Lancement et construction - Contrats 2017

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@David L. a écrit:Spacecom commande deux lancements de Falcon-9 à SpaceX, le premier pour 50 M$ (avec une remise suite à la destruction d'Amos-6) et le second pour 62 M$ (le tarif normal).

Ces lancements emporteront Amos-17 en 2019 et Amos-8 en 2020.
https://twitter.com/pbdes/status/920672587885236224
 
euh il n'y aurait-il pas une erreur de frappe ???

AMOS-6   .....
AMOS-17  (avec 12m$ de réduction pour  2019)
AMOS-8    (au prix normal pour 2020)

 il ne serai pas plutôt question de AMOS -7

peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas


@peronik a écrit:
@David L. a écrit:Spacecom commande deux lancements de Falcon-9 à SpaceX, le premier pour 50 M$ (avec une remise suite à la destruction d'Amos-6) et le second pour 62 M$ (le tarif normal).

Ces lancements emporteront Amos-17 en 2019 et Amos-8 en 2020.
https://twitter.com/pbdes/status/920672587885236224
 
euh il n'y aurait-il pas une erreur de frappe ???

AMOS-6   .....
AMOS-17  (avec 12m$ de réduction pour  2019)
AMOS-8    (au prix normal pour 2020)

 il ne serai pas plutôt question de AMOS -7

Non, il n'y a pas d'erreur de frappe, car Amos-7 existe déjà. Il n'a pas été lancé sous ce nom, je pense qu'il s'agit d'Asiasat-8 qui est actuellement loué par Spacecom.

Amos-17 prend ce numéro car il sera placé en orbite géostationnaire à 17° Est.

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Arianespace remporte le contrat de lancement du satellite Inmarsat-5F5.

Masse : 4000 kg
Charge utile : bande Ka
Lancement prévu : fin 2019.
https://twitter.com/Arianespace/status/923787593061453824
https://twitter.com/arianespaceceo/status/923785091125530624
https://twitter.com/AiretCosmos/status/923839602296803333
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Lancement et construction - Contrats 2017 - Page 5 Empty Contrats 2017

Message Ven 27 Oct 2017 - 22:49


Un nouveau contrat signé par Arianespace pour Inmarsat 5 GX 5 sur ariane 5 en 2019.
6ème contrat GTO de l’année pour A5 + plus les 2 contrats A6 pour Galileo.
4 lancements sur Soyuz + 4 lancements sur Vega et Vega C.
Malgré la faiblesse du marché commercial cette année, Arianespace tire encore son épingle du jeu en dépit de la concurence moins chère.

[mod]Message déplacé dans le sujet ouvert depuis le début de l'année à propos des contrats 2017.
Ce nouveau contrat n'a pas de rapport avec Euroconsult.
David L.[/mod]
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


@Mike3 a écrit:Un nouveau contrat signé par Arianespace pour Inmarsat 5 GX 5 sur ariane 5 en 2019.
6ème contrat GTO de l’année pour A5 + plus les 2 contrats A6 pour Galileo.
4 lancements sur Soyuz + 4 lancements sur Vega et Vega C.
Malgré la faiblesse du marché commercial cette année, Arianespace tire encore son épingle du jeu en dépit de la concurence moins chère.

[mod]Message déplacé dans le sujet ouvert depuis le début de l'année à propos des contrats 2017.
Ce nouveau contrat n'a pas de rapport avec Euroconsult.
David L.[/mod]

Bien joué Arianespace ! pas facile dans l'environnement concurrentiel actuel, en effet.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Arianespace a annoncé aujourd’hui la signature du contrat de lancement du satellite Embratel Star One D2 pour l’opérateur brésilien Embratel Star One, filiale d’Embratel. Le lancement sera effectué avec Ariane 5 en 2019 depuis le Centre spatial guyanais, port spatial de l’Europe en Guyane française.
Embratel Star One D2 sera positionné sur une orbite géostationnaire à 70 degrés Ouest. Grâce à ses répéteurs en bande Ku, Ka, C et X, le satellite fournira des services de télécommunication et de télévision directe sur l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.
Embratel Star One D2 est le 12e satellite d’Embratel Star One pour lequel un lancement Ariane a été signé, après les sept satellites Brasilsat et les satellites Embratel Star One C1, C2, C3, C4 et Embratel Star One D1. Construit par SSL à Palo Alto (Californie) et basé sur une plate-forme SSL 1300, Embratel Star One D2 aura une masse au décollage de 6 200 kg.


Dernière édition par Hadéen le Lun 30 Oct 2017 - 15:36, édité 1 fois
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:
Arianespace a annoncé aujourd’hui la signature du contrat de lancement du satellite Embratel Star One D2 pour l’opérateur brésilien Embratel Star One, filiale d’Embratel. Le lancement sera effectué avec Ariane 5 en 2019 depuis le Centre spatial guyanais, port spatial de l’Europe en Guyane française.
Embratel Star One D2 sera positionné sur une orbite géostationnaire à 70 degrés Ouest. Grâce à ses répéteurs en bande Ku, Ka, C et X, le satellite fournira des services de télécommunication et de télévision directe sur l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.

Bonne nouvelle. Super


Dernière édition par David L. le Ven 7 Aoû 2020 - 17:54, édité 1 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@Hadéen a écrit:
Arianespace a annoncé aujourd’hui la signature du contrat de lancement du satellite Embratel Star One D2 pour l’opérateur brésilien Embratel Star One, filiale d’Embratel. Le lancement sera effectué avec Ariane 5 en 2019 depuis le Centre spatial guyanais, port spatial de l’Europe en Guyane française.
Embratel Star One D2 sera positionné sur une orbite géostationnaire à 70 degrés Ouest. Grâce à ses répéteurs en bande Ku, Ka, C et X, le satellite fournira des services de télécommunication et de télévision directe sur l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.

Bonne nouvelle. Super
Bravo Arianespace !
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:
Arianespace a annoncé aujourd’hui la signature du contrat de lancement du satellite Embratel Star One D2 pour l’opérateur brésilien Embratel Star One, filiale d’Embratel. Le lancement sera effectué avec Ariane 5 en 2019 depuis le Centre spatial guyanais, port spatial de l’Europe en Guyane française.
Embratel Star One D2 sera positionné sur une orbite géostationnaire à 70 degrés Ouest. Grâce à ses répéteurs en bande Ku, Ka, C et X, le satellite fournira des services de télécommunication et de télévision directe sur l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.
Embratel Star One D2 est le 12e satellite d’Embratel Star One pour lequel un lancement Ariane a été signé, après les sept satellites Brasilsat et les satellites Embratel Star One C1, C2, C3, C4 et Embratel Star One D1. Construit par SSL à Palo Alto (Californie) et basé sur une plate-forme SSL 1300, Embratel Star One D2 aura une masse au décollage de 6 200 kg.

Le communiqué de SSL :
https://twitter.com/sslmda/status/925005332618899457


Dernière édition par David L. le Ven 7 Aoû 2020 - 17:54, édité 1 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@Hadéen a écrit:
Arianespace a annoncé aujourd’hui la signature du contrat de lancement du satellite Embratel Star One D2 pour l’opérateur brésilien Embratel Star One, filiale d’Embratel. Le lancement sera effectué avec Ariane 5 en 2019 depuis le Centre spatial guyanais, port spatial de l’Europe en Guyane française.
Embratel Star One D2 sera positionné sur une orbite géostationnaire à 70 degrés Ouest. Grâce à ses répéteurs en bande Ku, Ka, C et X, le satellite fournira des services de télécommunication et de télévision directe sur l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.
Embratel Star One D2 est le 12e satellite d’Embratel Star One pour lequel un lancement Ariane a été signé, après les sept satellites Brasilsat et les satellites Embratel Star One C1, C2, C3, C4 et Embratel Star One D1. Construit par SSL à Palo Alto (Californie) et basé sur une plate-forme SSL 1300, Embratel Star One D2 aura une masse au décollage de 6 200 kg.

Le communiqué de SSL :

Je reporse une question je crois posée ici : voit-on une corrélation entre la nationalité du constructeur du satellite et nationalité du lanceur ? Autrement dit, un satellite construit par Boeing sera plutôt lancé depuis les US ; ou un satellite d'Airbus depuis Kourou ?

Il ne me semble pas que ce soit le cas, mais je voulais votre avis.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
@David L. a écrit:

Le communiqué de SSL :

Je reporse une question je crois posée ici : voit-on une corrélation entre la nationalité du constructeur du satellite et nationalité du lanceur ? Autrement dit, un satellite construit par Boeing sera plutôt lancé depuis les US ; ou un satellite d'Airbus depuis Kourou ?

Il ne me semble pas que ce soit le cas, mais je voulais votre avis.

Les cas où le constructeur du satellite choisit le lanceur sont minoritaires...

Pour un lien entre la nationalité de l'opérateur du satellite et celle du lanceur, il est difficile de répondre dans une étude complète et détaillée.

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:Arianespace a annoncé aujourd’hui la signature du contrat de lancement du satellite Embratel Star One D2 pour l’opérateur brésilien Embratel Star One, filiale d’Embratel. Le lancement sera effectué avec Ariane 5 en 2019 depuis le Centre spatial guyanais, port spatial de l’Europe en Guyane française.

Embratel Star One D2 sera positionné sur une orbite géostationnaire à 70 degrés Ouest. Grâce à ses répéteurs en bande Ku, Ka, C et X, le satellite fournira des services de télécommunication et de télévision directe sur l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.

Embratel Star One D2 est le 12e satellite d’Embratel Star One pour lequel un lancement Ariane a été signé, après les sept satellites Brasilsat et les satellites Embratel Star One C1, C2, C3, C4 et Embratel Star One D1. Construit par SSL à Palo Alto (Californie) et basé sur une plate-forme SSL 1300, Embratel Star One D2 aura une masse au décollage de 6 200 kg.

L'article de SpaceNews : http://spacenews.com/brazils-star-one-taps-ssl-for-satellite-arianespace-for-launch/
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
@David L. a écrit:

Le communiqué de SSL :

Je reporse une question je crois posée ici : voit-on une corrélation entre la nationalité du constructeur du satellite et nationalité du lanceur ? Autrement dit, un satellite construit par Boeing sera plutôt lancé depuis les US ; ou un satellite d'Airbus depuis Kourou ?

Il ne me semble pas que ce soit le cas, mais je voulais votre avis.


Deux cas de figure:

- Le cas où le client final choisit son constructeur, puis son lanceur séparément. Dans ce cas c'est clair, il n'y a aucune corrélation.
- Le cas de la vente clés en main en orbite où le client final achète le package satellite et lancement. Dans ce cas le constructeur a une tendance naturelle à proposer le lanceur le moins cher pour faire pencher le curseur du prix global en sa faveur. Cela dit, même dans ce scénario, le client final a souvent un avis très précis sur le lanceur qu'il souhaite et impose son choix. Donc à nouveau très peu de corrélation entre choix du constructeur et choix du service de lancement.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:
@ReusableFan a écrit:

Je reporse une question je crois posée ici : voit-on une corrélation entre la nationalité du constructeur du satellite et nationalité du lanceur ? Autrement dit, un satellite construit par Boeing sera plutôt lancé depuis les US ; ou un satellite d'Airbus depuis Kourou ?

Il ne me semble pas que ce soit le cas, mais je voulais votre avis.


Deux cas de figure:

- Le cas où le client final choisit son constructeur, puis son lanceur séparément. Dans ce cas c'est clair, il n'y a aucune corrélation.
- Le cas de la vente clés en main en orbite où le client final achète le package satellite et lancement. Dans ce cas le constructeur a une tendance naturelle à proposer le lanceur le moins cher pour faire pencher le curseur du prix global en sa faveur. Cela dit, même dans ce scénario, le client final a souvent un avis très précis sur le lanceur qu'il souhaite et impose son choix. Donc à nouveau très peu de corrélation entre choix du constructeur et choix du service de lancement.

Très clair, merci beaucoup.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Le ministère de la défense espagnol devrait commander, dans les prochaines semaines, deux satellites de télécommunications géostationnaires de nouvelle génération, à lancer en 2020/2021 pour remplacer Xtar-Eur (lancé en 2005) et Spainsat (lancé en 2006).
https://twitter.com/pbdes/status/928621293112524800
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Confirmation de la commande de deux satellites Türksat-5 à Airbus, avec un contrat de livraison en orbite. Parmi les options de lanceur proposées par Airbus, Türksat a retenu SpaceX.
https://twitter.com/AirbusSpace/status/928575469397663744
https://twitter.com/pbdes/status/928575192275697665
https://twitter.com/pbdes/status/928564712161333248
https://twitter.com/AuerSusan/status/928576320526745601
Non, non, Musk n'a pas rencontré Erdogan pour parler lanceurs... Je ne vois pas ce qui vous fait penser à ça...
https://twitter.com/pbdes/status/928583515754647552
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Petit bilan des commandes de lancements depuis le début de l'année (estimations personnelles):

Arianespace : 10 satcoms GEO, soit 5 Ariane 5 + 2 Ariane 62 + 1 Vega + 3 Vega-C + 4 Soyouz, soit une valeur estimée de ~ 1,47 Md$, dont 19 % correspondant à des lanceurs russes.

SpaceX : 12,5 Falcon-9, soit une valeur estimée de ~ 850 M$.

ULA: 4 Atlas V + 1 Delta-4 Heavy, soit une valeur de ~ 930 M$.

Blue Origin: 7 New Glenn

CGWIC : 1 CZ-3(B?)

MHI: 1 H-IIA

Virgin Orbit: 13 LauncherOne


Dernière édition par David L. le Mar 14 Nov 2017 - 1:10, édité 2 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David.L a écrit:Petit bilan des commandes de lancements depuis le début de l'année (estimations personnelles):

Ces contrats portent sur plusieurs des années à venir (et pas forcément le même nombre d'une société à l'autre) , ce qui rend un peu difficile la lisibilité d'une tendance.
Peut-être qu'ajouter une estimation d'un ratio Nb de contrats/nombre d'années concernées serait un peu plus éclairant ?

Edit : rajout de l'auteur de la citation


Dernière édition par montmein69 le Lun 13 Nov 2017 - 11:48, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 18520
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Petit bilan des commandes de lancements depuis le début de l'année (estimations personnelles):

Ces contrats portent sur plusieurs des années à venir (et pas forcément le même nombre d'une société à l'autre) , ce qui rend un peu difficile la lisibilité d'une tendance.
Peut-être qu'ajouter une estimation d'un ratio Nb de contrats/nombre d'années concernées serait un peu plus éclairant ?

Je trouve au contraire que la part de marché, comprise comme le % de contrats obtenus sur le nombre de contrats mis en concurrence, est une bonne mesure de la compétitivité d'un opérateur (capacité à remporter les appels d'offres, indépendamment de la valeur ou du nombre de lancements).

Par contre, Montmein69, je n'arrive pas dans mes recherches personnelles aux même résultats que toi. 

Dans mes calculs, je n'ai retenu que les contrats conclus (annoncés) par des opérateurs privés en 2017 (en excluant donc gouvernements et agences, même quand il y a mise en concurrence - donc je sors Turksat attribué à SX par exemple). Et j'exclus les minisats (y compris sats de constellation) sauf s'ils sont lancés en grappe (j'exclus ainsi Virgin Orbit). J'arrive à :

- Aspace : 6 contrats pour 9 lancements (tous lanceurs confondus) ;
- SX : 7 contrats pour 9 lancements (F9)
- BO : 3 contrats pour 7 lancements
- MHI : un contrat pour un lancement
- CGWUC : un contrat pour un lancement
[18 contrats de lancements commerciaux annoncés en tout depuis le début de l'année]

Soit en gros, 1/3 de parts de marché pour Aspace, 1/3 pour SpaceX, 1/5 pour BO. Les Russes, 0 pour 2017 ... mais les Chinois arrivent et les Japonais survivent.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
Par contre, Montmein69, je n'arrive pas dans mes recherches personnelles aux même résultats que toi.

Petite confusion d'interlocuteur, je n'ai fait que poser une question suite à des chiffres postés par David.L .
Il est vrai que j'ai oublié de citer l'auteur dans la "citation" que j'ai publiée. :pale:
montmein69
montmein69

Messages : 18520
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
@montmein69 a écrit:

Ces contrats portent sur plusieurs des années à venir (et pas forcément le même nombre d'une société à l'autre) , ce qui rend un peu difficile la lisibilité d'une tendance.
Peut-être qu'ajouter une estimation d'un ratio Nb de contrats/nombre d'années concernées serait un peu plus éclairant ?

Je trouve au contraire que la part de marché, comprise comme le % de contrats obtenus sur le nombre de contrats mis en concurrence, est une bonne mesure de la compétitivité d'un opérateur (capacité à remporter les appels d'offres, indépendamment de la valeur ou du nombre de lancements).

Par contre, Montmein69, je n'arrive pas dans mes recherches personnelles aux même résultats que toi. 

Dans mes calculs, je n'ai retenu que les contrats conclus (annoncés) par des opérateurs privés en 2017 (en excluant donc gouvernements et agences, même quand il y a mise en concurrence - donc je sors Turksat attribué à SX par exemple). Et j'exclus les minisats (y compris sats de constellation) sauf s'ils sont lancés en grappe (j'exclus ainsi Virgin Orbit). J'arrive à :

- Aspace : 6 contrats pour 9 lancements (tous lanceurs confondus) ;
- SX : 7 contrats pour 9 lancements (F9)
- BO : 3 contrats pour 7 lancements
- MHI : un contrat pour un lancement
- CGWIC : un contrat pour un lancement
[18 contrats de lancements commerciaux annoncés en tout depuis le début de l'année]

Soit en gros, 1/3 de parts de marché pour Aspace, 1/3 pour SpaceX, 1/5 pour BO. Les Russes, 0 pour 2017 ... mais les Chinois arrivent et les Japonais survivent.

Ce n'est pas l'estimation de Montmein69. ;)

Il n'y a aucune raison d'écarter Türksat, pour SpaceX c'est un contrat commercial comme un autre. On peut parler de lancement institutionnel quand l'opérateur de lancement et le client public sont de la même nationalité.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit: ... mais les Chinois arrivent et les Japonais survivent.

Les chinois n'arrivent pas : ils ont signé plus de contrats dans le passé.

Les japonais ne survivent pas : ils ont leur programme institutionnel qui constitue la quasi totalité de leur activité et qui continuera, qu'ils signent des contrats ou pas. Il doit plutôt être vu comme un bonus. C'est pour la H-III qu'il y aura un objectif de prendre une part du marché commercial.

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Dans le Bilan 2017, vous avez oublié les 2 contrats signés pour 4 sats Galileo sur Ariane 6.
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


@Mike3 a écrit:Dans le Bilan 2017, vous avez oublié les 2 contrats signés pour 4 sats Galileo sur Ariane 6.

:oops:

Récapitulatif corrigé. Merci d'avoir remarqué cet oubli !
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


SSTL construira les satellites de la constellation UrtheDaily :

http://www.sstl.co.uk/Press/SSTL-to-build-UrtheCast-s-UrtheDaily-TM-Constella
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Combien de satellites dans cette constellation ? Quelle masse envisagée ? Lancements à partir de 2020 d’après le communiqué donc les contrats de lancement devraient être signés en 2018.
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum