Des satellites Galileo lancés par les Etats-Unis?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Apparemment, l'Union Européenne serait en pourparlers avec SpaceX afin de lancer des satellites Galileo sur des Falcon 9!  FB_colere2

Pour rappel, des satellites devaient être lancés par des fusées Soyouz depuis la Guyane.  L'invasion de l'Ukraine a privé l'Europe de ce choix.  Les retards accumulés d'Ariane 6 ont privé l'Europe de cette alternative.

EU turns to Elon Musk to replace stalled French rocket – POLITICO

Et c'est loin d'être fini!  Nous sommes à la seconde quinzaine d'avril 2023.  Dans 7,5 mois, nous serons en décembre.  A l'heure actuelle, il faut rappeler que Ariane 6, c'est une maquette qui trône sur le pas de tir depuis presque 6 mois!  Qu'on attend toujours la mise à feu statique sur le pas de tir! Qu'on n'a toujours pas vu des éléments du premier vol!  Qu'on n'a même toujours pas vu la maquette d'Ariane 6 sur son pas de tir sans la tour de service!  Je ne vois pas comment on peut lancer avant fin 2023.  Et pendant ce temps, l'Europe obligée de se tourner vers SpaceX pour lancer ses satellites.  Nous n'avions jamais pris une aussi grande gifle!  Triste état des lieux... triste état des lieux...

Galileo dont l'Europe se ventait d'être stratégique dépend maintenant des Etats-Unis...  D'un ridicule sans nom.
Yantar
Yantar

Messages : 3053
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Comment dit on

Le pompon ? La cerise sur le gateau ?
jassifun
jassifun

Messages : 4350
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Yantar a écrit:paceX pour lancer ses satellites.  Nous n'avions jamais pris une aussi grande gifle!  Triste état des lieux... triste état des lieux...

Galileo dont l'Europe se ventait d'être stratégique dépend maintenant des Etats-Unis...  D'un ridicule sans nom.

On se ventait qu'elle soit stratégique... mais depuis le dernier lancement d'Ariane 5 ES en 2018, les lancements de Galliléo étaient bien dépendant de la Russie!

"The Commission reckons only SpaceX's Falcon 9 heavy launcher and United Launch Alliance's Vulcan system are up to the job of sending the EU's new geo-navigation Galileo satellites "

Bon j’espère que ça sera un lancement de Vulcan en plus, j'aime bien cette fusée, même si elle ne sera surement opérationnelle qu'après le premier lancement d'A6
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 354
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 24 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Prochaine étape: un pas de tir Starship a Kourou FB_fourire
jassifun
jassifun

Messages : 4350
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Dans le même temps, qu'est-ce qui presse ?

Au point où on en est, on peut toujours attendre un an de plus pour mettre en orbite des Galileo... Pourquoi se précipiter ? Surtout si c'est pour aller chez Musk...
vador59
vador59

Messages : 595
Inscrit le : 21/07/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Etoile Noire

Revenir en haut Aller en bas


Yantar a écrit:
Galileo dont l'Europe se ventait d'être stratégique dépend maintenant des Etats-Unis...  D'un ridicule sans nom.

Je te trouve dur.
Il ne faudrait pas confondre l'indépendance européenne que procure Galileo lorsqu'il fournit son service, à la crise réelle des lanceurs en Europe.
Je pense qu'on peut toujours se venter d'avoir le meilleur GPS au monde, et qu'il nous sert de manière autonome.
Fabien
Fabien

Messages : 6766
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


La vision américaine 

Europe’s Ariane 6 rocket is turning into a space policy disaster

Eric Berger a écrit:
Alors, pourquoi l'Europe développe-t-elle une fusée qui coûte plus cher qu'un Falcon 9 et qui a une décennie de retard ? Parce que les nations européennes désirent un accès indépendant à l'espace. Cela signifie que les nations européennes peuvent avoir leur propre option pour mettre leurs satellites militaires et scientifiques les plus précieux dans l'espace sans avoir à compter sur la NASA, la Russie ou les caprices des milliardaires américains. Il s'agit d'une décision justifiable à la lumière des événements géopolitiques qui ont coupé l'accès de l'Europe à la fusée russe Soyouz.

Mais la fusée Ariane 6 échoue maintenant même à cet égard, sa tâche la plus élémentaire et la plus importante.
jassifun
jassifun

Messages : 4350
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Fabien a écrit:
Yantar a écrit:
Galileo dont l'Europe se ventait d'être stratégique dépend maintenant des Etats-Unis...  D'un ridicule sans nom.

Je te trouve dur.
Il ne faudrait pas confondre l'indépendance européenne que procure Galileo lorsqu'il fournit son service, à la crise réelle des lanceurs en Europe.
Je pense qu'on peut toujours se venter d'avoir le meilleur GPS au monde, et qu'il nous sert de manière autonome.
Oui, je suis bien d'accord pour l'autonomie Galileo mais c'est le fait de devoir confier ces lancements à un tiers.  Et ce ne sont pas les premiers satellites européens qui passent d'Arianespace à SpaceX faute de lanceurs.  L'Europe plonge dans une crise majeure et ça va laisser des traces pour plusieurs années.

A choisir, je préfère aussi Vulcan à Falcon mais Vulcan a aussi beaucoup de retard et pas sûr qu'il y ait un créneau disponible avant la mise en service opérationnelle d'Ariane 6.  Ceci dit, on sait pourquoi Vulcan a du retard et on a des infos.  Ariane 6, c'est top secret défense et si vous savez pourquoi il y a du retard, on sera obligé de vous tuer.
Yantar
Yantar

Messages : 3053
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


C'est le monde à l'envers par rapport à l'affaire Symphonie !

C'est aussi la perception de ce qui est "stratégique" ! Après tout, SpaceX, société privée, cherche des clients ! La NASA, le DOD et maintenant l'ESA en sont! C'est de la "stratégie commerciale"! 
Et ça nous coûterait bien moins, comme contribuables européens, de payer un lanceur privé réutilisable que de payer un lanceur européen classique.

Il faudrait séparer la stratégie et le financement du lanceur de ceux du satellite.

Eric Berger a raison: si nous avons les moyens de nous payer un lanceur plus cher que la Falcon 9, nous devrions être bien plus ambitieux que nous le sommes !
Raoul
Raoul

Messages : 3166
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 67 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Je suis partagé. J’aimerais aussi comme Yantar que les satellites Galileo soient lancés par un lanceur européen mais je rejoins aussi TheRathalos et Fabien.

Je crois que la commission européenne avait effectivement réservée plusieurs lancements d’Ariane 6 pour lancer les satellites Galileo mais malheureusement ce lanceur accumule les retards et je pense comme tout le monde ici que la promesse d’un premier lancement avant la fin 2023 ne sera pas tenue…

Pour les lancements de Galileo on était aussi dépendant de la Russie avec Soyouz (même si la Starsem, The Soyuz Company, est une société russo européenne). Et pour Galileo, l’Europe n’a pas à se plaindre face au GPS américain car il est plus précis et pour pouvoir conforter cette avance il faut bien lancer a un moment donné les satellites. Par contre il est vrai que même sans SpaceX les États-Unis n’auraient jamais confié leurs GPS à une fusée Ariane (oui je sais on ne jouent pas dans la même cours de récréation). Ariane 6 a intérêt à faire un lancement inaugural parfait pour pas accumuler encore du retard, pas comme un de ses sérieuses concurrentes, la fusée H-III japonaise, qui s’est autodétruite lors de son vol inaugurale le 7 mars 2023. Espérons que le premier vol d’Ariane 6 nous fasses un peu oublier cette dépendance actuelle (heureusement aussi que le carnet de commande est plein)
Le Toulonnais
Le Toulonnais

Messages : 268
Inscrit le : 23/09/2007
Age : 41 Masculin
Localisation : Toulon (83 VAR) France

Revenir en haut Aller en bas


vador59 a écrit:Dans le même temps, qu'est-ce qui presse ?

Au point où on en est, on peut toujours attendre un an de plus pour mettre en orbite des Galileo... Pourquoi se précipiter ? Surtout si c'est pour aller chez Musk...

Plutôt deux ans, car Galileo volera après CSO-3; et on lance pas une nouvelle fusée plus de deux fois la première année.
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 354
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 24 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


la lancer une fois, avec une mise en orbite réussie (même si pas exactement au bon endroit), sera déjà pas mal. une nouvelle fusée fait rarement un sans fautes au 1er vol. mais me pas la détruire au 1er envol sera déjà bien. ça a beau être testé, re testé.
le vulcain est nouveau (modifié),
les booster bien que dérivé, sont nouveau quand meme, et ils sont 4.
vinci est aussi un nouveau moteur, bien testé au banc, mais jamais en vol libre dans l'espace.

je suis pas convaincu que tout soit optimal au 1er vol, on aurait surement aussi un echec dans les 10 1er vol.
je pense que la plus grosse erreur a été de supprimer l'outil de construction ariane 5. les retards les echecs sont des choses qui arrive tout le temps.

d'ailleurs on l'avait pas fait a la mise en service ariane 5, on a continué a fabriquer des ariane 4. heureusement, vu le retard de Ariane 5, après l'echec du 1er vol ... on était alors sur a 100% (annoncé fièrement a la TV par les ingé, et les responsable) que ariane 5 était fiable dès le 1er vol, que la confiance était absolue ou presque. on a vu .... on a refait la meme avec ariane 5 ECA .... et on a perdu hotbird 7 ....

Donc ariane 6 j'attend de voir, mais on a pas de plan B. enfin si, falcon 9 du coup ... autant recycler le pas de tir soyouz en pas falcon 9 :p  (joke)
Atlantik
Atlantik

Messages : 104
Inscrit le : 28/03/2009
Age : 53 Masculin
Localisation : saint malo

http://www.andromeda.fr

Revenir en haut Aller en bas


Atlantik a écrit:
je pense que la plus grosse erreur a été de supprimer l'outil de construction ariane 5. les retards les echecs sont des choses qui arrive tout le temps.

d'ailleurs on l'avait pas fait a la mise en service ariane 5, on a continué a fabriquer des ariane 4.   (joke)

+1

Et l'autre grosse erreur étant d'avoir perdu un temps précieux à tergiverser entre la version PPH et PHH pour des histoires de retour géographique.
vador59
vador59

Messages : 595
Inscrit le : 21/07/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Etoile Noire

Revenir en haut Aller en bas


Constellation Galileo : le monstrueux dilemme de Thierry Breton (et de la France)
jassifun
jassifun

Messages : 4350
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Ce sujet, sur le mauvais choix de l'astronautique européenne, n'est plus à débattre, on a, AMHA, épuisé le sujet sur l'incompétence de tous les partenaires. Triste à penser, mais laissons les Américains s'occuper de l'astronautique européenne ou à la rigueur aux Chinois de la faire.  FB_colere1
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 16960
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 81 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui est dommage en fait, c'est que les jeunes pousses européennes n'ont pas pu avancer assez rapidement pour offrir des options nouvelles.
Il y a bien des efforts pour leur donner des aides pour s'installer et progresser. Il devrait y avoir des lancements de petites charges et les débuts de solutions de récupération. Mais il ne faut pas rêver développer un lanceur qui aurait les capacités de lancer des Galileo, on n'y est pas encore.
C'est d'ailleurs une telle incitation d'une concurrence européenne, qui aurait pu pousser aux fesses Ariane Group, qui gère ... tout cela de façon pépère, aucune pression officielle médiatisée et publique ne s'étant exercée sur le groupe.  

Du coup la solution Space X_sans_espace est la moins pire. du moment qu'on paye le prix qu'ils demandent (sans illusion .... ils ne feront pas de rabais)   ..... le service sera rendu.


Dernière édition par montmein69 le Jeu 7 Sep 2023 - 12:19, édité 1 fois
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20736
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:
Du coup la solution Space X est la moins pire.

SpaceX, sans espace...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 32184
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit:
montmein69 a écrit:
Du coup la solution Space X est la moins pire.

SpaceX, sans espace...

... un comble FB_fourire
bean_kenobi
bean_kenobi
Donateur
Donateur

Messages : 514
Inscrit le : 05/03/2010
Age : 45 Masculin
Localisation : Dans l'espace

Revenir en haut Aller en bas


https://www.wsj.com/tech/spacex-signs-deal-to-launch-key-european-satellites-c3b5fc7c


SpaceX Signs Deal to Launch Key European Satellites
The Elon Musk-led company is set to blast as many as four of Europe’s flagship Galileo satellites into orbit next year amid delays for rival local rockets

SpaceX signe un accord pour lancer d'importants satellites européens.
La société dirigée par Elon Musk devrait mettre en orbite l'année prochaine jusqu'à quatre des satellites européens Galileo, alors que les fusées locales concurrentes accusent des retards.
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 354
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 24 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Sans commentaires.
vp
vp

Messages : 4379
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Jusqu'a la lie.
jassifun
jassifun

Messages : 4350
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Les "rival local rockets"* accusant des retards , c'est pour tacler Ariane 6 et Vega ou cela concerne aussi les autres lanceurs US (comme Vulcan, New Glenn ...) pas encore opérationnels ?

* c'est traduit plus haut
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20736
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Spatial : une crise de nerfs européenne
jassifun
jassifun

Messages : 4350
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Tout comme pour Euclid, les ingénieurs de SpaceX vont montrer aux ingénieurs de Galileo comment ils travaillent, comment telle coiffe ou attache pour l'interface Fusée-satellite est rapidement mise en place et les ingénieurs européens vont s'en souvenir.
Raoul
Raoul

Messages : 3166
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 67 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:Tout comme pour Euclid, les ingénieurs de SpaceX vont montrer aux ingénieurs de Galileo comment ils travaillent, comment telle coiffe ou attache pour l'interface Fusée-satellite est rapidement mise en place et les ingénieurs européens vont s'en souvenir.
Je ne comprends pas cette remarque.
Griffon
Griffon

Messages : 1547
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 45 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum