Projet de 5e siège sur le Starliner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Projet de 5e siège sur le Starliner Empty Projet de 5e siège sur le Starliner

Message Lun 20 Sep 2021 - 10:38


SpaceX avance à grand pas pour des vols privés (passagers).
Pendant ce temps là, Boeing qui est à la traîne, n'est pas en reste.
Outre un atterrissage sur la terre ferme qu'ils peuvent légitimement mettre en avant, la compagnie étudie avec la NASA la possibilité de mettre un 5e siège lors des vols de 4 astronautes NASA.

Bon, cela nécessite que la rotation se fasse avec 2 Starliner, mais cela semble une bonne idée financièrement.

Projet de 5e siège sur le Starliner E_tBM7eVkAE34YF?format=jpg&name=medium
vp
vp

Messages : 3641
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Quelle est la configuration actuellement prévue par comparaison ?
4 sièges mais répartis comment et qu'est-il fait de l'espace laissé libre ? Je n'ai pas trouvé d'image montrant seulement 4 sièges (ça donne l'impression de 5 sièges dont un vide).
ndiver
ndiver

Messages : 685
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Cela fait longtemps que le CST-100 est prévu pour offrir jusqu'à 5 places (et même 7 à l'origine du projet).
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2911
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 73 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


BBspace a écrit:Cela fait longtemps que le CST-100 est prévu pour offrir jusqu'à 5 places (et même 7 à l'origine du projet).
Il est effectivement prévu jusqu'à 7 places depuis longtemps (en virant les emplacements cargo de chaque côté), toutefois, ce qui serait nouveau, c'est une mission vers ISS avec 5 astronautes contre 4 actuellement.
Si je comprends aussi bien cette phrase : "cela nécessite que la rotation se fasse avec 2 Starliners", cela implique que le 5ieme astronaute ne resterait que quelques jours dans ISS en repartant avec la mission qui se termine (un touriste ?).
ndiver
ndiver

Messages : 685
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


ndiver a écrit:
BBspace a écrit:Cela fait longtemps que le CST-100 est prévu pour offrir jusqu'à 5 places (et même 7 à l'origine du projet).
Il est effectivement prévu jusqu'à 7 places depuis longtemps (en virant les emplacements cargo de chaque côté), toutefois, ce qui serait nouveau, c'est une mission vers ISS avec 5 astronautes contre 4 actuellement.
Si je comprends aussi bien cette phrase : "cela nécessite que la rotation se fasse avec 2 Starliners", cela implique que le 5ieme astronaute ne resterait que quelques jours dans ISS en repartant avec la mission qui se termine (un touriste ?).

Je pense que cette phrase "cela nécessite que la rotation se fasse avec 2 starliners" repose peut-être sur une confusion avec d'autres situations du passé, quand un vaisseau spatial (par exemple la navette spatiale américaine ou le Soyouz dans des versions anciennes) ne restait pas amarré à une station suffisamment longtemps pour ramener sur Terre l'équipage qu'il avait lancé. 

Dans ce cas, il fallait, pour n'abandonner personne dans l'espace, que le vaisseau N+1 chargé de ramener sur Terre l'équipage lancé par le vaisseau N ait au moins la même capacité de transport d'équipage que ce dernier. Par exemple (en mélangeant les situations du passé avec les vaisseaux du futur), si le vaisseau N comporte cinq places (Starliner), alors que le vaisseau suivant, N+1, six mois plus tard, n'en comporte que quatre (Dragon), il y a bien une difficulté que Monsieur de la Palice ne contesterait pas. Mais je le répète, cette difficulté viendrait d'une incapacité de ces vaisseaux à rester six mois dans l'espace et à effectuer la totalité de la mission d'un équipage dédié. Heureusement, sauf accident particulier, tel que la perte d'un vaisseau devant incapable de revenir sur Terre après un impact de débris spatial, ce n'est plus le cas !

Dans l'avenir, le Starliner qui lancera cinq astronautes restera six mois amarré à la station et redescendra avec les mêmes cinq astronautes, ceci ne gênant pas, pour la mission suivante, l'arrivée d'un Dragon avec quatre astronautes. Simplement, dans ce scénario, l'effectif total de la station varie d'une unité selon le vaisseau utilisé.  

Il y a par ailleurs l'hypothèse du touriste envisagée par @ndiver : un équipage de cinq personnes composé de quatre astronautes professionnels et d'un "touriste" monte avec un Starliner, une semaine avant le retour d'un Dragon qui a acheminé six mois plus tôt quatre astronautes vers la station. Dans ce cas, aucune place n'est disponible dans le Dragon pour ramener le "touriste" sur Terre, sauf si l'un des astronautes professionnels reste dans la station pour effectuer un vol d'un an.

Mais en fait il n'y a pas vraiment de sujet : car si les deux vaisseaux successifs sont des Starliners de cinq personnes, le "touriste" emmené par le second Starliner ne trouve de place sur le premier Starliner à son retour que si l'un des cinq astronautes lancés six mois auparavant effectue un vol d'un an. On retrouve donc la même difficulté que ci-dessus avec le Dragon, malgré la capacité de transport plus importante du Starliner.

La seule remarque que l'on peut faire, c'est que si l'objectif est d'avoir en permanence sept membres dans la station, dont quatre venant de vaisseaux américains, et d'envoyer en plus un touriste à chaque rotation d'équipage de vaisseau américain, le Dragon ne convient plus, alors que le Starliner convient. 

Toutefois, cette remarque n'a aucune portée, car SpaceX, qui est en train de construire de nouvelles capsules et qui dispose de fusées réutilisables à bas coût de lancement, n'a aucun problème pour effectuer, indépendamment des vols destinés aux équipages permanents, des vols supplémentaires emmenant des "touristes" sur la station. Et cela, avec une souplesse beaucoup plus grande : pas besoin d'attendre une rotation d'équipage et de s'enfermer dans le calendrier de cette rotation, nombre de "touristes" simultanés allant de un à quatre...  

La vraie question c'est celle des coûts, et donc celle de la réutilisation des lanceurs et celle de la dimension du parc de capsules elles-mêmes réutilisables. Quelle que soit la question posée, on en revient toujours à cela, ce qui donne un énorme avantage à SpaceX par rapport à Boeing.

Quoi qu'il en soit, je vois à la cinquième couchette du Starliner une utilité : le Starliner pourrait décoller systématiquement avec une 5ème couchette vide, et disposer de la capacité à ramener sur Terre, après six mois de vol, un membre de l'équipage du Soyouz qui serait malade ou trop fatigué pour attendre le retour de ce Soyouz sur Terre. Bref, le Starliner devient avec sa cinquième couchette une ambulance spatiale, essentiellement pour cosmonautes russes souffrants.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2248
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna : pour être exact, voici le scénario que je voyais et qui implique 2 Starliners consécutifs (dont un premier classique avec 4 astronautes) :
- Starliner N part pour ISS avec 4 astronautes
- Starliner N+1 part 6 mois plus tard avec 5 astronautes dont un touriste
- le N repart une semaine plus tard avec 5 astronautes dont le touriste une fois le handover terminé
- le N+1 reste avec 4 astronautes à ISS (et n'empêche pas un rôle d'ambulance si nécessaire).

Concernant Dragon-2, vu le volume de la capsule (capable d'embarquer jusqu'à 7 astronautes en deux rangées), je me demande s'il n'est pas possible d'y mettre un "hamac" amovible en remplacement du fret pour le retour d'un astronaute surnuméraire en cas d'urgence.
ndiver
ndiver

Messages : 685
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum