Le budget spatial russe "lanceurs" dans les prochaines années

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


A l'occasion de la fin, en vue, du programme fédéral "développement des cosmodromes russes" (fin 2015) Roscosmos a établi le suivant (2016-2025) sous deux scénarios. L'un en misant sur des relations calmes avec le Kazakhstan, l'autre en prenant en compte des difficultés avec le Kazakhstan limitant l'utilisation de Baïkonour. Le premier se chiffre à 800 milliards de roubles, l'autre à 900 milliards de roubles.

Mais ce qui est intéressant c'est qu'à cette occasion on en apprend un peu plus sur les perspectives russes en matière de lanceurs. Ainsi si le PPTS est supposé débuter ses essais sur Zenit à Baïkonour, en cas de crise il faudrait accélérer la construction du pad pour la fusée "Amour" (version lourde et man-rated de l'Angara) à Vostochny.

Est prévu aussi le développement d'une fusée "super-lourde" de 70T de capacité en orbite basse, qui devra permettre en 2028 l'envoi du PPTS vers la lune ou d'engins non pilotés vers des astéroïdes ou d'autres corps célestes...

Spoiler:
patchfree
patchfree
Donateur
Donateur

Messages : 6152
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 67 Masculin
Localisation : Poitiers

https://kosmosnews.fr

Revenir en haut Aller en bas


Tout le programme russe est sous-tendu par la volonté de retrouver sa complète capacité de gestion de ses lancements. La construction de Vostochny et les perspectives à long terme d'utilisation de ce cosmodrome (au-delà de 2050) ne laissent guère de doute.
Les multiples "accrochages" avec le Kazakhstan peuvent avoir exacerbé leur patience ..... et les pousser à se désengager de Baïkonour plus rapidement, mais il y a au moins deux points importants - à mes yeux - qui doivent les inciter à contrario à rester "ouverts".
- les lancements habités se font de Baïkonour ... et la relève aussi bien du lanceur Angara (3 ou 5) et la capsule PTS sont loin d'être disponibles et on ne peut guère forcer l'allure (c'est du man-rated et il faut les sous)
- la Russie doit conserver les meilleures relations possibles avec ses anciennes républiques même si elles "créent des problèmes relationnels" car le dégel des relations avec l'Ouest reste un compromis fragile et il ne s'agit pas - de son point de vue - de voir des républiques autonomes s'éloigner d'elle et succomber aux sirènes de l'Ouest.

L'annonce est donc peut-être plus une opération de com ... incitant le Kazakhstan à ne pas pousser le bouchon trop loin :?: :?: qu'une réelle envie de constater la fracture.
montmein69
montmein69

Messages : 19209
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum