[Royaume-Uni] SmallSpark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Royaume-Uni] SmallSpark Empty [Royaume-Uni] SmallSpark

Message Jeu 15 Déc 2022 - 1:04


https://europeanspaceflight.com/smallspark-receives-uk-space-agency-funding-for-space-tug-engine/

La société britannique SmallSpark Space Systems, spécialisée dans les technologies spatiales, a reçu un financement de 76 000 £ pour développer un système de propulsion pour son remorqueur spatial S4-SLV. Le financement est alloué pour une période de trois mois.

Le moteur S4-NEWT-A2 est un système de propulsion bipropulseur simple. Le moteur sera équipé du remorqueur spatial S4-SLV de la société, que SmallSpark a l'intention d'utiliser comme cheval de bataille pour les services de transport de charges utiles vers et depuis l'orbite cislunaire. SmallSpark prévoit également de permettre le ravitaillement en orbite, ce qui permettra à chacun de ses remorqueurs spatiaux de transporter au moins 50 charges utiles au cours de sa durée de vie. Une fois retiré de la circulation, chaque véhicule sera désorbité, emportant avec lui des débris spatiaux.

"Nous travaillons à la construction de l'équivalent des transports publics pour les satellites, avec des voyages réguliers fournissant de l'énergie, des communications et de la mobilité selon les besoins des clients", a déclaré Joseph Ward, PDG de SmallSpark.

Le projet de l'Agence spatiale britannique jettera les bases d'une mission de démonstration du remorqueur spatial S4-SLV en 2024. Ce vol constituera un moment historique pour le pays, puisqu'il s'agira de la première mission sur la Lune utilisant une technologie conçue, construite et peut-être même lancée à l'intérieur de ses frontières.

Bien que SmallSpark développe également sa propre capacité de lancement, le remorqueur spatial sera indépendant du véhicule de lancement, ce qui permettra à l'entreprise de lancer des services de transport cislunaire dans les plus brefs délais. Cependant, une fois que le véhicule de lancement Frost-1 de la société sera opérationnel, le remorqueur spatial sera utilisé comme un étage supérieur flexible.

Entretien avec le PDG Joseph Ward
En dehors du rôle traditionnel d'OTV, le S4-SLV sera-t-il adapté à d'autres rôles, comme l'enlèvement des débris ou l'entretien en orbite ?
C'est possible à l'avenir. Il est difficile d'être compétitif dans plusieurs domaines en même temps. Notre objectif à long terme est que le SLV devienne une bête de somme, mais notre vision est axée sur la logistique lunaire. D'abord avec de petites charges utiles, mais en s'étendant rapidement au transport de plus grandes charges utiles de 100+ kg pour les opérations de surface.

Pour quelle raison vous êtes-vous concentré sur le transport cislunaire et non sur le transport en orbite terrestre comme la plupart des autres opérateurs d'OTV ?
Le marché des OTV en orbite terrestre commence à être un peu encombré. Nous voulons nous concentrer sur l'orientation du marché et non sur sa situation actuelle. Notre objectif est d'être le fournisseur privilégié des entreprises qui souhaitent participer à l'économie lunaire, mais qui ne veulent pas avoir à attendre un lancement lunaire spécifique. Nous voulons donner aux entreprises le contrôle du calendrier de leurs missions lunaires.

Qu'est-ce qui rend S4-SLV unique par rapport à ses concurrents ?
Plusieurs choses ; celle dont nous voulons parler le plus pour le moment, ce sont nos moteurs NEWT-A2 - ce seront les moteurs bipropulseurs les plus simples jamais utilisés en orbite. Si vous voulez un véhicule fiable, la clé est de simplifier autant que possible. C'est ce que nous faisons : du matériel plus simple et des logiciels plus intelligents. Nous utilisons également notre logiciel mooreAI pour aider à la conception du SLV. Il sera véritablement co-conçu avec l'IA.

Quelles orbites le véhicule desservira-t-il ?
Pour commencer, nous nous concentrons sur les orbites de retour lunaire à faible énergie. Au fur et à mesure que nous gagnons en confiance et que nous améliorons les performances de notre moteur, nous espérons avoir des orbites lunaires populaires spécifiques dans nos capacités, et à partir de là, nous chercherons à rester agiles.

Quelle est la capacité maximale du véhicule en kg ?
Les premières versions seront très légères, de l'ordre de 10 à 15 kg, afin de simplifier les choses. Les versions futures seront axées sur les missions de surface et viseront donc à transporter plus de 75 kg.

À quel type de satellites le véhicule s'adressera-t-il (pico, cube, nano, petit, etc.) ?
Pico et Cube pour commencer, mais avec l'objectif d'avoir des charges utiles plus importantes dans quelques années.

Êtes-vous en pourparlers avec des clients pour S4-SLV ?
Nous sommes tout à fait ouverts aux affaires avec SLV et nous encourageons les entreprises de petite taille intéressées à prendre contact avec notre équipe de développement commercial via notre site Web, ou à les trouver à la plupart des conférences sur l'espace !

Comment se déroulent les développements sur Frost ? Vous approchez-vous d'une étape importante du développement ?
Pour l'instant, Frost se concentre principalement sur la maturation d'une plus grande propulsion, mais nous devons investir davantage dans des installations qui font défaut au Royaume-Uni. C'est une motivation partielle pour se concentrer principalement sur SLV pendant que nous développons nos propres capacités d'essais indépendants à plus grande échelle.
J-B
J-B

Messages : 1015
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 30 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

[Royaume-Uni] SmallSpark Empty Re: [Royaume-Uni] SmallSpark

Message Jeu 15 Déc 2022 - 7:11


@J-B : c'est intéressant !  FB_v
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15999
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 80 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

[Royaume-Uni] SmallSpark Empty Re: [Royaume-Uni] SmallSpark

Message Jeu 15 Déc 2022 - 13:38


On parle beaucoup des OTV (Orbital transfer Vehicle) .... et ici cela concernerait pour Smallspark des destinations lunaires à desservir.
J-B transmets après traduction a écrit:SmallSpark a l'intention d'utiliser comme cheval de bataille pour les services de transport de charges utiles vers et depuis l'orbite cislunaire.

Mais .... on attend une concrétisation même modeste qui validerait cette ambition.

Plusieurs choses ; celle dont nous voulons parler le plus pour le moment, ce sont nos moteurs NEWT-A2 - ce seront les moteurs bipropulseurs les plus simples jamais utilisés en orbite.
La route s'annonce donc ..... longue FB_reflechi
montmein69
montmein69

Messages : 19589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum