Un rover totalement mécanique sur Vénus ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Super intéressant, merci de ce partage, je vais voir si je peux y participer.

Pour l'instant ça ne correspond à aucun des projets auxquels je pensais, mais pourquoi pas monter ou rejoindre une équipe vu que je connais un peu cette planète et les projets relatifs à son exploration. bravo

phenix

Messages : 2302
Inscrit le : 22/02/2015

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Les Soviétiques en leur temps utilisaient des micro-tubes à vides difficiles à miniaturiser plus que ce qui se faisait.
Je pense aussi qu'il faudra du tout (ou presque tout) mécanique, sauf peut-être pour l'émission des données récoltées (générateur électrique couplé à l'éolienne, batterie hautes températures et tubes à vide pour générer le signal radio destiné à l'antenne).
Mais pour le reste, la complexité des fonctionnalités et l'exigence du presque tout mécanique impliqueront à mon avis une grosse percée dans le domaine de l'intégration à grande échelle de composants mécaniques basés sur les nanotechnologies pour toutes les autres fonctionnalités (mécaniques et traitement de l'information) ainsi que leur interfaçage à la source d'énergie électrique et à l'émetteur hertzien, le tout dans les conditions thermiques régnant sur Vénus.
:hot:
Un vrai challenge technologique...
:scratch:

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Un rover totalement mécanique sur Vénus ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4856
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Avec un systeme de refroidissement actif où le fluide caloporteur est super chaud (a base de sels fondus, comme dans un reacteur surgenerateur) ne peut on utiliser l'atmosphere ambiante comme source froide ?
jassifun
jassifun

Messages : 1847
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Avec un systeme de refroidissement actif où le fluide caloporteur est super chaud (a base de sels fondus, comme dans un reacteur surgenerateur) ne peut on utiliser l'atmosphere ambiante comme source froide ?
En plus du système de de refroidissement, il faudrait  aussi une source chaude nettement plus chaude que 500°C. Est-ce qu'un générateur à radio-isotopes pourrait convenir ?
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11358
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum