PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Les nouvelles du lanceur Ariane 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
AuteurMessage
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS



Nombre de messages : 847
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Mar 1 Sep 2015 - 13:50

Je suppose qu'il n'est pas possible, en raison des contraintes thermiques, de remonter un tant soit peu la base des boosters afin d'en rapprocher la partie supérieure de l'inter-réservoirs ?!…scratch

Sur le plan économique, il semble en effet difficile d'envisager une baisse des coûts significative dans le cas du lancement simple (Ariane 62).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mekka




Masculin Nombre de messages : 227
Age : 33
Localisation : Kourou
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Mar 1 Sep 2015 - 19:32

cosmiste a écrit:
Pareil, je n'ai pas trouvé de croquis des versions A6 en 5,4 m... et c'est vrai que cela manque

Montmein69 a écrit:
* à défaut si un as de l'infographie tentait de nous concocter un profil du lanceur avec le diamètre augmenté, les rapports de dimension des deux réservoirs, les boosters etc .... on pourrait mieux visualiser ...
Loin d'être un as, j'ai bidouillé un schéma à partir des bribes d'info récoltées ici et la et d'un croquis à peu près fidèle de A5.


grande taille : ICI

Je suis parti des caractéristiques du EPC actuelle (H175) d'A5 avec les même volumes de réservoirs .
Au final, cela demanderait de sacrées jupes pour relier les boosters à l'inter réservoir !

Mais je n'ai pas fait de calcul pour vérifier si on atteint l'orbite avec cette configuration, car il se pourrait que non si j'en crois ceci : http://www.b14643.de/Spacerockets_1/West_Europe/Ariane-NGL/Design/Ariane-NGL.htm
Si comme évoqué sur ce site, il faut un H213, cela fait des réservoirs encore plus haut et donc des jupes avant encore plus longues. eek
Pas mal... Je vais essayer de voir avec mes éléments si je peux affiner le design.

BBspace a écrit:
Je suppose qu'il n'est pas possible, en raison des contraintes thermiques, de remonter un tant soit peu la base des boosters afin d'en rapprocher la partie supérieure de l'inter-réservoirs ?!…scratch

Sur le plan économique, il semble en effet difficile d'envisager une baisse des coûts significative dans le cas du lancement simple (Ariane 62).
Impossible de remonter les boosters, ils cracheraient leur jet trop près du Vulcain.
Ariane 62 moi perso, je pense que ce sera une conf "exceptionnelle" si un jour on l'utilise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13619
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Mar 1 Sep 2015 - 20:01

BBspace a écrit:

Sur le plan économique, il semble en effet difficile d'envisager une baisse des coûts significative dans le cas du lancement simple (Ariane 62).

Mekka a écrit:
Ariane 62 moi perso, je pense que ce sera une conf "exceptionnelle" si un jour on l'utilise.

C'est sur la fabrication des éléments et leur assemblage qu'il faut trouver des marges de réduction : plus de tirs annuels (objectif annoncé de 6 Ariane 6-4 et 6 Ariane 6-2) donc plus d'exemplaires, nouvelles chaines de fabrication et d'assemblage avec des techniques optimisées, et lieux de fabrication probablement moins éparpillés géographiquement (moins de logistique de transport) ????

Si Ariane 6-2 n'est pas compétitive au niveau commercial, on perd l'avantage de fluidifier les lancements pour les clients ... et on diminue le nombre de lanceurs fabriqués par année (il n'y aura pas 6 lancements institutionnels européens) ... donc cela impacterait l'ensemble de la filière ... le pari serait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bds973




Masculin Nombre de messages : 570
Age : 40
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Mer 2 Sep 2015 - 19:14

montmein69 a écrit:
BBspace a écrit:

Sur le plan économique, il semble en effet difficile d'envisager une baisse des coûts significative dans le cas du lancement simple (Ariane 62).

Mekka a écrit:
Ariane 62 moi perso, je pense que ce sera une conf "exceptionnelle" si un jour on l'utilise.

C'est sur la fabrication des éléments et leur assemblage qu'il faut trouver des marges de réduction : plus de tirs annuels (objectif annoncé de 6 Ariane 6-4 et 6 Ariane 6-2) donc plus d'exemplaires, nouvelles chaines de fabrication et d'assemblage avec des techniques optimisées, et lieux de fabrication probablement moins éparpillés géographiquement (moins de logistique de transport) ????

Si Ariane 6-2 n'est pas compétitive au niveau commercial, on perd l'avantage de fluidifier les lancements pour les clients ... et on diminue le nombre de lanceurs fabriqués par année (il n'y aura pas 6 lancements institutionnels européens) ... donc cela impacterait l'ensemble de la filière ... le pari serait perdu.

c'est le genre de discussion qui agitent la filiere lanceur actuellement.... Ariane 6.2 et 6.4 inquietent un peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bds973




Masculin Nombre de messages : 570
Age : 40
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Mer 2 Sep 2015 - 19:21

bed31fr a écrit:
les 2 versions d'Ariane semblent très similaires, qu'est ce qui permet de faire de réelles réduction de coûts ? (pas des baisses à la marge)

C'est la bonne question!

en fait, c'est quoi Ariane 6 actuellement: c'est AR5ME avec des plus petits boosters et 2 ou 3 changements (plus de case, et plus de fond commun de reservoirs)
Sinon, c'est la même chose.
SI on regarde, Ariane 6 ressemble a s'y méprendre à la future H-x japonaise ou la Vulcan Americaine (voire la Delta IV actuelle)
rien de révolutionnaire

Mais comment baisser le cout du lancement tel qu'afficher ? Déjà on ne parle plus vraiment de 70 Meuros pour 7t en Gto en lancement simple - c'est oublié.
seule la version 6.4 (12t ? GTO lancement double) sera a peu prés compétitive
Mais le marché etant ce qu'il est, en comptant les nouveau arrivants (Hx, Vulcan, ANgara, Space x. les indiens) qui veulent tous une partie du gateau commercial, peut on imaginer 12 lancements par an ? (seule cadence pouvant assurer la survie du systeme sans subventions)
c'est enorme ! En gros, actuellement AE lance 6 AR5 (lancements doubles) et 3 Soyouz par an - donc 9 lancements
Il va falloir en ganer 3 autres et esperer (?) que apres avoir tuer Soyouz, la JV recuperera les clients pour AR6

je sais pas? Le projet du CNES me semblait plus realiste dans cet environnement, plus a même de survivre meme avec moins que 12 lancements annuels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitu




Masculin Nombre de messages : 888
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2014

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Mer 2 Sep 2015 - 21:37

Vidéo de la part du CNES peu instructive je pense, sur le chantier du pas de tir d'Ariane 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavf.org/index/page/id/accueil
bds973




Masculin Nombre de messages : 570
Age : 40
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Jeu 3 Sep 2015 - 21:24

cosmiste a écrit:
Pareil, je n'ai pas trouvé de croquis des versions A6 en 5,4 m... et c'est vrai que cela manque

Montmein69 a écrit:
* à défaut si un as de l'infographie tentait de nous concocter un profil du lanceur avec le diamètre augmenté, les rapports de dimension des deux réservoirs, les boosters etc .... on pourrait mieux visualiser ...
Loin d'être un as, j'ai bidouillé un schéma à partir des bribes d'info récoltées ici et la et d'un croquis à peu près fidèle de A5.


grande taille : ICI

Je suis parti des caractéristiques du EPC actuelle (H175) d'A5 avec les même volumes de réservoirs .
Au final, cela demanderait de sacrées jupes pour relier les boosters à l'inter réservoir !

Mais je n'ai pas fait de calcul pour vérifier si on atteint l'orbite avec cette configuration, car il se pourrait que non si j'en crois ceci : http://www.b14643.de/Spacerockets_1/West_Europe/Ariane-NGL/Design/Ariane-NGL.htm
Si comme évoqué sur ce site, il faut un H213, cela fait des réservoirs encore plus haut et donc des jupes avant encore plus longues. eek


Je pense que ce design ne doit pas etre trop loin de la vérité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fab37toto




Masculin Nombre de messages : 1093
Age : 35
Localisation : Tours
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Jeu 3 Sep 2015 - 22:44

Il était prévu un H140 (140 T d'ergols) en 1 er Etage, non pas H175 (175 T)comme Ariane 5 ?? à une époque.

après au niveau de la jupe ça se joue a 4 ou 5 m.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 198
Age : 39
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 3:50

bds973 a écrit:
bed31fr a écrit:
les 2 versions d'Ariane semblent très similaires, qu'est ce qui permet de faire de réelles réduction de coûts ? (pas des baisses à la marge)

C'est la bonne question!

en fait, c'est quoi Ariane 6 actuellement: c'est AR5ME avec des plus petits boosters et 2 ou 3 changements (plus de case, et plus de fond commun de reservoirs)
Sinon, c'est la même chose.
SI on regarde, Ariane 6 ressemble a s'y méprendre à la future H-x japonaise ou la Vulcan Americaine (voire la Delta IV actuelle)
rien de révolutionnaire

Mais comment baisser le cout du lancement tel qu'afficher ? Déjà on ne parle plus vraiment de 70 Meuros pour 7t en Gto en lancement simple - c'est oublié.
seule la version 6.4 (12t ? GTO lancement double) sera a peu prés compétitive
Mais le marché etant ce qu'il est, en comptant les nouveau arrivants (Hx, Vulcan, ANgara, Space x. les indiens) qui veulent tous une partie du gateau commercial, peut on imaginer 12 lancements par an ? (seule cadence pouvant assurer la survie du systeme sans subventions)
c'est enorme ! En gros, actuellement AE lance 6 AR5 (lancements doubles) et 3 Soyouz par an - donc 9 lancements
Il va falloir en ganer 3 autres et esperer (?) que apres avoir tuer Soyouz, la JV recuperera les clients pour AR6

je sais pas? Le projet du CNES me semblait plus realiste dans cet environnement, plus a même de survivre meme avec moins que 12 lancements annuels

    
     La solution pourrait venir d'un changement de stratégie aussi ... Le tout commercial a termes sera un tombeau pour le spatial européen tot ou tard avec le réveil technologique des Bricks + SpaceX qui nous donne des suées

     Peut être qu'il est temps d'opérer un changement culturel chez ceux qui décident nos formats, nos stratégies ...

    A t'on seulement envisagé de man-rated A6 pour qu'elle puisse acceuillir une capsule ? D'autant que la capsule, on a même pas a s'embêter de la développer : Il y a des acteurs US qui seraient trop heureux de pouvoir venir proposer la leur du fait que le Ccdev va forcément faire des malheureux outre Atlantique

     Notre futur principal concurrent qui nous donne tant de suées et a provoqué en panique le démarrage d'A6, lui a cet avantage sur nous

   Pourquoi devrions nous, nous obstiner a ne pas le rejoindre sur cet avantage pour justement rester concurrentiel ? En proposant par exemple des tirs de capsules orbitaux privés dans une optique de tourisme ... D'autant que l'ESA se verrait forcé de réagir en profitant du lanceur elle aussi, pour faire de l'habité un peu ...

      Les tirs manquant pour être en équilibre, seront alors facile a trouver, quand on veut on peut :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13619
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 8:02

Il me semble qu'il y a pas mal d'incohérences dans cette argumentation (en tout cas cela mérite d'être un tant soit peu explicité)
Argonaute a écrit:

A t'on seulement envisagé de man-rated A6 pour qu'elle puisse acceuillir une capsule ? D'autant que la capsule, on a même pas a s'embêter de la développer : Il y a des acteurs US qui seraient trop heureux de pouvoir venir proposer la leur du fait que le Ccdev va forcément faire des malheureux outre Atlantique

- le man-rated suppose qu'on ait un projet spécifique (donc différent de ce qui se fait déjà) pour envoyer régulièrement un équipage dans l'espace. C'est cher et il faut que le retour sur investissement soit vraiment positif (scientifique, industriel, orientation touristique avec un vrai public qui signe des chèques ... et pas seulement la satisfaction du romantisme de certains ).
Pour ce qui est des deux premiers points, cela ne se fera pas en LEO vu qu'on a déjà tenté pas mal de choses et que les résultats sont soit couverts - satellites d'observation de la Terre qui n'ont pas besoin d'un photographe à bord - soit n'intéressent pas les acteurs industriels (voir les tentatives vaines de la NASA d'inciter des industriels à utiliser les labos de l'ISS ...
Alors ? on se lance dans l'espace lointain ? Il ne faut pas trop rêver. Les programmes de l'ESA sont financés par les Etats qui jusqu'à présent ne se sont jamais laissé tenter par les sirènes, ni de se doter d'une indépendance pour gérer des vols habités, encore moins de lancer ses ouailles dans l'espace lointain.
- penser que des acteurs américains "seraient trop heureux de proposer leur capsule" .... c'est méconnaitre à la fois les mentalités des investisseurs privés US (du moins telle qu'on la connait) et aussi les "arguments forts" de l'administration américaine pour protéger ses "ouailles" afin que cela bénéficie à leur économie ..... car vouloir s'en dégager c'est dire adieu aux "bienfaits" de l'administration US qui certes "ne subventionne personne" (je joue de la brosse à reluire, notez-le clown mais à l'insu de mon plein gré lol! ) mais sait trouver des petits arrangements entre amis (fourniture de terrains, d'infrastructures, avantages fiscaux ...) avantages qui du coup seraient pour longtemps verrouillés pour ces "citoyens qui ne jouent pas le jeu du Patriot arrangement"

Argonaute a écrit:
En proposant par exemple des tirs de capsules orbitaux privés dans une optique de tourisme ... D'autant que l'ESA se verrait forcé de réagir en profitant du lanceur elle aussi, pour faire de l'habité un peu ...

- les tirs touristiques privés peuvent avoir une clientèle (mais le panel dépendra du prix du voyage). On a vu des projets européens (AMHA les seuls qui pourraient se positionner sur un tel créneau, pour les US transfuges voir ci-dessus).
Mais ces sociétés proposent des  solutions qui ne nécessitent pas (pour des petits bonds à la limité des 100 km, voire une ou deux orbites complètes) un tel lanceur consommable. . Ils s'orienteront plutôt vers des "lanceurs" réutilisables à dos d'avion porteur, pouvant utiliser des infrastructures existantes plutôt légères à maintenir (genre piste d'aéroport)
De toute façon leur communication n'a jusqu'à présent pas été suivie de réalisation (ou d'esquisse de réalisation) ... visiblement le marché n'est pas si porteur que cela.

Argonaute a écrit:

Les tirs manquant pour être en équilibre, seront alors facile a trouver, quand on veut on peut

La formule est certes plaisante ... mais AMHA (qui n'engage que moi) elle aurait un petit fumet de "Yakafokon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 198
Age : 39
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 18:21

Moi j'aurais bien vu la chose sous cette forme la : 

   _ 3 vols habités par an, dont 1 serait réservé ESA et les 2 autres pour touristes spatiaux

   _ Le lanceur serait une A62 man-rated coiffée d'un CST100 pouvant porter jusqu'a 6 personnes, cette capacité max ne serait exploitée qu'en cas de vol touristique ...

   _ Tout vol a vocation touristique serait accompagné d'au moins 1 astronaute ESA qui lui sera responsable de 2 touristes maximum

   _ Si par exemple un vol de touristes aurait lieu avec capacité max soit 6 personnes, soit 4 touristes et donc 2 astronautes ESA ...

   _ L'ESA profiterait des vols touristiques pour maintenir de la compétence de ses astronautes en tant que responsables & animateurs

   _ Tout vol touristique rejoindrait une station spatiale gonflable en orbite d'environ 400 a 500 km d'altitude, pour y loger plusieurs jours

   _ La station serait dotée de 2 grands modules gonflables, dont un seul serait dédié au tourisme, l'autre activités ESA uniquement

   _ Le module d'acceuil touristique servirait aussi de module de "vie" (dormir, manger, se laver, sport & relaxation) lors des missions ESA uniquement

   _ Le module réservé a l'ESA, acceuillerait avant tout des expériences comme sur l'ISS

   _ Il y aurait possibilités de sorties extra-véhiculaire en combinaison, éventuellement systématique lors des vols touristiques (faut que le client en ait pour son argent ...) pas obligatoires pour les vols ESA selon programme ...

   _ Les vols ESA ne rejoindraient pas obligatoirement la station selon programme, les vols touristiques obligatoirement accompagnés par astronautes ESA pourraient parfois suffire pour rendre visite aux expériences en cours selon besoins, le module gonflable ESA serait interdit aux touristes ... Et certains vols ESA auraient d'autres objectifs en orbite moyenne parfois

   _ Le module "vie & tourisme" disposerait de nombreuses animations de micro-gravité, le module ESA abriterait une expérience de désorbitement de déchets en orbite basse par Laser pilotable éventuellement depuis le module tourisme (pour faire tester quelques "coups" aux touristes qui s'amuseraient a provoquer des désorbitations : Joignons l'utile au jeu)

   _ Le module gonflable disposerait d'une capsule de secours d'avance, un CST100

   _ Une présence permanente a bord de la station serait envisageable éventuellement

   _ Le prix du billet serait modulable selon le nombre de touriste a bord, avec possibilité d'être le seul touriste, et donc de payer l'intégralité du vol plein pot par ce touriste ... Mais globalement se serait surtout des vols a 4 touristes car la demande sera surement trop forte pour se permettre des vols a 1 touriste ...

   _ Toute place disponible par absence de touriste ne comblant par les 6 places a bord, serait alors systématiquement comblé par un astronaute ESA supplémentaire pour faire de l'heure de vol & formation et venir prendre le relais de la présence permanente éventuellement

   _ Le prix du billet avec 4 touristes a bord, tournerait aux alentours de 20 millions d'euros (l'acceuil sur l'ISS des touristes amenés par les russes était il me semble facturé autour de 15 millions) 80 millions pour un billet ou le touriste serait "seul"

   _ L'exploitation des vols touristiques se ferait sur une base financière ou l'agence se refuse de faire le moindre bénéfice, mais les tarifs seraient surtaxés par rapport au cout réel : Arianespace & l'ESA s'engageraient a un réinvestissement de la surtaxe ... Le vol couterait aux alentours des 75 millions d'€, la surtaxe a prélever serait de 5 millions d'€ environ ...


    Enfin voila, des ébauches d'idées d'a quoi ressembleraient ces vols ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13619
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 20:10

Donc l'idée, c'est que l'ESA ouvrirait une filiale agence de vols touristiques ?
Et que BOEING diversifierait sa clientèle en vendant - en plus de ses capsules destinées à la NASA dans le cadre du programme "Commercial Crew Program" - des capsules à l'ESA ?
Accessoirement .... l'ESA construirait une station spatiale (avec occupation permanente -ou pas ? - pour la partie réservée aux expériences ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitu




Masculin Nombre de messages : 888
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2014

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 20:28

Avec l'ITAR je vois difficilement comment récupérer CST100 est encore comment être compétitif face à Boeing eux-même qui veut faire du tourisme avec Bigelow directement
Mais très beau programme sinon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavf.org/index/page/id/accueil
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 20:41

Kitu a écrit:
Avec l'ITAR je vois difficilement comment récupérer CST100 est encore comment être compétitif face à Boeing eux-même qui veut faire du tourisme avec Bigelow directement
Mais très beau programme sinon !

Pourtant c'est bizarre, ITAR n'interdit pas d'envoyer des ATV aux US pour les faire décoller de Cap Canaveral... Laughing Laughing

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
Stikeurz




Masculin Nombre de messages : 739
Age : 19
Localisation : Saint-Quentin, Aisne
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 21:06

En parlant d'ITAR, vous voulez parler de la législation américaine sur l'import/export d'armes ?

(C'est ça quand on s'absente un moment, on perd le fil de la discussion x) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoann




Masculin Nombre de messages : 5187
Age : 31
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 21:27

Tout a fait. Mais ITAR ne s'arrête pas seulement au armes, mais aussi au secteurs technologiques, y comprit civil.

c'est pour cela par exemple, qu'une exception a cette loi a du être voté au congres, pour autoriser la NASA a acheter des places sur les soyouz...( s’était pas aussi le cas pour les RD-180 sur la fusée ATLAS ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 198
Age : 39
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Ven 4 Sep 2015 - 22:57

montmein69 a écrit:
Donc l'idée, c'est que l'ESA ouvrirait une filiale agence de vols touristiques ?
Et que BOEING diversifierait sa clientèle en vendant - en plus de ses capsules destinées à la NASA dans le cadre du programme "Commercial Crew Program" - des capsules à l'ESA ?
Accessoirement .... l'ESA construirait une station spatiale (avec occupation permanente -ou pas ? - pour la partie réservée aux expériences ?)


    En gros c'est ça, a quelques détails près :

  _ Arianespace sera le prestataire de service propriétaire de l'infrastructure de transit (elle fourni A62)

  _ L'ESA développera et validera par ses soins l'aspect Man-rated du lanceur avec Airbus Space'

  _ La station sera fourni par Bigelow "sur étagère", et sera mise sur orbite par Arianespace en surveillance avec l'ESA (avec A5 ? A voir)

  _ L'assemblage se ferait sous la forme de Rdv-amarrage en automatique avec un space-Tug directement dérivé de l'ATV fourni par l'ESA et d'un seul vol habité (si possible) de finalisation de l'installation ... Sous la forme d'un Sundancer 180m3 (le module touristes) + Bus d'alim & noeud d'amarrage + second module 180m3 (module ESA, il n'aura pas de supports services et moins de supports de vie pour éviter trop de doublons inutiles selon de quoi on parle en supports de vie ...) + noeud + Capsule secours

   _ La station sera sous responsabilité ESA

   _ Possibilité de limiter les couts divers, en mettant des Soyuz de récupération en "secours" , et en explorant un éventuel contrat d'achat location avec Bigelow pour l'exploitation (éviter d'avoir trop a budgétiser pour l'ESA si possible)


   J'ai pas saisi le bins avec ITAR ? En quoi il interdit de récupérer un CST100 ? (sinon on s'adresse a quelqu'un d'autre, Airbus ils ont pas une capsule de derrière les fagots en développement ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Sam 5 Sep 2015 - 7:50

Encore une fois, il est inutile de faire ce genre de "plans sur la comète", étant donné que ce qui fait que nous ne faisons pas de vol habité, ce n'est pas une limitation technique, c'est une décision politique. Nos gouvernements ont délibérément décidé de ne pas faire de vol habité. Donc on peut fournir toutes les idées qu'on veut, cela ne changera rien.

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13619
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Sam 5 Sep 2015 - 9:21

Oui cette discussion ..... de prospective à long terme, n'a peut-être (?) finalement pas sa place dans le FIL sur Ariane 6, son développement et son exploitation telle qu'elle pourra se faire en fonction des orientations politiques actuelles.
C'est déjà compliqué comme cela..... d'envisager l'avenir de ce lanceur dans les 10 ans à venir.

Peut-être créer un FIL "Quoi faire pour assurer un avenir à Ariane 6 ?" scratch où ceux qui ont des idées bouillonnantes pourront se lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 198
Age : 39
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Dim 6 Sep 2015 - 5:22

nikolai39 a écrit:
Encore une fois, il est inutile de faire ce genre de "plans sur la comète", étant donné que ce qui fait que nous ne faisons pas de vol habité, ce n'est pas une limitation technique, c'est une décision politique. Nos gouvernements ont délibérément décidé de ne pas faire de vol habité. Donc on peut fournir toutes les idées qu'on veut, cela ne changera rien.


   On est d'accord, mais justement : Ici c'est le principal forum de discussion francophone sur le spatial mondial et européen ...

 Je n'irais pas jusqu'a dire, qu'il serait consulté par nos polytechniciens du Cnes pour prendre la t° du public citoyen francophone, mais si il y a bien un lieu qui peut faire un minimum écho a la nécessité que l'Europe, le Cnes et nos décideurs évoluent dans leur stratégie de moyen/long terme pour le spatial européen : C'est bien ici ...

   Je pense que nous avons aussi le devoir de rappeler et faire voir en face a nos décideurs : Qu'a moyen/long terme le marché du satcom sera un cerceuil pour le spatial européen si nous nous bornons a ne pas explorer d'autres types d'activités comme le spatial habité


   Le développement d'Ariane 5 a une époque, devait être le tremplin du spatial habité européen : On sait ce qu'il en est advenu, aujourd'hui nous en sommes a discuter du développement d'A6 : Je pense qu'il est nécessaire de faire revenir dans le débat la nécessité de revenir sur la question, d'autant que le format de la fusée s'intercale parfaitement avec le format mondial a la mode :  Un lanceur "moyen" orienté LEO + capsule;

    Ce qui correspond a A62 ...

  Ceci dit, avec Le Gall a la tête du Cnes, je ne vois évidemment pas la position officielle bouger d'un pouce avant un moment, on sait tous combien il est très attaché a une Europe de l'espace fondamentalement liée a du satcom, institutionnel & science, et combien il est influent sur la politique de l'ESA du fait que la France est principal contributeur.

   Dans tout les cas, si A6 poserait le problème que finalement on ne trouve pas assez de potentiel de tirs/an : Alors il serait vraiment triplement dommage de ne pas étudier sérieusement la question par de la force de proposition :

     _ L'ESA a du retard a rattraper dans le domaine, dans la question du spatial habité autonome (niveau lanceur)

     _ La stratégie industrielle du spatial européen en aura besoin pour s'assurer ses vieux jours, avec tout les concurrents LEO & GEO qui arrivent

     _ Le volet financier d'A6 pourrait bien en avoir la nette nécessité de passer par des tirs habités pour avoir nos 12 tirs/an

     _ L'ESA et le spatial européen testent & developpent et conceptualisent des engins liés a la perspective du spatial habité (IXV/Pride, ATV/ARV) mais rien ne suit quand a une vraie perspective que ces développement amènent a des engins habités réellement : C'est dommage ... Ne me dites pas qu'on développe pour se faire dépouiller les concepts en attendant ?


   De la, commencer a faire écho sur des argumentaires sur la nécessité qu'A6 aille franco vers une variante Man-rated et serve en faisant du tir réel vers cette perspective : Pour moi c'est nécessaire, moins on en parlera, moins il n'y aura d'échos, plus la haut ils s'enfermeront dans l'erreur d'une stratégie qui snobe a tord le spatial habité

    Moi j'y vois une question de survie de notre filière, eux pas encore : Il serait bien que leur prise de conscience ne vienne pas trop tard ...

  Après ouais, s'il faut ouvrir un fil, peut être est ce la meilleure idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.




Masculin Nombre de messages : 3069
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Dim 6 Sep 2015 - 10:30

Je pense que nous aimerions tous que l'ESA s'intéresse plus aux vols habités et surtout ait un accès autonome aux vols habités, mais comme l'a rappelé Nicolas, il n'y a aucune volonté politique européenne de le faire, donc imaginer, en plus de façon affirmative, au futur !, les responsabilités de chacun dans un programme imaginaire, le mode d'arrimage d'un programme imaginaire, les tarifs (et la surtaxe !) d'un programme totalement imaginaire, le nombre de Soyouz (des Soyouz de récupération [???] en "secours") et/ou de CST-100, etc...

C'est une discussion totalement à vide, déconnectée de la réalité et même d'un futur possible, donc sans intérêt...

Quand à l'utopie de penser qu'un forum peut influencer les décisions de politique spatiale européenne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13619
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Dim 6 Sep 2015 - 11:19

Bon, pour que la discussion de prospective citoyenne collaborative cheers puisse continuer j'ouvre un FIL.
Le titre reste assez neutre et permet de "cogiter" et "proposer" dans ce "dream-FIL" eek

Et le FIL sur Ariane 6 restera consacré au réel et au raisonnablement prévisible dans les quelques années à venir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baratong




Masculin Nombre de messages : 181
Age : 52
Localisation : Haute-Vienne
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Mar 15 Sep 2015 - 21:51

Quelques éléments sur la réduction des coûts (dans cet article de l'EXPRESS) grâce à l'utilisation d'imprimante 3D : exemple 3 pièces au lieu de 278 pour une tête d'injection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.




Masculin Nombre de messages : 3069
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Mer 16 Sep 2015 - 0:34

Baratong a écrit:
Quelques éléments sur la réduction des coûts (dans cet article de l'EXPRESS) grâce à l'utilisation d'imprimante 3D : exemple 3 pièces au lieu de 278 pour une tête d'injection.

Article très intéressant, merci pour le lien.  :)

(PS: c'est une dépêche AFP, publiée sur le site de l'Express, pas leur article)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bds973




Masculin Nombre de messages : 570
Age : 40
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Jeu 17 Sep 2015 - 21:25

David L. a écrit:
Baratong a écrit:
Quelques éléments sur la réduction des coûts (dans cet article de l'EXPRESS) grâce à l'utilisation d'imprimante 3D : exemple 3 pièces au lieu de 278 pour une tête d'injection.

Article très intéressant, merci pour le lien.  :)

(PS: c'est une dépêche AFP, publiée sur le site de l'Express, pas leur article)
L'impression 3D et autres methodes de réduction des couts auraient été parfaitement applicable a l'ariane 5 actuelle... 

Et méfiance pour la 3D: il est difficile de la qualifier car il y a une grande dispersion dans les propriétés matériaux des pièces produites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mekka




Masculin Nombre de messages : 227
Age : 33
Localisation : Kourou
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Les nouvelles du lanceur Ariane 6   Jeu 17 Sep 2015 - 21:50

bds973 a écrit:
L'impression 3D et autres methodes de réduction des couts auraient été parfaitement applicable a l'ariane 5 actuelle... 

Et méfiance pour la 3D: il est difficile de la qualifier car il y a une grande dispersion dans les propriétés matériaux des pièces produites
Tout à fait. Faire un injecteur c'est bien beau sur le papier mais il faut déjà que le matériau ait des propriétés adéquates thermiquement et mécaniquement. Et les états de surface sont pas follichons. Ca demande presque systématiquement une rectification. A part des petits supports aujourd'hui, je vois pas trop de pièces faisables sans un minimum de justification ou de post-traitement à l'outillage conventionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les nouvelles du lanceur Ariane 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit