Chang'e-6 - Préparation de la sonde lunaire

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:
L'année dernière, lors d'une conférence à Macao (Chine), Zou Yongliao, du Bureau général d'exploration de l'espace lunaire et de l'espace profond de l'Académie chinoise des sciences, a donné un aperçu des premiers plans de Chang'e-7. La mission comportera cinq engins spatiaux : un orbiteur, un satellite relais (qu’il s’agisse de Quequiao ou d’un nouvel engin spatial n’est pas indiqué), un atterrisseur, un rover et un robot survol. Le robot analyserait les substances volatiles et le robot de surveillance serait équipé d'un analyseur de molécules d'eau et d'isotopes de l'hydrogène pour la détection in situ de la glace dans les zones ombragées en permanence.

Chang'e-8 poursuivrait ensuite les travaux de Chang'e-7 et tenterait en outre de tester des technologies clés, telles que l'impression 3D

http://planetary.org/blogs/guest-blogs/2019/whats-next-for-china.html

Merci beaucoup pour les infos !
C'est quoi un robot de survol ? Je vois cela comme un petit engin capable de faire "des bons" propulsé au dessus des cratères . Et vous?

Outan

Messages : 996
Inscrit le : 30/08/2007

Revenir en haut Aller en bas


@Outan a écrit:
Merci beaucoup pour les infos !
C'est quoi un robot de survol ? Je vois cela comme un petit engin capable de faire "des bons" propulsé au dessus des cratères . Et vous?

Peut-être une sorte de drone qui au lieu d'utiliser la portance utiliserait des petits jets à gaz froid ou des petits moteurs à hydrazine ? Ce serait faisable ?
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2222
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Ces avancées spectaculaires de la Chine vont peut être motiver les USA pour qu'ils fassent abstraction de leurs alternances politiques et conservent la même ligne directrice dans leurs ambitions spatiales.
En attendant la Chine travaille efficacement, acquiert de l'expérience et semble adopter une visison globale et à long terme s'agissant de la "conquête" de la Lune.
J'imagine dans quelques années une jeune Chinoise fouler le régolite lunaire, première représente de l'espèce humaine à le faire depuis décembre 1972.
Surt
Surt

Messages : 407
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 54 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22755
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Très bonne nouvelle ! L’étude de la migration dans la régolithe et dans l’exosphère lunaire peut fournir des informations très importantes, en particulier sur les mécanismes réactionnels liés au flux du vent solaire arrosant le sol , et éventuellement permettre d’expliquer une des origines de la glace d’eau des cratères polaires
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10912
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Mesure de radon (émetteur alpha) pour être plus précis, et de son cortège de descendants (aussi émetteurs alpha).
Detection of Outgassing RadoN (DORN le découvreur officiel du radon).
Super
Nyos
Nyos

Messages : 670
Inscrit le : 28/06/2008
Age : 55 Masculin
Localisation : Breuillet(91)

http://archeovideo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas


Plus de détails sur cette mission au timing très serré... :trouille:

À quoi sert DORN, l'instrument français qui ira sur la Lune en 2023
Nyos
Nyos

Messages : 670
Inscrit le : 28/06/2008
Age : 55 Masculin
Localisation : Breuillet(91)

http://archeovideo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Nyos a écrit:Plus de détails sur cette mission au timing très serré... :trouille:

À quoi sert DORN, l'instrument français qui ira sur la Lune en 2023

Très intéressant ! je relève en particulier ce paragraphe qui explique le comportement particulier de cette exosphère qui pourrait expliquer que des molécules H2O formées ailleurs que dans les cratères polaires, puissent ,après un parcours balistique , s'y retrouver piégées à très basse température.

“L’exosphère est très ténue, ses atomes ne se rencontrent jamais”, explique Pierre-Yves Meslin, chercheur à l’IRAP et responsable de DORN. “Il y a trois origines possibles pour ces atomes: les météorites, qui apportent notamment de l’eau, le vent solaire, qui va amener de l’hélium et de l’hydrogène et aussi arracher des atomes à la surface, et enfin le dégazage du sol”.


Dernière édition par Giwa le Lun 11 Nov 2019 - 13:00, édité 1 fois
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10912
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Un instrument qui donnera des mesures bien plus précises que celles prises depuis l'orbite.

Cependant ... Francis Rocard ne pense pas que les "mystères" seront levés puisque Chang'e 6 ne restera sur le sol lunaire que 48 h

En théorie, car DORN ne permettra pas de percer ce mystère. “C’est un démonstrateur qui restera, comme Chang’e 6, 48 heures à la surface de la Lune”, explique Francis Rocard. La Chine envisage effectivement de vite rapatrier son atterrisseur pour ramener sur Terre les échantillons collectés (et sur lesquels des mesures de radon seront également effectuées par les chercheurs français).

“En deux jours, on ne verra pas grand-chose, on n’analysera probablement pas de tremblement de Lune. Mais DORN doit montrer l’intérêt potentiel des mesures du radon, afin d’implanter ultérieurement des spectromètres sur des durées plus longues”, espère le responsable des programmes d’exploration du Système solaire du Cnes.

Il y a en tout cas un challenge pour construire DORN, Pierre-Yves Meslin dont le projet n'avait jamais été retenu jusqu'à présent, explique :

Nous avons été sélectionnés par le Cnes en septembre. Nous avons un prototype de laboratoire, mais destiné à Mars. Il nous reste deux ans pour construire un instrument qui n’existe que sur le papier”, explique le chercheur. “Ça va être un planning très serré, mais on est confiant”.

Bonne chance à toute son équipe ! Super
montmein69
montmein69

Messages : 17676
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum