PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Etude de la trajectoire d'Ariane 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DeepThroat




Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mar 3 Juin 2008 - 22:42

Quelques infos sur A5 et les lanceurs en général: www.ieec.fcr.es/english/formacio/cva/apunts/R._Benassar/GTD%20Presentation%20020805.pdf

De mémoire chaque calculateur A5 contient deux cartes processeur, l'une destinée aux calculs et utilisant un couple 68020/68881 et l'autre destinée aux entrées sorties et au controle des bus 1553, un seul 68020. Il me semble que la fréquence des CPU est de 15 MHz, mais je n'en suis pas très sur.
Les processeurs tournent avec les caches désactivés pour maximiser le déterminisme.

La charge de calcul de chaque CPU doit se situer autour de 50%.

Coté soft, c'est principalement de l'ADA83 avec un noyaux temps réel ARTK, d'AONIX. Autant que faire se peut, c'est du full ADA. Il y a quelques parties en assembleur.

Spec de besoin: Aérospatiale (les Mureaux)
Spec du calculateur Matra (Toulouse)
Réalisation du calculateur SAAB (Göteborg)

Spec de besoin des logiciels dits LN1 et LN2 Aérospatiale (les Mureaux) (LN1 couches basses, LN2: API coms et temps réel)
Spec de réalisation LN1 et LN2 Matra (Toulouse)
Codage LN1 et LN2: Dornier (Fridriechshafen)

LN3 (programme de vol) Aérospatiale (les Mureaux) + Société de codage dont j'ai oublié le nom

Boot software du calculateur: SAAB (Göteborg)

Intégration case à équipements y compris softs sur calculateurs: Matra (Toulouse)

Bien entendu tout cela avec la bénédiction du CNES Evry (lanceurs).

Si vraiment nécessaire, je dois pouvoir retrouver des détails sur ces calculateurs. sage


Bons Vols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12221
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mar 3 Juin 2008 - 23:20

DeepThroat a écrit:
Spec de besoin: Aérospatiale (les Mureaux)
Spec du calculateur Matra (Toulouse)
Ouhlà ça date ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
buran


avatar

Masculin Nombre de messages : 970
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mer 4 Juin 2008 - 9:58

Un 68000 peu être cadencé à 12MHz ou 10MHz suivant la génération, la finesse de gravure influe aussi sur la cadence.

C'est largement suffisant pour exécuter des algos de trajectoire.

D'une ces processeurs n'ont pas a traiter d'affichage graphique (qui consomme énormément de temps CPU sur nos machines modernes) et de 2 les langages de programmation utilisés sont très bas niveaux (Assembleur et ADA) et donc très rapide à exécuter c pas comme le Java (qui à besoin de 20Mo pour afficher un "Hello World!").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buran.fr
Rajah




Masculin Nombre de messages : 6
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mer 4 Juin 2008 - 12:12

buran a écrit:
Un 68000 peu être cadencé à 12MHz ou 10MHz suivant la génération, la finesse de gravure influe aussi sur la cadence.

Ça me surprend quand même un peu que cela soit des 68000 bruts de fonderie. Je dirais plus de la famille 68K alors, qui va du 68000 (similaire à l'intel 86286) au 68060 (équivalent au pentium I). Pour le 68060, on en trouve à 50 MHz, voire à 75 MHz, voire overclocké au delà de 100 MHz, ça dépote pas mal et c'est un truc assez efficace. (demoscene : http://dhs.nu/article.php?id=580 : tout est calculé avec : 3D, mapping, mouvements, couleurs, sauf la musique jouée au DSP 56K).

Pour les calculs, le coprocesseur mathématique est séparé (68881 et 68882) jusqu'à l'arrivée du 68040, où il est un peu simplifié/dégradé. Autrement, le 68000 ne fait que des calculs en entier.

68000 : tu peux en trouver à 7 MHz (Amiga 500), plus généralement 8 (Atari ST, MacintoshPlus, Sega Megadrive ?), et cela va jusqu'à 16 MHz.

La légende urbaine veut que des 68K soient présents dans les TGV, et quels missiles, je suis surpris et content qu'il y en ait dans les Ariane aussi.


Sinon, sympa ce forum, je vous suis depuis Noël, et (re)deviens un space-addict grâce à vos posts. Merci à tous :)


/me, utilisateur de vieux motorolas sur Atari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rajah.atari.org
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mer 4 Juin 2008 - 12:34

buran a écrit:
...2 les langages de programmation utilisés sont très bas niveaux (Assembleur et ADA) ...
Heu, Ada (le nom du langage est un prénom féminin, pas une abréviation) Ada n'est pas vraiment un langage de bas niveau, ce serait plutot un super Pascal fortement typé, orienté paquetages (séparation des spécifications et de l'implémentation), tâches temps réel et généricité (instantiations des paquetages en fonctions des types de données utilisés). Simplement Ada facilite l'interfacage avec l'assembleur pour les sections de code critique. Ecrire sous Ada peut se révéler un vrai délice, tant le code est autodocumenté...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
buran


avatar

Masculin Nombre de messages : 970
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mer 4 Juin 2008 - 12:43

Henri a écrit:
Heu, Ada (le nom du langage est un prénom féminin, pas une abréviation) Ada n'est pas vraiment un langage de bas niveau, ce serait plutot un super Pascal fortement typé, orienté paquetages (séparation des spécifications et de l'implémentation), tâches temps réel et généricité (instantiations des paquetages en fonctions des types de données utilisés)

Autant pour moi, Ada n'est pas aussi bas niveau que du C ou de l'assembleur, mais on est très loin du Java ou C#, c'est plutôt ça que je voulais dire. Ce qui fait gagner en rapidité d'exécution.

Le 68000 est présent dans les calculatrices Ti-92 (vous savez celle avec le gros clavier), Ti-89 (la petite soeur) et Ti Voyage 200, avec à chaque fois des cadences plus élevées. Si je me souvient bien ils sont aussi dans les rames de TGV atlantique pour gérer la clim. (En effet c'est peu être une légende urbaine)

Et pour la petite histoire Ada est le nom d'une Contesse? du 19em qui est considérée comme la première programmeuse de l'histoire. C'est aussi son hologramme qu'il y a sur les certificats Miscrosoft.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buran.fr
zx


avatar

Masculin Nombre de messages : 2650
Age : 56
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mer 4 Juin 2008 - 12:58

L'inconvenient du C ou de l'assembleur, il est de la responsabilité du programmeur de gerer correctement les ressources memoires ou materiels, ce qui necessite des compétences assez pointues en maitiere d'os unix/linux/window et autres contrairement a du java, ada, c#, cobol,pascal,basic ou c'est pris en charge par un langage de plus haut niveau.

Le grand avantage du c est la performance, les applications de grandes qualités ont recours a du c++ / c / assmebleur, exemple orbiter, :-)
les jeux, les systemes industriels.,etc..

ADA est un des rares langage que j'ai pas encore touché, je suis assez curieux, il faudra que je regarde un peu plus pres.

J'ai longtemps developpés en c/c++/java, c'est rare que je touche à l'assembleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mer 4 Juin 2008 - 15:37

buran a écrit:
...Et pour la petite histoire Ada est le nom d'une Contesse? du 19em qui est considérée comme la première programmeuse de l'histoire. C'est aussi son hologramme qu'il y a sur les certificats Miscrosoft.
Ada Lovelace : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ada_Lovelace
Pour l'hologramme des étiquettes microsoft, ce sont en fait les mot "Genuine" et "Microsoft" qui apparaissent...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Proteus


avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mer 4 Juin 2008 - 17:16

Henri a écrit:
Ecrire sous Ada peut se révéler un vrai délice, tant le code est autodocumenté...

A qui le dis-tu... Depuis que je connais l'ADA, je ne supporte plus aucun autre langage lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepThroat


avatar

Nombre de messages : 437
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Ven 6 Juin 2008 - 23:41

Citation :
Ça me surprend quand même un peu que cela soit des 68000 bruts de fonderie. Je dirais plus de la famille 68K alors, qui va du 68000 (similaire à l'intel 86286) au 68060 (équivalent au pentium I). Pour le 68060, on en trouve à 50 MHz, voire à 75 MHz, voire overclocké au delà de 100 MHz, ça dépote pas mal et c'est un truc assez efficace. (demoscene : http://dhs.nu/article.php?id=580 : tout est calculé avec : 3D, mapping, mouvements, couleurs, sauf la musique jouée au DSP 56K).

Pas si bruts de fonderie que cela......les 68020 utilisés étaient sur substrat épitaxié pour améliorer la tenue aux radiations et surtout aux ions lourds. Pas exactement ce que l'on trouve en grande surface....

En ce qui concerne la fréquence de fonctionnement elle est principalement déterminée par la performance des mémoires de l'époque. Comme on travaille sans les caches on a essayé de trouver le meilleur compromis wait states/ performances. En général ça se finit à zéro WS....Il me semble me souvenir qu'on a gardé un WS suite à des benchs....Rétrospectivement on aurait peut être dû se mettre à 0 WS, quitte à baisser un peu la fréquence du CPU.

En règle générale sur une carte spatiale on a tendance à ne pas dépasser 20 à 30 MHz. La raison est qu'il est difficile de faire des cartes qui tiennent la gamme de température spécifiée. Dans un PC on tourne beaucoup plus vite mais la gamme de température est beaucoup plus réduite. Qui plus est, dès lors que l'on refuse l'utilisation des caches on est tributaire de la mémoire qui ne tourne pas si vite que cela si elle n'est pas accédée en burst. Idem pour les PLL des CPU.

Bons Vols
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luckyfox


avatar

Masculin Nombre de messages : 308
Age : 36
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Etude de la trajectoire d'Ariane 5   Mar 26 Mai 2009 - 11:07

Je remonte ce post car pour la prochaine version de ma barre à outils pour IE et firefox, j'aurai besoins d'informations plus détaillées sur la trajectoire d'ariane 5. En fait les press kit des lancements d'ariane 5 ne sont pas assez détaillés pour mon utilisation... Personne ne disposerait d'informations plus précises ???
L'idéal serait d'avoir les courbes dans le temps, de l'altitude, vitesses, masse sous excel ainsi que les coordonnées GPS du lanceur dans le temps...
C'est sûr j'en demande beaucoup mais si quelqu'un dispose de ces infos... merci par avance Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Etude de la trajectoire d'Ariane 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Physique et mécanique spatiale-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit