Prétendu projet de récupération d'astéroïde, du nouveau

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Bonjour,

La journée se termine mieux qu'elle avait commencé. Nous continuons donc à rêver :

Après : http://www.lpi.usra.edu/sbag/meetings/jan2015/presentations/SBAG_ARM_update_Johnson.pdf

Je lis ensuite :  http://nasawatch.com/archives/2015/01/asteroid-retrie.html

et je ne comprends rien. On dirait qu'ils viennent de virer de bord (tant mieux)

Je relis à fond. A bientôt.

Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


"...he would be “happy” if the ARM spacecraft is able to move an asteroid at all, “even if it’s an arcsecond that we can measure [and] we miss lunar orbit.” Whether it can capture an asteroid or not, just getting the ARM spacecraft into orbit would provide NASA with a chance to test technologies
NASA says it needs to deliver hardware for a crewed Mars landing to the red planet in advance of the crew’s arrival. "

En substance "... quoi qu'il arrive, le savoir-faire acquis servira beaucoup plus tard pour LA mission martienne ..."  ?

Obama quitte son bureau dans exactement 2 ans. A ce moment, les retournements de vestes terminés, la Nasa pourra faire des projets cohérents.

Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Je n'ai effectivement pas trop compris quels sont les subtils distinguos entre l'option A et l'option B.

La capture/remorquage vers une orbite lunaire semble ne plus satisfaire grand monde.
Et on voit reparaitre l'idée de "gérer des astéroïdes" potentiellement impacteurs et de tester le "détournement" de trajectoire.

Cela serait-il effectué par une mission automatique, un duo automatique + assistance par un équipage ?????

Bref ils étudient des options .... et trouver une place pour y intégrer une mission habitée dans un Orion ne parait pas simple. Revient asses souvent la gestion d'EVA avec un équipement qui serait assez minimal (pas de sous pour créer d'autres équipements ????)

AMHA .... ils vont se retrouver quasi-contraints de revenir à une mission EM-2 simple pour qualifier Orion habitée ... un vol circum-lunaire avec équipage ne fera pas frémir les foules .... mais c'est accessible dans les temps impartis et avec un budget limité.
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:AMHA .... ils vont se retrouver quasi-contraints de revenir à une mission EM-2 simple pour qualifier Orion habitée ... un vol circum-lunaire avec équipage ne fera pas frémir les foules .... mais c'est accessible dans les temps impartis et avec un budget limité.

Budget limité à 2 ou 3 milliards de dollars, tout de même....
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2847
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Quand on aime le vol habité .... on ne compte pas  ....  

OK ... :iout: en précisant qu'une mission à destination d'un astéroïde avec des activités genre EVA coûtera bien plus.
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Il y a un fait qui n'est pas percu je crois par beaucoup de monde. C'est qu'un astéroide meme de très très petite taille c'est lourd. Tout changement d'orbite de celui-ci se voit appliquer la loi de la conservation de la quantité de mouvement.

En pratique un minuscule astéroïde d'un diamètre de 7 mètres a une masse d'environ 1300 tonnes. Avec 7,7 tonnes de xenon (==> mission lourde puisque on quitte l'orbite terrestre) et des moteurs ioniques ayant une impulsion spécifique de 3000 s. (6 fois plus performant que oxygène/hydrogène) on arrive à modifier la vitesse de ce nain de .... 170 m/s au bout de ... 6 ans de poussée continue (contrepartie des performances du moteur ionique) dans le cas de la mission étudiée par la NASA.

Source Asteroid Retrieval Feasibility Study 2012 page 29 (il y a une erreur typographique 0,17 m/s au lieu 0,17 km/s)

Pline

Messages : 942
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Quand on aime le vol habité .... on ne compte pas  ....  

C'est presque un pléonasme :blbl:
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2847
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Bonsoir,
L'argument d'acquérir du savoir-faire en vue de la "défense spatiale" (protection de la planète) est presque ridicule car les astéroïdes qu'on pourrait déplacer en quelques années sont trop petits pour être réellement dangereux, et les vrais dangereux sont beaucoup trop massifs  (à moins de s'y prendre mille ans à l'avance).
Leur première idée était de l'accrocher à l'ISS (pas besoin d'Orion), alors pourquoi s'em..bêter d'aller en orbite lunaire ??
Encore un coup du "principe de précaution".

Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Et un article récent dans Aviation week
(je n'ai pas tout compris)

http://aviationweek.com/ideaxchange/let-s-fix-asteroid-redirect-mission

Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


L'article met le doigt sur les contradictions qu'il y a pour argumenter et supporter la mission (ARM) de capture d'un mini-astéroïde, le remorquer vers la Lune et en faire une destination (raisonnable) pour une mission habitée utilisant le SLS/Orion.

Un constat .... le projet de mission d'accèder à un astéroïde plus lointain par une mission habitée (comme initialement prévu dans le "flexible path") et précurseur de la mission martienne) est impossible car il faudrait un module d'habitation et il n'y a pas le budget pour le développer :
NASA determined that sending astronauts on a multi-month trip to an asteroid in its native orbit was not feasible now.  Among other things, it requires a habitation module in addition to the Orion spacecraft and Space Launch System. There is no room in NASA’s budget for such a module.

Donc il y a eu une recherche de mission de substitution, ce qui a donné naissance à l'ARM, avec une argumentation à géométrie variable, notamment la tentative de raccrocher cela à "la protection de la Terre" d'une collision)

Cela ne convainc pas vraiment grand monde, car c'est intransférable à de gros impacteurs,
Whether any technology designed for ARM would be scalable to the much larger hazardous asteroids is completely unclear.

et cela n'a plus grand chose à voir avec la préparation d'une mission martienne.
As for human exploration of Mars, NASA already has concepts full of steppingstones that do not require moving a rock to lunar orbit. ARM is an impediment, not an enabler, to that goal.

Les préconisations de l'auteur c'est de faire du travail sur le détournement d'astéroïde .... mais sans impliquer de mission habitée.
Why not reallocate that money and the out-year ARM funding, which NASA says will total about $1.25 billion, to SEP, asteroid deflection technologies, and ongoing efforts to find and track asteroids?

Et pour le SLS/Orion de faire des missions plus longues en cis-lunaire (ce qui ne change rien à la difficulté de trouver des missions intermédiaires entre la Lune et MArs)
The Human Exploration and Operations Mission Directorate (HEOMD) should continue to develop Orion and the Space Launch System and plans for astronaut missions of increasing duration to cislunar space.
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Ils viennent de choisir l'option la plus compliquée, découper une tranche d'astéroïde :

http://www.space.com/28934-nasa-asteroid-capture-mission-boulder.html


Commentaire de journaliste et critique d'internautes :

http://nasawatch.com/archives/2015/03/nasa-asteroid-r-1.html

avec notamment un lecteur :
" ARM was dreamed up by the policy wonks in the White House. It wasn't because NASA, "could not figure out how to do the engineering behind the press release images." It was in order to keep the Presidents promise of a "journey" to an asteroid by 2025 without giving NASA the proper resources to go.
In my view this is all on the White House, not NASA. NASA actually has put forth some really good ideas for cis-lunar exploration but the White House keeps shooting them down. One can only hope that the next President is more pro-space exploration."

: Obama avait promis que ses astronautes visiteraient un astéroïde, mais applique la devise " si tu ne va pas à la montagne, la montagne ira à toi".

Je me demande encore pourquoi s'embêter à l'envoyer sur orbite lunaire plutôt que terrestre ?

Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Bip a écrit:Ils viennent de choisir l'option la plus compliquée, découper une tranche d'astéroïde :

Comme précisé dans l'article cité dans le FIL qui suit la genèse (quelque peu cahotique) de cette mission depuis le début
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t14602p120-la-nasa-prevoit-de-deplacer-un-asteroide-afin-de-l-utiliser#332282

il ne s'agit pas - à priori - de "découper une tranche" mais d'aller prélever un roc qui serait posé à la surface. Bien sûr restera la difficulté de repérer en "automatique" si ce n'est pas un affleurement rocheux qu'il faudrait séparer.
Ils prévoient quand même 5 ans pour cette mission préliminaire (lancement en 2020), et rapporter ce "caillou" à proximité de la Lune par son préleveur/remorqueur automatique.

Prétendu projet de récupération d'astéroïde, du nouveau Arm_re11

En 2025 ... Orion lancé par le SLS avec un équipage, se lierait au remorqueur, permettant à l'équipage par des EVA en simple scaphandre d'aller prélever des échantillons qu'ils rapporteraient sur Terre.
Mission EM2 .... qui ne serait pas un simple vol circum-lunaire habité ... et est présentée comme une étape vers des voyages plus longs. (la mission habitée devrait durer quelque semaines)

Bien sûr ... les discussions ne manqueront pas sur l'intérêt et la faisabilité .... et un nouveau Président pourrait changer tout cela.
Pour le moment la NASA suit son mandat impératif : le flexible path.
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Obama fait vraiment n'importe quoi en terme de spatial. Juste pour des raisons politiciennes, il a fait perdre environ 10 ans à l'exploration spatiale. Le plan Bush n'était pas terrible, mais c'était un plan. Là, c'est juste du renvoi aux calendes greques.  :wall:

el_slapper

Messages : 507
Inscrit le : 06/08/2008
Age : 44 Localisation : damned, je suis localisé

Revenir en haut Aller en bas


Cette opinion mérite au moins quelques explications et éventuellement un contenu de scénario alternatif :sage:

Où aller ? Quoi y faire ? après EM1 qui est la première mission test (sans équipage) pour le SLS/Orion ?
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Comment espérer qu'un bloc soit simplement posé sur la surface de l'astéroïde sans y être plus ou moins collé? Çà  serait sans  doute assez complexe pour l'en séparer et l'arracher .

Sinon il est plus logique de mettre en orbite lunaire ce bloc d’astéroïde qu'en orbite terrestre: le delta V  total ( le bloc étant bien plus lourd que la capsule Orion) sera moins conséquent .

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Sinon il est plus logique de mettre en orbite lunaire ce bloc d’astéroïde qu'en orbite terrestre: le delta V  total ( le bloc étant bien plus lourd que la capsule Orion) sera moins conséquent .

Et surtout, l'impact (!) sur la population: comment?? un astéroïde autour de la Terre ???? ils sont fous !! il va nous tomber dessus !!

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22102
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Rapporter un bloc vers la Terre, serait un objectif crédible pour une mission scientifique en tout automatique. C'est d'ailleurs à peu près l'opinion des scientifiques spécialistes souhaitant procéder à des analyses. On pourrait alors y accéder (en respectant les règles COSPAR) à partir de l'ISS ou par une mission dédiée.

Là on est dans un autre scénario. Celui des vols habités du "beyond" que le Congrès sous l'administration Obama a fixé à la NASA, avec utilisation du SLS/Orion.
Atteindre avec un équipage, un astéroïde lointain ne peut s'envisager encore en utilisant un système non testé (le seul vol avant c'est EM1) , encore moins viser Mars. Donc c'est une solution de repli pas forcément inepte (sauf à le balayer de la main par principe partisan.)

Bien sûr il existe aussi une autre option, celle qui a été rejetée avec l'annulation du programme Constellation, c'est de retourner sur la Lune (cela titille des aficionados - à la NASA, sur les forums américains ou sur le FCS -... mais pour l'instant c'est exclu du mandat fixé à la NASA par le Congrès)

PS : personnellement, n'ayant pas à être pour ou contre un projet qu'étudie la NASA, je n'apprécie pas trop le titre de " Prétendu projet de récupération d'astéroïde " . C'est une mission à l'étude. Elle se fera ou pas .... ce sera la décision des politiques US.
De toute façon nous ne sommes que commentateurs, n'ayant aucune espèce d'influence sur les décisions américaines.
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


En français :

http://www.sciencesetavenir.fr/espace/20150326.OBS5702/bientot-une-nouvelle-petite-lune-pour-la-terre.html

Qu'ils se débrouillent. Mais un dernier détail :

" De plus, la Nasa va tester une méthode de détournement d’un astéroïde, utile en cas de menace pour la Terre : il s’agit d'utiliser la force gravitationnelle naturelle de la sonde pour influencer et dévier la trajectoire de l’astéroïde."

Force infinitésimale bien impropre à dévier les vraies menaces : ceux qu'on pourrait dévier sont trop légers pour être vraiment dangereux.

Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Bip a écrit:
Force infinitésimale bien impropre à dévier les vraies menaces : ceux qu'on pourrait dévier sont trop légers pour être vraiment dangereux.

Oui mais les journalistes de BFM TV ne le savent pas, donc l'objectif (qui est de faire de la com) est rempli.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9767
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui compte c'est le rapport masse/temps. On peut dévier un très gros objet (~10km) si c'est fait très en avance (plusieurs années).
Et inversement. :)
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Ce qui compte c'est le rapport masse/temps. On peut dévier un très gros objet (~10km) si c'est fait très en avance (plusieurs années).
Et inversement. :)

Mais il faudrait repérer l'astéroïde alors qu'il est très loin. Et s'il est très loin, impossible de savoir si ce sera une menace ! Et même si on le savait, le temps que la sonde-dévieuse arrive sur place, l'astéroïde serait peut-être devenu trop proche... Joli casse-tête de mécanique spatiale ! LOL

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9767
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@Space Opera a écrit:Ce qui compte c'est le rapport masse/temps. On peut dévier un très gros objet (~10km) si c'est fait très en avance (plusieurs années).
Et inversement. :)

Mais il faudrait repérer l'astéroïde alors qu'il est très loin. Et s'il est très loin, impossible de savoir si ce sera une menace ! Et même si on le savait, le temps que la sonde-dévieuse arrive sur place, l'astéroïde serait peut-être devenu trop proche... Joli casse-tête de mécanique spatiale ! LOL

Des progrès seront à faire dans les calculs numériques sur les trajectoires à x corps. Donc il faudra attendre les hyper-ordinateurs quantiques ! ;)

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


En effet, les esprits s'échauffent à l'approche de l'échéance présidentielle :

http://www.spacepolicyonline.com/news/nasa-disputes-chronicle-report-that-nasa-is-reassessing-lunar-surface-plans

notez l'humour d'un internaute :

"Glad that NASA was not involved in the exploration of North America. They would be trying to redirect an island closer to Spain so that Columbus could be safe."

En tout cas dans exactement 2 ans la prochaine présidence aura l'opportunité de prendre des décisions  (prise de fonctions en Janvier + 2 mois d'installation et nominations)

Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Bientôt le coup de grâce :

http://nasawatch.com/archives/2015/04/nasa-advisory-c-5.html

NASA Advisory Council Wants to Cancel Asteroid Redirect Mission and Send it to Phobos Instead

Un comité consultatif de la Nasa veut abandonner cette mission et l'envoyer vers Phobos, en remplacement.

Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Ça ne sera certainement pas plus utile pour mieux connaitre les NEO, mais ça sera bien plus utile pour la préparation des missions martiennes à venir. C'est plutôt une bonne nouvelle...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum