PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Utilité de l'isomère 229mTh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4601
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Utilité de l'isomère 229mTh   Jeu 8 Sep 2011 - 13:54

Suis tombé la dessus et me demande si ça pourrait avoir une utilité dans le domaine de la propulsion. On trouve toute une série d'insinuations dans la littérature sur la possibilité d'altérer la période de la branche de décroissance alpha du noyau de 229Th en l'excitant via illumination laser à l'état 229mTh (branche de décroissance majoritaire vers l'état fondamental dans les 3,5 ou 7,6 eV selon les sources... Mais si la branche de décroissance alpha voit sa proba. augmenter vous voyez l'intérêt de la chose...! Il y avait déjà des spéculations de ce genre il y a quelques années autour de 178m2Hf)
http://iopscience.iop.org/0953-4075/44/16/165005/pdf/0953-4075_44_16_165005.pdf
ou : http://minilien.fr/a0kxfs
Quelques avis éclairés ?

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)


Dernière édition par Henri le Jeu 8 Sep 2011 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
yoann


avatar

Masculin Nombre de messages : 5527
Age : 33
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Jeu 8 Sep 2011 - 14:31

Henri a écrit:
la possibilité d'altérer la période ....
Je suis pas aller aller plus loin que sa What a Face . En plus simplement expliqué, c'est...heum... c'est quoi tout sa ?
En tout ca, sa fait plaisir de voir qu'on a des specialiste de ...heum... physique (?) sur le forum.
clown Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11147
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Jeu 8 Sep 2011 - 15:43

yoann a écrit:
Henri a écrit:
la possibilité d'altérer la période ....
Je suis pas aller aller plus loin que sa What a Face . En plus simplement expliqué, c'est...heum... c'est quoi tout sa ?
En tout ca, sa fait plaisir de voir qu'on a des specialiste de ...heum... physique (?) sur le forum.
clown Laughing



Si tu as besoin de particule alpha, il est généreux. Si tu le chauffes, aux premiers champs électriques positifs qui passent là, il te crache une aussi
généreuse giclée d'électrons. Au fait, pourquoi je te dis ça yoann ? Ah oui, je n'y connais rien moi aussi. eek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4200
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Jeu 8 Sep 2011 - 16:04

Eh, Astro-notes spécialiste es-bombes H n'a pas entendu parler de la bombe au 178m2Hf Wink

yoann: la période de décroissance des noyaux radioactifs est normalement une constante, quasiment indépendante de l'environnement.
Et puis traditionnellement, il faut y aller fort pour bousculer le noyau atomique : bombardement de neutrons (pour la fission), chauffage à des millions de degrés (pour faire fusionner des noyaux qui n'en ont pas du tout envie), etc.
Alors si on pouvait accélérer la décroissance, avec libération d'énergie, par une "simple" irradiation laser ou avec des rayons X (comme certains ont prétendu l'avoir fait avec 178m2Hf), on en tirerait peut-être des sources d'énergie intéressantes. En particulier pour les applications spatiales et la propulsion.

Henri: je vais lire ça tranquillement ce soir.


A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4601
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Jeu 8 Sep 2011 - 16:45

lambda0 a écrit:
Eh, Astro-notes spécialiste es-bombes H n'a pas entendu parler de la bombe au 178m2Hf Wink

yoann: la période de décroissance des noyaux radioactifs est normalement une constante, quasiment indépendante de l'environnement.
Et puis traditionnellement, il faut y aller fort pour bousculer le noyau atomique : bombardement de neutrons (pour la fission), chauffage à des millions de degrés (pour faire fusionner des noyaux qui n'en ont pas du tout envie), etc.
Alors si on pouvait accélérer la décroissance, avec libération d'énergie, par une "simple" irradiation laser ou avec des rayons X (comme certains ont prétendu l'avoir fait avec 178m2Hf), on en tirerait peut-être des sources d'énergie intéressantes. En particulier pour les applications spatiales et la propulsion.

Henri: je vais lire ça tranquillement ce soir.


A+
On trouve quelques autres sources (pdf) sur le net qui semblent sérieuses*, mais elles sont payantes... Sinon pour le reste on a droit à la "pseudoscience" à la revue grand public qui lâche sans recul ni sources des c........s sur la bagnole nucléaire au thorium...

* Mots clef : 229mTh isomeric nuclei alpha decay filetype:pdf avec votre moteur de recherche préféré...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)


Dernière édition par Henri le Jeu 8 Sep 2011 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4200
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Jeu 8 Sep 2011 - 16:49

Henri a écrit:

On trouve quelques autres sources (pdf) sur le net qui semblent sérieuses, mais elles sont payantes... Sinon pour le reste on a droit à la "pseudoscience" à la revue grand public qui lâche sans recul ni sources des c........s sur la bagnole nucléaire au thorium...

J'avais vu en effet des choses sur une boite nommée "Laser Power systems", mais rien de précis, ça sentait le hoax (en plus, le nom de domaine du site ne parait pas avoir été renouvelé).
Mais ton article parait tout à fait sérieux et très intéressant.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4601
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Jeu 8 Sep 2011 - 17:14

lambda0 a écrit:
Henri a écrit:

On trouve quelques autres sources (pdf) sur le net qui semblent sérieuses, mais elles sont payantes... Sinon pour le reste on a droit à la "pseudoscience" à la revue grand public qui lâche sans recul ni sources des c........s sur la bagnole nucléaire au thorium...

J'avais vu en effet des choses sur une boite nommée "Laser Power systems", mais rien de précis, ça sentait le hoax (en plus, le nom de domaine du site ne parait pas avoir été renouvelé).
Mais ton article parait tout à fait sérieux et très intéressant.

A+
Ils ont perdu leur nom de domaine (sur une de leur page apparait "NOTICE: This domain name expired on 09/07/2011 and is pending renewal or deletion. laserturbinepower.com Is this your domain? Renew Now"). De plus leur site est un simple agrégateur de contenu destiné à orienter des placements financiers vers la spéculation sur le thorium...)

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4200
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Ven 9 Sep 2011 - 7:57

On trouve bien des chercheurs de la NASA dans les listes d'auteurs d'articles sur le sujet.
Ici, par exemple :
http://cdsweb.cern.ch/record/1237922

Le niveau d'énergie de l'isomère parait bien être de 7.6 à 7.8 eV, c'est la valeur qui revient dans les articles les plus récents, plutôt que 3.5 eV.
Par contre, la possibilité de modifier la période de décroissance de 229Th (vers 225Ra) est spéculative et n'apparait que sous forme d'allusion.

Si c'était possible :
229Th (alpha, 5.168 MeV, 7340 ans) -> 225Ra (beta, 14.8 jours) -> 225Ac (alpha, 5.935 MeV, 10 jours) -> 221Fr (alpha, 6.457 MeV, 4.5 min) -> 217At (alpha, 6.4 MeV, 32 ms) -> 213Bi, etc.
Après la décroissance de 229Th, on récupèrerait plus de 20 MeV par la décroissance d'isotopes à courte durée de vie, pouvant donc produire une puissance élevée.
On pourrait rêver d'un RTG pilotable par un laser contrôlant la décroissance de 229Th, pour l'accélérer, en passant par une excitation de l'isomère 229mTh.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peronik




Masculin Nombre de messages : 590
Age : 47
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Ven 9 Sep 2011 - 15:13

vous chercher a faire de l'électricité avec du thorium autant regarder ces sites http://energyfromthorium.com/lftradsrisks.html
en mode wikipedia en : http://en.wikipedia.org/wiki/Molten_salt_reactor ou en français ; http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_%C3%A0_sels_fondus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4601
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Utilité de l'isomère 229mTh   Ven 9 Sep 2011 - 15:30

peronik a écrit:
vous chercher a faire de l'électricité avec du thorium autant regarder ces sites http://energyfromthorium.com/lftradsrisks.html
en mode wikipedia en : http://en.wikipedia.org/wiki/Molten_salt_reactor ou en français ; http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_%C3%A0_sels_fondus
Cette techno est déjà connue et a déjà été discutée sur le forum dans le cadre du remplacement des filières à l'uranium d'ici quelques décennies quand ce dernier sera trop couteux à exploiter (et pour faire la jointure avec la fusion qui au rythme actuel de financement ne risque pas de prendre facilement la relève de l'Uranium). Elle ne présente pas d'intérêt particulier (par rapport à la fission de l'Uranium) pour la propulsion spatiale (elle utilise d'ailleurs la surgénération de 232Th en 233U qui sera fissionné)... La discussion que j'ai lancé plus haut concerne la production d'énergie sous une forme compacte (donc utile à la propulsion) en se servant de l'énergie potentiellement contenue dans ce qu'on appelle des isomères (avec peut-être le fol espoir d'extraire l'énergie de libération d'une particule alpha du noyau de thorium). Ce genre de dispositif ne nécessiterait pas les énormes blindages antiradiation d'un réacteur conventionnel.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
 
Utilité de l'isomère 229mTh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Physique et mécanique spatiale-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Sciences et Savoirs | Astronomie