[Chine] Centrale solaire orbitale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chine] Centrale solaire orbitale Empty [Chine] Centrale solaire orbitale

Message Lun 28 Nov 2022 - 1:48


https://spacenews.com/china-to-use-space-station-to-test-space-based-solar-power/

Selon un haut responsable de l'espace, la Chine a l'intention d'utiliser sa station spatiale Tiangong, récemment achevée, pour tester les technologies clés nécessaires à la production d'énergie polaire dans l'espace.

Les bras robotiques qui fonctionnent déjà à l'extérieur de Tiangong seront utilisés pour tester l'assemblage en orbite des modules d'un système d'essai d'énergie solaire basé dans l'espace, a déclaré Yang Hong, concepteur en chef de la station spatiale Tiangong, lors d'une présentation à la Conférence spatiale chinoise en cours.

Le système d'essai sera ensuite mis en orbite de manière indépendante et déploiera ses panneaux solaires et autres systèmes. Il est susceptible de tester et de vérifier des capacités telles que la production, la conversion et la transmission d'énergie.

Le test sera conçu pour "promouvoir les percées dans les technologies individuelles, accumuler des données expérimentales en orbite et contribuer à la réalisation du pic de carbone et de la neutralité carbone", a déclaré Yang à CCTV. 

En 2020, la Chine a annoncé des objectifs de pic d'émissions de carbone pour 2030 et de neutralité carbone pour 2060.

M. Yang a fait remarquer que le SBSP est une voie vers une énergie nouvelle et verte, mais qu'un tel projet doit encore relever de nombreux défis techniques. Des travaux sont toutefois en cours.

L'Académie chinoise des technologies spatiales (CAST), le principal constructeur public d'engins spatiaux du pays, qui a fabriqué les modules de Tiangong, a déjà déclaré qu'elle prévoyait de mener une "expérience de transfert de haute tension spatiale et de transmission d'énergie sans fil" en orbite terrestre basse en 2028.

Ce test de la première phase sera suivi d'une expérience de la deuxième phase menée en orbite géostationnaire, nécessitant une transmission précise de l'énergie sur une distance de 35 800 kilomètres vers la Terre, selon les présentations précédentes.

Les phases 3 et 4, qui se dérouleront respectivement en 2035 et 2050, viseront une production d'énergie de 10 MW et de 2 gigawatts, ce qui nécessitera des progrès considérables en matière de transmission d'énergie, de capacités d'assemblage orbital, de précision de la direction du faisceau et d'architecture de transmission.

 Long Lehao, concepteur en chef de la série de fusées chinoises Long March et partisan du SBSP, a déclaré en juin 2021 que le projet potentiel utiliserait la fusée super lourde Long March 9, en cours de développement, pour envoyer l'infrastructure requise en orbite géostationnaire. 

Récemment, la Chine a apparemment abandonné ses plans pour un concept précoce de fusée Longue Marche 9 non réutilisable, cherchant plutôt à passer à une version réutilisable. 

En juin, l'université chinoise de Xidian a achevé la construction d'une structure en acier de 75 mètres de haut, qu'elle qualifie de premier système d'essai au sol de liaison et de système complet au monde pour le SBSP.

Dans un autre développement peut-être lié, la recherche sur la construction d'objets d'un kilomètre de diamètre en orbite a été financée l'année dernière. Ces travaux pourraient permettre de relever le défi majeur que représente l'assemblage des réseaux géants nécessaires à la collecte et à la transmission de l'énergie solaire.

L'énergie solaire spatiale est confrontée à des défis majeurs, notamment la faisabilité économique et les coûts de fabrication, les services de lancement bon marché et fiables, et la transmission efficace et sûre de l'énergie.
J-B
J-B

Messages : 1017
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 30 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

[Chine] Centrale solaire orbitale Empty Re: [Chine] Centrale solaire orbitale

Message Lun 28 Nov 2022 - 13:50


J-B relate a écrit:L'Académie chinoise des technologies spatiales (CAST), le principal constructeur public d'engins spatiaux du pays, qui a fabriqué les modules de Tiangong, a déjà déclaré qu'elle prévoyait de mener une "expérience de transfert de haute tension spatiale et de transmission d'énergie sans fil" en orbite terrestre basse en 2028.

Ce test de la première phase sera suivi d'une expérience de la deuxième phase menée en orbite géostationnaire, nécessitant une transmission précise de l'énergie sur une distance de 35 800 kilomètres vers la Terre, selon les présentations précédentes.

Ces domaines sont sans doute les plus complexes à mettre au point.
Focaliser des faisceaux (transportant l'énergie) sur des cibles pour la collecter (de dimensions restant raisonnablement limitées et sans les détruire)  ......  c'est un challenge majeur.
montmein69
montmein69

Messages : 19589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Oui, c'est complexe en précision car partant de la GEO cela fait du chemin pour arriver sur les cpateurs terrestres. Et en plus n'oublions pas la règle des 1/R² qui n'arrange pas les choses en terme d'énergie récoltée !  FB_croise
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 16001
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 80 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum