PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Regroupement de fuseaux horaires en Russie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Regroupement de fuseaux horaires en Russie?   Sam 28 Nov 2009 - 17:20

Je poste cet article un peu à côté de la thématique du forum mais assez intéressant: avec tous les problèmes que nous rencontrons souvent pour bien identifier l"heure "française" d'un lancement il n'est pas inutile de savoir que les russes, du fait de l'étirement" de leur territoire, compte 11 fuseaux horaires et que ça ne simplifie pas l'administration du pays...

Quelques lieux nous intéressent spécifiquement dans la liste en fin d'article: Blagovechtchensk (futur cosmodrome Vostochny), Samara (fabrication des fusées siyouz), Arkhangelsk (Cosmodrome de Plesetsk) et bien sûr la capitale Moscou avec la grosse concentration d'industries spatiales. Il faudrait y ajouter Ekaterinbourg qui doit se situer à peu près à la verticale de Baïkonour au Kazakhstan... Les russes ou russophiles me corrigeront si il y a une erreur.

19:00 26/11/2009
© RIA Novosti Serge Veniavski

Les onze fuseaux horaires de la Russie en discussion

La Russie doit-elle diminuer le nombre de ses fuseaux horaires ? Une proposition en ce sens vient d'être émise par le président Medvedev. Le débat - il ne s'agit pour l'instant que d'un débat - semble porter davantage sur le nombre des fuseaux à conserver que sur le principe même de cette réduction, au vu des déclarations rapportées sur le site rian.ru.

Deux constatations s'imposent d'entrée. La Russie compte beaucoup de fuseaux horaires (*), et ce qui pouvait à une époque symboliser la grandeur du pays constitue aujourd'hui une réelle difficulté pour gouverner. En second lieu, la sacro-sainte séparation géographique des régions selon les fuseaux horaires n'est plus, en fait, totalement respectée, plusieurs régions ayant d'ores et déjà choisi, par commodité, de s'aligner sur une autre (essentiellement sur Moscou). Le président Medvedev a également proposé, dans le même ordre d'idées, de réfléchir à la suppression du passage à l'heure d'été. Ce qui constitue, naturellement, un autre débat.

De Kaliningrad à Petropavlovsk-Kamtchatski, la Russie, qui est non seulement le plus vaste pays au monde, mais aussi le plus étiré, s'étend d'ouest en est sur onze fuseaux horaires (sur 24 possibles, chaque fuseau horaire représentant 15 degrés).

Le professeur Guennadi Lazarev, recteur de l'Université économique de Vladivostok, avait déjà proposé, à la fin octobre, devant l'Assemblée législative du territoire du Primorié, de ramener le nombre des fuseaux horaires de onze à quatre (Kaliningrad, Moscou, Oural, Sibérie). L'écart entre Moscou et Vladivostok serait ramené de sept heures à quatre heures. Ce passage, selon l'économiste, pourrait se faire sur trois ans.

En réalité, le nombre des fuseaux horaires est d'ores et déjà inférieur à onze. Le groupe des régions de la Volga (Povoljié), qui devrait avoir un décalage d'une heure avec Moscou, est en fait aligné sur la capitale. Seules deux ou trois de ces régions (Samara, Oudmourtie - NdlR) ont conservé un décalage d'une heure avec Moscou, constate Evgueni Dedosseïev, de l'Institut d'astronomie Chternberg de l'Université d’Etat de Moscou. On pourrait donc, selon lui, renoncer au fuseau horaire du Povoljié, et également à celui de la région de Kaliningrad, ce qui permettrait déjà de "gagner" deux fuseaux horaires sur onze. On pourrait également regrouper en un seul les deux fuseaux horaires de la Sibérie, qui englobent les territoires de l'Altaï et de Krasnodar. Il n'en resterait alors plus que 8, résume Evgueni Fedosseïev.

Un remaniement des fuseaux horaires de la Russie ne provoquerait aucun problème fondamental, estime Marina Loukachova, chef du laboratoire des annuaires astronomiques de l'Institut d'Astronomie Appliquée de Saint-Pétersbourg (Académie des sciences russe). Mais il faut faire en sorte que l'écart avec l'heure astronomique ne soit pas trop important, souligne-t-elle. "Du point de vue de l'adaptation, les fuseaux horaires doivent être répartis de telle sorte que l'écart avec le début de la journée astronomique n'excède pas une heure, estime-t-elle."

L'assistant du président, Arkadi Dvorkovitch, a tenu toutefois à calmer le jeu. "Il est pour l'instant prématuré de dire si nous allons regrouper des fuseaux ou non, tempère-t-il. Il faudra, pour ce faire, procéder à des consultations avec des spécialistes." Selon lui, dans certaines régions, un "déplacement" d'une heure pourrait être effectué n'importe quand, mais ramener le décalage entre Petropavlovsk-Kamtchatski et Moscou à quatre ou cinq heures à très brève échéance serait trop brutal. "Tout le monde est habitué à ce que, quand il est 15 heures à Moscou, il soit minuit à Petropavlovsk-Kamtchatski", a-t-il relevé.

(*) Le territoire de la Russie englobe onze fuseaux horaires. Aucune entité ne s'étend sur plus d'un fuseau, à l'exception de la Yakoutie (trois fuseaux) et de la région de Sakhaline (deux).

Le jour se lève en premier pour les habitants du Kamtchatka et de la Tchoukotka. Une heure après, pour ceux de Magadan, des îles Kouriles et de l'est de la Yakoutie. Encore une heure plus tard, pour ceux de Khabarovsk, Vladivostok, Komsomolsk-sur-l’Amour et du sud de Sakhaline.

Puis le jour se lève à Yakoutsk, Tchita, Blagovechtchensk et, une heure plus tard, à Irkoutsk et Oulan-Oude. Une heure après voient poindre le jour les habitants de Krasnoïarsk, Norilsk, Abakan et Kemerovo. Une heure plus tard, c'est au tour des habitants d'Omsk, Tomsk, Barnaoul et Novossibirsk. Vient ensuite le tour des habitants d'Ekaterinbourg, Oufa, Tcheliabinsk, Orenbourg, Tioumen, Perm et Kourgane.

Le jour point ensuite à Samara et Ijevsk, et ce n'est qu'une heure après que se lèvent les habitants de la capitale et, avec eux, ceux de Saint-Pétersbourg, Arkhangelsk, Vologda, Volgograd, Mourmansk, Nijni-Novgorod, Kazan, Tambov, Saratov, Rostov-sur-le-Don, Voronej, Krasnodar, Koursk, Sotchi, Stavropol, etc. Les derniers à se lever sont les habitants de la région de Kaliningrad, le territoire le plus à l'ouest de la Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REDGUARD




Masculin Nombre de messages : 587
Age : 40
Localisation : France 49
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Regroupement de fuseaux horaires en Russie?   Sam 28 Nov 2009 - 18:21

Merci, Merci ! Wink Je prend note ! Tres interessant, c'est vrai que si ca peut aider à gerer le territoire ca serai un plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Regroupement de fuseaux horaires en Russie?   Sam 28 Nov 2009 - 20:35

les Glonass joueraient-ils une importante influence sur la datation et la synchronisation du temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigre de Sibérie




Masculin Nombre de messages : 196
Age : 40
Localisation : Moscou, Russie
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Regroupement de fuseaux horaires en Russie?   Dim 29 Nov 2009 - 0:18

C'est une idée stupide. Les gens seront en décalage avec le Soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Regroupement de fuseaux horaires en Russie?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie