Plein de raisons d'être pessimiste sur le spatial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je trouve le point de vue présenté dans cette vidéo très intéressant:


Autant de raisons de déprimer un peu sur l'actualité spatiale. Mais ce que je trouve "juste" dans cette vidéo, c'est que tout ça n'empêche pas de trouver en la conquête spatiale l'une des meilleures choses qu'il y a encore aujourd'hui à suivre. C'est notre passion, et on a plein de raisons d'être déçus de l'actualité spatiale depuis 30 ans, mais la chose vaut toujours autant le coup qu'avant, et mérite donc toute notre attention et notre passion. :ven:


Dernière édition par Space Opera le Ven 6 Nov 2015 - 1:55, édité 1 fois
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Je trouve le point de vue présenté dans cette vidéo très intéressant:


Autant de raisons de déprimer un peu sur l'actualité spatiale. Mais ce que je trouve "juste" dans cette vidéo, c'est que tout ça n'empêche pas de trouver en la conquête spatiale l'une des meilleures choses qu'il y a encore aujourd'hui à suivre. C'est notre passion, et on a plein de raisons d'être déçus de l'actualité spatiale depuis 30 ans, mais la chose vaut toujours autant le coup qu'avant, et mérite donc toute notre attention et notre passion. :ven:

J'ai regardé quelques passages de cette vidéo et on peut passer son chemin sans remords. Entre le débit de parole façon borne d'incendie et la priorité accordée à la forme, on ne ratera rien.

La volonté de faire "d'jeun" est pénible et bien illustrée par une phrase : "Alors, comme vous avez pu le constater c'est un peu parti en freestyle, on a pas mal dévié du sujet mais c'est normal parce que le système de Let's play science est un peu fucké [...]", avec écrit "fucké" en grand sur l'écran, ça en dit long... La forme est souvent le reflet du fond...   :lolnasa:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19679
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Je trouve justement que ça change d'avoir un jeune (qui n'a donc pas à chercher à faire jeune puisqu'il l'est) qui parle de spatial. Quant à "La forme est souvent le reflet du fond..." suivi d'un carton rouge, pour moi c'est plutôt cette phrase qui mérite un carton rouge. Je ne dis pas que cette vidéo n'est pas critiquable, je dis juste que critiquer sans avoir vraiment regardé (et donc sans critiquer le fond) c'est un peu dommage.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Je trouve justement que ça change d'avoir un jeune (qui n'a donc pas à chercher à faire jeune puisqu'il l'est) qui parle de spatial. Quant à "La forme est souvent le reflet du fond..." suivi d'un carton rouge, pour moi c'est plutôt cette phrase qui mérite un carton rouge. Je ne dis pas que cette vidéo n'est pas critiquable, je dis juste que critiquer sans avoir vraiment regardé (et donc sans critiquer le fond) c'est un peu dommage.

J'ai pris la peine de regarder le début sans zapper, mais le débit de parole est à la limite du supportable et le contenu est sans réel intérêt.

Bien sûr, à chacun de se faire son propre avis...

Il est possible de faire à la fois une forme et un contenu captivant, tout en portant un regard critique sur l'activité spatiale, comme le faisait durant les années 80 la série de documentaires Spaceflight, ou ceux de Bernard Chabbert dans Pégase (celui sur Apollo est l'un des meilleurs que j'ai pu regarder), mais là c'est tout le contraire...

Ce "youtubeur" me fait penser à une autre vidéo sur laquelle je suis tombé récemment, faite par quelqu'un de beaucoup moins énervé mais tout aussi creux dans l'analyse : https://www.youtube.com/watch?v=fvPJLZI_F5k  L'élève de l'école centrale de Lyon nous y explique, sans rire, que "Ariane-5, qui a vraiment bien marché, c'est qu'à l'époque on n'arrêtait pas d'augmenter la taille des satellites, c'était à qui mieux-mieux, on n'arrêtait pas de faire des trucs de plus en plus gros, parce que forcément un gros satellite ça en jette, etc..."   :megalol:  Quelle analyse !
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19679
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


C'est dommage de s'arrêter au débit ou à la forme, moi ça ne me choque pas du tout, voire je trouve ça... normal (eh oui).
Mais le fond de la vidéo reste intéressant, et donne notamment matière à réflexion pour éviter la sinistrose dans le spatial.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Je viens de regarder les trois parties de son émission. Le principal point faible de sa démonstration est d'ignorer la nécessité d'un développent incrémentiel du transport spatial. On utilisera les fusées tant que ne seront exploitées que des ressources précises et marginales ne nécessitant que des équipages de quelques dizaines ou au plus centaines de personnes (exploitations minières d’astéroïdes, tourisme spatial de "riches", missions d'explorations et bases avancées dans le système solaire, centrales solaires orbitales autour de la Terre, éventuellement Hélium-3 lunaire et colonies de quelques milliers de personnes sur Mars). Déjà sur ce chemin pour lequel 50 ans ne sont rien, se trouve la nécessité de la ré-utilisabilité des lanceurs qui pointe sérieusement le bout de son nez actuellement, or cet aspect de la ré-utilisabilité des lanceurs est occultée par cette série de trois vidéos.
Les modes de transport spatiaux qui s'affranchissent de l'équation de Tsiolkovsky pour la phase de mise en orbite (genre Star-tram, Launch Loop, etc.) ne verront le jour que quand l'Humanité aura besoin de mettre en orbite des masses qui se comptent en millions de tonnes (colonisation de masse du système solaire). Et même à ce stade, ça ne concernera que quelques pourcents de l'Humanité et nécessitera plusieurs siècles.
Il faudra des millénaires pour qu’une fraction notable de l'Humanité essaime jusqu'aux systèmes stellaires les plus proches comportant des planètes habitables...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Plein de raisons d'être pessimiste sur le spatial 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4812
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour, Je voudrais dire quelque chose par rapport à la deception ces dernières années sur le spatial.Pour ma part je suis en effet très décu.Quand j'étais jeune on pensait retourner sur la Lune , aller sur Mars.Aujourd'hui 20 ans plus tard aucun projet serieux ni concret permet d'y aller avant un bon bout de temps.Donc tous mes rèves se sont plus ou moins éteints.Nous en avons pourtant les moyens technologiques de faire de grandes choses.Mais ce n'est plus d'actualité. On pourrait en faire le reproche à quantité de monde ,mais ce n'est pas le but du message. Mème si je suis l'actualité spaciale avec beaucoup d'interet , j'avoue être très decu du peu de choses qui ont été faites depuis 20 ans, alors que nous serions capable de faire beaucoup plus.
vistarpa
vistarpa

Messages : 18
Inscrit le : 25/05/2012
Age : 47 Masculin
Localisation : Le HAVRE

Revenir en haut Aller en bas


@vistarpa a écrit:Bonjour, Je voudrais dire quelque chose par rapport à la deception ces dernières années sur le spatial.Pour ma part je suis en effet très décu.
La croissance économique est presque nul dans les pays avancés , 
seuls les pays émergeants ont une croissance de plus  que 5 % ,  et peuvent avoir de l'argent pour l'investissement dans le spatial , 
Donc le problème est économique , et l'absence de coopération entre les pays avec transfert de technologie , pour faire des projets avec le moins de gaspillage d'argent .
noureddine2
noureddine2

Messages : 231
Inscrit le : 09/03/2011
Age : 50 Masculin
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas


@noureddine2 a écrit:La croissance économique est presque nul dans les pays avancés , 
seuls les pays émergeants ont une croissance de plus  que 5 % ,  et peuvent avoir de l'argent pour l'investissement dans le spatial , 
Donc le problème est économique , et l'absence de coopération entre les pays avec transfert de technologie , pour faire des projets avec le moins de gaspillage d'argent .

Les pays émergents ont une croissance de plus de 5%, mais ne possèdent pas la techno...
Les pays "avancés" ont la techno, mais sont en crise depuis... en gros depuis qu'ils sont avancés...

Ça me rappelle l'expression:
"Si jeunesse savait... et si vieillesse pouvait..."
LuckySan
LuckySan

Messages : 263
Inscrit le : 05/02/2015
Age : 42 Masculin
Localisation : dans les etoiles

Revenir en haut Aller en bas


C'est surtout un biais de nos civilisations capitalistes qui nous font croire qu'être riche importe peu, que seule la croissance de cette richesse permet de faire des choses. Le fait d'attendre de la croissance pour aller l'espace est un non-sens économique.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Bien,
mon opinion et que nous sommes sortis de la phase "conquérante" de l'espace. Je pense tout simplement que nous entrons petit à petit vers une période vraiment de connaissances de notre environnement et de compréhension de ce qui nous entoure. Cela me semble logique.
Pourtant, pour ma part je suis toujours autant ébloui par toutes ces découvertes, ces investigations, ces images qui nous viennent de plus en plus loin avec une définition extraordinaire, et, et, et, nous n'en sommes qu'aux débuts du commencement.
Après à chacune ou chacun de voir où et quand le rêve a commencé mais moi je suis certain que les prochaines générations vont se "régaler".
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 1901
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 68 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas


DirtyBiology vient de finir sa série de trois épisodes sur "comment envoyer l"humanité dans l'espace ?" 
C'est une série participative où les auditeurs proposés des solutions et permettait de faire évoluer le sujet.
Très bonne série je recommande vivement, la chaîne aussi est top, allez faire un tour, elle est top si vous ne le connaissez pas !


Kitu
Kitu

Messages : 1023
Inscrit le : 13/05/2014
Age : 21 Masculin
Localisation : Paris

http://www.afcavf.org/index/page/id/accueil

Revenir en haut Aller en bas


[modération] Je fusionne
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum