Airbus Safran Launchers monte au capital d'Arianespace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Source: http://www.challenges.fr/entreprise/defense/20160226.CHA5534/l-ue-ouvre-une-enquete-sur-le-rachat-d-arianespace-par-airbus.html

ou



L'Europe s'inquiète d'une concentration excessive sur les marchés des satellites et des services de lancement.

La Commission européenne a annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête approfondie sur l'acquisition d'Arianespace par Airbus Safran Launchers (ASL) conformément au règlement européen sur les concentrations. L'exécutif européen "craint que l'opération envisagée n'entraîne un recul de l'innovation et une hausse des prix sur les marchés des satellites et des services de lancement", est-il indiqué dans un communiqué.

Le 16 juin 2015, la coentreprise Airbus Safran Lauchers (ASL) était parvenue à un accord avec l'Etat français et le Centre national d'études spatiales (CNES) concernant le transfert des parts détenues par le CNES dans le capital d'Arianespace. En vertu de celui-ci, Airbus Safran Lauchers (ASL), déjà détenteur de 39% d'Arianespace, devenait actionnaire à 74% de la société de lancement européenne.

Pour justifier l'ouverture d'une enquête, Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, a pointé vendredi qu'"une industrie spatiale concurrentielle était essentielle pour renforcer la base industrielle de l'UE et stimuler la compétitivité." "La Commission doit donc s'assurer que tous les acteurs de ce secteur continuent d'être fortement incités à innover", a-t-elle ajouté.Arianespace est le leader mondial sur le marché du placement de satellites commerciaux en orbite de transfert géostationnaire. Ses principaux concurrents sont les entreprises américaines ILS et SpaceX. Par ailleurs, Arianespace jouit de facto d'une situation de monopole sur les marchés européens des lancements institutionnels. Pour ses services, elle a recours à des lanceurs fabriqués par trois entreprises différentes, dont le lanceur Ariane, fabriqué par ASL.

ASL est une entreprise commune contrôlée à parts égales par Airbus et Safran. Airbus est aussi un des principaux fabricants de satellites dans le monde. Airbus et ASL fabriquent tous deux des adaptateurs de charge utile et des séparateurs, qui sont des composants achetés et utilisés par les prestataires de services de lancement.

(Avec AFP)
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29447
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Je ne suis pas sur de comprendre: en quoi le rachat d'Arianespace est censé augmenter un monopole ? Il y avait déjà monopole non ?
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Je ne pense pas que ceux qui lancent ça estiment qu'il n'y a pas de raison, et je ne veux pas les prendre ni pour des idiots, ni pour des ignares.
J'aimerais comprendre les tenants et les aboutissants de cette histoire qui est probablement complexe.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


A la lecture de la dépeche, je trouve qu'il y a du fond dans cette procédure. 
La commission n'attaque pas le monopole déja existant des lancement d'Arianespace mais les possibles conséquences pour les autres acteurs européens de l'espace et les conséquences sur l'innovation 

La commission y exposent en particulier ses craintes de voir la nouvelle société :

1- Discriminer les fabricants de satellites concurrents de Airbus sur les tarifs et autres termes pour des contrats avec Arianespace (réservation de tir, accès aux infos techniques sur les lanceurs en développement). Cela pourrait réduire les investissements de ces rivaux et donc l'innovation. Cela donne également a Airbus un accès aux informations sensibles des satellites de ses concurrent via Arianespace.

2- Favoriser les lancements effectués sur Ariane fabriqué par ASL au détriment de Vega, fabriqué par un concurrent. Vega n'est commercialisé et lancé que par Arianespace aujourd'hui.

3-  n'acheter des adaptateurs et support de CU qu'auprès d'Airbus, au détriment des autres fabricants.

Le point 1 avait déja été évoqué par Airbus et Safran lors de l'annonce de la reprise d'Arianespace si je me souviens bien avec l'annonce de la constitution d'un sas étanche entre Arianespace et ASL sur les infos techniques sensibles.
Mais la commission de la concurrence aime bien des faits au dela des effets d' annonces et les faits ne semble pas au rendez vous sur ce point.

Bref une enquête tardive mais qui semble fondée.
dépéche EU


Dernière édition par cosmiste le Ven 26 Fév 2016 - 22:56, édité 3 fois
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 48 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


Le schéma qui va avec la dépêche est plutôt clair :
Airbus Safran Launchers monte au capital d'Arianespace Eu_ari10
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 48 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


Bref, TAS est allé se plaindre qu'il lancerait ses satellites pour plus cher une fois la JV en place.
Je ne suis pas sur que ça soit un problème, si Airbus veut vraiment jouer la carte de la concurrence, TAS n'aura qu'à les envoyer chez SpaceX...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


c'est purement administratif ... c'est l'Europe .. !!!
fab37toto
fab37toto

Messages : 1139
Inscrit le : 17/08/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour ce post très constructif...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Outre TAS, Ruag, Avio et OHB doivent aussi avoir des inquiétudes sur ce dossier.

Après il n'y a pas forcément eu de plainte d'une de ces sociétés.

La comission de la concurrence ouvre systématiquement une enquête sur toute les fusions et Acquisitions dés qu'elles sont importantes.

cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 48 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


@cosmiste a écrit:A la lecture de la dépeche, je trouve qu'il y a du fond dans cette procédure. 
La commission n'attaque pas le monopole déja existant des lancement d'Arianespace mais les possibles conséquences pour les autres acteurs européens de l'espace et les conséquences sur l'innovation 

La commission y exposent en particulier ses craintes de voir la nouvelle société :

1- Discriminer les fabricants de satellites concurrents de Airbus sur les tarifs et autres termes pour des contrats avec Arianespace (réservation de tir, accès aux infos techniques sur les lanceurs en développement). Cela pourrait réduire les investissements de ces rivaux et donc l'innovation. Cela donne également a Airbus un accès aux informations sensibles des satellites de ses concurrent via Arianespace.

2- Favoriser les lancements effectués sur Ariane fabriqué par ASL au détriment de Vega, fabriqué par un concurrent. Vega n'est commercialisé et lancé que par Arianespace aujourd'hui.

3-  n'acheter des adaptateurs et support de CU qu'auprès d'Airbus, au détriment des autres fabricants.

Le point 1 avait déja été évoqué par Airbus et Safran lors de l'annonce de la reprise d'Arianespace si je me souviens bien avec l'annonce de la constitution d'un sas étanche entre Arianespace et ASL sur les infos techniques sensibles.
Mais la commission de la concurrence aime bien des faits au dela des effets d' annonces et les faits ne semble pas au rendez vous sur ce point.

Bref une enquête tardive mais qui semble fondée.
dépéche EU


Le point 1 est depuis le debut un probleme: c'est pour cela que arianespace restera une entite independante

Le point 2 est tres interessant: effectivement, il y a une crainte que asl delaisse vega!
En Particulier a cause de la clause des "5 lancements institutionnels garantis" pour ariane 6: on risque de voir voler sur ariane 6 des satellites qui auraient du voler sur la future vega C.
Asl voyant vega uniquement pour du lancement commercial hors europe...

Le point 3 est nouveau mais logique ( ca doit venir de la suede): actuellement, seul les adaptateurs casa (airbus) sont prevus sur ariane 6, alors que les adaptateurs saab space (ruag) representent actuellement 50% du marché !

Finalement, tout est logique: la creation de la JV et le rachat d'arianespace est une construction a la francaise, tres politique, un peu comme edf+areva (un grand succès francais... On coule edf pour sauver areva suite aux betises du management...) .... Mais hors cadre et esprit européen. Cela passe mal chez pas mal de partenaires
avatar
bds973

Messages : 1213
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 45 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


La commissaire européenne Magrethe Vestager doit rendre son "avis" entre 90 et 125 jours ouvrables après le 6 janvier (date de départ de la notification).

Rien de neuf sur le sujet ?
montmein69
montmein69

Messages : 18182
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Si: l'UE esr d'accord.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Si: l'UE esr d'accord.
Tu es sur que l'UE est déja OK ?


La date de délibéré officielle est en tout cas fixée au 10 Août à présent suite à de nouvelles propositions de concessions (non rendues publiques) de la part d'ASL le 2 mai dernier.

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_7724
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 48 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, j'ai confondu plusieurs choses à propose de la JV.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Il y a de quoi !

Entre les annonces à répétition de la "finalisation" imminente de la JV, les flous sur le régime fiscal du paiement Airbus à Safran, l'avenir de Avio Collefero, l' enquête de l'UE, et j'en oublie certainement, cela devient impossible à suivre cette série :wall: .
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 48 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


@cosmiste a écrit:Il y a de quoi !

Entre les annonces à répétition de la "finalisation" imminente de la JV, les flous sur le régime fiscal du paiement Airbus à Safran, l'avenir de Avio Collefero, l' enquête de l'UE, et j'en oublie certainement, cela devient impossible à suivre cette série :wall: .

Et ce n'est pas le genre de chose qui fait avancer le développement d'Ariane-6 ou la rend plus compétitive...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Airbus et Safran ont enfin finalisé leur coentreprise Airbus Safran Launchers (ASL), nouveau champion des lanceurs européens chargé de développer Ariane 6. Mais le nouveau champion fera-t-il le poids face au groupe d'Elon Musk?

On a failli attendre, mais le résultat est enfin là.
Dix-huit mois après la création juridique de la société, Airbus et Safran ont enfin finalisé, jeudi 30 juin en marge du Cospace (comité de concertation Etat-industrie dans le domaine spatial), le lancement de leur nouvelle coentreprise dédiée aux lanceurs spatiaux, Airbus Safran Launchers (ASL).
L’opération, pour laquelle Safran va verser 750 millions d’euros pour arriver à un équilibre 50-50 au capital, donne naissance à un nouveau champion européen de 2,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 8.400 salariés, qui a la lourde tâche de développer Ariane 6 pour un premier vol fin 2020.
L’objectif est clair: répondre à l’offensive éclair du californien SpaceX, qui a rebattu les cartes du marché avec un lanceur Falcon 9 proposé à 62 millions de dollars, contre 200 millions environ à Ariane 5 (qui lance deux satellites à la fois).

La suite :
http://www.challenges.fr/challenges-soir/20160630.CHA1325/airbus-et-safran-degainent-enfin-leur-arme-anti-spacex.html
Ctyastro
Ctyastro

Messages : 1352
Inscrit le : 30/04/2015
Age : 67 Masculin
Localisation : Auch

http://ephemeride-spatiale.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas


Article source: http://www.boursier.com/actions/actualites/news/airbus-safran-airbus-safran-launchers-monte-au-capital-d-arianespace-708504.html?fil40


Airbus/Safran : Airbus Safran Launchers monte au capital d'Arianespace


Comme attendu (voir ICI), Airbus Safran Launchers (ASL) va porter sa participation dans Arianespace à 74%. Déjà premier actionnaire d'Arianespace avec environ 39% du tour de table, la co-entreprise entre Airbus et Safran va racheter près de 35% du capital d'Arianespace détenus par le CNES. En tant que filiale d'Airbus Safran Launchers, Arianespace restera une entreprise à part entière, avec son siège social à Evry, un établissement situé en Guyane et des bureaux à Washington, Tokyo et Singapour.


L'évolution de l'actionnariat d'Arianespace s'inscrit dans la demande des Etats Membres de l'Agence Spatiale Européenne pour la mise en place de la nouvelle gouvernance des lanceurs européens suite aux décisions prises lors de la Conférence Ministérielle de l'ESA fin 2014.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29447
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Article source: http://www.boursier.com/actions/actualites/news/airbus-safran-airbus-safran-launchers-monte-au-capital-d-arianespace-708504.html?fil40


Airbus/Safran : Airbus Safran Launchers monte au capital d'Arianespace


Comme attendu (voir ICI), Airbus Safran Launchers (ASL) va porter sa participation dans Arianespace à 74%. Déjà premier actionnaire d'Arianespace avec environ 39% du tour de table, la co-entreprise entre Airbus et Safran va racheter près de 35% du capital d'Arianespace détenus par le CNES. En tant que filiale d'Airbus Safran Launchers, Arianespace restera une entreprise à part entière, avec son siège social à Evry, un établissement situé en Guyane et des bureaux à Washington, Tokyo et Singapour.


L'évolution de l'actionnariat d'Arianespace s'inscrit dans la demande des Etats Membres de l'Agence Spatiale Européenne pour la mise en place de la nouvelle gouvernance des lanceurs européens suite aux décisions prises lors de la Conférence Ministérielle de l'ESA fin 2014.

la fin d'une époque - le début d'un autre futur

les "pots cassés" vont commencer dés le debut 2017 avec, selon les sources, une disparition de 30 a 50 postes chez arianespace (1/6 de l'effectif !)
avatar
bds973

Messages : 1213
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 45 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum