PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Des nouvelles du système européen Galileo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
zx




Nombre de messages : 2652
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 24 Nov 2007 - 10:46

http://fr.news.yahoo.com/afp/20071124/tsc-ue-pe-budget-espace-satellite-prev-c2ff8aa_1.html

ON l'aura fin 2012, love esa


BRUXELLES (AFP) - Eurodéputés et ministres européens du Budget sont tombés
d'accord vendredi soir pour financer avec le budget de l'UE le futur système
européen de navigation par satellite Galileo, éliminant ainsi un obstacle
majeur au "GPS européen" miné par les retards.

Galileo vise à affranchir les Européens de leur dépendance à l'égard du
système militaire américain GPS, gratuit pour les usagers civils. Il promet
une précision de localisation au mètre près (contre parfois une dizaine de
mètres pour le GPS) et doit être opérationnel à la fin 2012.

A la suite de l'exclusion en juin de l'industrie privée du financement de la
future constellation de 30 satellites, l'UE devait trouver 2,4 milliards
d'euros supplémentaires dans des fonds publics pour mener à bien son projet
technologique phare.

Vendredi, les eurodéputés, qui partagent l'autorité budgétaire avec le
Conseil des ministres du budget de l'UE, ont tout d'abord obtenu l'assurance
que le projet Galileo serait exclusivement financé sur des fonds
communautaires.

L'Allemagne -qui préconise un financement public des seuls gouvernements
européens intéressés qui obtiendraient alors un "juste retour" pour leurs
industries nationales- s'est toutefois prononcée contre ce principe.
L'Espagne, dont l'industrie est également impliquée dans le projet, s'est
abstenue, a précisé une source européenne ayant suivi les négociations.

Au cours de la réunion de conciliation, les ministres du Budget de l'UE et
le Parlement européen ont finalement donné leur aval pour puiser les 2,4 mds
d'euros nécessaires au programme Galileo dans le budget de l'UE de la
période 2007-2013.

Au total, 1,6 milliard d'euros seront pris dans les fonds non utilisés en
2007 de la politique agricole commune, a précisé une source européenne à
l'AFP. Parlement et gouvernements ont pris acte du caractère exceptionnel de
cette mesure en s'engageant à ne plus puiser dans cette enveloppe à
l'avenir.

Les 800 millions d'euros encore nécessaires pour assurer le déploiement de
Galileo proviendront du budget 2008, notamment de programmes de recherches
moins importants ou qui n'auront pas vu le jour.

Les ministres des Transports de l'UE doivent se réunir jeudi à Bruxelles
pour tenter de lisser les différences importantes qui subsistent encore sur
Galileo.

Car même si le financement est désormais assuré dans le budget européen, il
doit s'accompagner d'un plan industriel avalisé par les Etats membres.

La Commission européenne a proposé la semaine dernière aux ministres des
Finances de l'UE un plan industriel destiné à ménager une certaine égalité
dans l'attribution des futurs contrats du programme.

Le commissaire aux Transports Jacques Barrot suggère de diviser le programme
en six segments attribuables sur appels d'offre, assortis de règles de non
cumul et d'obligations de sous-traitance.

"Nous avons commencé à consulter les Etats membres sur ce plan et aucun Etat
membre n'a montré d'opposition à travailler dans un tel cadre", a commenté
vendredi matin le porte-parole Michele Cercone, qui a rappelé que M. Barrot
donnait "jusqu'à la fin de l'année" aux Etats membres pour arriver à un
accord, faute de quoi "il faudra mettre fin à nos efforts".

Eurodéputés et ministres ont par ailleurs inscrit vendredi dans le budget
2007-2013, les fonds de démarrage d'environ 300 millions d'euros prévus pour
le lancement d'un Institut européen de technologie (IET), qui va chapeauter
des "communautés" rassemblant chercheurs, industriels et universitaires.

Parallèlement, un accord a été conclu sur le budget 2008, dont les crédits
de paiement atteindront 120,346 milliards d'euros (0,96% du PIB européen),
soit 5,71% de plus qu'en 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commander Ham




Masculin Nombre de messages : 825
Age : 34
Localisation : Mars Base Camp 01
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 24 Nov 2007 - 10:52

Pour moi, c'est LA bonne nouvelle de la journée (voire du mois).
love esa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 24 Nov 2007 - 20:18

La saga n'est pas forcément finie
Citation :

Le commissaire aux Transports Jacques Barrot suggère de diviser le programme
en six segments attribuables sur appels d'offre, assortis de règles de non
cumul et d'obligations de sous-traitance.

"Nous avons commencé à consulter les Etats membres sur ce plan et aucun Etat
membre n'a montré d'opposition à travailler dans un tel cadre", a commenté
vendredi matin le porte-parole Michele Cercone, qui a rappelé que M. Barrot
donnait "jusqu'à la fin de l'année" aux Etats membres pour arriver à un
accord, faute de quoi "il faudra mettre fin à nos efforts".

Maintenant qu'il y a des sous à palper ... le privé va revenir en force pour se partager le casse-croute cheers miam... miam....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 24 Nov 2007 - 20:26

lol! les plus gros vont se servir, après on arrive, biere

veneration


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 24 Nov 2007 - 20:27

C'est en effet une excellente nouvelle qui ne manquera pas de faire grincer des dents du Pentagone qui exercait un lobby actif à l'encontre de Galileo depuis 2002.
L'autre bonne nouvelle, par déduction, est la non nécessité pour l'ESA de verser un euro au projet, comme il était initialement prévu (1 Mds environ).
L'Europe se démarque devient grande !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 24 Nov 2007 - 20:35

J'aime bien le titre de cette autre dépêche de presse sur Yahoo:

Le projet Galileo sera financé grâce aux céréales

On savait bien que c'était une histoire de blé ! blbl

Ce n'était pas trop tôt, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commander Ham




Masculin Nombre de messages : 825
Age : 34
Localisation : Mars Base Camp 01
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 24 Nov 2007 - 20:36

Fabien a écrit:
L'Europe se démarque devient grande !

C'est pour moi une excellente nouvelle, j'en désespérai ! J'ose maintenant me dire que pour le futur tout est permis, tellement galileo semblait mal partit.
Enfin, on peut toujours rêver. Plus sérieusement, je crois que l'Europe gagne en crédibilité avec ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 24 Nov 2007 - 20:42

Sur, les anglais étaient les premiers a crier qu'on n'investissait pas assez dans la technologie,
et trop dans l'agriculture. maintenant le ble c'est du pognon. eek

que demande le peuple. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor




Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 44
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Dim 25 Nov 2007 - 11:30

je ne sais pas si vous connaissez, mais un lissant un article sun le site du nouvel obs j'ai vu qu'il y avait un site officiel sur galileo alors pour ceux que cela interesse voici le lien
http://ec.europa.eu/dgs/energy_transport/galileo/index_fr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7472
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Dim 25 Nov 2007 - 11:36

Pour une bonne nouvelle...c'est une bonne nouvelle! Enfin, on sort de l'ornière où on s'était embourbé ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Toulonnais




Masculin Nombre de messages : 171
Age : 34
Localisation : Toulon (83 VAR) France
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Dim 25 Nov 2007 - 12:08

Enfin love esa ! Il était temps que les européens trouvent un terrain d'entente pour financer Galileo. C'est une excellente nouvelle :) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magic




Masculin Nombre de messages : 112
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Dim 25 Nov 2007 - 13:31

Le Toulonnais a écrit:
Enfin love esa ! Il était temps que les européens trouvent un terrain d'entente pour financer Galileo. C'est une excellente nouvelle :) .

Le pire c'est que la somme manquante etait proprement ridicule en comparaison des enjeux et des moyens des etats.
Il suffit de regarder le financement trouvé. Des aides de la PAC totalement inutiles depuis la flambée des prix agricoles redirigées vers Galileo. Simple et efficace.
Il faudrait repenser massivement le budget de l'UE, sortir de cette PAC d'un autre temps et financer les projets plus que des fonctionnaires...
Enfin bon, Galileo est sur la bonne voie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Dim 25 Nov 2007 - 13:44

Il est vrai, qu'avec les biocarburants, la chine qui consomme de plus en plus de produits agricoles venant d'europe,
après des dizaines d'années de recession et d'assitance des agriculteurs, la donne est en train de changer radicalement,
il va falloir meme reouvrir des fermes et remettre en service les terres en jacheres, mais il faut au moins 3-5 ans pour
lancer une exploitation agricole. Le plus inquietant est que le cours du ble risque d'etre aligné a celui du petrole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magic




Masculin Nombre de messages : 112
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Dim 25 Nov 2007 - 14:01

zx a écrit:
Il est vrai, qu'avec les biocarburants, la chine qui consomme de plus en de produits agricoles venant d'europe,
après des dizaines d'années de recession et d'assitance des agriculteurs, la donne est en train de changer radicalement,
il va falloir meme reouvrir des fermes et remettre en service les terres en jacheres, mais il faut au moins 3-5 ans pour
lancer une exploitation agricole. Le plus inquietant est que le cours du ble risque d'etre aligné a celui du petrole.

Pour les jacheres ,cela peut aller vite (une saison) pour quelques unes....
Le probleme est de trouver des ouvriers agricoles. C'est un metier difficile. Alors quand tu voies les djeuns qui arrivent lors des entretiens d'embauche qui ne veulent etre que "fonctionnaire" parceque le reste c'est trop dur, il faut se lever, c'est chiant...
Tu rajoutes qu'on oublie un peu vite qu'entre une agriculture "industrielle" degueulasse et une agriculture "bio" idéologique, il existe une agriculture de qualité. C'est celle la le vrai avenir... enfin selon moi.

Mais c'est vrai que les prix vont augmenter durablement pour toutes les matieres premieres. On a fait des erreurs monumentales en deplacant toute notre industrie en Chine. Ils ne consomment quasiment pas de produits occidentaux et les quantités effroyables de devises qu'ils recoltent et leur gaspillages Effrénés distordent tous les marchés. Cela dit, ce que je dis sur la Chine ne nous absout pas de nos propres erreurs de consommation.

Enfin, bon esperons que ce recentrage vers les projets soit inscrit dans la durée en Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Toulonnais




Masculin Nombre de messages : 171
Age : 34
Localisation : Toulon (83 VAR) France
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Lun 26 Nov 2007 - 14:49

Galileo est sauvé et concurrencera don sûrement le GPS américain love esa , mais il existerait apparemment une volonté de l'Allemagne et de l'Italie de voir l'Espagne réduire sa présence dans le projet européen. A l'heure actuelle ce sujet est encore floue donc il faudra attendre encore un peu pour en savoir plus.

Citation :
Madrid accuse Berlin et Rome de bloquer l'Espagne sur Galileo

Lundi 26 novembre 2007 - 11h56

Le gouvernement espagnol accuse l'Allemagne et l'Italie de vouloir bloquer la montée en puissance de l'Espagne dans le dossier du futur système européen de navigation par satellite Galileo, selon le journal El Mundo de lundi.

"Il existe un blocage politique de la part de l'Allemagne et de l'Italie à ce que l'Espagne joue un rôle de premier plan" dans Galileo, selon un document du ministère de l'Equipement auquel le journal a eu accès.

"Ce blocage politique compte avec la connivence de la Commission européenne et de l'Agence spatiale européenne, qui ont pour objectif de faire aboutir le projet, et sont prêtes à ne pas respecter les règles pour ne pas heurter ces deux pays", selon le document cité par El Mundo.

Le document date de plusieurs mois, mais le journal affirme que des sources proches du dossier lui ont assuré qu'il était toujours d'actualité.

Le ministère de l'Equipement n'était pas immédiatement disponible pour commenter ces informations.

Les ministres des Transports de l'UE doivent se réunir jeudi 29 novembre 2007 à Bruxelles pour tenter de lisser leurs divergences sur le projet Galileo, miné par les retards.

Trois satellites faisant partie du système européen de navigation par satellite Galileo


Le noeud du problème serait l'établissement des centres de contrôle au sol. Plusieurs pays veulent en avoir sur leur territoire, selon le journal.

Le ministère de l'Equipement accuse les autorités européennes de fermer les yeux et affirme que l'Agence spatiale européenne a décidé en septembre de l'adjudication des centres de contrôle "directement, sans respecter la procédure de mise en concurrence".

Depuis 2003, l'Espagne participe au projet Galileo à un niveau limité à 10%, mais les Allemands et les Italiens, menés par les entreprises TeleOp et Finmeccanica ont voulu remettre en cause cette participation, selon le journal, qui ajoute que les protestations de la ministre espagnole Magdalena Alvarez auprès de son homologue allemand n'ont pas abouti.

Galileo vise à affranchir les Européens de leur dépendance à l'égard du système militaire américain GPS, gratuit pour les usagers civils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Lun 26 Nov 2007 - 16:57

Le Toulonnais a écrit:
Galileo est sauvé et concurrencera don sûrement le GPS américain love esa , mais il existerait apparemment une volonté de l'Allemagne et de l'Italie de voir l'Espagne réduire sa présence dans le projet européen. A l'heure actuelle ce sujet est encore floue donc il faudra attendre encore un peu pour en savoir plus.


.
[/quote]

j'aime bien le petit smiley europeen, mignon tout plein, c'est quand meme dommage, je pensai pas que l'espagne se sentait autant impliquée dans le projet galileo, c'est pas souvent qu'on l'entend raler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Lun 26 Nov 2007 - 19:12

zx a écrit:
je pensai pas que l'espagne se sentait autant impliquée dans le projet galileo, c'est pas souvent qu'on l'entend raler.


Les "bonnes manières" entre les états européens restent souvent de façade. Quand il y a un gros paquet d'argent (du blé clown ) chacun veut en palper. Les gros contributeurs veulent le "retour géographique". L'Espagne est un petit contributeur .... alors c'est "circulez ... y'a rien pour vous".
Significatif que l'on veuille édicter des règles ... et que des gros lobbying veulent s'en affranchir. Mais bon, les décisions finales ne sont pas prises.

Mouais ... en attendant chaque fois que je vais m'acheter une baguette de pain dont le prix augmente avec celui du blé, je me consolerai en me disant que je finance Galileo Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Mar 27 Nov 2007 - 17:34

Galileo pourrait être placé sur sa rampe de lancement jeudi

http://fr.news.yahoo.com/afp/20071127/tsc-ue-espace-satellite-prev-c2ff8aa_2.html

BRUXELLES (AFP) - Les pays de l'UE devraient enfin donner jeudi leur feu vert au système européen de localisation par satellite Galileo , à condition de venir à bout des dernières revendications nationales sur le partage des futurs contrats industriels.


Eurodéputés et ministres européens du Budget avaient éliminé vendredi soir le premier obstacle majeur pour Galileo, qui accumule déjà retards et dépassements de coûts. Ils sont tombés d'accord pour financer intégralement sur le budget communautaire 2007 et 2008 les 2,4 milliards d'euros qui restaient à trouver.

Les deux-tiers de cette somme proviendront des fonds agricoles non utilisés cette année, le reste sera tiré d'autres programmes de recherche l'an prochain. Ainsi, la future constellation de 30 satellites de Galileo doit en partie son salut aux cours élevés des céréales devenues moins gourmandes en subventions européennes.

Pour la présidence portugaise de l'Union européenne, "un grand pas en avant a été accompli" avec l'accord inattendu sur le financement budgétaire.

Les ministres des Transports, réunis jeudi à Bruxelles, vont maintenant devoir dégager "un compromis sur la substantifique moelle": comment organiser la mise en concurrence de l'industrie européenne à travers les futurs appels d'offres?

"L'équilibre doit être trouvé entre les règles de concurrence et le fait qu'un certain nombre d'entreprises ont déjà travaillé sur le projet depuis sept ans", explique la présidence de l'UE.

Fustigé pour ses rivalités et ses lenteurs, un consortium composé en 2000 des huit fleurons de l'industrie spatiale européenne avait été écarté en juin du financement mixte public/privé envisagé à l'origine pour Galileo.

Ce sont toujours les mêmes, plus de nouveaux intervenants de taille plus modestes, qui vont se retrouver en compétition pour s'adjuger les contrats du projet de radionavigation par satellite financé désormais par les seuls contribuables européens.

Pour l'instant, la Commission européenne a divisé le gâteau en six lots - satellites, lanceurs, logiciels, relais au sol, centres de contrôle, gestion de l'ensemble. Ils sont assortis de règles de non cumul (pas plus de deux par groupe) et d'obligations de sous-traitance (à hauteur de 4°%), de quoi faire participer aussi un certain nombre de PME.

Dans un secteur très concentré et spécialisé, certaines entreprises restent incontournables pour chapeauter des lots spécifiques.

L'Allemagne entravait le projet depuis six mois, en réclamant "un juste retour" des investissements consentis pour des sites situés sur le sol allemand. Elle réclamait en vain, jusqu'à s'isoler dangereusement de ses partenaires européens, un financement public des seuls gouvernements intéressés par Galileo.

Berlin - paradoxalement la seule capitale à avoir voté contre le budget de Galileo vendredi soir après avoir tenté de rallier d'autres pays pour former une minorité de blocage - s'est déclarée plutôt satisfaite des garanties apportées par Bruxelles concernant la participation de ses industriels au futur système Galileo.

Dans l'état actuel des choses, l'Allemagne devrait ainsi se retrouver chef de file, via la société Astrium (filiale d'EADS), pour la construction des 26 satellites (qui viendront s'ajouter aux quatre premiers déjà inscrits dans la phase initiale). Elle doit aussi disposer d'un des deux centres de contrôle au sol, avec l'Italie.

Or selon une source diplomatique, certains réclament de partager les satellites en deux lots pour permettre à d'autres d'entrer dans la course.

L'Espagne, qui se sent lésée et s'est abstenue vendredi sur le vote du budget, revendique pour sa part un centre de contrôle au sol, chargé notamment de la sécurité des navires. Reste à voir si de tels ajustements ne sèmeront pas à nouveau la discorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Jeu 29 Nov 2007 - 18:46

Ca cogne toujours, entre les italiens et les espagnols, : scratch :

http://fr.news.yahoo.com/afp/20071129/tsc-ue-espace-satellites-prev-c2ff8aa_1.html

BRUXELLES (AFP) - L'avenir du système de localisation par satellite Galileo , projet technologique phare de l'Europe et futur concurrent du GPS américain, devrait enfin être assuré jeudi à l'issue d'ultimes pourparlers entre pays réclamant leur part du gâteau spatial.

Le financement de Galileo est désormais assuré dans le budget de l'UE. Mais comment organiser le partage des contrats du programme à la satisfaction de tous les pays dotés d'une industrie spatiale ?

Cette question a réveillé les appétits des Allemands, qui disent sans complexe vouloir "un gros morceau du gâteau" sur leur territoire, ou encore l'orgueil des autorités espagnoles, qui réclament un centre de contrôle au sol digne de ce nom.

Les ministres des Transports des 27 pays de l'UE, réunis ce jeudi à Bruxelles, devront encore trouver des compromis.

Avant le début de la rencontre, le secrétaire d'Etat français aux Transports Dominique Bussereau s'est toutefois déclaré "assez optimiste".

Grâce à l'accord inattendu intervenu vendredi dernier entre ministres du Budget de l'UE sur le financement communautaire de Galileo, "les choses avancent pas mal" et "si tout va bien, on devrait arriver à un accord rapidement", a-t-il prédit.

Reste essentiellement en suspens une dispute "entre Italiens et Espagnols" sur les centres de contrôle au sol du système. Les Espagnols pourraient obtenir au final "un centre d'essais, qui permet de tester les dispositifs", a précisé M. Bussereau.

Mercredi, les Espagnols menaçaient encore de compromettre un accord politique si leurs exigences n'étaient pas satisfaites. "Cela va être très difficile d'accepter quelque chose qui ne nous arrange pas", avaient prévenu des sources diplomatiques espagnoles.

L'Espagne doit quoiqu'il arrive abriter un centre au sol assurant des "services" dans le domaine de la sécurité maritime, aérienne et ferroviaire. Mais elle rêve de disposer, comme l'Allemagne et l'Italie, d'un véritable centre de contrôle au sol vérifiant le fonctionnement des satellites et leurs transmissions vers la terre.

Le ministre allemand des Transports, Wolfgang Tiefensee, s'est également déclaré "certain qu'une solution sera trouvée jeudi pour Galileo". Selon lui, un accord pourrait toutefois "intervenir tard dans la nuit" car "il y a encore nombre de positions divergentes".

L'Allemagne s'est battue bec et ongles pour que l'industrie installée sur son sol obtienne "un juste retour" des investissements consentis par Berlin. "Nous avons négocié dur au cours des dernières semaines et mois", a reconnu jeudi M. Tiefensee.

Pour obtenir l'assentiment des Allemands, la Commission européenne a divisé les contrats du programme en six lots. Ils devraient a priori être assortis de règles de non cumul (pas plus de deux par groupe) et d'obligations de sous-traitance (à hauteur de 40%), de quoi faire participer aussi un certain nombre de PME.

Dans une logique de concurrence stricte, des appels d'offres sont lancés et le mieux disant gagne. Mais le secteur spatial est concentré en Europe entre quelques grands groupes - dont les deux ténors, l'européen EADS Astrium et le franco-italien Thales Alenia Space - incontournables pour chapeauter certaines parties de Galileo.

L'Allemagne devrait ainsi se retrouver chef de file, via la société Astrium, pour la construction de 26 satellites.

Reste que la Grande-Bretagne ou des constructeurs concurrents (l'allemand OHB allié au britannique SSTL) ont suggéré que la construction des satellites soit divisée en deux appels d'offres, pour introduire davantage de concurrence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Ven 30 Nov 2007 - 12:22

Enfin ! Galileo peut enfin décoller

http://fr.news.yahoo.com/euronews/20071130/twl-galileo-peut-enfin-decoller-115566a_1.html

Ce projet technologique phare de l'Europe doit concurrencer le GPS américain à partir de 2013. Un accord salué par Jacques Barrot, le commissaire européen aux Transports.


Galileo a accumulé plus de cinq ans de retard par rapport au calendrier initial, tandis que les Etats-Unis préparent une nouvelle génération de GPS aux capacités décuplés. Galileo avait obtenu un financement public intégral dans le budget 2007 et 2008 de l'Union européenne à l'issue d'un compromis arraché vendredi dernier.

Galileo promet une précision de localisation au mètre près, contre parfois une dizaine de mètres pour l'actuel GPS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Ven 30 Nov 2007 - 19:46

http://fr.news.yahoo.com/afp/20071130/tsc-ue-espagne-espaces-satellites-2elead-c2ff8aa_1.html

Galileo: un accord a été trouvé avec l'Espagne

BRUXELLES (AFP) - Un accord a été trouvé avec l'Espagne pour qu'elle rallie les 26 autres pays européens sur le futur système de navigation par satellite Galileo , a annoncé la présidence portugaise.


"Il a été possible d'obtenir l'accord formel de toutes les délégations sans exception" sur Galileo, a annoncé le ministre portugais des Transports, Mario Lino, qui présidait la réunion des ministres européens des Transports jeudi et vendredi à Bruxelles.

Les ministres s'étaient mis d'accord dans la soirée de jeudi, sans l'Espagne et à la majorité qualifiée, sur le partage industriel du programme, permettant de donner enfin un feu vert à ce projet phare européen, qui ambitionne de concurrencer le GPS américain d'ici à 2013.

L'Espagne doit abriter un centre au sol, chargé du signal dédié spécifiquement à la protection civile ("Safety of Life"), utilisé en cas de problème dans le domaine de la sécurité maritime, aérienne et ferroviaire.

Il était prévu, dans le texte non accepté par l'Espagne jeudi soir, que ce centre pourrait "être qualifié" d'ici à 2013 pour opérer les mêmes fonctions que les deux autres centres de contrôle au sol opérés par l'Allemagne et l'Italie, vérifiant le fonctionnement de la future constellation de 30 satellites et leurs transmissions vers la terre.

Le nouveau texte validé par Madrid vendredi stipule que ces trois centres "seront mis en réseau".

"Nous avons rajouté que le centre espagnol, dès lors qu'il serait qualifié pour exercer ses fonctions de contrôle, travaillerait en réseau avec les deux autres. C'est cette précision qui a permis de lever toute ambiguïté", a précisé le commissaire européen aux Transports Jacques Barrot.

"Seule une précision introduite dans un alinéa a permis d'aplanir les doutes qui planaient sur ce projet, aucune discussion n'a été rouverte", a indiqué pour sa part le ministre portugais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 8 Déc 2007 - 9:36

Après la réussite du plan de financement qui a fait suite à des querelles en tout genre voici dévoilé le nouveau planning pour le système Galileo
http://www.flightglobal.com/articles/2007/12/07/220167/new-schedule-emerges-for-europes-galileo-navigation-satellite.html

ou

New schedule emerges for Europe's Galileo navigation satellite system
By Rob Coppinger
With the impending approval of the new financing and work share arrangements for the delayed European navigation satellite system, Galileo, the timetable for its procurement and deployment is emerging.

The European Space Agency will now lead the procurement of the navigation system's 30 satellites. It is expecting to release the request for information to industry early in 2008, place a contract in the third quarter and have spacecraft delivery start in 2009, with a launch programme from 2010 through 2012.

The RFI will begin the process to select the companies for the production of the first four and subsequent 26 of Galileo's 30 satellites. The first four are known as the in-orbit validation (IOV) spacecraft as they test the technology.

ESA has decided it can release the RFI before it concludes the new agreement it has to make with the European Commission. This is needed as the original spacecraft provider was the industrial consortium European Satellite Navigation Industries, which is being abandoned.

"We have never done this with the [EC]. We need a formal procurement agreement with the EC," says ESA, which is holding a navigation programme board meeting next week to discuss the new arrangements.

The agency expects the first two IOV spacecraft to be launched by the beginning of 2010 and the second two six months later. The twin spacecraft launch will use Starsem provided Samara Space Center Soyuz 2 rockets operating from either ESA's Sinnamary, French Guiana launch complex or Russia's Baikonur cosmodrome in Kazakhstan.

After the two IOV flights, the launch scheme for the constellation will be two Ariane 5s, with six satellites each, and four Soyuz, with a total of eight spacecraft, over two years. This provides the 24 satellites, IOV included, to enable the global service to begin in 2013.

The remaining hurdles for the start of the new arrangement are a 13 December European Parliament vote to approve Galileo financing from unspent European Union agricultural funds and other sources and
a final green light by the transport ministers' council, a date for which has yet to be set.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
chapi




Nombre de messages : 148
Age : 59
Localisation : paris
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Sam 8 Déc 2007 - 9:51

Mustard a écrit:
Après la réussite du plan de financement qui a fait suite à des querelles en tout genre voici dévoilé le nouveau planning pour le système Galileo
http://www.flightglobal.com/articles/2007/12/07/220167/new-schedule-emerges-for-europes-galileo-navigation-satellite.html

L'un d'entre vous a t-il un peu de détail sur le découpage financier des 3,4 Md€ (1 + 2,4) qui bouclent le financement du déploiement ? Il y en a un tout petit dans Air et Cosmos, mais ca reste un peu nébuleux.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T2




Masculin Nombre de messages : 107
Age : 52
Localisation : nimes
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Galileo: Bruxelles boucle son plan de financement   Dim 13 Jan 2008 - 2:45

Galileo a du mal à décoller!!! Il doit concurrencer le GPS américain et le Glonast russe mais reste pour l'instant prisonnier par son coût! Jacques Barrot, le commissaire européen aux Transports a encore du soucis à se faire non pas par rapport à sa condamnation en 2000 à huit mois de prison avec sursis Wink mais par rapport aux coûts du projet européen de construction du système de navigation par satellite Galileo!!!

Galileo a accumulé plus de cinq ans de retard par rapport au calendrier initial, tandis que les Etats-Unis préparent une deuxième génération de GPS aux capacités décuplés.
Les coûts du projet européen Galileo s'envolent, affirme le magazine allemand Der Spiegel dans son édition à paraître lundi, citant des responsables industriels et des experts financiers de l'Union européenne.

Un rapport d'experts remis au gouvernement allemand affirme que le projet, dont le coût prévu d'ici 2013 est de 3,4 milliards d'euros, augmentera au minimum de 1,5 milliard d'euros.

Selon d'autres estimations de responsables européens, le projet pourrait coûter de 5 à 10 milliards d'euros, le financement initial ne concernant que la phase de construction du projet. Il va falloir travailler + pour financer + Galileo! Wink

L'UE a adopté en décembre le projet Galileo qui entend faire concurrence au système GPS américain d'ici 2013 en plaçant 26 satellites sur orbite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Dim 13 Jan 2008 - 19:51

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080112/tsc-aer-tec-bud-eur-c2ff8aa_1.html


BERLIN (AFP) - Les coûts du projet européen de construction du système de navigation par satellite Galileo s'envolent, affirme le magazine allemand Der Spiegel dans son édition à paraître lundi, citant des responsables industriels et des experts financiers de l'Union européenne.

Un rapport d'experts remis au gouvernement allemand affirme que le projet, dont le coût prévu d'ici 2013 est de 3,4 milliards d'euros, augmentera au minimum de 1,5 milliard d'euros.

Selon d'autres estimations de responsables européens, le projet pourrait coûter de 5 à 10 milliards d'euros, le financement initial ne concernant que la phase de construction du projet.

L'UE a adopté en décembre le projet Galileo qui entend faire concurrence au système GPS américain d'ici 2013 en plaçant 26 satellites sur orbite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Des nouvelles du système européen Galileo   Mar 11 Mar 2008 - 19:32

Appel aux boites pme/tpe, ca avance, ca avance.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34650228@7-50,0.html

Le gouvernement a lancé un appel à projets doté d'un budget de deux millions d'euros pour préparer les futures applications du système européen de navigation par satellite Galileo, a annoncé mardi Bercy dans un communiqué.

Christine Lagarde, ministre de l'Economie, et son secrétaire d'Etat chargé des Entreprises et du Commerce extérieur Hervé Novelli "ont lancé un appel à projets pour soutenir le développement d'applications de géolocalisation et d'horodatage s'appuyant sur les systèmes satellitaires".


"Cette initiative est motivée par l'engagement européen à poursuivre le programme Galileo de positionnement et de navigation par satellites à usage civil, qui doit être opérationnel en 2013", explique le communiqué.

Estimant que ce marché "stratégique" offre "des perspectives importantes de croissance", le gouvernement "renouvelle son soutien à l'innovation et à la compétitivité de l'industrie française, notamment le segment des PME, très présent sur ce marché", déclare Bercy.

"Les projets éligibles devront proposer le développement de services innovants aux performances accrues, présenter un réel caractère national et collaboratif, en associant les utilisateurs du service, et réserver une part des travaux aux PME/TPE supérieure à 30%", précise le communiqué.

Parmi les services concernés figurent les guides touristiques, la gestion de flotte pour le transport ou les services de secours, le guidage des malvoyants, le contrôle des matières dangereuses, l'assurance automobile ou encore l'aide à la navigation.

L'échéance pour la remise des candidatures est fixée pour la fin mars 2008 et la sélection définitive des dossiers interviendra en juin 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des nouvelles du système européen Galileo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit