Participation à la prolongation de l'ISS

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souhaitez-vous que l'Europe confirme sa participation à la prolongation de l'ISS sur la période 2020/2024 ?

Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Barrev1065%Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Barrev10 65% 
[ 62 ]
Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Barrev1030%Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Barrev10 30% 
[ 29 ]
Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Barrev105%Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Barrev10 5% 
[ 5 ]
 
Total des votes : 96
 

Petit bilan après quelques semaines de "vote" avec souvent un avis circonstancié formulé.

57 votes enregistrés (ce qui est assez faible finalement)

Une majorité de 58 % des votants sont pour continuer à envoyer des astronautes de l'ESA sur l'ISS. Ils pensent que l'ISS peut encore apporter des données nouvelles, permettra de réaliser des simulations et/ou des essais technologiques qui seront utiles pour des vols plus lointains.
Une minorité assez conséquente de 37 % n'estime pas cela absolument nécessaire, l'ISS étant par définition en rotation sur une orbite basse, aurait fourni déjà un grand nombre de données sans qu'on puisse espérer de grandes nouveautés.
Il y a 5% d'abstention

L'espérance (souvent commune aux trois groupes) étant que  cela puisse se débloquer (crédits - solutions techniques innovantes)

Constatation personnelle pour ce début 2015 :

Pas de grande nouveauté sur l'ISS, sauf quelques problèmes de ravitaillement (perte du module d'amarrage (IDAS, International Docking Adapters) dans une mission CRS par défaillance d'une Falcon 9, perte d'un Progress par inadaptation lanceur/capsule). Les relèves d'équipage se poursuivent et deux hommes Scott Kelly et Mikhail Kornienko ont entamé une mission d'un an -il faudra attendre pour connaitre les "données et conclusions".
Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 14370010

Pendant ce temps là .... l'exploration récente et innovante de zones un peu plus lointaines de notre univers (qui passionne aussi les trois groupes de votants) c'est* :

Rosetta et la comète Tchoury
Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Choury10

ou Dawn approchant Ceres
Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Dawn_a11 Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Approc10

ou New Horizons dévoilant Pluton
Participation à la prolongation de l'ISS - Page 4 Eitrbj10

* liste non exhaustive mais ce sont celles qui ont le plus marqué


Dernière édition par montmein69 le Dim 20 Sep 2015 - 11:46, édité 7 fois

montmein69

Messages : 18023
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


Même si je garde un œil sur la vie de l'ISS, moins passionnante qu'avant, mais encore là, je ne peux m'empêcher de penser que l'avenir de l'astronautique c'est la découverte de ces mondes dont nous ne connaissions pas l'aspect : Céres, Chouri, Pluton, etc. Ces mondes ne sont pas fait pour nous, aucun de nous vivants ne verra l'homme s'en approcher autrement que par simulation et robots interposés, alors, bye bye ISS (s'il le faut) et bonjour le beyond pour les humains (et surtout pas la Lune cela a déjà été fait).
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13787
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Je n'arrive pas à me prononcer... même si il y a de fortes chances que finalement , on jouera les prolongations... 2020, c'est pour bientôt... et il n'y a pas que la masse qui ait de l'inertie, mais aussi les idées.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11188
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Je ne pense pas que l'ESA est d'intérêt à continuer d'investir dans l'ISS car on ne voit pas quelle expertise elle pourrait y développer avant sa fin d’utilisation; si une présence d'astronautes européens est peut-être souhaitable pour l’aspect coopération internationale il me semble préférable que le "billet " soit payer de façon indirect (un peu comme avec le module de service d’ORION).
Alors que la NASA semble pousser pour que le SLS soit pourvu dès le deuxième lancement d’un étage « man rated » performant et n’ai pas à payer l’adaptation d’une version intermédiaire(Voir article Spaceflight Now), il serait peut-être intéressant pour l’Europe de proposer l’étage supérieur d’ARIANE 6 pour une version du SLS dédié à l’envoi de sondes vers des destinations lointaines avec une trajectoire rapide.  La facture du lanceur devrait s’en trouvé réduite (certes dans une proportion modeste) grâce à un étage bénéficiant d’une cadence de production commerciale.

D’une façon plus générale et vu l’état des compétences et des moyens des différents partis, on ne peut que souhaité que l’ESA approfondisse l’aspect robotique de la conquête spatiale pour avoir une monnaie d’échange à proposer dans des missions d’exploration où les synergies hommes/robots seraient maximisée  par un équilibre des investissements dans ces deux composants. (et où la deuxième peut plus facilement se passer de la première que l'inverse... :D ) 
Baratong
Baratong

Messages : 185
Inscrit le : 02/02/2007
Age : 56 Masculin
Localisation : Haute-Vienne

Revenir en haut Aller en bas


Force est de constater que la vie à bord de l'ISS (et donc sa prolongation ... jusqu'au bout de la nuit 🤡 ) ne passionne guère puisque le dernier post dans cette rubrique datait du 20 septembre soit près d'un mois.

Il y a certes des FILs créés lors des missions de ravitaillement ou des relèves d'équipage dans d'autres parties du FCS .... mais la vie à bord ..... a sombré dans la routine "plan-plan limite pépère" :lol!: :yeea:
montmein69
montmein69

Messages : 18023
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le fait que les activités ne soient pas visuellement spectaculaires et passionnantes pour le grand public n'a rien à voir avec la question posée, à savoir "l'Europe a-t-elle un intérêt à poursuivre sa participation ?". On n'a jamais dit qu'on participait à l'ISS pour faire du spectaculaire. Il n'y a pas grand chose de spectaculaire au CNRS, cela ne veut pas dire qu'il ne sert à rien.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9875
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Tu as raison ...je n'aurais sans doute pas du mettre ma remarque dans ce FIL.

Mais ouvrir un FIL spécifique pour dire çà .... bof !
Peut-être à déplacer dans expédition 45, un FIL silencieux depuis le 17 septembre ... c'est dire.
montmein69
montmein69

Messages : 18023
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le directeur de l'ESA est optimiste sur la décision de prolonger la participation de l'Europe à l'ISS pour la période 2020-2024 (à la fin de l'article)

http://actu.orange.fr/societe/high-tech/iss-un-village-lunaire-international-suscite-des-reactions-positives-CNT000000tNyC8.html

Pour le concept du village lunaire international .... optimisme aussi ... sur une adhésion au concept. 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 18023
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


N'oublions pas que certes l'ISS arrive à moins nous intéresser au concept orbite basse, mais dans deux ans si tout va bien il faudra compter sur la station spatiale chinoise ; je ne sais pas quelle influence elle aura sur la prolongation ou pas de l'ISS, mais ce ne sera sans doute pas sans effets (?).
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13787
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:[...] mais dans deux ans si tout va bien il faudra compter sur la station spatiale chinoise [...]

N'est-elle pas plutôt prévue pour 2020 ?
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22569
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Tu as raison David L, mais je pense que dans deux ans qu'elle sera déjà bien en développement sur Terre pour commencer à influer sur nos décisions (?).
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13787
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Ne pas oublier que du point de vue US, continuer à entretenir et utiliser l'ISS après 2024, c'est se priver du transfert de son budget vers leur "plan martien".
D'autant que les russes ... bien que ce soit difficile de démêler ce qui peut être crédible dans leurs déclarations type "un pas en avant ... deux pas en arrière", voudront soit s'orienter vers leur propre station autonome, soit reprendre leurs visées lunaires (ou les deux ????).
Bref, le budget US risquerait même de devoir augmenter pour continuer à gérer l'ISS. Et compter sur la relève du privé pour la prendre en charge .... c'est de la haute spéculation.

AMHA les américains porteront leurs efforts sur la qualification du SLS/Orion, sur la construction du Deep Space Habitat, bref sur leur projet martien.
montmein69
montmein69

Messages : 18023
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Oui, montmein69, il faut tourner la page, laissons les Chinois nous rejoindre technologiquement sur ce sujet et laissons au secteur privé ce segment de l'activité spatiale si il y a qq chose à glaner. Tournons nous vers le "beyond", c'est AMHA indispensable rapidement pour les vols habités.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13787
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Tu as raison David L, mais je pense que dans deux ans qu'elle sera déjà bien en développement sur Terre pour commencer à influer sur nos décisions (?).

C'est à partir du moment où elle sera en orbite qu'elle pourra (ou pas) avoir un effet psychologique important sur les décisions des autres pays. Quand l'arrêt de l'ISS aura pour conséquence que les chinois seront les seuls à habiter en permanence l'espace extra-atmosphérique, du coté du Congrès, cela pourrait changer les décisions. 

Même quand on sait que quelque chose doit se produire dans le futur, son effet est toujours plus important quand cette chose se produit.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22569
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit: Quand l'arrêt de l'ISS aura pour conséquence que les chinois seront les seuls à habiter l'espace extra-atmosphérique, du coté du Congrès, cela pourrait changer les décisions. 

C'est sûr vu le prix, qu'ils ne pourront pas se reporter vers des missions du SLS/Orion pour occuper de temps en temps l'orbite basse (d'ailleurs normalement offerte à l'exploitation par le privé).
Mais pourquoi pas justement acheter au privé quelques "promenades" en LEO, avec RV entre une capsule Constellation et un Crew Dragon ..... pour les ravitailler en hamburgers ou en beurre de cahouettes, :lol!: cela occupera les boys et assurera une présence.
montmein69
montmein69

Messages : 18023
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum