Maintenance de l'ISS après la retraite de la navette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Quand la navette spatiale aura pris sa retraite, comment va t-on faire si la réparation d'un module de l'ISS est trop importante et que cela nécessite de le ramener sur terre ? Le CEV en est-il capable ?
avatar
sergiorocket

Messages : 58
Inscrit le : 04/09/2006

Revenir en haut Aller en bas


Je ne pense pas que même avec la navette il était prévu de ramener un module ou élément sur terre, donc, soit on répare sur place soit c'est foutu !
avatar
capcom
Invité


Revenir en haut Aller en bas


sergiorocket a écrit:Quand la navette spatiale aura pris sa retraite, comment va t-on faire si la réparation d'un module de l'ISS est trop importante et que cela nécessite de le ramener sur terre ? Le CEV en est-il capable ?

Le pire qui se soit produit, c'est la décompression de Spektr....Eh bien, le module a été condamné mais ses panneaux solaires ont fourni l'électricité quand même. Si Mir avait encore duré, ils auraient tenté de colmater la fuite et ça aurait pu réussir. Je ne vois pas quel cas justifierait une réparation telle qu'un retour pour réparation vaille mieux la peine qu'un remplacement ou un abandon.
Raoul
Raoul

Messages : 2588
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Dans le cas où le canadarm ou un panneau solaire serait gravement endommagé, est-il possible d'amarré ou d'arrimé (pas sûr du bon terme)un module complet de remplacement que les astronautes, spationautes et cosmonautes (toujours en pleine confusion LOL ) pourrait remplacé manuellement si on les équipaient de tout les outils nécéssaire (je pense a un module autonome pour les déplacements autour de la station).
avatar
Alpha

Messages : 729
Inscrit le : 05/01/2006
Age : 64 Masculin
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas


Je trouve effectivement qu'un vehicule qui ne descendrait jms sur terre devrait une fois être envisagé. Pour lancer des mission à partir de l'iss
avatar
Dirk De Winne

Messages : 1392
Inscrit le : 14/08/2006
Age : 39 Masculin
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas


sergiorocket a écrit:Quand la navette spatiale aura pris sa retraite, comment va t-on faire si la réparation d'un module de l'ISS est trop importante et que cela nécessite de le ramener sur terre ? Le CEV en est-il capable ?
Raoul a écrit:
Le pire qui se soit produit, c'est la décompression de Spektr....Eh bien, le module a été condamné mais ses panneaux solaires ont fourni l'électricité quand même. Si Mir avait encore duré, ils auraient tenté de colmater la fuite et ça aurait pu réussir. Je ne vois pas quel cas justifierait une réparation telle qu'un retour pour réparation vaille mieux la peine qu'un remplacement ou un abandon.

Le souci est que MIR, avec ses modules supplémentaires en "étoiles" permettait la condamnation d'un module.

ISS, avec ses modules à la queue leu-leu ne permettra pas une telle opérabilité.
Je n'ose imaginer Unity victime d'une dépressurisation !

Il est vrai qu'il est relativement bien protégé (Poutre, Quest, ...) mais quand même.


Je me souvient d'une illustration représentant "Alpha" (je pense) où les modules était sur 2 rang parallèle ! Là, la station restait aussi opérationnelle si un module était dépressurisé !

Sauf bien sur si c'est le module "mère" ou "d'habitation", quoique les ricains dans MIR logaient dans Spektr, c'est le malheureux Foale qui en fit les frais, je pense.
doublemexpress
doublemexpress

Messages : 1849
Inscrit le : 13/10/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Belgique - Hainaut

Revenir en haut Aller en bas


Pourquoi n'y a–t-il eu aucune tentative de colmater le module Spektr afin de le recompresser ?

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Maintenance de l'ISS après la retraite de la navette 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4873
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 66 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Henri a écrit:Pourquoi n'y a–t-il eu aucune tentative de colmater le module Spektr afin de le recompresser ?

Selon mon souvenir :

D'abord sa été sauve qui peut ! ! ! avec fermeture de la porte étanche (on se croirait sur un sous-marin)

Ensuite, il y a eu une sortie pour voir l'étendue des dégats, livraison de matériel (porte étanche avec passage de câbles, ...) et IVA (mais est-ce bien le terme consacré) pour placer cette porte !

Les spécialistes nous en diront probablement plus, mines de sciences et d'anecdotes qu'ils sont 8-)
doublemexpress
doublemexpress

Messages : 1849
Inscrit le : 13/10/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Belgique - Hainaut

Revenir en haut Aller en bas


Henri a écrit:Pourquoi n'y a–t-il eu aucune tentative de colmater le module Spektr afin de le recompresser ?

Parce que les jours de Mir étaient comptés et que tous pensaient à l'ISS.
Raoul
Raoul

Messages : 2588
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Henri a écrit:Pourquoi n'y a–t-il eu aucune tentative de colmater le module Spektr afin de le recompresser ?
Raoul a écrit:
Parce que les jours de Mir étaient comptés et que tous pensaient à l'ISS.

Et mais tu casses tout le charme de l'éventuelle anecdote ... tout en ayant 1000 fois raisons :( :( :( :(
doublemexpress
doublemexpress

Messages : 1849
Inscrit le : 13/10/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Belgique - Hainaut

Revenir en haut Aller en bas


doublemexpress a écrit:Le souci est que MIR, avec ses modules supplémentaires en "étoiles" permettait la condamnation d'un module.

ISS, avec ses modules à la queue leu-leu ne permettra pas une telle opérabilité.
Je n'ose imaginer Unity victime d'une dépressurisation !

Il est vrai qu'il est relativement bien protégé (Poutre, Quest, ...) mais quand même.
Oui mais bon, dans le meme sens si c'était le noeud de MIR qui était victime d'une dépressurisation, le résultat aurait le même (voir pire).
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2840
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


doublemexpress a écrit:ISS, avec ses modules à la queue leu-leu ne permettra pas une telle opérabilité.
Je n'ose imaginer Unity victime d'une dépressurisation !

Bonjour,

J'ai un vague souvenir des spécifications des modules de l'ISS quand j'étais à l'ESTEC et il me semble au contraire que la sécurité est très bien faite. Si un module a des fuites, il est immédiatement isolé des autres. Ensuite, on repère l'endroit de la fuite et on colmate.
Où est le pb ?

Cordialement,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3396
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


mic8 a écrit:Oui mais bon, dans le meme sens si c'était le noeud de MIR qui était victime d'une dépressurisation, le résultat aurait le même (voir pire).
Effectivement, mais une collision sur le noeud aurait été difficile puisque il était totallement entouré, par Mir, Spectre, Priroda, Kvant 2, Kristall et un soyuz, sans compter les panneaux solaires
vp
vp

Messages : 3679
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Henri a écrit:Pourquoi n'y a–t-il eu aucune tentative de colmater le module Spektr afin de le recompresser ?

Il y a eu de nombreuses tentatives mais l'origine de la fuite n'a jamais été réellement trouvée.
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum