[Mission ARM] La NASA prévoit de déplacer un astéroïde afin de l'utiliser.

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


En marge de la conférence de l'American Institute of Aeronautics and Astronautics (AIAA), qui se tient cette semaine à San Diego, Paul Chodas, un des principaux scientifiques du bureau de la Nasa chargé des objets croisant à proximité de l'orbite terrestre, a déclaré avoir trouvé 3 astéroïdes candidats pour être la bonne cible, sur les 14 déjà identifiés.

"We have two to three which we will characterise in the next year and if all goes well ... those will be valid candidates that could be certified targets," said Paul Chodas, senior scientist at the NASA Near-Earth Object Program Office.
"Nous en avons deux ou trois que nous devrions caractériser d'ici l'année prochaine et, si tout va bien... ils deviendront des candidats pour être la cible"

http://www.abc.net.au/news/2013-09-12/nasa-identifies-three-potential-asteroids-for-capture/4954266

Wakka
Admin
Admin

Messages : 23283
Inscrit le : 10/07/2008

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:En marge de la conférence de l'American Institute of Aeronautics and Astronautics (AIAA), qui se tient cette semaine à San Diego, Paul Chodas, un des principaux scientifiques du bureau de la Nasa chargé des objets croisant à proximité de l'orbite terrestre, a déclaré avoir trouvé 3 astéroïdes candidats pour être la bonne cible, sur les 14 déjà identifiés.

"We have two to three which we will characterise in the next year and if all goes well ... those will be valid candidates that could be certified targets," said Paul Chodas, senior scientist at the NASA Near-Earth Object Program Office.
"Nous en avons deux ou trois que nous devrions caractériser d'ici l'année prochaine et, si tout va bien... ils deviendront des candidats pour être la cible"

http://www.abc.net.au/news/2013-09-12/nasa-identifies-three-potential-asteroids-for-capture/4954266
La chambre des représentants à dit non.
Je ne vois pas pourquoi ils s'obstinent à vouloir continuer, à faire comme si c'était déjà fait...

On dirait ma fille de 4 ans, elle a exactement le même comportement...
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


Ils vont en parler (succinctement) dans le journal de France 2.
mastor11
mastor11

Messages : 145
Inscrit le : 17/03/2009
Age : 28 Masculin
Localisation : Caen, Basse-Normandie

Revenir en haut Aller en bas


Un récent article de Futura Sciences indique que la NASA va se focaliser sur quelques astéroïdes pouvant être candidats à la mission.

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronautique-nasa-identifie-trois-asteroides-quelle-pourrait-capturer-48957/

Il serait aussi question pour la NASA d'associer le "privé" à la mission, un moyen de mobiliser des capitaux et de lever les réticences du Congrès à financer l'ensemble de la mission.
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Akwa: Certes la chambre des représentants a dit non, mais je crois me souvenir que le Sénat n'était pas contre, et le budget n'a pas encore été voté... donc le "lobbying" continue...
Pour reprendre ton image sur ta fille de 4 ans: Papa a bien dit non mais Maman n'a encore rien dit et donc elle y croit encore :o
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 63 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


Le blocage législatif a déjà des conséquences importantes notamment sur le sort des fonctionnaires à compter d'aujourd'hui, et par conséquence sur tous les administrés  :

L'Etat fédéral américain a mis au chômage technique mardi pour la première fois depuis 17 ans des centaines de milliers de fonctionnaires, faute d'accord budgétaire au Congrès, une mesure draconienne qui épargne toutefois les fonctions essentielles dont la sécurité.

Malgré d'intenses tractations et une soirée d'allers-retours entre le Sénat à majorité démocrate et la Chambre des représentants dominée par les républicains, aucun projet de loi de finances n'a pu être adopté à temps pour le début de l'exercice budgétaire 2014, qui a commencé à 00H00 mardi (04H00 GMT).

La Maison Blanche a donc ordonné peu avant minuit aux agences fédérales de déclencher la cessation partielle de leurs activités et la mise en congés sans soldes de leur personnel "non essentiel", jusqu'à ce que le Congrès adopte un budget.
http://tinyurl.com/q9uz67o

On est le 1er octobre ... et le vote du budget est dans l'impasse. Ils trouveront forcément un compromis ... mais lequel ?

Je doute que si la mission astéroïde est qualifiée de "sans intérêt scientifique et très couteuse" par ses détracteurs, il y ait beaucoup de voix (dans le grand public) pour s'offusquer d'un refus.
Alors y aura-t'il des "privés" suffisamment alléchés par des perspectives économiques radieuses (retour d'investissement à quelle échéance ?) pour investir suffisamment ?
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L' "appropriation bill" du "fiscal year 2014" a été publié.
C'est un décret législatif qui autorise le gouvernement à dépenser de l'argent.

document PDF (aller à page 112).

La mission de capture d'un astéroïde (Asteroid Redirect Mission : ARM) est de nouveau recalée...

Asteroid Redirect Mission (ARM).-NASA has proposed a new mission known as the
ARM that would engage both scientific and human exploration activities. While the ARM is still
an emerging concept, NASA has not provided Congress with satisfactory justification materials
such as detailed cost estimates or impacts to ongoing missions. The completion of significant
preliminary activities is needed to appropriately lay the groundwork for the ARM prior to NASA
and Congress making a long-term commitment to this mission concept.

La NASA a proposé une mission connue sous le nom de ARM qui engagerait des missions d'exploration humaines et robotisées. Alors que ARM est encore un concept, la NASA n'a pas fourni au congrès de justifications satisfaisantes, comme les coûts et les bénéfices pour les missions suivantes.
La réalisation d'études préliminaires sérieuses est nécessaire pour poser les bases de la mission ARM, avant que la NASA est le congrès puissent s'engager plus en avant.
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


On s'orienterait donc vers un rétablissement de la mission EM-2 (2ème vol de qualification) dans sa définition initiale ? Pour ce premier vol habité utilisant SLS/Orion, on aurait donc un vol circum-lunaire et retour à la maison ?
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:On s'orienterait donc vers un rétablissement de la mission EM-2 (2ème vol de qualification) dans sa définition initiale ? Pour ce premier vol habité utilisant SLS/Orion, on aurait donc un vol circum-lunaire et retour à la maison ?

Que celui qui comprends quelque chose à la politique spatiale de la NASA lève le doigt.....
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2935
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Pas de ligne spécifique dans le projet de budget 2015 .... mais un peu de sous quand même pour des "technologies" relatives à cette possible mission ... programmée pour 2025 ....

http://spaceflightnow.com/news/n1403/04nasabudget/#.UxYtUIWPXOc
The budget allots $706 million space technology initiatives, including $133 million for solar-electric propulsion and other technologies for NASA's proposed mission to redirect an asteroid to the vicinity of the moon for human visits by 2025.
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Des études continuent à la NASA pour soit capturer un petit astéroïde, soit détacher un morceau d'un plus gros.
L'objectif étant toujours de le rapporter près de la Lune et d'en faire une destination pour la mission EM-2 du SLS habité.

http://www.nasaspaceflight.com/2014/03/nasa-asteroid-capture-mission-definitions/
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Des études techniques pour les équipements qui seraient indispensables pour une telle mission (en fait la 2ème partie qui est l'exploitation scientifique de l'astéroïde lors de EM-2) sont en cours.

une référence déjà publiée :
http://developpement-orion.over-blog.com/2014/05/des-astronautes-de-nasa-plongent-evaluer-des-instruments-pour-une-mission-vers-un-asteroide.html

Cela montre que le projet est toujours en piste.
Mais bien sûr on s'interroge toujours sur la faisabilité de la capture et du remorquage par une mission automatique préalable (prévue en 2018-2020).
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Un article de SpaceRef nous dit que la NASA est toujours a la recherche du fameux astéroïde a ramener en orbite lunaire.

Elle prévoit d'envoyer un vaisseau appelé "ARM robotic spacecraft" (ARM pour Asteroid Redirect Mission) en 2019, le choix final de l’astéroïde devant être fait un an auparavant.

Elle travaille sur deux concepts différents: Le premier consiste à se saisir d'un très petit astéroïde et le deuxième de collecter un échantillon d'un astéroïde beaucoup plus grand. Ces 2 concepts amèneraient ensuite le bloc en orbite autour de la Lune.
Le choix du concept sera fait fin 2014.

La NASA attribuera un total de 4,9 millions de $ pour les études conceptuelles. Elles débuteront dès juillet pour une durée de 6 mois au cours desquels les concepts de système, de temps et de technologies nécessaires pour l'ARM seront affinés et mûris.

D'ors et déjà, neuf astéroïdes ont été identifiés mais dernièrement, le télescope spatial Spitzer a fait des observations sur l' astéroïde 2011 MD qui porte toutes les caractéristiques d'un bon candidat pour le concept de capture complète.

@Akwa a écrit:Je ne vois pas pourquoi ils s'obstinent à vouloir continuer, à faire comme si c'était déjà fait...
On dirait ma fille de 4 ans, elle a exactement le même comportement...

Comme quoi, ta fille a sans doute parfois raison  :blbl:


Dernière édition par wakka le Ven 20 Juin 2014 - 8:30, édité 1 fois

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23283
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:
@Akwa a écrit:Je ne vois pas pourquoi ils s'obstinent à vouloir continuer, à faire comme si c'était déjà fait...
On dirait ma fille de 4 ans, elle a exactement le même comportement...

Comme quoi, ta fille a sans doute parfois raison  :blbl:

Je ne sais pas si la NASA a raison, mais elle n'a sans doute pas le choix.

Entre 2020 et 2030, que faire d'Orion et du SLS? Quels sont les objectifs possibles? Mars? Beaucoup trop tôt. La Lune? Dans ce cas, il faut un atterrisseur. Si on pose qu'Orion a démarré en 2010 (en réalité plus tôt), et que son premier équipage le chevauchera en 2021, on peut supposer qu'un module lunaire nécessitera le même temps. L'ISS? Rien ne dit qu'elle sera toujours là, et de toutes façons le coût prohibitif d'un lancement Orion + SLS relèguera cette solution aux oubliettes. Bref, rien ne justifie de posséder une telle capsule sans programme associé. La NASA doit rechercher avidement une utilité à ses vaisseaux. La mission astéroïde découle implicitement de cette recherche.
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2935
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Tu résumes bien la situation pour la (ou les) future mission de la NASA.
Rien de vraiment nouveau en fait, puisque c'est exactement ce qui se trouve dans le "flexible path". Il s'agit d'accéder au beyond (donc mission au-delà de la Lune) avec des étapes progressives (afin de faire quelque chose et de donner du grain à moudre à l'opinion publique) avant de vraiment se lancer sur l'objectif Mars.
Ce qui amène souvent à se poser des questions, c'est qu'il y a des "courants" aussi bien à la NASA que chez les politiques, qui soit voudraient se re-focaliser sur la Lune, soit tenter Mars sans étape intermédiaire préalable.
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L'option Asteroide occuperait  quelques vols, et pas tous les ans. Et uen fois fait on ferait quoi ?
Mars, n'y pensons meme pas, c'est pas pour demain
ISS sera en fin de vie, peut etre meme déja abandonné
Une nouvelle station ? pourquoi refaire ce qu'on a fait durant 30 ans et qui n'aura rien apporté
Reste l'option Lune, qui à mon sens est la seule option viable. Certes il n'y a pas de LEM mais une fois la cpsule et le lanceur dispo, en 5 à 7 ans les fonds pourraient permettre de developper l'atterrisseur. Il y a encore beaucoup de chose à découvrir surla Lune, abandonnée trop tot par l'homme.
Sinon, à part ça il ne resterait que tourner autour de la terre avec une capsule ... sans interet.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29098
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:L'option Asteroide occuperait  quelques vols, et pas tous les ans. Et uen fois fait on ferait quoi ?
Mars, n'y pensons meme pas, c'est pas pour demain

C'est là où on atteint les limites de ce qu'on peut réaliser en terme de vol habité, du moins pour quelques dizaines d'années.
Alors soit les USA mettent le paquet en R&D pour trouver le moyen de réduire la durée des voyages (nouvelles propulsions, mode hibernation, etc.....), et on retombe sur les inconvénients comme SLS pas adapté, pas de possibilité concrète de mission utilisant ces nouvelles techniques avant longtemps.
Ou bien on retourne sur la Lune effectivement ... mais pour quoi y faire ? et en quoi cela débloquerait le schmilblick pour le beyond (vu que cela mobiliserait une grosse partie du budget tel qu'on peut s'attendre à le voir évoluer dans le contexte prévisible) ?
Je n'ai pas de réponse pour ma part.
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Ou bien on retourne sur la Lune effectivement ... mais pour quoi y faire ? et en quoi cela débloquerait le schmilblick pour le beyond (vu que cela mobiliserait une grosse partie du budget tel qu'on peut s'attendre à le voir évoluer dans le contexte prévisible) ?

Pour moi je verrai bien un observatoire, une station d'assemblage de vaiseau pour le beyond, un site de test pour de nouveaux types de propulsion dans le vide, élaborer des systèmes d'excavation de minerai ou gaz...
Et commencer à tester la possibilité d'établir une colonie ou au moins une base autonome ou programmée (pour une durée de vie de 2, 3 ans ou plus).
Il y a de nombreux projets à tester et à développer, je pense pour ma part plus réaliste sur la lune dans un premier temps, avant de s'aventurer au delà.
Toph
Toph

Messages : 246
Inscrit le : 06/07/2013
Age : 37 Masculin
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Ou bien on retourne sur la Lune effectivement ... mais pour quoi y faire ? et en quoi cela débloquerait le schmilblick pour le beyond (vu que cela mobiliserait une grosse partie du budget tel qu'on peut s'attendre à le voir évoluer dans le contexte prévisible) ?
Je n'ai pas de réponse pour ma part.

La Lune pour le moment nous n'y avons fait qu'une breve escale lors d'Apollo, et si on l'a abandonné ce n'est pas par manque d'interet que représente la lune mais pour des raisons politico-économiques (cout énorme, missions très dangereuses, guerre couteuse au vietnam à financer en priorité, et l'objectif principal était avant tout de battre les russes). Il y a encore de nombreux coins à visiter, exploser, analyser. Il y a de nombreux astroides sur sa surface (inutile donc d'aller les chercher dans l'espace), et il y a le fameux Helium-3 dont on peut commencer à analyser la proportion et les méthodes d'extraction.
A cela s'ajoute qu'un retour sur la Lune mobiliserait des compétences, un savoir faire, des procédures, une maitrise des opérations, etc utiles pour l'exploration de Mars, 50 ans plus tard.

Certes la Lune n'est pas le terrain de jeu idéal mais je trouve que c'est le meilleur choix à faire ... ou le moins mauvais.
Personnellement je ne me pose pas de question à savoir à quoi va servir Orion, à quoi va servir SLS, pour moi, la NASA prépare très clairement et discretement un retour sur la Lune, et se prépare à un retour des Républicains qui sont plus favorables à cette option. Manque juste un LEM, mais les démocrates n'en veulent pas car ils ne veulent pas entendre parler de la lune, mais les choses peuvent changer et changeront surement. si tout est prêt pour un retour sur la lune, à part un LEM, cela peut etre rapidement fait car tous les fonds lui seront dédiés vu qu'il n'y aura plus à financer les developpements d'Orion, du SLS, d'ISS, ou des compagnies privés (COTS). Pour moi un LEM peut etre fait en 5 à 6 ans. Si en 2020-2021, date du premier vol habité d'Orion, les USA choississent définitivement un retour lunaire, on pourra aisement prévoir la construction d'un LEM pour 2026, ce qui nous laissera dans les temps.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29098
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Certes la Lune n'est pas le terrain de jeu idéal mais je trouve que c'est le meilleur choix à faire ... ou le moins mauvais.
Personnellement je ne me pose pas de question à savoir à quoi va servir Orion, à quoi va servir SLS, pour moi, la NASA prépare très clairement et discretement un retour sur la Lune, et se prépare à un retour des Républicains qui sont plus favorables à cette option. Manque juste un LEM, mais les démocrates n'en veulent pas car ils ne veulent pas entendre parler de la lune, mais les choses peuvent changer et changeront surement. si tout est prêt pour un retour sur la lune, à part un LEM, cela peut etre rapidement fait car tous les fonds lui seront dédiés vu qu'il n'y aura plus à financer les developpements d'Orion, du SLS, d'ISS, ou des compagnies privés (COTS). Pour moi un LEM peut etre fait en 5 à 6 ans. Si en 2020-2021, date du premier vol habité d'Orion, les USA choississent définitivement un retour lunaire, on pourra aisement prévoir la construction d'un LEM pour 2026, ce qui nous laissera dans les temps.

Belle perspective, j’adhère. Si ça pouvait être vrai, on s'en contenterait car comme beaucoup ici, je suis de moins en mois sûr de voir des hommes un jour sur Mars de mon vivant.
Ça fait du bien de voir un peu de réalisme sur ce sujet, ou du moins, un but possible pour ce programme.
Alors, ouste Obama! donc...

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23283
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:Un article de SpaceRef nous dit que la NASA est toujours a la recherche du fameux astéroïde a ramener en orbite lunaire.

Elle prévoit d'envoyer un vaisseau appelé "ARM robotic spacecraft" (ARM pour Asteroid Redirect Mission) en 2019, le choix final de l’astéroïde devant être fait un an auparavant.

Elle travaille sur deux concepts différents: Le premier consiste à se saisir d'un très petit astéroïde et le deuxième de collecter un échantillon d'un astéroïde beaucoup plus grand. Ces 2 concepts amèneraient ensuite le bloc en orbite autour de la Lune.
Le choix du concept sera fait fin 2014.

La NASA attribuera un total de 4,9 millions de $ pour les études conceptuelles. Elles débuteront dès juillet pour une durée de 6 mois au cours desquels les concepts de système, de temps et de technologies nécessaires pour l'ARM seront affinés et mûris.

D'ors et déjà, neuf astéroïdes ont été identifiés mais dernièrement, le télescope spatial Spitzer a fait des observations sur l' astéroïde 2011 MD qui porte toutes les caractéristiques d'un bon candidat pour le concept de capture complète.

@Akwa a écrit:Je ne vois pas pourquoi ils s'obstinent à vouloir continuer, à faire comme si c'était déjà fait...
On dirait ma fille de 4 ans, elle a exactement le même comportement...


Comme quoi, ta fille a sans doute parfois raison  :blbl:

et une vidéo publié hier
grysor
grysor

Messages : 3183
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Ou bien on retourne sur la Lune effectivement ... mais pour quoi y faire ? et en quoi cela débloquerait le schmilblick pour le beyond (vu que cela mobiliserait une grosse partie du budget tel qu'on peut s'attendre à le voir évoluer dans le contexte prévisible) ?
Je n'ai pas de réponse pour ma part.

Effectivement. D'ailleurs, il suffit de jeter un coup d'oeil à la Global Exploration Roadmap de l'ISECG (récupérable ici : http://www.globalspaceexploration.org/wordpress/) pour constater qu'il y a un certain flou après les missions astéroïdes et surface lunaire. En effet, ce n'est pas ça qui va permettre de tester l'atterrissage sur Mars avec de gros vaisseaux, ni permettre des voyages interplanétaires A/R de 2 ans et demi (il faut envisager que l'atterrissage ne se fasse pas), ni de tester l'exploitation des ressources locales de Mars pour produire des ergols (sur la Lune, il n'y a pas de CO2 ...)....
Autrement dit, ce n'est pas en faisant un pas de côté qu'on avancera vers les destinations au-delà de l'orbite terrestre. On peut faire une mission lunaire pour approfondir l'exploration de la Lune, certainement, mais on ne peut pas prétendre que cela va faire beaucoup avancer le schmilblick pour la mission martienne, soyons réalistes. Et du coup, cela reporterait encore d'une trentaine d'années la mission martienne.
A moins que les Chinois ...

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:Effectivement. D'ailleurs, il suffit de jeter un coup d'oeil à la Global Exploration Roadmap de l'ISECG (récupérable ici : http://www.globalspaceexploration.org/wordpress/) pour constater qu'il y a un certain flou après les missions astéroïdes et surface lunaire. En effet, ce n'est pas ça qui va permettre de tester l'atterrissage sur Mars avec de gros vaisseaux, ni permettre des voyages interplanétaires A/R de 2 ans et demi (il faut envisager que l'atterrissage ne se fasse pas), ni de tester l'exploitation des ressources locales de Mars pour produire des ergols (sur la Lune, il n'y a pas de CO2 ...)....
Autrement dit, ce n'est pas en faisant un pas de côté qu'on avancera vers les destinations au-delà de l'orbite terrestre. On peut faire une mission lunaire pour approfondir l'exploration de la Lune, certainement, mais on ne peut pas prétendre que cela va faire beaucoup avancer le schmilblick pour la mission martienne, soyons réalistes. Et du coup, cela reporterait encore d'une trentaine d'années la mission martienne.
Sur les phases de vol, cela pourra etre récupéré pour des missions habité vers Phobos ou Deimos qui n'ont pas d'atmosphère comme la Lune
Pour Mars, ce sont plutot d'autres activités qui seront utiles à faire sur la Lune au préalable, comme concevoir des scaphandres adaptés (poussières, resistance à un choc sur un rocher, souplesse pour travailler manuellement et s'abaisser, etc), concevoir des structures de bases, concevoir des rover, concevoir un systeme de vie en parfait autarcie, concevoir des machines d'extractions (Oxygène, eau, Helium3, etc), concevoir du matériel pour escalader une montage ou un pic, concevoir une protection contre les rayonnements, et toute sorte d'autres choses. Inaugurer tous ces système sans les tester au préalable sur un autre astre c'est multiplier les risques.
Et puis croire qu'on va aller sur la lune juste pour préparer Mars est une erreur, la Lune est suffisamment interessante pour justifier à elle seule des missions dédiées. On a bien dépensé plus de 100Md$ pour ISS, plus les frais d'exploitation, pour un retour quasi nul, donc pourquoi ne pas dépenser cette meme somme pour quelque chose de plus interessant et excitant ?
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29098
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

Personnellement je penserais plutôt que l’utilisation des astéroïdes pourrait être le vecteur principal de la conquête spatiale : présentant un objectif facile (pratiquement pas de delta V pour y accéder) et relativement proche pour certain, ou au contraire parsèment tout le système solaire pour d’autres comme autant de relais.

Il a été parfois évoqué l’idée de dépôt d’ergol en orbite basse (alimenté par des surplus de charges des lanceurs venant de la terre) comme station d’approvisionnement pour des vaisseaux partant vers l’espace lointain. Mais il serait certainement judicieux d’utiliser pour cela les ressources en éléments légers (dont l’eau) des astéroïdes les plus proches (voir de les rapprocher de la terre). Cela est déjà évoqué dans un PDF présentant la mission de capture d’un astéroïde (page 6). Il ne faut pas oublier que la composition des petits corps céleste est très variée et que l’on n’est plus à considérer une séparation marquée entre le système solaire internes (les " cailloux ") et externe (les comètes)

La méthode de capture par « emballage » dans une structure souple serait une prémices de ce genre d’utilisation permettant d’ "étuver" l’astéroïde pour en recueillir les partis volatiles et limiter la pollution des abords par des débris

L’utilisation de matériaux plus lourds, allié peut-être à des imprimantes 3D, serait aussi un moyen d’élaborer des structures in situ voir des éléments complexes comme des panneaux solaires; et plus simplement un astéroïde peut servir d’abris contre les radiations cosmiques.

Même à l’approche de Mars, une base sur (ou pluto dans) Phobos ou Deimos serait une étape prudente avant la surface de la planète, où se précipiter pourrait se révéler anti scientifique.

A bientôt
Baratong
Baratong

Messages : 185
Inscrit le : 02/02/2007
Age : 56 Masculin
Localisation : Haute-Vienne

Revenir en haut Aller en bas


@Toph a écrit:Pour moi je verrai bien .......... une station d'assemblage de vaiseau pour le beyond, ........

Mauvaise idée. Pourquoi dépenser un carburant rare pour faire atterrir les éléments, et ensuite (re)dépenser d'autres ergols pour permettre au vaisseau d'échapper à la gravitation lunaire? Ce système serait viable si une industrie lunaire capable de produire des vaisseaux complets existait sur la Lune. Rendez-vous dans quelques siècles...

@Mustard a écrit:
Personnellement je ne me pose pas de question à savoir à quoi va servir Orion, à quoi va servir SLS, pour moi, la NASA prépare très clairement et discretement un retour sur la Lune, et se prépare à un retour des Républicains qui sont plus favorables à cette option.

@wakka a écrit:Alors, ouste Obama! donc...

Au vu des résultats des dernières présidentielles américaines, dans lesquelles les républicains se sont retrouvés hors jeu, croire qu'ils vont gagner les élections de 2016 présente, si vous êtes parieurs, quelques risques. D'autre part, le passé n'a pas démontré une réelle appétence pour le spatial plus affirmée chez les républicains que chez les démocrates. Les deux ont pris leurs décisions en fonction d'éléments (stratégiques, économiques, politiques, etc.) qui étaient propres à leurs époques. Pensez, comme vous semblez le croire, que les républicains sont partisans d'un retour massif dans l'espace me semble pour le moins prématuré. Attention aux intentions affichées dans l'opposition et aux réalités une fois au gouvernement.
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2935
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


@Lunarjojo a écrit:Au vu des résultats des dernières présidentielles américaines, dans lesquelles les républicains se sont retrouvés hors jeu, croire qu'ils vont gagner les élections de 2016 présente, si vous êtes parieurs, quelques risques. D'autre part, le passé n'a pas démontré une réelle appétence pour le spatial plus affirmée chez les républicains que chez les démocrates. Les deux ont pris leurs décisions en fonction d'éléments (stratégiques, économiques, politiques, etc.) qui étaient propres à leurs époques. Pensez, comme vous semblez le croire, que les républicains sont partisans d'un retour massif dans l'espace me semble pour le moins prématuré. Attention aux intentions affichées dans l'opposition et aux réalités une fois au gouvernement.

Je n'ai jamais dit que les républicains étaient partisans à un "retour massif dans l'espace", j'ai juste dit qu'ils étaient favorables à un retour sur la lune. C'est d'ailleurs Bush junior qui avait lancé ce programme Constellation.
quand aux prochaines élections, on sait tous très bien que tout peut basculer pour pas grand chose. Certes Hillary Clinton (candidate probable) jouit d'une bonne image auprès des américains, mais rappelons qu'elle n'a pas été choisie par les démocrates face à Obama il y a quelques années. Disons que deux mandats sous les démocrates c'est long et peut etre que les américains ont envie de changer.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29098
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum