Sondage le Figaro sur les vols habités européens

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Sondage intéressant :
https://www.lefigaro.fr/international/l-europe-devrait-elle-developper-ses-propres-vols-spatiaux-habites-20200531
Surprise :
Il semble que la majorité des lecteurs du Figaro soient favorables au développement du vol habité !
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Oui mais 55% ca reste une très faible et fragile majorité. Ce sont toujours les 45% restant qui raleront qu'on entendra le plus, dans les médias ou sur les réseaux sociaux.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28933
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


129 000 votants. Pas mal.
Fabien
Fabien

Messages : 5588
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


Les lecteurs qui n'ont aucun intérêt pour le sujet, et ne sont ni pour ni contre (au moins tant qu'il n'est pas concrètement question de pognon), ne répondent pas...
Evitez de lire les commentaires.
lambda0
lambda0

Messages : 4648
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


La question est un peu oiseuse, car il n’y a aucun dirigeant à l’ESA ou au DLR qui soit en faveur de cela, même le directeur des vols habités de l’ESA.
jassifun
jassifun

Messages : 1131
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:il n’y a aucun dirigeant à l’ESA ou au DLR qui soit en faveur de cela, même le directeur des vols habités de l’ESA.
Ben, faut les virer.
vp
vp

Messages : 2850
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:
@jassifun a écrit:il n’y a aucun dirigeant à l’ESA ou au DLR qui soit en faveur de cela, même le directeur des vols habités de l’ESA.
Ben, faut les virer.

En fait, ce sont les gouvernements des pays membres de l'ESA qui sont contre.
avatar
cosmochris

Messages : 1590
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas



cosmochris
@vp a écrit:
Ben, faut les virer.

En fait, ce sont les gouvernements des pays membres de l'ESA qui sont contre.
C'est bien ce que je pense aussi  ... pour ne pas être viré par ces gouvernements et s'accrocher à son poste... vaut mieux faire profil bas ! 

:ven:   ...  ;)
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10914
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:

cosmochris


En fait, ce sont les gouvernements des pays membres de l'ESA qui sont contre.
C'est bien ce que je pense aussi  ... pour ne pas être viré par ces gouvernements et s'accrocher à son poste... vaut mieux faire profil bas ! 

C'est le Conseil, composé de représentants des Etats qui désigne le DG (majorité des 2/3), donc ...
avatar
cosmochris

Messages : 1590
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


Pourquoi le faire ?

Le vol habité n'a ni intérêt scientifique ni intérêt stratégique. L'esa n'a pas été créée pour s'occuper des questions de prestige du continent mais pour faire de la science et servir les intérêt stratégiques européens.

et l'esa réussit très bien à participer à l'aventure spatiale habitée avec ses partenariats. 

Bientôt elle pourra louer des sièges à SpaceX en plus.
avatar
Nostromo

Messages : 97
Inscrit le : 09/09/2018
Age : 25 Masculin
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


@Nostromo a écrit:Pourquoi le faire ?
Il n'est pas nécessaire : 
- de fabriquer des voitures, il suffit d'acheter à l'étranger : toyota, ford ou autres ;
- de fabriquer des avions, il suffit d'acheter des Boeing ;
- de fabriquer des trains, il suffit d'acheter des Bombardier ;
- de fabriquer des médicaments ou des masques, les Chinois le font très bien ;
- etc.
vp
vp

Messages : 2850
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:
@Nostromo a écrit:Pourquoi le faire ?
Il n'est pas nécessaire : 
- de fabriquer des voitures, il suffit d'acheter à l'étranger : toyota, ford ou autres ;
- de fabriquer des avions, il suffit d'acheter des Boeing ;
- de fabriquer des trains, il suffit d'acheter des Bombardier ;
- de fabriquer des médicaments ou des masques, les Chinois le font très bien ;
- etc.

ça n'a strictement rien à voir


il y'a pas de marché du vol habité et le vol habité n'est pas stratégique.


il existe un marché des lanceurs commerciaux : l'esa s'est positionné
il existe une nécessité stratégique d'accès à l'orbite: l'esa est dessus
il existe une nécessité stratégique des telecoms et positionnement par satellite: l'europe et l'esa le font



le vol habité c'est du concours du quéquette entre puissances politiques


Dernière édition par Nostromo le Lun 1 Juin 2020 - 20:23, édité 1 fois
avatar
Nostromo

Messages : 97
Inscrit le : 09/09/2018
Age : 25 Masculin
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui est intéressant dans ce sondage, ce ne sont pas tellement les résultats, c'est le sondage...

Tout d'abord, un tel sondage dans le Figaro apparait à mes yeux comme une tentative de lobbying. Car à qui appartient le Figaro? A Dassault. Et quelle entreprise aurait un intérêt dans la mise au point d'une capsule habitée? Dassault, déjà partenaire sur Hermès. Ceci dit, qu'une entreprise se sert de son journal pour son propre service n'est pas étonnant.

Je n'ai pas accès au sondage, mais uniquement aux commentaires (je suppose qu'il faut être abonné). Il serait intéressant de connaitre la sociologie de ceux qui ont répondu. Est-ce un sondage en ligne auprès des abonnés? Car les lecteurs du Figaro ne représentent pas la totalité de la population française. En général (de part mes connaissances qui lisent ce journal), ils sont plus âgés que la moyenne, et plutôt "vieille France", la bourgeoisie de province étant sur-représentée parmi les lecteurs.

Enfin, il manque l'essentiel: si on me questionnait sur cette thématique, ma première réponse serait "pourquoi faire"? On voit ici que le journal profite de l'actualité, surfe sur la vague, mais est-ce que le sondage pose réellement les bonnes questions?
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2876
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Pour que Dassault soit pertinent sur le vol habité il faudrait que ce soit un avion genre X-37 ou X-38 qui soit retenu. C’est loin d’être le scénario le plus probable dans le cas hautement improbable où l’Europe se lancerait dans l’aventure. Airbus Defence a une haute expérience des corps de rentrée pour des raisons évidentes.
jassifun
jassifun

Messages : 1131
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@Nostromo a écrit:ça n'a strictement rien à voir

il n'y a pas de marché du vol habité et le vol habité n'est pas stratégique.
...
le vol habité c'est du concours de quéquette entre puissances politiques
Aujourd'hui, il n'y a pas de marché, tout comme il n'y en avait pas au début de l'aviation ou de la voiture.
Non ce n'est pas pas un concours de ...
C'est ce positionner sur un futur marché économique et ne pas prendre de retard.
Car malheureusement (c'est mon point de vue) les marchés économiques se créent.

Il suffit de voir le marché des smartphones.
Certain n'y ont pas cru : Nokia par exemple.
Plus proche, le retour des lanceurs (Falcon 9) : on ne sait pas si c'est rentable. Mais les acteurs économiques ont tous des projets prêt à sortir des plans à dessin si nécessaire.

On ne sait pas si demain le vol habité sera un marché.
Mais l'histoire montre que cela a été toujours été le cas pour les transport permettant d'aller plus loin : bateau, train, voiture, avion.
Mieux vaut ne pas prendre de retard.
vp
vp

Messages : 2850
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@Nostromo a écrit:
@vp a écrit:
Il n'est pas nécessaire : 
- de fabriquer des voitures, il suffit d'acheter à l'étranger : toyota, ford ou autres ;
- de fabriquer des avions, il suffit d'acheter des Boeing ;
- de fabriquer des trains, il suffit d'acheter des Bombardier ;
- de fabriquer des médicaments ou des masques, les Chinois le font très bien ;
- etc.

ça n'a strictement rien à voir


il y'a pas de marché du vol habité et le vol habité n'est pas stratégique.


il existe un marché des lanceurs commerciaux : l'esa s'est positionné
il existe une nécessité stratégique d'accès à l'orbite: l'esa est dessus
il existe une nécessité stratégique des telecoms et positionnement par satellite: l'europe et l'esa le font



le vol habité c'est du concours du quéquette entre puissances politiques
Les États Unis, la Russie, la Chine et l’Inde considèrent le vol habité comme stratégique. L’Europe et le Japon non. L’intéressant est de savoir qui se trompe.
jassifun
jassifun

Messages : 1131
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:
@Nostromo a écrit:ça n'a strictement rien à voir

il n'y a pas de marché du vol habité et le vol habité n'est pas stratégique.
...
le vol habité c'est du concours de quéquette entre puissances politiques
Aujourd'hui, il n'y a pas de marché, tout comme il n'y en avait pas au début de l'aviation ou de la voiture.
Non ce n'est pas pas un concours de ...
C'est ce positionner sur un futur marché économique et ne pas prendre de retard.
Car malheureusement (c'est mon point de vue) les marchés économiques se créent.

Il suffit de voir le marché des smartphones.
Certain n'y ont pas cru : Nokia par exemple.
Plus proche, le retour des lanceurs (Falcon 9) : on ne sait pas si c'est rentable. Mais les acteurs économiques ont tous des projets prêt à sortir des plans à dessin si nécessaire.

On ne sait pas si demain le vol habité sera un marché.
Mais l'histoire montre que cela a été toujours été le cas pour les transport permettant d'aller plus loin : bateau, train, voiture, avion.
Mieux vaut ne pas prendre de retard.

le vol spatial habité n'a pas de finalité ou de destination. L'espace est un désert hostile. C'est une impasse. Il ne progresse que marginalement, l'architecture des lanceur est la même qu'il y'a plus d'un demi siècle. La falcon 9 ne nous rapproche pas Mars.
avatar
Nostromo

Messages : 97
Inscrit le : 09/09/2018
Age : 25 Masculin
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:
@Nostromo a écrit:

ça n'a strictement rien à voir


il y'a pas de marché du vol habité et le vol habité n'est pas stratégique.


il existe un marché des lanceurs commerciaux : l'esa s'est positionné
il existe une nécessité stratégique d'accès à l'orbite: l'esa est dessus
il existe une nécessité stratégique des telecoms et positionnement par satellite: l'europe et l'esa le font



le vol habité c'est du concours du quéquette entre puissances politiques
Les États Unis, la Russie, la Chine et l’Inde considèrent le vol habité comme stratégique. L’Europe et le Japon non. L’intéressant est de savoir qui se trompe.

non ces nations considèrent ça dans un but politique et de propagande. Pas étonnant que le vol habité soit à la mode dans les pays en dérive nationaliste

et puis la motivation des chinois est toute relative, depuis le premier vol habité (schenzou 5) de la Chine en 2003, il y'a 17 ans, il n'y a eu que 5 vols habités chinois, pour comparaison en l'espace d'à peine 20 ans, depuis leur premier vol habité, les US avaient réalisé 4 programmes différents (mercury, gemini, apollo et la navette). en posant 12 bonshommes sur la Lune en passage.
avatar
Nostromo

Messages : 97
Inscrit le : 09/09/2018
Age : 25 Masculin
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


@Nostromo a écrit:Le vol spatial habité n'a pas de finalité ou de destination. L'espace est un désert hostile. C'est une impasse. Il ne progresse que marginalement, l'architecture des lanceurs est la même qu'il y a plus d'un demi siècle. La falcon 9 ne nous rapproche pas Mars.
Le vol spatial n'est pas une finalité effectivement, c'est une étape.
Les destinations sont multiples car la terre n'est qu'une planète parmi tant d'autre dans l'univers.
L'impasse c'est de rester sur terre car même si l'humanité devient super écologique, s'il n'y a pas de guerre (ce qui "abimerait" la planète), la population augmente sur une planète qui ne grossit pas (à moins que l'on régule la natalité).

Par contre, je partage votre avis, l'architecture des lanceurs évoluent lentement.
Mais à défaut, mieux vaut avancer lentement que ne rien faire.
vp
vp

Messages : 2850
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Le spatial, habité ou non, institutionnel ou privé, est une affaire de grandes puissances. Le désir d'aventure spatial est intrinsèquement lié au désir de puissance. Ce n'est pas un hasard si Airbus, Boeing et les autres mettent leurs activités spatiales dans une branche "Defense & Space". Ces deux activités sont liées.

Donc derrière la question pour ou contre le spatial, il y a la question pour ou contre être une grande puissance. Pour certains c'est futile (cf les commentaires. Mieux vaut être comme le Danemark, un petit pays ou tout le monde mange à sa faim. Pour d'autres, pour justement que tout le monde mange à sa faim, il faut une économie performante, donc une industrie performante, surtout dans les hautes-technologies.

La France est depuis Philippe Auguste une grande puissance. Certes en pleine déchéance depuis la défaite de 1940, mais quand même. Que l'on soit souverainiste ou pro-Europe, peut importe, il y a sur ce continent de quoi être une ou des grandes puissances. Et le spatial est un passage incontournable.

Le spatial habité ? C'est la vitrine. Mais avant tout, qu'il soit habité ou pas, le spatial doit être souverain. C'est à dire être maître d’œuvre. Souvent en Europe on se contente de suivre les américains, et d'accepter d'en être les vassaux en échange de quelques miettes pour notre industrie. Après tout il y a des vassaux qui vivent confortablement. Mais si l'on veut dépasser le plafond de verre, il faut accepter d'être leader.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1722
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


C'est un sujet de toute façon polémique !
Même si au début, les différents pays montraient leurs muscles, aujourd'hui, il n'y a que les TRUMP et compagnies qui prennent ça pour une façon montrer que c'est le meilleur !
Pour moi, le meilleur c'est celui qui fait de la science qui apprend et qui va de l'avant.
Pour mémoire, lors des vols Apollo le nombre de jeunes qui se sont inscrit en université et qui ont été diplômés a tout simplement doublé !!!
Donc même si c'est le seul bénéfice du spatial habité ça vaut l'argent qu'on y met !!! :cheers:


Au passage, le coût moyen des vols habités en Europe c'est un euro par personne et par an, je ne vous ferai pas l'insulte de dire ce que nous coûte d'autres conneries sans autres intérêts que faire la une des journaux !!!  :wall:
avatar
Anovel

Messages : 1592
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:
Pour mémoire, lors des vols Apollo le nombre de jeunes qui se sont inscrit en université et qui ont été diplômés a tout simplement doublé !!!
Donc même si c'est le seul bénéfice du spatial habité ça vaut l'argent qu'on y met !!! :cheers:


C’est audacieux de votre part de lier l'augmentation du nombre d'étudiants et Apollo. Pour mémoire, les années 1960 et 1970 sont l'époque du collège pour tous (avant, on arrêtait au certificat d'études, fin de primaire), du lycée pour la plupart, et donc logiquement d'entrées dans les universités plus nombreuses. Apollo n'y est strictement pour rien (peut être un plus pour les filières technologiques). Cette augmentation a concerné tous les diplômes, y compris ceux qui n'ont rien (ou pas grand chose) à voir avec le spatial (la sociologie par exemple). C'est marrant ce besoin de justifier à tout prix le programme Apollo, qui se suffit à lui-même...
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2876
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


C'est pas en France, et c'est Jean-François Clervois qui a cité ce chiffre que je ne connaissait pas d'ailleurs.
Et c'est bien le nombre d'ingénieurs et de techniciens qui ont été formés !
C'est sûr que les programmes habités se suffisent à eux-même mais si en plus ça permet d'avoir des vocations dans le scientifique je prend !!!
avatar
Anovel

Messages : 1592
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Clervoy
jassifun
jassifun

Messages : 1131
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:C'est pas en France, et c'est Jean-François Clervois qui a cité ce chiffre que je ne connaissait pas d'ailleurs.
Et c'est bien le nombre d'ingénieurs et de techniciens qui ont été formés !
C'est sûr que les programmes habités se suffisent à eux-même mais si en plus ça permet d'avoir des vocations dans le scientifique je prend !!!
il y a aussi le boum de l'informatique qui est intimement lier apollo. je me souviens plus des chiffres mais le programme apollo a consommé une grande partie des circuits intégré produit au USA , cela a permis le développement d'une industrie et de formé des ingénieurs qui se sont brusquement retrouvé sans client ou sans emploi a la fin d'un programme (seul une petite partie est resté pour la navette) et qui se sont tourné vers d'autre secteur créant un boum du secteur informatique.

c'est ça le spatial habité , un formidable catalyseur de technologie. L'espace est un désert, l'espace c'est rien, donc vivre dans l'espace c'est vivre avec rien, il faut donc apprendre a tiré le maximum de chaque goutte d'eau, chaque aliment, chaque emballage, chaque volt qu'on. bref tout c'est enseignement serons vital pour réduire notre impact écologique. 
Sur venus ou mars, il faudra vivre avec du CO2, de l'oxyde de fer ou des plus acide, bref se qu'ici on considéré comme des déchets. Apprendre a vivre la bas c'est développé les technologies pour transformé nos déchets en ressources. après un facteur d'echelle titanesque , on pourrais réutilise c'est technologie sur terre pour annulé notre impact environnemental.
phenix
phenix

Messages : 2120
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum