PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 (La chronique spatiale): Ballons habités, Baumgartner aurait-il fait des émules?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: (La chronique spatiale): Ballons habités, Baumgartner aurait-il fait des émules?   Mer 6 Nov 2013 - 22:55

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2013/11/world-view-la-croisi%C3%A8re-%C3%A0-30-000-m%C3%A8tres.html

Ci-joint le dernier article signé Explorer (rédacteur en chef de la LCS).
Je me permet de le rapatrier ici-même, car je trouve l'idée fabuleuse, bien qu'un chouilla encore trop chère...

Citation :
L'exploit réalisé par Félix Baumgartner l'an dernier ferait-il des émules ? Dans la pratique, il ne s’agit pas ici de réaliser un saut en parachute à 40 000 mètres d’altitude mais de grimper à 30 kilomètres à l'aide d'un ballon similaire à celui utilisé par le parachutiste autrichien. Le voyage débutera en embarquant dans la nacelle d'une montgolfière high-tech capable d'accueillir six passagers et deux pilotes jusqu’à 30 kilomètres. Arrivés à l'altitude maximum, vous profitez de la vue « en sirotant une boisson de votre choix ». A cette hauteur, il est en effet possible de distinguer la courbure terrestre et le noir de l’espace. Cependant, vous ne profitez pas de la gravité zéro. Pour les futurs passagers, ce vol s’apparente donc plus à une "croisière tranquille" à trente mille mètres. La durée estimée du périple tournerait entre deux et six heures avant une redescente sous parafoïl.
(LCS nov.2013)
Cela-dit, je me demande bien comment la descente peut se dérouler en toute quiétude via la dite "parafoil", étant donné qu'a cette altitude précise, la portance parait très diminuer dû au manque d'air. Cette capsule sera-t-elle pilotée au sens propre, par les deux pilotes? Les pax devront-ils endurer une courte chute balistique avant le déploiement de la parafoil?...Bref....sujet à creuser, mais une idée géniale en perspective!


Dernière édition par Sidjay le Mer 6 Nov 2013 - 23:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Frandu12




Masculin Nombre de messages : 4775
Age : 26
Localisation : Millau (aveyron)
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: (La chronique spatiale): Ballons habités, Baumgartner aurait-il fait des émules?   Mer 6 Nov 2013 - 22:56

Sidjay a écrit:
http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2013/11/world-view-la-croisi%C3%A8re-%C3%A0-30-000-m%C3%A8tres.html

Ci-joint le dernier article signé Explorer (rédacteur en chef de la LCS).
Je me permet de le rapatrier ici-même, car je trouve l'idée fabuleuse, bien qu'un chouilla encore trop chère...

Citation :
L'exploit réalisé par Félix Baumgartner l'an dernier ferait-il des émules ? Dans la pratique, il ne s’agit pas ici de réaliser un saut en parachute à 40 000 mètres d’altitude mais de grimper à 30 kilomètres à l'aide d'un ballon similaire à celui utilisé par le parachutiste autrichien. Le voyage débutera en embarquant dans la nacelle d'une montgolfière high-tech capable d'accueillir six passagers et deux pilotes jusqu’à 30 kilomètres. Arrivés à l'altitude maximum, vous profitez de la vue « en sirotant une boisson de votre choix ». A cette hauteur, il est en effet possible de distinguer la courbure terrestre et le noir de l’espace. Cependant, vous ne profitez pas de la gravité zéro. Pour les futurs passagers, ce vol s’apparente donc plus à une "croisière tranquille" à trente mille mètres. La durée estimée du périple tournerait entre deux et six heures avant une redescente sous parafoïl.
(LCS nov.2031)
Cela-dit, je me demande bien comment la descente peut se dérouler en toute quiétude via la dite "parafoil", étant donné qu'a cette altitude précise, la portance parait très diminuer dû au manque d'air...Bref....sujet à creuser, mais une idée géniale en perspective!
une erreur de date non? (cf surligné en rouge)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actualite.spatiale.free.fr
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: (La chronique spatiale): Ballons habités, Baumgartner aurait-il fait des émules?   Mer 6 Nov 2013 - 22:58

Faute corrigée. 2031 pour 2013 bien-sûr. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Nyos




Masculin Nombre de messages : 644
Age : 51
Localisation : Breuillet(91)
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: (La chronique spatiale): Ballons habités, Baumgartner aurait-il fait des émules?   Jeu 7 Nov 2013 - 5:37

Effectivement idée séduisante.... et je profite de ce poste pour lancer la question suivante :
Un dirigeable stratosphérique serait plus "rentable".. et plus sécure qu'un retour en chute libre et parachute... mais le problème est : quel sont les limitations technique à une tel conception? grand volume (rigide) à géométrie variable ? quel protocole pour faire redescendre un tel engin ? Le faire monter à l'altitude maximum ok, le faire redescendre c'est une autre histoire... J'attends vos commentaires et suggestion ... Après on lance les plans pour la fabrication ..study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archeovideo.blogspot.com/
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7478
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: (La chronique spatiale): Ballons habités, Baumgartner aurait-il fait des émules?   Jeu 7 Nov 2013 - 9:31

Nyos a écrit:
Effectivement idée séduisante.... et je profite de ce poste pour lancer la question suivante :
Un dirigeable stratosphérique serait plus "rentable".. et plus sécure qu'un retour en chute libre et parachute... mais le problème est : quel sont les limitations technique à une tel conception? grand volume (rigide) à géométrie variable ? quel protocole pour faire redescendre un tel engin ? Le faire monter à l'altitude maximum ok, le faire redescendre c'est une autre histoire... J'attends vos commentaires et suggestion ... Après on lance les plans pour la fabrication ..study
L'idée d'un dirigeable stratosphérique - rigide tout en étant à géométrie variable et à très grand volume - pour augmenter je suppose la poussée d'Archimède nécessaire à compenser le poids  des parois plus épaisses pour réduire la diffusion de l'hélium est intéressante: on pourrait envisager une forme  à emboitement de cylindres coulissants.
Sinon, il faut revenir sur le "tabou" de l’utilisation du dihydrogène dont curieusement il n'est plus question dans l’utilisation future de ce gaz comme vecteur d'énergie... tout çà à cause des Zeppelins .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(La chronique spatiale): Ballons habités, Baumgartner aurait-il fait des émules?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit