[NASA Artemis] Contrat pour un LTV (Lunar Terrain Vehicule)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


La NASA va faire -dans un avenir proche -  appel aux sociétés américaines souhaitant postuler à un contrat pour la construction d'un véhicule de ce type.

https://www.nasa.gov/feature/nasa-makes-progress-with-new-lunar-terrain-vehicle-moon-rover-services

Elles avaient déjà été sollicitées* pour transmettre des avants-projets et priées de faire un "retour" : demande de précisions, remarques techniques etc .... fin 2022
* requests for information (RFI)

La version finale de RFP (Request for Proposals) devrait être publiée début 2023.

Les besoins avaient été détaillées ainsi :
https://www.nasa.gov/feature/nasa-makes-progress-with-new-lunar-terrain-vehicle-moon-rover-services a écrit:Because Artemis missions will be targeting the lunar South Pole area, the new LTV must be able to withstand and operate in cold and unique lighting conditions. The Artemis LTV is also expected to be able to cover a range of hundreds of miles per year, enabling access to diverse locations that will facilitate science discoveries, resource prospecting, and exploration. It will also be capable of remote operation and will be available for other commercial uses when not carrying out NASA research and operations.

Google traductor :
Étant donné que les missions Artemis cibleront la zone lunaire du pôle Sud, le nouveau LTV doit être capable de résister et de fonctionner dans des conditions d'éclairage froides et uniques. L'Artemis LTV devrait également pouvoir couvrir une gamme de centaines de kilomètres par an, permettant l'accès à divers endroits qui faciliteront les découvertes scientifiques, la prospection des ressources et l'exploration. Il sera également capable de fonctionner à distance et sera disponible pour d'autres utilisations commerciales lorsqu'il n'effectuera pas de recherches et d'opérations de la NASA.

montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


NASA Selects Companies to Advance Moon Mobility for Artemis Missions

Trois entreprises selectionnees :
  • Intuitive Machines (avec Boeing, Northrop, Michelin et AVL)
  • Lunar Outpost
  • Venturi Astrolab



Le vehicule Lunar Dawn de Lunar Outpost


[NASA Artemis] Contrat pour un LTV (Lunar Terrain Vehicule) Lunar-outpost



Le vehicule Moon Racer de Intuitive Machines


[NASA Artemis] Contrat pour un LTV (Lunar Terrain Vehicule) 7c27f7_777e2f6e48854cf8acd37fa971288743~mv2
jassifun
jassifun

Messages : 4494
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


La NASA octroie un contrat a VENTURI ASTROLAB


Monaco sur la Lune !
jassifun
jassifun

Messages : 4494
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


jassifun a écrit:La NASA octroie un contrat a VENTURI ASTROLAB


Monaco sur la Lune !
Venturi Astrolab va faire équipe avec Axiom Space et Odyssey Space Research!
L'équipe de Lunar Dawn est dirigée par Lunar Outpost, aux côtés du partenaire principal Lockheed Martin et d'un groupe de coéquipiers dont General Motors, MDA et The Goodyear Tire & Rubber Company.
J-B
J-B

Messages : 1517
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas


jassifun
jassifun

Messages : 4494
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Prochainement sur la Lune ( 2029 ? ) :

Ripley1
Ripley1

Messages : 17
Inscrit le : 18/03/2024
Age : 68 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Ripley1 a écrit:Prochainement sur la Lune ( 2029 ? ) :



Je réalise maintenant que la surface de la Lune va être rapidement moche avec toutes ces traces de rover... C'est peut-être le prix à payer. Au moins sur Mars, le vent les nettoiera peu à peu...
Skyboy
Skyboy

Messages : 2158
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 43 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


Présentation rapide du LTV d'Astrolab pas Chris Hadfield :

Ripley1
Ripley1

Messages : 17
Inscrit le : 18/03/2024
Age : 68 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Quel rayon d'action aurait ce véhicule LTV (à partir de l'endroit pressurisé de départ) ? 
C'est une distance limitée je crois, par la capacité de "l'équipage" de revenir à pied en cas de panne du véhicule (donc in fine, l'autonomie de leur scaphandre).
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:Quel rayon d'action aurait ce véhicule LTV (à partir de l'endroit pressurisé de départ) ? 
C'est une distance limitée je crois, par la capacité de "l'équipage" de revenir à pied en cas de panne du véhicule (donc in fine, l'autonomie de leur scaphandre).
10km, oui c'est exactement ça. peut importe l'autonomie du rover, il ne doit pas s'éloigné a plus de 10km d'une habitat pressurisé (atterisseur ou habitat secondaire) pour permettre un retour a pieds en cas de panne. Cette distance maximal diminue au cours de l'EVA, car plus l'EVA se prolonge , moins l'autonomie de la combinaison est important et moins on pourras parcourir de km a pieds. Donc ils vont d'abord se rendre sur le site d'échantillonnage le plus eloigner de l'habitat puis reviendrons vers les site plus proche de l'habitat apres.
phenix
phenix

Messages : 2955
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 30 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Les images, hormis celle de Astrolab, sont quand même plus inspirées par la science fiction que par la technique.
Bonne chance à eux et vivement 2030, voir un peu plus pour les voir sur la Lune.
Outan
Outan

Messages : 1224
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 40 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Le Japon ne devait-il pas payer une partie de sa participation à Artemis en construisant un engin pressurisé (JAXA et Toyota) ? Est-ce toujours d'actualité ?

https://lepetitastronaute.fr/blogs/le-rover-lunaire-de-toyota-le-rover-2-0/


Dernière édition par montmein69 le Sam 6 Avr 2024 - 13:52, édité 1 fois
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Oui ils en ont parlé pendant la conférence de presse. Lance par Starship… Ce sera annonce dans deux semaines au Congrès AIAA de Colorado Springs.

Ce qui fera que le premier non américain a marcher sur la Lune sera une Japonaise…. langue 3
jassifun
jassifun

Messages : 4494
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Tu as des indices ? Il y a aussi des astronautes canadien(ne)s qui pourraient postuler ? non ?
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Non, juste que le rover pressurise JAXA-Toyota est une enorme machine tres chere et donc il doit bien y avoir une recompense a la cle.
jassifun
jassifun

Messages : 4494
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:Tu as des indices ? Il y a aussi des astronautes canadien(ne)s qui pourraient postuler ? non ?
faut pas abusé, ils auront deja le 1er non etat-uniens (on peut pas dire non americain) au dela de l'orbite basse. 

Comme l'évoque jassi, avec la nasa (contrairement a axiom) on n'achète pas les places d'astronaute par un payement financier. On les échanges contre des éléments du programme. Pour l'ISS, l'europe paye avec les ATV et maintenant les modules de service orion (oui un element d'artemis pour payer les place de l'ISS), les japonais fournisse les HTV et les canadiens le Canadarm.  C'est gagnant-gagnant car sa permet au américain de faire leur programme pour moins chère (vu qu'ils n'ont pas tout a payer) et au pays fourniseur de faire travailler leur secteur spatial. Bon, il y a bien des entreprises américain qui se plaigne (exemple , les entreprises impliqué dans les pre-etude du module service d'orion se sont plainte quand il est finalement partie en europe) mais la nasa les finances amplement. 

Pour artemis. il faut bien prendre en compte que les valeurs ci-dessous sont jusqu'à l"horizon artemis" c'est a dire jusqu'à Artémis VI. après toute les carte seront rebattu et tout fera l'objet de nouvelle négociation. On parle donc de 20 sieges au total (artemis II a VI) dont (sauf passage a 4 moonwalker par mission) 6 ou 8 en surface. Mes infos sont peut etre pas exact ou complete, donc n'hesité pas a corrigé.

Donc on a le canada qui fournira un canadarm pour gateway et obtiens 2 places , une dans artemis II (le premier non etat-unien au dessus de l'orbite basse) et on vera pour la deuxieme. Honnetement, j'imagine mal qu'un canadarm (malgré le fait que se soit une merveille technologique) val une siège en surface. 

Le japon fournira des éléments de halo et i-hab (les deux modules d'habitation de la gateway) et on parle aussi d'un HTV lunaire, mais je ne sais pas si c'est deja contractualisé. On parle donc d'un siege en surface qui pourrais être artemis IV et donc le 1er non etat-unien en surface lunaire. Je fait peut etre erreur, mais pour moi le rover pressurisé est au dela de l'horizon artemis et donc n'ouvre pas de siege avant artemis VI.

l'europe fournis I-hab (un module d'habitation de la gateway) et esprit (en ensemble d'element de communication et de ravitaillement de la gatway, separé sur plusieurs module) et reçoit 3 sieges en echange. On parle d'un siege en surface et ça s'écharpe déjà en coulisse pour savoir s'il sera allemand , français ou italien. 

Pour finir, il y a un pays un peu a part, les emirat arabe unis. Sur le papier, c'est une accord classique, ils fournissent le sas de la gateway, donc (même si se n'est pas annoncé) il est a peu prêt sur qu'ils aurons un siège Artémis. Mais les EAU n'ont pas l'industrie nécessaire pour produire eux-meme un telle module, il vont devoir être aidé (pour ne pas dire l'acheté a quelqu'un d'autre). Donc évidement , en coulisse ça c'est activé et tout les industriels ayant la capacité de le faire ont envoyer un petit coucou au emirat. Le fait d'être sélectionné n'aurais pas ouvert des places dans le programme artemis (vue que le sas est le prix du siege emiratie) mais aurais était produit en échange d'un payant "classique". Sa permet donc de faire tourné sont industrie spatial sans que l'agence spatial ai a payer. Donc, tout les industriels européen on "candidaté" soutenu par leur agences spatial respective. Mais les bruits de couloir indique que au final c'est une entreprise américain qui a était choisi, une tres grande entreprise qui cumule les problèmes en se moment , suivez mon regarde  FB_reflechi(si le haut de votre ecan est le Nord et la droit l'est, l'emodji regarde le nord-ouest des USA). Pour cette industrie, un nouveau contrat fera de l'activité qui (s'ils ne le foire pas comme tout leur projet actuel) leur ferais du bien et , vu l'importance de cette entreprise au USA, ferais du bien a l'industrie spatial américaine. Donc, entre la taille de l'apport (un sas, c'est par rien) et se petit cadeau a l'industrie américaine, sa ne m'étonnerais pas que les emirats ai un tres bon siege.
phenix
phenix

Messages : 2955
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 30 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Il est très clair que les USA sont les promoteurs des missions Artemis et qu'ils négocient tout en s'assurant que tous les participants aient un "morceau" du gâteau.
Pour ce qui est de la taille de chacune des parts .... et s'il y aura un nain bucheron sur la part attribuée, ou un fagot de bois flotté , ou un pneu lunaire rechapé .... c'est eux qui décident. FB_clinoeil
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


jassifun a écrit:Oui ils en ont parlé pendant la conférence de presse. Lance par Starship… Ce sera annonce dans deux semaines au Congrès AIAA de Colorado Springs.

Ce qui fera que le premier non américain a marcher sur la Lune sera une Japonaise…. langue 3

Eh eh

Un Japonais sera le premier astronaute non-Américain à atterrir sur la Lune
jassifun
jassifun

Messages : 4494
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Pas une grosse surprise, l'ESA est trop divisée pour faire front commun sur ce point la.

On espère que ce japonais(e) alunisse sur Artemis IV. Ce qui me semble très probable, c'est la seule chance pour que le premier non-americain à alunir ne soit pas chinois avec les plannings actuels.
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 393
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 24 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Pour nous, est-ce si grave qu'un non américain ne soit pas le premier nouvel homme sur la Lune après ceux d'Apollo et qui plus est un Chinois ?  FB_reflechi
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 17011
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 81 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas





Des documents de la NASA montrent comment l'agence a équilibré les coûts, les capacités et l'expérience dans sa sélection de trois entreprises pour poursuivre le travail sur un rover lunaire Artemis.

La NASA a sélectionné les propositions d'Intuitive Machines, de Lunar Outpost et de Venturi Astrolab dans le cadre de son programme de services pour le véhicule lunaire (LTV), le 3 avril. Chaque entreprise a reçu un ordre de mission pour financer les travaux de conception menant à une revue de conception préliminaire.

Au moment de l'annonce, l'agence n'a fourni que peu de détails sur les raisons pour lesquelles elle a sélectionné ces trois entreprises, refusant même de divulguer le nombre d'entreprises qui ont soumis des propositions. Cependant, elle a révélé plus de détails dans une déclaration de sélection des sources publiée le 9 avril.

Ce document confirme les listes des bases de données des marchés publics selon lesquelles neuf entreprises ont soumis des propositions de LTV. La déclaration indique que la NASA a jugé que trois propositions, émanant de la société de technologie automobile 3Sixty Degrees, de la société de robotique spatiale GITAI et d'une société identifiée uniquement sous le nom d'ORBIT, étaient inacceptables et n'ont pas été évaluées.

L'évaluation a ensuite écarté les propositions d'Astrobotic, de Blue Origin et de Leidos, mais n'a pas précisé les raisons pour lesquelles ces propositions n'ont pas été retenues. Astrobotic et Blue Origin n'avaient pas dévoilé leur intention de concourir pour un contrat LTV, mais Leidos avait annoncé son projet il y a un an, en collaboration avec des partenaires tels que la société de course automobile NASCAR.

La NASA a demandé à Intuitive Machines, Lunar Outpost et Astrolab de lui soumettre des propositions actualisées, que l'agence a évaluées en détail avant d'attribuer des contrats aux trois entreprises sur la base d'une combinaison de prix, de performances passées et d'une combinaison de facteurs techniques et de gestion appelés "adéquation à la mission".

Intuitive Machines a proposé le prix global le plus bas, soit 1,692 milliard de dollars, mais a également obtenu le score le plus bas en matière d'adéquation à la mission, soit 724 sur 1 000. La NASA a salué la proposition pour "un type unique d'architecture de remorque détachable" qui serait utilisée avec le rover, ce que la société n'a pas souligné dans l'annonce de l'attribution du contrat. Cependant, cette remorque a également créé une faiblesse citée dans la proposition car, en raison de l'emplacement du bras robotique du rover, "il sera difficile, voire impossible, de collecter des échantillons intacts lorsque la remorque sera connectée".

Lunar Outpost se situe dans la moyenne en termes de prix, 1,727 milliard de dollars, et de score d'adéquation à la mission, 863. L'évaluation cite comme point fort "une technologie avancée de stockage de l'énergie qui constitue une approche raisonnable et réalisable permettant de dépasser largement les exigences de performance du véhicule tout en respectant les exigences de sécurité de la batterie". La proposition ne donne pas de détails sur cette technologie, mais l'équipe de l'avant-poste lunaire comprend General Motors, qui fournit une technologie de batterie basée sur ce qu'elle a développé pour ses véhicules électriques.

Astrolab a obtenu le meilleur score d'adéquation à la mission (905), mais aussi le prix le plus élevé (1,928 milliard de dollars). Parmi ses points forts figurait une proposition de co-manifestation du rover sur l'atterrisseur Starship pour Artemis 4, une mission plus tôt que ce que la NASA prévoit pour le LTV. Le rover peut également naviguer sur des pentes plus raides que celles exigées par la NASA et l'ensemble de la société a inclus "de multiples dépassements des exigences minimales requises".

La déclaration soulève toutefois des questions quant à la capacité d'Astrolab à effectuer le travail. "Sur la base des performances de l'équipe Astrolab, le niveau de confiance est faible quant à la capacité de l'offrant à mener à bien les travaux demandés", a déclaré la NASA. Intuitive Machines et Lunar Outpost, des entreprises dont les équipes comprennent des sociétés telles que Boeing, Lockheed Martin et Northrop Grumman, ont toutes deux obtenu un niveau de confiance "modéré".

Cependant, Vanessa Wyche, directrice du Johnson Space Center et responsable de la sélection des fournisseurs pour le contrat, a conclu dans le communiqué que les performances passées des trois entreprises "me donnent confiance dans le fait que les équipes sont capables et possèdent l'expérience nécessaire pour effectuer le travail dans le cadre du contrat LTVS".

Elle a finalement approuvé l'octroi de contrats aux trois entreprises, concluant que les prix plus élevés proposés par Astrolab et Lunar Outpost étaient compensés par leurs scores plus élevés en matière d'adéquation à la mission. Cependant, la NASA prévoit actuellement de ne sélectionner qu'une seule des entreprises pour un ordre de mission visant à développer et à faire la démonstration de son rover après l'achèvement des examens préliminaires de la conception.

Cette approche est contraire à d'autres accords de services, dans le cadre desquels la NASA a cherché à ce qu'au moins deux entreprises fournissent des capacités. "Il s'agit en partie d'une question de budget. Les budgets de l'agence sont limités et nous devons nous en accommoder", a déclaré Chris Hansen, directeur adjoint du programme de la NASA sur les activités extravéhiculaires et la mobilité humaine de surface, lors d'une réunion d'information organisée le 11 avril à l'occasion du 39e symposium spatial.

"Nous maintenons la concurrence dans la mesure du possible", a-t-il ajouté, affirmant que l'approche de la NASA concernant le programme LTV donne à l'agence "une meilleure garantie que nous pouvons rester dans les limites des budgets qui nous sont alloués pour accomplir notre mission".
J-B
J-B

Messages : 1517
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas


C'est le team Venturi qui décroche le jackpot :

https://www.venturi.com/fr/news/la-nasa-octroie-un-contrat-a-venturi-astrolab/


une vue d'artiste ... en situation :

[NASA Artemis] Contrat pour un LTV (Lunar Terrain Vehicule) Ventur10
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum