Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Le verdict est tombé : D. Trump est le 45e Président des USA.
(Il prêtera serment qu'en janvier date à laquelle il sera officiellement président)

Sans entrer dans la politique générale, notre attention se porte toutefois sur la politique spatiale.

Quelle est-elle ?
Quelles sont ses ambitions ?
Qu'envisage-t-il de faire ?
Nouveau projet, ou annulation de certains en cours... ???

J'avoue ne pas avoir suivi ses propos, je suis donc dans le flou avec lui ! (et peut-être vous aussi)
Toph
Toph

Messages : 246
Inscrit le : 06/07/2013
Age : 37 Masculin
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas


NASA : COUP D’ARRÊT CONTRE NOUVEAUX INVESTISSEMENTS

Donald Trump est le premier à vanter la riche histoire américaine en matière de recherche spatiale… et à appeler à éviter des dépenses qu’il juge non prioritaires : « À l’heure actuelle, nous avons des problèmes bien plus graves à résoudre. D’autant qu’on ne dispose pas vraiment de beaucoup d’argent. »

Vu sur http://www.numerama.com/politique/206356-presidentielle-americaine-5-enjeux-technologiques-vus-par-clinton-et-trump.html
Aramis
Aramis

Messages : 256
Inscrit le : 02/04/2007
Age : 70 Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


Surtout avec un sénat et un congrès republicains..."les mains libres" ?

spaceX

Messages : 466
Inscrit le : 24/10/2009
Age : 61 Masculin
Localisation : LILLE

Revenir en haut Aller en bas


Il est vrai qu'on a jamais entendu Trump dire ce qu'il pensait du spatial, quel était son programme. Va-t-il continuer à déléguer au privé ... je le pense car ça va directement dans l'esprit de sa campagne. Concernan tle programme de la Nasa avec Orion on ne sait pas trop. Est il pour la poursuite d'Orion ou trouvera-t-il qu'il y a une surcapacité avec cette 3eme Capsule ? est il pour le maintient du SLS dont on ignore encore à quoi il sera destiné ? que pense-t-il de la conquête de la Lune ou de Mars ?
Ca reste assez flou. Lui qui veut que l'Amérique redeviennent une grande Amérique, on peut espérer qu'il verra dans ces programmes une façon d'y arriver. Maintenant, étant un homme d'affaire on peut craindre qu'il prennent les milliards du spatial pour autre chose.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28838
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas



Je viens de lire cette article, et effectivement c'est pas bon signe.
Toutefois il est tellement contre les chinois dans tous ses propos, qu'il pourrait relancer une course au spatial contre eux !
Ou du moins soutenir le "Privé Américain" pour cela...
Toph
Toph

Messages : 246
Inscrit le : 06/07/2013
Age : 37 Masculin
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Il est vrai qu'on a jamais entendu Trump dire ce qu'il pensait du spatial, quel était son programme. Va-t-il continuer à déléguer au privé ... je le pense car ça va directement dans l'esprit de sa campagne. Concernan tle programme de la Nasa avec Orion on ne sait pas trop. Est il pour la poursuite d'Orion ou trouvera-t-il qu'il y a une surcapacité avec cette 3eme Capsule ? est il pour le maintient du SLS dont on ignore encore à quoi il sera destiné ? que pense-t-il de la conquête de la Lune ou de Mars ?
Ca reste assez flou. Lui qui veut que l'Amérique redeviennent une grande Amérique, on peut espérer qu'il verra dans ces programmes une façon d'y arriver. Maintenant, étant un homme d'affaire on peut craindre qu'il prennent les milliards du spatial pour autre chose.

Pour le SLS, on peut penser que le congrès, toujours républicain, continuera à imposer le programme.

Pour Orion, tu parles de 3ème capsule. C'est une façon de voir. J'aurais plutôt dit "1ère capsule", à usages multiples, ce qui n'est pas le cas des autres. Surtout dans les perspectives de l'après ISS, avec peut-être une station en orbite lunaire, ou au point de Lagrange, ce qui nécessite une capsule de plus grande autonomie avec un module de service plus performant.

Pour le reste, je pense qu'il n'a pas lui-même les idées claires sur le sujet, comme d'ailleurs bon nombre de spécialistes NASA.

La logique voudrait qu'on reparte donc pour une étude prospective du style comité Augustine.

Autre question importante : qui succèdera à Bolden ?
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


A part ARM qui va être annulé et Bolden qui va être remplacé, tout le reste me semble hautement spéculatif pour l'instant. Trump n'a pas encore de programme spatial, ça me semble clair, et tout ça va devoir se mettre en place dans les mois qui arrivent.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


L'Europe a ses défauts en matière de politique spatiale, la Russie module ses ambitions par sa situation économique fluctuante et les sanctions internationales, la Chine fait doucement mais sûrement son bonhomme de chemin, et les USA naviguent à vue selon la composition de leurs organes exécutifs et législatifs...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:Pour Orion, tu parles de 3ème capsule. C'est une façon de voir. J'aurais plutôt dit "1ère capsule", à usages multiples, ce
qui n'est pas le cas des autres.

Je sous entendais 3eme dans le sens d'ordre d'arrivée chronologique. Quand Orion fera son premier vol habité, les capsules Dragon V2 et Starliner auront déja fait leurs vols spatiaux.
Si Trump vise à faire des économies, où plutot redistribuer l'argent dans des secteurs économiques.
si Trump décide qu'il n'y aura pas de vol habité vers Mars ou des astéroides ou de retour vers la Lune, il pourrait très bien remettre en cause l'utilité de cette capsule.
Mais il faudra attendre quelques mois pour voir ce qu'il compte faire, pour le moment ça reste flou et les propos de campagnes électorales ne sont pas toujours tenues.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28838
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Les élus républicains représentent des Etats où il y a de l'industrie spatiale.
Arrêter Orion, le SLS ..... serait un sacré chambardement pour les industries concernées. Peu envisageable.

Les partisans d'un retour sur la Lune auront peut-être un créneau ?
montmein69
montmein69

Messages : 17629
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Selon cet article (http://spacenews.com/what-a-trump-administration-means-for-space/) de SpaceNews, Robert Walker (un ancien membre du Congrès, qui apparaît comme étant un/son conseiller sur la politique spatiale). présenterait le plan spatial de Trump comme suit : 

1.
SpaceNews a écrit:A “commitment to global space leadership” that Walker said would produce the “technology, security and jobs” needed for the United States in the 21st century.
-> Il s'engage à faire de l'Amérique le leader mondial du spatial, en produisant de la technologie et des emplois.

2.
SpaceNews a écrit:A reinstitution of the National Space Council, headed by the vice president, to oversee all government space efforts to seek efficiencies and eliminate redundancies. The council was last in operation during the presidency of George H.W. Bush.
-> Le rétablissement du Conseil National du Spatial, qui aura pour but de superviser tout ou partie du spatial américain. Cela existait déjà sous la présidence de H.W Bush.

3.
SpaceNews a écrit:A goal of “human exploration of the solar system by the end of the century,” which Walker said would serve as a “stretch goal” to drive technology developments to a stronger degree than simply a goal of humans to Mars.
-> L'objectif d'explorer humainement le système solaire avant la fin du siècle. C'est pour eux un objectif pour conduire la recherche & développement autrement que par le "simple fait d'amener des humains sur Mars".

4.
SpaceNews a écrit:Shifting NASA budgets to “deep space achievements” rather than Earth science and climate research. Walker said that some, unspecified NASA Earth science missions might be better handled by the National Oceanic and Atmospheric Administration, but “there would have to be some budget adjustments” to transfer those missions from NASA to NOAA.
-> Organiser le budget de la NASA pour réaliser des succès dans l'espace lointain. Il explique aussi vouloir transférer la gestion des satellites terriens (météorologie, etc...) à la NOAA. Ce qui veut dire en gros qu'il ne voudrait plus que la NASA s'occupe de ces satellites, mais plutôt de la découverte de l'espace lointain.

5.
SpaceNews a écrit:Development of small satellite technologies that in particular can provide resiliency for the military, and also develop satellite servicing technologies.
->Le développement de mini satellites profitant aux forces armées, mais aussi des satellites d'entretien (réparations).

6.
SpaceNews a écrit:Seek world leadership in hypersonics technology, including for military applications.
-> En gros, devenir le leader mondial dans la technologie hypersonique, plus particulièrement pour les applications militaires...

7.
SpaceNews a écrit:Hand over access to and operations in low Earth orbit to the commercial sector.
-> Je comprends "se débarrasser des satellites et des problèmes LEO et les léguer au secteur commercial".

8.
SpaceNews a écrit:Start discussions about including more “private and public partners” in operations and financing of the International Space Station, including extending the station’s lifetime. Walker also left open the possibility of including China as one of those new partners.
-> Commencer des discussion sur les relations partenaires privés / publiques dans les opérations de financement de l'ISS, en particulier sur l'extension de la durée de vie de la station. Il a aussi inclu la participation potentielle de la Chine sur l'ISS (alors là...  :scratch:).

9.
SpaceNews a écrit:Require that all federal agencies develop plans for how they would use “space assets and space developments” to carry out their missions.
-> Il demandera aux organismes fédéraux d'élaborer des plans sur la façon dont il vont utiliser l'espace (sous-entendu, à mon avis, l'exploration de la Lune, des différentes planètes du système solaire...)

Il n'a pas parlé de la politique de financement de la NASA. Il y explique aussi qu'il ne va pas "révolutionner" le budget du spatial, même si le budget est bouclé. Il prône le "rassemblement de toutes les ressources liées au spatial".

Ce n'est qu'une traduction rapide de l'article, il peut y avoir des coquilles.
Lucas31
Lucas31

Messages : 790
Inscrit le : 04/09/2014
Age : 24 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Cela reprend en partie cet article où les deux principaux candidats avaient fourni des réponses à 9 questions.
http://www.spacenewsmag.com/feature/u-s-election-2016-hillary-clinton-and-donald-trump-weigh-in-on-u-s-space-policy/

Hayabusa2015

Messages : 618
Inscrit le : 26/04/2015
Age : 25 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Pour l'instant c'est très vague, et on ne devine rien de concret. Ça n'est pas propre à Trump, c'est régulièrement le cas aux changements de président.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Bon, c'est comme ça ; donc attendons janvier 2017 pour la mise en route de son administration il y a toujours une suite à l'histoire...
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13377
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Hayabusa2015 a écrit:Cela reprend en partie cet article où les deux principaux candidats avaient fourni des réponses à 9 questions.
http://www.spacenewsmag.com/feature/u-s-election-2016-hillary-clinton-and-donald-trump-weigh-in-on-u-s-space-policy/

Je trouve cet article intéressant en ce sens qu'il a le grand mérite d'exister ! Sans vouloir critiquer notre classe politique française, j'ai le sentiment qu'aucun de nos candidats à l'élection présidentielle ne présente jamais sa "politique spatiale". Et ne réponds jamais à ce genre de questions...
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2349
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 20 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


La différence avec les US c'est que le programme la-bas est national, ici il est plutôt européen et une élection française l'influence peu à mon avis .

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22356
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:La différence avec les US c'est que le programme la-bas est national, ici il est plutôt européen et une élection française l'influence peu à mon avis .

C'est vrai, mais je trouve dommage qu'aucun candidat ne se positionne, ne serait-ce que vis à vis de la politique industrielle.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2349
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 20 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


A la fin de l'article de SpaceNews, Robert Walker indique - à titre personnel - qu'il verrait bien le retour sur la Lune redevenir un objectif.

Walker suggested a Trump administration could create a bigger role for the moon in NASA’s space exploration plans than today, when the agency has no plans for a human return to the lunar surface. -

“I became convinced at the time that we did the Aldridge Commission, where I served, that it was very essential to have the moon as a part of our planned missions headed for Mars and beyond,”
montmein69
montmein69

Messages : 17629
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:
@Wakka a écrit:La différence avec les US c'est que le programme la-bas est national, ici il est plutôt européen et une élection française l'influence peu à mon avis .

C'est vrai, mais je trouve dommage qu'aucun candidat ne se positionne, ne serait-ce que vis à vis de la politique industrielle.

le problème quand en France un candidat se positionne sur le spatial, nous avons droit a des "personnage" haut en couleurs du type de monsieur Jacques Cheminade  ......

(je vous laisse vous faire un avis sur le personnage via la page wikipedia qui lui est dedié)

peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 49 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


ah Cheminade... :D

A propos des élections US, c'et quand même mal fichu leur truc: un candidat ayant moins de voix qu'un autre est élu...

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA Screen24

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22356
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Comme en 2000...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:ah Cheminade... :D

A propos des élections US, c'et quand même mal fichu leur truc: un candidat ayant moins de voix qu'un autre est élu...

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA Screen24

On a un peu le meme système avec nos députés. Tu peux très bien avoir 51% pour la droite et 49% pour la gauche sur toute la france, mais si ce pourcentage est le meme dans chaque circonscription, à l'assemblé on se retrouvera avec 100% de député de droite et aucun de gauche.
Il est vraisue le système américain n'est pas équitable mais il faut voir les USA comme une confédération d'état, d'ailleurs ils s'appellent les Etats Unis. donc chaque état vote pour ses candidats.
A la rigueur ce que je trouve bizarre c'est cette histoire de "grands électeurs". Ce sont eux qui choisissent réellement le président, pas le peuple. Cela revient donc à dire qu'il y a des grands électeurs et par conséquent des petits électeurs, donc que chaque citoyen n'a pas le meme poids électoral. La notion d'égalité en prend déja un coup à la base.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28838
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:On a un peu le meme système avec nos députés. Tu peux très bien avoir 51% pour la droite et 49% pour la gauche sur toute la france, mais si ce pourcentage est le meme dans chaque circonscription, à l'assemblé on se retrouvera avec 100% de député de droite et aucun de gauche.
Il est vraisue le système américain n'est pas équitable mais il faut voir les USA comme une confédération d'état, d'ailleurs ils s'appellent les Etats Unis. donc chaque état vote pour ses candidats.
A la rigueur ce que je trouve bizarre c'est cette histoire de "grands électeurs". Ce sont eux qui choisissent réellement le président, pas le peuple. Cela revient donc à dire qu'il y a des grands électeurs et par conséquent des petits électeurs, donc que chaque citoyen n'a pas le meme poids électoral. La notion d'égalité en prend déja un coup à la base.
Ça ne me semble pas être pareil : en France, même si la majorité est courte, ça reste la majorité, on n'aura "que" 49 % de grogne (en tout cas immédiatement après :D  ).

C'est plutôt un pays fédéral, certains États ont essayé la confédération mais ça a dégénéré en une guerre civile de cinq ans... Les États n'ont pas de souveraineté internationale, même si on constate que souvent ils jouent avec la limite des lois fédérales sur d'autres sujets.

Bon, ce système date du 18e siècle, ça avait sûrement des avantages à l'époque, les USA étant géographiquement limités en surface et avec des moyens technologiques limités (on donnait les résultats par un cavalier...). Ce pays était bien plus petit à l'époque puisqu'il résultait grosso modo des treize colonies britanniques, l'ouest était sous contrôle espagnol et presque tout le reste du continent était français (Louisiane). De nos jours, ce système apparaît cependant anachronique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Cheminade: (page wikipedia)

"Jacques Cheminade considère son projet spatial comme un exemple de « crédit productif pour un grand dessein »[78]. Il préconise une « industrialisation de la lune », qui pourrait devenir « une base pour la production d’énergie par la fusion thermonucléaire contrôlée »[78]. Il recommande également l'exploration martienne, pour « y créer nous-mêmes les conditions d’une possible vie »[78]. Il considère donc comme un objectif de « réduire le temps des voyages de l’avenir entre la Terre et Mars à dix-quinze jours »[78] et préconise, à cette fin, « la fusion thermonucléaire [...] miniaturisée pour s’intégrer à un vaisseau spatial comme mode de propulsion »[78], ce que Lyndon LaRouche appelle un « corridor thermonucléaire entre la Terre et Mars, via la Lune »[79]."

Programme de 2012 à verifier (j'ai vaguement souvenir d'un pourcentage non négligeable du PIB français à consacrer pour la conquete de Mars).

PS: je ne fais pas de pub mais pour des passionnés comme nous, c'etait plutot séduisant...

spaceX

Messages : 466
Inscrit le : 24/10/2009
Age : 61 Masculin
Localisation : LILLE

Revenir en haut Aller en bas



Il y a déjà le milliardaire constructeur de fusées. Un milliardaire promoteur immobilier, c'est peut-être pas mal pour coloniser Mars ;)
Je plaisante bien sûr, j'ai plutôt l'impression que Trump se fiche un peu de l'espace, il s'est fait élire par des gens qui ont des préoccupations plus terrestres. A moins que la vocation vienne plus tard, il ne parait pas non plus fondamentalement hostile, simplement ignorant du sujet avant son entrée en fonction.



lambda0
lambda0

Messages : 4625
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum