes choix pour les vols automatiques, je te reproches juste de taper sur les vols habités.
Tu as le sentiment que sans les vols habités, tout leur budget irait aux vols automatiques, et là tu te plante totalement.

Alors que nous devrions tous se batttre pour faire augmenter les budgets à l'espace, toi tu tape sur les vols habité qui coutent trop cher. Comment arriver à persuader le public sur l'interet de l'espace si on se tire dessus ?
Puisque tu fais un parallèle au cyclisme, c'est comme si les coureurs de VTT voulaient faire stopper le tour de france parcequ'il leur prend tout le budget de la fédération francaise de cyclisme. Est ce une solution ? En auront ils plus pour autant ?

Contrairement à ce que tu crois je suis pour les vols habités et pour les vols automatiques. Toi tu es pour les vols automatiques, ce qui est ton choix mais tu fais campagne contre les vols habité et ça je ne comprend pas car pour moi les deux sont liés. Si tu en enlève un l'autre n'en aura pas plus. C'est ça que tu ne comprend pas.

Et puis tu le vois bien sur les différents forum, les gens sont plus passionné sur les vols habités et faire campagne contre ne t'amènera que des critiques. Regarde un peu l'accueil que tu as eu sur le forum d'Orbiter ... ça a été très chaud pour toi.

Mais que les choses soient claires, certes il y a eu et il y a encore des erreurs de gestion, et surtout des changement de politiques qui font très mal à l'astronautique aujourd'hui mais si en plus on se tire dans les pattes l'astronautique en subira encore les conséquences.
Bon cela dit les vols automatiques ne sont pas un exemple de réussite et de bon investissement non plus. Quand on voit les échecs des sondes depuis le début de la conquète spatiale ce n'est pas gratifiant non plus. Je pense que les vols automatiques n'ont rien à envier aux vols habités sur ce point.


En ce qui me concerne j'arrête sur ce sujet polémiqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
capcom
Invité




MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 13:45

Je rajouerais à ce "planning non officiel" les missions STS 126 en fev 2008, STS 127,128,129,130,131,132 et 133,134, 135, 136 et 137 le 19 aout 2010, soit 23 missions jusque là.
Le Node 2 sur STS 120, Columbus juste après sur STS 122, Kibo et le JEM sur STS 124 et 125, le dernier ITS S3 sur STS 128. On prévoit aussi NODE 3 mais à mon avis il restera sur terre lui.

Donc pas de panique, arrêtons de spéculer :-)
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 14:41

C'est le planning pour les 11 prochains vols ou bien ça veut dire qu'il n'y aura que 11 vols ?
Revenir en haut Aller en bas
Raoul


avatar

Masculin Nombre de messages : 1506
Age : 60
Localisation : Anvers, Belgique
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 16:02

Voici une citation de Norman Cousins.

C'est également pour moi la raison de retourner sur la Lune:pour la perspective de la Terre vue depuis si loin.
Cette citation est aussi reprise par Dave Scott lorsqu'il apparaît en public.
On ira sur la Lune d'avantage pour notre Terre que pour Mars.

Raoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/astroraoul/
Aragatz


avatar

Féminin Nombre de messages : 3095
Age : 39
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 16:41

Pour résumer, ça montre bien que réutilisable ne signifie pas inusable ! Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.welcomeintospace.com/
capcom
Invité




MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 18:03

Pour répondre à Papy, ce n'est pas le planning "offiviel" de la NASA mais celui de Steven S. Pietrobon dispo à cette adresse:

http://www.sworld.com.au/steven/space/shuttle/manifest.txt
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Planning du shuttle   Lun 3 Oct 2005 - 18:07

OK, merci Didier
Revenir en haut Aller en bas
Raoul


avatar

Masculin Nombre de messages : 1506
Age : 60
Localisation : Anvers, Belgique
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: La mousse du réservoir extérieur   Mer 23 Nov 2005 - 19:51

Pas encore de solutions....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/astroraoul/
 
Planning du shuttle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com