PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Le SpaceLiner du DLR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eyp




Masculin Nombre de messages : 217
Age : 32
Localisation : Terre
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Le SpaceLiner du DLR   Lun 17 Sep 2012 - 23:33

Depuis quelques années le DLR travaille sur un nouveau concept appelé le SpaceLiner. Le but est de relier différents points de la Terre à grande vitesse. La conception se fait pour le trajet Australie-Europe qui pourrait se faire en 90 minutes.



Le SpaceLiner qui peut transporter jusqu'à 50 passagers décolle comme la navette spatiale mais n'atteint pas une vitesse orbitale et redescend en planant. A priori la phase de rebond sur l'atmosphère a été abandonnée au profit d'un vol plané normal.

J'en parle car il a été présenté la semaine dernière au salon ILA à Berlin sur le stand du DLR pour ceux qui ont eu la chance d'y aller. Pour les anglophones la première interview est intéressante car elle parle du SpaceLiner. On voit aussi la maquette et entre autres la présence d'une capsule de sauvetage.



Une nouvelle animation a aussi été postée sur Youtube avec les dimensions de la version correspondant à l'état actuel des recherches

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 752
Age : 31
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mar 18 Sep 2012 - 15:29

Le plus dur sera de trouver 50 clients prêt à payer une fortune pour gagner quelques heures sur leur trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyp




Masculin Nombre de messages : 217
Age : 32
Localisation : Terre
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mar 18 Sep 2012 - 23:01

Maurice a écrit:
Le plus dur sera de trouver 50 clients prêt à payer une fortune pour gagner quelques heures sur leur trajet.

Effectivement, mais je suppose qu'au début de l'aviation intercontinentale, les places n'étaient pas données. Et un tel projet a sans doute plus pour but de développer de nouvelles technologies que de vraiment construire ce véhicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel




Masculin Nombre de messages : 2150
Age : 30
Localisation : Herault
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mar 18 Sep 2012 - 23:06

Eyp a écrit:
Maurice a écrit:
Le plus dur sera de trouver 50 clients prêt à payer une fortune pour gagner quelques heures sur leur trajet.

Effectivement, mais je suppose qu'au début de l'aviation intercontinentale, les places n'étaient pas données. Et un tel projet a sans doute plus pour but de développer de nouvelles technologies que de vraiment construire ce véhicule.

Je vois ça comme un concorde en encore plus cher. Le Concorde n'a jamais été un succès commercial. Voilà tout est dit

Ceci dit je rêve qu'un tel projet aille à terme. C'est quand même grandiose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaby-light




Masculin Nombre de messages : 333
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mar 18 Sep 2012 - 23:37

Comme beaucoup de projet ça serai sympa de le,voir un jour pour de vrai!
Mais revenons sur le plancher des vaches, est ce que il y aurait 50 personnes assez riches pour faire un allez simple le même jour?
Le gain de temps, c'est cet avantage qui est mis en avant, ne se perd il pas au temps relatif a l'embarquement et aux diverses procédures?
Puis comment se fait le vol retour? Il faudrait des infrastructures de lancement proche des destinations? Ou alors rapatriement sur le dos d'un 747? a non pardon c'est l'Allemagne donc un A380...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyp




Masculin Nombre de messages : 217
Age : 32
Localisation : Terre
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mer 19 Sep 2012 - 7:24

gaby-light a écrit:
Comme beaucoup de projet ça serai sympa de le,voir un jour pour de vrai!
Mais revenons sur le plancher des vaches, est ce que il y aurait 50 personnes assez riches pour faire un allez simple le même jour?
Le gain de temps, c'est cet avantage qui est mis en avant, ne se perd il pas au temps relatif a l'embarquement et aux diverses procédures?
Puis comment se fait le vol retour? Il faudrait des infrastructures de lancement proche des destinations? Ou alors rapatriement sur le dos d'un 747? a non pardon c'est l'Allemagne donc un A380...

Le retour se fait de la même façon que l'aller, la trajectoire doit être légèrement différente à cause du sens de rotation de la Terre, mais un vol Europe - Australie se fait vers l'est, ça doit être même plus facile que le vol Australie-Europe. Effectivement je suppose que l'on ne peut pas lancer un tel véhicule à proximité immédiate d'une grande ville (bruit, dangerosité en cas de tir raté) mais pourquoi pas à quelques dizaines de kilomètres, comme c'est le cas pour de nombreux nouveaux aéroports.
Pour ce qui est procédure d'embarquement, plusieurs articles indiquent que les vols sélectionnés sont les vols longs Europe Australie, Europe -cote ouest des Etats Unis, etc. Il n'y a pas de vol pour la cote Est à partir de l'Europe. Je suppose que la raison est que l'on veut se concentrer sur des gains de temps substantiels. Pour faire Europe Australie, il faut aujourd'hui compter environ 25 heures. un gain d'environ 20 heures doit être possible.

Les passagers sont sensés monter dans la capsule à l'horizontal. Celle-ci doit ensuite être fixé au véhicule, qui a pu déjà être préparé entre temps. Donc je suppose que le temps au sol peut être assez limité tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mer 19 Sep 2012 - 7:49

Eugen Sänger avait à l'esprit quelques autres applications pour ce type d'engin, où la question du retour ne se posait pas vraiment.
Version plus moderne : moyennant quelques pots de peinture kaki, y aurait-il quelque intérêt à pouvoir catapulter un commando d'action rapide à l'autre bout du monde en 2h, même à 1 M$ par passager ? C'est coûteux, mais d'un autre côté, un Etat ferait peut-être ainsi l'économie d'un réseau de bases militaires.
(question posée en toute généralité, sur les applications possibles d'un tel système, mais je ne pense pas que ce soit la motivation du DLR)

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 752
Age : 31
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mer 19 Sep 2012 - 9:43

lambda0 a écrit:
Version plus moderne : moyennant quelques pots de peinture kaki, y aurait-il quelque intérêt à pouvoir catapulter un commando d'action rapide à l'autre bout du monde en 2h, même à 1 M$ par passager ? C'est coûteux, mais d'un autre côté, un Etat ferait peut-être ainsi l'économie d'un réseau de bases militaires.

L'avion n'étant pas capable de repartir tout seul je doute que ce soit utilisable dans des missions de ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille




Masculin Nombre de messages : 659
Age : 21
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mer 19 Sep 2012 - 21:03

Dans ce cas là l'avion n'aura pas pour but de redécoller vers son point départ mais de repartir sur quelques centaines de kilomètres vers un terrain de dégagement en volant normalement. ça c'est envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyp




Masculin Nombre de messages : 217
Age : 32
Localisation : Terre
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Mer 19 Sep 2012 - 21:46

Vadrouille a écrit:
Dans ce cas là l'avion n'aura pas pour but de redécoller vers son point départ mais de repartir sur quelques centaines de kilomètres vers un terrain de dégagement en volant normalement. ça c'est envisageable.

A priori, il n'est prévu pas qu'il décolle à l'horizontal. En plus de problèmes de structure. Ca poserait des problèmes au niveau des réservoirs de LOx et LH2 pour pomper les ergols vers les moteurs fusée sans compter l'évaporation des ergols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl35




Masculin Nombre de messages : 335
Age : 34
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/08/2012

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Jeu 20 Sep 2012 - 10:49

Maurice a écrit:
Le plus dur sera de trouver 50 clients prêt à payer une fortune pour gagner quelques heures sur leur trajet.

Prêt à payer une fortune et à subir les effets contraingnants du vol: accélération, micro-pesanteur (prévoir un bon nombre de sacs à vomis spécifiques ;-) ), vibrations liées au moteur et à la rentrée atmospérique, sans parler des angoisses que cela pourrait créer chez certaines personnes (quand on voit déjà les gens stressés dans les avions....).

Pour prévoir un confort digne du prix du billet, il va falloir innover sacrément sur la masse des sièges... Bref, une jolie idée mais certainement encore beaucoup trop de contraintes c'est certain. Même pour la version militaire, rien ne vaut des bases avancées et un bon avion/helico "furtif" (disons plutôt discret) pour pénétrer les lignes ennemies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyp




Masculin Nombre de messages : 217
Age : 32
Localisation : Terre
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Ven 21 Sep 2012 - 7:33

Syl35 a écrit:
Maurice a écrit:
Le plus dur sera de trouver 50 clients prêt à payer une fortune pour gagner quelques heures sur leur trajet.

Prêt à payer une fortune et à subir les effets contraingnants du vol: accélération, micro-pesanteur (prévoir un bon nombre de sacs à vomis spécifiques ;-) ), vibrations liées au moteur et à la rentrée atmospérique, sans parler des angoisses que cela pourrait créer chez certaines personnes (quand on voit déjà les gens stressés dans les avions....).


D'après ce que j'avais lu l'accélération ne dépasse jamais les 2,5 g qui est je crois aussi la limite atteinte dans un avion. Pendant la montée, elle est même moins importante. C'est pendant la rentrée que l'accélération est la plus importante mais pendant une très courte durée.
Comparé à la navette spatiale les vibrations doivent être bien plus faible car il n'y a pas d'accélérateur à poudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 752
Age : 31
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Ven 21 Sep 2012 - 9:23

Syl35 a écrit:
Prêt à payer une fortune et à subir les effets contraingnants du vol: accélération, micro-pesanteur (prévoir un bon nombre de sacs à vomis spécifiques ;-) ), vibrations liées au moteur et à la rentrée atmospérique, sans parler des angoisses que cela pourrait créer chez certaines personnes (quand on voit déjà les gens stressés dans les avions....).

Je n'ai pas tout saisi dans la vidéo mais du peu que j'ai compris je ne suis pas persuadé qu'il y ai une phase de micro pesanteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
space reveur




Masculin Nombre de messages : 492
Age : 30
Localisation : la lune
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Ven 21 Sep 2012 - 17:53

lambda0 a écrit:
Eugen Sänger avait à l'esprit quelques autres applications pour ce type d'engin, où la question du retour ne se posait pas vraiment.
Version plus moderne : moyennant quelques pots de peinture kaki, y aurait-il quelque intérêt à pouvoir catapulter un commando d'action rapide à l'autre bout du monde en 2h, même à 1 M$ par passager ? C'est coûteux, mais d'un autre côté, un Etat ferait peut-être ainsi l'économie d'un réseau de bases militaires.
(question posée en toute généralité, sur les applications possibles d'un tel système, mais je ne pense pas que ce soit la motivation du DLR)


Un commando d'action rapide suicidaire ! 50 mecs lachés sur un objectif sans possibilité de repartir , que peuvent ils faire ? a 50 millions la mission ça fait cher. Un vaisseau de cette taille qui survolte ton territoire ça passe pas inaperçu.

lionel a écrit:

Je vois ça comme un concorde en encore plus cher. Le Concorde n'a jamais été un succès commercial. Voilà tout est dit

Ceci dit je rêve qu'un tel projet aille à terme. C'est quand même grandiose

Je ne vois aucun créneau commercial pour cet appareil. Trop cher.
Et pas question de subventionner des vols aériens pour des hommes d'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyp




Masculin Nombre de messages : 217
Age : 32
Localisation : Terre
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Ven 21 Sep 2012 - 19:10

space reveur a écrit:
lambda0 a écrit:
Eugen Sänger avait à l'esprit quelques autres applications pour ce type d'engin, où la question du retour ne se posait pas vraiment.
Version plus moderne : moyennant quelques pots de peinture kaki, y aurait-il quelque intérêt à pouvoir catapulter un commando d'action rapide à l'autre bout du monde en 2h, même à 1 M$ par passager ? C'est coûteux, mais d'un autre côté, un Etat ferait peut-être ainsi l'économie d'un réseau de bases militaires.
(question posée en toute généralité, sur les applications possibles d'un tel système, mais je ne pense pas que ce soit la motivation du DLR)


Un commando d'action rapide suicidaire ! 50 mecs lachés sur un objectif sans possibilité de repartir , que peuvent ils faire ? a 50 millions la mission ça fait cher. Un vaisseau de cette taille qui survolte ton territoire ça passe pas inaperçu.

Ce n'est de toute façon pas l'idée du DLR.

space reveur a écrit:

lionel a écrit:

Je vois ça comme un concorde en encore plus cher. Le Concorde n'a jamais été un succès commercial. Voilà tout est dit

Ceci dit je rêve qu'un tel projet aille à terme. C'est quand même grandiose

Je ne vois aucun créneau commercial pour cet appareil. Trop cher.
Et pas question de subventionner des vols aériens pour des hommes d'affaire.

Je ne pense pas qu'il faille voire le choses uniquement comme ça. Dans l'hypothèse que le SpaceLiner viennent vraiment à voler de façon régulière, les prix des lancements y compris orbitaux voire plus loin baisserait aussi. Rien qu'au niveau des moteurs, une grandes quantités devrait être produites. Cela ferait surement baisser les coûts de fabrication. Je ne pense pas que seulement les hommes d'affaires en profiteraient. Et quoi qu'il en soit la communauté des ingénieurs de l'aérospatiale en profiterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
space reveur




Masculin Nombre de messages : 492
Age : 30
Localisation : la lune
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Le SpaceLiner du DLR   Ven 21 Sep 2012 - 20:20

Eyp a écrit:

Je ne pense pas qu'il faille voire le choses uniquement comme ça. Dans l'hypothèse que le SpaceLiner viennent vraiment à voler de façon régulière, les prix des lancements y compris orbitaux voire plus loin baisserait aussi. Rien qu'au niveau des moteurs, une grandes quantités devrait être produites. Cela ferait surement baisser les coûts de fabrication.

ça c'est une affirmation très optimiste. Surtout dans le spatial. Et si on fait des lancements commerciaux , le problème de la rentabilité se pose.

Eyp a écrit:


Je ne pense pas que seulement
les hommes d'affaires en profiteraient.


Ben j'imagine meme pas combien pourrait etre le prix d'un billet. A moins qu'on l'utilise pour faire des expériences.

Eyp a écrit:

Et quoi qu'il en soit la
communauté des ingénieurs de l'aérospatiale en profiterait.


Mon avis c'est que ça servent a des scientifiques ou des militaires , ok. Mais penser a seulement des vols commerciaux , c'est le condamner a l'échec
dès sa conception car je suis absolument sur que y'aurait pas de rentabilité dessus vu la technologie actuels meme si on baisse les couts comme tu le dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le SpaceLiner du DLR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit