SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Ces 2 photos montrent deux camions à plateau arrivant hier avec l'Exploration Upper Stage Ombilical (EUSU) au Launch Equipment Test Facility (LETF) du KSC.
L'EUSU est le premier bras oscillant à arriver pour le lanceur mobile 2 du SLS Bloc 1B pour la mission Artemis IV.

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 12204

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 2548


Dernière édition par Wakka le Mar 1 Nov 2022 - 8:05, édité 2 fois

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 30995
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 63 Masculin
Localisation : Lorient / An Orient

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


La poursuite de la construction de l'installation (notamment du MLP 2 plus haut) pour accueillir le SLS Block -1 B (mission Artemis IV) est un indice fort que le transport des équipages vers la Gateway avec cette nouvelle version du lanceur et Orion (avec ensuite alunissage avec un HLS) va se poursuivre après les trois premières missions.

Pas d'indice que cela puisse être annulé, ni que le vol direct avec un SpaceShip (quand cette version sera opérationnelle) puisse être à l'ordre du jour, sauf bien sûr s'il venait à être  affrété par un industriel privé voulant faire du business lunaire et se tailler son pré carré.

Mais bien sûr ..... on a déjà eu des surprises du côté de la NASA.
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20896
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


A noter que Artemis IX sera lance par un SLS Block 2.
jassifun
jassifun

Messages : 4626
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


jassifun a écrit:A noter que Artemis IX sera lance par un SLS Block 2.

La date hypothétique de cette mission ce serait pour quand ? et quelle destination : toujours la Lune .... ou la NASA tenterait un voyage du côté de Mars (cargo ? habitée ?)

A ce stade encore embryonnaire du retour sur la Lune, cela parait peut-être (?) une prédiction pour laquelle il faudra attendre confirmation. A moins qu'il y ait une source récente annonçant quand les travaux sur cette version commenceront, source dans laquelle Jassifun aurait puisé cette information ?
Car de l'eau aura coulé sous les ponts, Il y aura eu la fin du mandat de Biden, et on ne sait pas qui prendra la succession ni de quel bord il sera ......
Il faudra donc que le budget correspondant à cette évolution Block 2, ait été voté par les élus (ceux convaincus de son utilité) ..... et notamment après comparaison avec ce que pourrait proposer la "concurrence" (conception plus récente intégrant de nouvelles techniques ? exploitation moins chère ? .....)

Pour mémoire .... ce qui était projeté : avec des coiffes plus grandes et une nouvelle version de boosters (qui doivent être à l'étude chez Northrop Grumman ?)

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 Sls_bl12

source : https://i.servimg.com/u/f66/19/89/75/19/sls_bl12.jpg (08_2020)
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20896
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Ma source est la RFI de la NASA, page 5.

Exploration Production and Operations Long-Term Sustainability

2021-10-25 - EPOC RFI - Final.pdf
jassifun
jassifun

Messages : 4626
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Le planning annoncé dans ce document :

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 Projet15

Le SLS Block 2 apparait pour le vol de 2031 (pas de précision sur le contenu de la mission)
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20896
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Wakka a écrit:Ces 2 photos montrent deux camions à plateau arrivant hier avec l'Exploration Upper Stage Ombilical (EUSU) au Launch Equipment Test Facility (LETF) du KSC.
L'EUSU est le premier bras oscillant à arriver pour le lanceur mobile 2 du SLS Bloc 1B pour la mission Artemis IV.

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 12204

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 2548

A rapprocher de la plaque ombilicale située à la base du Super Heavy. On n'est pas dans deux mondes différents...

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 Captur12
BBspace
BBspace
Donateur
Donateur

Messages : 3188
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 75 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


BBspace a écrit:
Wakka a écrit:Ces 2 photos montrent deux camions à plateau arrivant hier avec l'Exploration Upper Stage Ombilical (EUSU) au Launch Equipment Test Facility (LETF) du KSC.
L'EUSU est le premier bras oscillant à arriver pour le lanceur mobile 2 du SLS Bloc 1B pour la mission Artemis IV.

A rapprocher de la plaque ombilicale située à la base du Super Heavy. On n'est pas dans deux mondes différents...


Il y aurait beaucoup à dire sur les points communs et les différences entre ces deux mondes.

Quoi qu'il en soit, de manière spéculative, je voudrais suggérer l'exploration d'une éventualité de "pont" qui les relierait.

Les propulseurs d'appoint du SLS ont parfois été appelés "Reusable Solid Rocket Motor-V" ou RSRM-V, mais leur réutilisabilité est sujette à caution. Ils dérivent des propulseurs d'appoint de la navette spatiale, qui ne sont jamais réellement devenus réutilisables, notamment parce qu'ils finissaient dans la mer et qu'ils étaient endommagés par le choc avec le surface de celle-ci puis par la corrosion causée par l'eau salée. Le vol d'Arès I-X en 2009 avait aussi été marqué par un échec de la récupération sous parachute en mer d'une version simplifiée de ce booster.

Puisque SpaceX, sauf rebondissement lié aux contentieux en cours, participe à un volet du programme Artémis, la NASA n'aurait-elle pas intérêt à encourager et financer une coopération entre Northrop Grumman et SpaceX afin que ces RSRM-V soient équipés de grilles de stabilisation (grid fins) plutôt que de parachutes, dotés du logiciel de vol adéquat, et récupérés sur une installation du type Mechazilla pour ne pas être alourdis par des pieds. 

Il faudrait aussi doter ces RSRM-V de moteurs et de réservoirs complémentaires pour le retour contrôlé, puisque les moteurs à poudre ne peuvent pas être réallumés, alors qu'un retour sur Terre sans parachute nécessite plusieurs réallumages relativement brefs. C'est là le principal obstacle. Mais sur l'ancêtre des RSRM-V, je veux dire sur chaque booster de la navette spatiale, il y avait deux groupes de quatre petits propulseurs à poudre pour la manœuvre de séparation. Il s'agirait de reprendre le même concept, mais en plus puissant pour assurer avec différents groupes de propulseurs non seulement un "boost back burn", mais aussi un "reentry burn" et un "landing burn". 

Autre option, équiper les RSRM-V de propulseurs secondaires à ergols liquides, par exemple de SuperDracos de SpaceX.

Il y a peut-être des objections techniques fondamentales à ces différentes pistes, mais alors ce serait intéressant de les expliciter.

Cette coopération deviendrait fructueuse si elle avait également des débouchés pour d'autres fusées que le SLS. 

Une autre piste, plus simple, aurait été de remplacer les deux propulseurs d'appoint du SLS par des étages de Falcon 9, que l'on sait récupérer sans développement particulier. Mais la politique de retour industriel pour arroser le plus possible d'Etats et d'entreprises des Etats-Unis n'y trouverait pas son compte...
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2432
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 65 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


[quote="montmein69"]

La date hypothétique de cette mission ce serait pour quand ? et quelle destination : toujours la Lune .... ou la NASA tenterait un voyage du côté de Mars (cargo ? habitée ?)[/quote]

Si une agence spatiale avait démarré un programme d'exploration habitée de Mars, je suis sûr qu'on serait au courant sur FCS...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 11094
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Voici un article de MSN (Claire Domenech) sur un thème intéressant. Mais les informations données sur une évolution de la politique de la NASA à l'égard du SLS mériteraient d'être recoupées et précisées. C'est plus qu'approximatif !

https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/l-explosion-du-prix-de-la-fus%C3%A9e-de-boeing-agace-la-nasa/ar-AAQ9Zwz?ocid=msedgdhp&pc=U531


Ainsi, dans le document de la NASA vers lequel nous a orienté le précédent post de @Jassifun ci-dessus, il était question de la recherche d'une réduction de 50% des coûts de production, d'exploitation et de maintenance du SLS, et non de 5%, comme le prétend l'article de Claire Domenech. 

En outre la procédure suivie est celle d'une "Request for Information (RFI)" (une sorte d'appel à idées) et non d'un nouvel appel d'offres ayant pour objet de remplacer Boeing dans le programme SLS. On n'en est pas encore là.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2432
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 65 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Booster Obsolescence and Life Extension (BOLE) for Space Launch System (SLS)

Une petite idee des Boosters du Block 2.
jassifun
jassifun

Messages : 4626
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Le projet d'effectuer la transition vers le "Evolved Booster" n'est pas nouvelle. Cet article de NSF (2018) en détaille les raisons et l'échéance fixée pour son "entrée en scène" lors du  vol Artemis IX

https://www.nasaspaceflight.com/2018/05/sls-advanced-boosters-flight-nine-shuttle-heritage/

Le gain en masse de payload  du Block 2 (comparé au Block 1-B) serait d'ailleurs largement dû à l'utilisation de ce nouveau type de booster.

Il est fort probable que Northrop-Grumman a déjà commencé à travailler à la mise au point de ce nouveau type de booster (à quel stade .... je n'en sais rien)

@Nikolaï39 :

Si une agence spatiale avait démarré un programme d'exploration habitée de Mars, je suis sûr qu'on serait au courant sur FCS...
Merci pour ta remarque pleine de bon sens .... sauf que les prévisions ne sont pas forcément relayées/relevées/mémorisées  .... c'est parfois du "bas bruit" (car la probabilité de concrétisation reste faible, et les dates prévisionnelles encore plus  FB_aime ..... on est pourtant habitué pour Mars à utiliser le "pour dans trente ans"  qui reste toujours de rigueur*  FB_langue2 ),
C'est d'ailleurs pourquoi j'avais écrit - au conditionnel - et  avec des points d'interrogation (au cas où "la NASA tenterait un voyage du côté de Mars (cargo ? habitée ?)"

* sauf bien sûr pour des ultra-optimistes .... qui verraient bien çà pour dans 30 mois (je taquine ...)

Dans le même article de NSF on peut ainsi lire :
It has always been in the planning for SLS to move to an Advanced Booster, partly in a requirement for its Block 2 rocket, that is required for Mars missions. The Block 2 is not expected to launch until the 2030s based on long-range NASA outlook manifests. Crewed missions to Mars with SLS have been projected internally as mid-to-late 2030s recently.
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20896
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Cette mission Artemis IV, devrait lancer le module i-Hab, qui s'intégrera à la station Gateway. La capsule Orion elle, permettra à un équipage de séjourner à bord dela Gateway. Il n'est pas prévu d'alunissage habité.

Je me demandais, au cas où les financements permettraient le développement - et si la technique suit - d'un autre HLS que le Moon Starship, si cette mission ne pourrait pas gérer le test de vol et d'alunissage automatique de ce nouvel HLS (dont on peut penser qu'il serait plutôt de la famille LEM-next).
Cela mettrait un peu de piment .... car pour subjuguer le public, après Artemis III Boots on the Moon, il y aurait besoin d'un peu plus d'action que des astronautes utilisant la clef à molette - fut-elle du XXIème siècle - pour serrer les boulons entre les modules de la Gateway.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/exploration-lunaire-humain-lune-plusieurs-annees-separeront-deux-premieres-missions-habitees-artemis-96283/

Mode Humour [ON]
Evidemment .... ce serait sans objet car totalement dépassé, si d'ici Artemis IV, une ligne régulière bi-hebdomadaire était ouverte entre la Star Base Floridienne et Le hub lunaire acheminant 50 touristes en classe super-luxe all-inclusive.
Mode Humour [OFF]
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20896
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Quelques precisions sur la mission dans ce tweet

https://twitter.com/NASA_Orion/status/1508817618383380490?s=20

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 FPBkn_vWQAUJXij?format=jpg&name=4096x4096
jassifun
jassifun

Messages : 4626
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Pret au départ

Frame for Artemis IV
jassifun
jassifun

Messages : 4626
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


"Près de 1 milliard de dollars (le double de l'offre initiale) pour le deuxième lanceur mobile du SLS, un retard de 2,5 ans pour son achèvement (la construction n'a pas commencé) et un lancement d'Artemis IV au plus tôt en novembre 2026 suivant l'avancée du ML2."

https://twitter.com/ChrisG_NSF/status/1534956158888333319

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 30995
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 63 Masculin
Localisation : Lorient / An Orient

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


ESA and NASA to cooperate on Earth science and lunar mission

Jeff Foust a écrit:
L'administrateur adjoint de la NASA, Pam Melroy, qui a également assisté à la réunion, a suggéré qu'un astronaute de l'ESA pourrait être affecté à Artemis 4, une mission actuellement prévue non pas pour atterrir sur la Lune mais pour installer des composants européens et japonais pour la Gateway lunaire. "Nous avons absolument l'intention qu'un astronaute de l'ESA participe à ces missions à la Gateway", a-t-elle déclaré.
jassifun
jassifun

Messages : 4626
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Le profil de la mission ..... et ses commentaires peut-être un peu plus lisibles

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 Profil14

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 Profil15
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20896
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Changement de programme.

Artemis IV est decale a 2027 et comportera un alunissage (avec un atterrisseur SpaceX Starship)

https://twitter.com/SpcPlcyOnline/status/1586126683471593474?s=20

https://twitter.com/SpcPlcyOnline/status/1587075843544825856?s=20
jassifun
jassifun

Messages : 4626
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 FgaGq7RWQAMOgpI?format=jpg&name=4096x4096
jassifun
jassifun

Messages : 4626
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Probablement la première mission Orion avec un Européen.FB_ok
vp
vp

Messages : 4458
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


jassifun a écrit:Changement de programme.
Artemis IV est decale a 2027 et comportera un alunissage (avec un atterrisseur SpaceX Starship)

L'atterrisseur est-il déjà confirmé ? oui !
Se pourrait-il qu'ils envisagent d'utiliser le HLS Moon Starship utilisé pour Artemis III ?

Ben non puisqu'il est déjà décidé de l'envoyer vers le Soleil.
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20896
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:
jassifun a écrit:Changement de programme.
Artemis IV est decale a 2027 et comportera un alunissage (avec un atterrisseur SpaceX Starship)

L'atterrisseur est-il déjà confirmé ? oui !
Se pourrait-il qu'ils envisagent d'utiliser le HLS Moon Starship utilisé pour Artemis III ?

Ben non puisqu'il est déjà décidé de l'envoyer vers le Soleil.
Admettons qu'ils voudraient le réutiliser, comment feraient-ils?
Il faudrait le ravitailler en ergols sur l'orbite lunaire.
Il est sans doute plus simple (voir plus économique) d'en utiliser un neuf.
Choros
Choros

Messages : 1215
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 43 Masculin
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas


Choros a écrit:.../cut/....
Admettons qu'ils voudraient le réutiliser, comment feraient-ils?
Il faudrait le ravitailler en ergols sur l'orbite lunaire.
Il est sans doute plus simple (voir plus économique) d'en utiliser un neuf.

C'est une question que je me suis posé FB_clinoeil
Alors faisons un peu d'utopie créatrice fictionnelle  FB_aime puisque ce n'est pas une option retenue ..... c'est certes un peu [HS] mais rien n'interdit de discuter.
La principale difficulté me semble-t-il c'est que la Gateway n'existera que de façon embryonnaire pour la mission Artemis III. Le début de sa mise à poste est programmée fin 2024 * (voir le manifeste).
D'ailleurs Artemis III ne devrait pas utiliser cet embryon de Gateway*. Le HLS Moon Starship effectuera en effet un RdV direct avec Orion en NRHO puis assurera le transport A-R  Orion/orbite NRHO et le sol lunaire.
* avec seulement PPE + HALO lancés fin 2024 sur orbite NRHO par un lanceur commercial.

SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 Mini_a10

Or toutes les opérations de ravitaillement du début du programme Artemis, sont articulées autour de cette station (en NRHO) capable à la fois d'accueillir un équipage, des transporteurs-ravitailleurs de carburant venus de la Terre, et un module technique** qui sera chargé de gérer de telles opérations et bien entendu les véhicules ayant besoin de ravitailler.
**  Je suppose que c'est ESPRIT (European System Providing Refueling, Infrastructure and Telecommunications) ? il est prévu de l'amarrer à la Gateway début 2028 , quand sera-t-il complètement opérationnel - donc rempli d'ergols - ? Fonctionnera-t-il en tout automatique ? avec nécessité d'un contrôle humain sur place ? je ne sais pas

La seule option (me semble-t-il) serait donc de laisser le Moon Starship tourner en NRHO ..... et d'attendre qu'il puisse s'amarrer à la Gateway une fois celle-ci opérationnelle pour le ravitailler.

Il faudrait pour cela qu'après la mission Artemis III il lui reste assez d'ergols pour effectuer les corrections sur son orbite NRHO, et assurer les manoeuvres pour s'amarrer au module de ravitaillement de la Gateway. Pour 2028 ..... cela parait probablement TRES..... TRES ....  long et probablement sans intérêt  ????  FB_ennui  FB_reflechi

Post scriptum : Existerait-il un autre scénario plus rapide ? Avec quel type de matériel ? et sans rajouter quelques dizaines (ou plus) millions de dollars à la facture déjà bien lourde ?
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20896
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69
En fait, je pense que la difficulté n'est pas de techniquement ravitailler le HLS depuis l'orbite HALO (enfin, façon de parler hein FB_clinoeil ).
C'est la quantité d'ergols qu'il faudrait y acheminer depuis la Terre le défi.
Alors oui, un Starship tanker rempli en LEO pourrait convoyer vers la Lune ce qu'il faudrait pour ce HLS (lui-même ayant déjà convoyé ses propres ergols pour sa première mission à la surface lunaire lorsqu'il est arrivé en orbite lunaire la première fois, un tanker spécifiquement conçu a cet effet pourrait sûrement acheminer une quantité d'ergol équivalente, voire supérieure).
C'est-à-dire qu'il faut amener sur l'orbite HALO suffisamment d'ergols pour un budget delta v d'environ 3,2 km/s (1,6 pour se poser, autant pour redécoller).

Voir cette carte pour les besoins en delta v:
SLS block 1B (Orion Artemis-4) - Septembre 2028 Nkewa10

Mais ensuite?
Le tanker devrait revenir vers la LEO.
C'est-à-dire qu'il lui faudrait un budget delta v de 4,8 km/s.
Une part peut certes être absorbée via aérofreinage.
Mais c'est quand même une quantité d'ergols non négligeable qu'il faudra consommer pour le retour.
Quantité qui sera forcément à retrancher de ce qu'il faudra transférer au HLS.

C'est certainement possible, mais ça veut dire combien de noria de tanker?
Peut être une seule si le tanker est assez gros.
Mais le goulot d'étranglement de base demeure: combien de tirs du Super Heavy/Starship pour combien de ravitaillements en LEO pour amener la quantité globale d'ergols nécessaires pour:
  • s'élancer vers la Lune
  • ravitailler le HLS avec de quoi se poser et redécoller de la Lune
  • Assurer le retour du ravitailleur vers la LEO pour ravitaillement avant de procéder à une nouvelle noria vers la Lune.
Choros
Choros

Messages : 1215
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 43 Masculin
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum